Vivre l’intuition au quotidien : des récits étonnants et bluffants

Vivre l’intuition au quotidien :  des récits étonnants et bluffants

J’ai demandé à mes lecteurs de me faire part de leurs expériences de l’intuition. Vous allez donc découvrir certains récits “de première main”, pas des histoires lues dans les livres mais des aventures vécues par quelques-uns d’entre vous où l’intuition a joué un rôle déterminant et en a même sauvé quelques-uns

 

Diseuse de bonne aventure

 

LE RÉCIT D’UNE LECTRICE QUI DIT NE PAS AVOIR D’INTUITION …

Bonjour,

vous demandez de vous faire part de notre “petite” expérience, je pense malheureusement ne pas avoir beaucoup d’intuition, lorsque je médite je reconnais qu’elle est beaucoup plus présente.

Je suis actuellement des cours par correspondance de tarot psychologique à l’école C. M. et j’ai bien du mal à tout intégrer ou alors je suis pas faite pour ça, ce qui me désole.

Vous nous demandez de vous faire part de notre expérience,

  • j’ai peu d’expérience dans ce domaine et j’ai beau observer j’ai toujours l’impression qu’il se passe rien de ce côté là, mais par exemple

     je prends toujours mon téléphone 30 secondes avant qu’il sonne, est-ce de l’intuition ? de la télépathie ?

Le truc le plus drôle qu’il m’est arrivé

  • je roulais tranquillement en allant au travail et je pensais encore et toujours à ce tarot, et là je demande un signe “suis-je sur le bon chemin ?” (pour le tarot) quand je vois arriver sur la voie d’en face un drôle d’attelage, une voiture tirait une cariole comme dans les fête foraine,  une cariole toute colorée de diseuse de bonne aventure j’ai éclatée de rire, combien de chance avais-je de croiser cette cariole au fin fond de la Provence un matin à 7h30 ? 
  • je n’avais vu ça que dans les films.  Intuition ou pur hasard ?

UNE AUTRE HISTOIRE DE CETTE LECTRICE 

  • encore une fois en roulant,  comme chaque matin, car je fais 35 km pour aller au travail,  vous imaginez comme tous les gens qui partent au travail on roule, on roule on ne regarde pas le paysage, mais là soudain :
  • je vois un lever de soleil comme jamais je n’avais vu,  une véritable merveille, je me dis que j’ai bien deux minutes pour contempler ça,  je me gare et je regarde … le ciel était en feu un spectacle extraordinaire, 
  • bref,  soudain je me dis qu’il serait temps de repartir, je démarre je parcours quelques mètres et soudain à la sortie du virage, ou plutôt à l’entrée du virage pour moi …
  • devant moi je vois un véhicule qui me fonçait dessus, il m’évite de justesse avant de se rabattre sur la voie de gauche la seule chose que j’ai pensée c’est que si je ne m’étais pas arrêtée je le percutais de plein fouet, et je ne vous écrirais pas ce mail aujourd’hui, en 18 ans de parcours pour aller à mon travail c’est la seule et unique fois ou je me suis arrêtée. intuition ou hasard ?
 

Alzeimer et l’intuition

UNE VIEILLE DAME AURAIT PEUT-ÊTRE ÉTÉ SAUVÉE SI ON AVAIT ÉCOUTÉ L’INTUITION DE CHRISTINE

Bonjour Sylviane,

Je vous raconte “vite fait” comment je n’ai pas pu sauver ma voisine Mme A…

Elle a quelque chose comme 80 ans et son mari aussi, ils habitent l’appartement au dessus de chez moi.. Depuis plus de 15 ans nous nous respectons et nous rendons quelques services..

Mme A. rentre à l’hôpital pour son genou, Mr A. reste seul et chaque fois que je le croise…

  • Un jour il fouille la poubelle
  • l’autre jour il me dit qu’il ne sait pas ou est sa femme etc..

J’en parle à sa fille sans dire “Alzheimer”  mais elle refuse de m’écouter, alors je lui explique que moi je viens de vivre le décès de mon papa, cancer foudroyant …  que pendant qu’il était en train de mourir on a trouvé un parkinson à ma mère …  que j’ai 40ans, que je suis seule avec mes enfants plus mon travail.. que c’est très dur mais que pourtant j’assume car se voiler la face est pire que tout.

  • Elle m’appelle le soir pour me dire que je ne suis rien … qu’elle est chercheur, son mari médecin, que s’il y avait le moindre risque ils l’auraient vu avant moi, elle m’interdit de parler a son père.
  • La vie continue… 15 jours plus tard Mme A. sort de l’hôpital, elle va faire les courses au supermarché du coin, son mari est à l’ouest, elle doit le surveiller et elle n’est pas en super forme, elle se fait arracher son sac et après le choc elle n’arrive plus a prononcer un mot.
  • Elle est morte quelques jours après à l’hôpital. Trois semaines après j’apprends par une voisine que Mr A. est dans un centre spécialisé car il est malade d’Alzheimer
  • Si sa fille m’avait écoutée elle aurait fait examiner son père, mis une personne pour s’occuper de sa mère et peut être qu’on ne l’aurait pas perdue comme ça et si vite. 

C’est pas facile d’accepter l’intuition qu’une autre personne peut avoir de nous, d’une situation que nous vivons, l’orgueil, la peur de la vérité sont comme des freins que j’active quand je n’ai pas envie moi non plus de reconnaître la vérité . 

L’INTUITION LUI SAUVE LA VIE

Bonjour,

Voici une expérience que j’ai vécue il y a une quinzaine d’années.

Je prenais chaque semaine le train Paris Nevers et comme j’arrivais à l’avance à la gare, je choisissais toujours la même place, en 1ère classe, dernier siège de la rangée d’un siège.

J’ai fait ce voyage pendant 1 an, toujours à la même place, puis, un jour, alors que j’étais installée, tout à coup, je ne me suis pas sentie bien à cette place, j’ai donc récupéré mes affaires et je me suis installée 4 places plus avant, sans plus réfléchir !

Au bout de 200 km, il y a eu un projectile, sans doute une balle,  qui a cassé la vitre à l’endroit où je voyageais toujours. Le train s’est arrêté et le contrôleur venu évaluer les dégâts a eu cette phrase :

“Et bien c’est une chance qu’il n’y avait pas eu de tête à cet endroit là … elle aurait explosé !”

Je n’ai pas eu conscience d’avoir eu une intuition, seulement je n’étais pas bien et j’ai changé de place. mais peut-être est-ce cela une intuition ?

COMMENT VIT-ON L’INTUITION CHEZ NOS AMIS AFRICAINS ?

Jean est un fidèle lecteur qui participe énormément à la vie du blog. Je l’ai interviewé afin de savoir comment on vivait l’intuition dans son pays (la Côte d’Ivoire) et dans le reste de l’Afrique

La communication n’étant pas très bonne je vous donne les lignes générales de sa réponse

Jean– Je réponds actuellement à la question que vous avez posée (le titre) pour dire que chez nous nos parents appréhendent leur environnement par rapport à l’intuition qu’ils en ont

L’intuition,  à la différence des occidentaux qui appréhendent les problèmes plus par l’intellect, nous les africains on est plus intuitifs précisément parce que l’intuition est entrée dans nos gènes

SJ. – Alors par exemple, dans ta famille comment vous vivez l’intuition concrètement ?

Jean – En prenant un exemple concret, lorsqu’il y a un événement malheureux qui va se passer, alors normalement c’est par le rêve d’abord, ce que vous appelez le rêve prémonitoire

Par exemple, je rêve que cette femme va décéder ou avoir un événement assez malheureux

SJ – Et ça c’est courant

Jean – Oui très très courant

SJ Alors vous écoutez beaucoup vos rêves

Jean Ah oui, nous écoutons beaucoup nos rêves, dans toutes les cultures, les ethnies, même quand les enfants ils font un petit rêve, ils disent : « voilà j’ai rêvé ça qu’est-ce que ça peut vouloir dire », et souvent les parents disent : »j’ai l’intuition que telle chose va arriver, telle chose est négative, telle chose est positive » généralement c’est ce qui est négatif qui passe en premier pour appréhender ce qui peut arriver de mauvais

Alors on écoute beaucoup nos intuitions et ça c’est toute la famille, l’intuition est vraiment très bien vécue

SJPar exemple tu m’as écrit (voir le commentaire de Jean juste au-dessous de la transcription) que tu avais l’intuition que ton projet allait se réaliser, est-ce que tu peux nous en dire plus par rapport à ton projet ?

Jean – J’ai un premier projet (ouvrit un établissement) et il y a quelque chose qui me dit que les choses vont se dérouler assez facilement

J’avoue que ça me donne un sentiment de joie et bizarrement toutes les choses se sont mises en place assez facilement, sans efforts, des personnes qui m’aident, des personnes à qui j’ai pensées viennent spontanément

Parfois je leur demande : »comment tu as su que j’avais besoin de ça ? » et la personne qui me dit : « quelle avait l’intuition que je devais t’appeler parce que tu avais besoin de telle ou telle chose”. On communique on ne sait pas trop comment mais on se base là-dessus pour faire les choses

SJ – C’est uniquement en Côte d’Ivoire que vous écouter l’intuition ou c’est dans toutes l’Afrique  comme ça ?

JeanNon, ce n’est pas particulier à la Côte d’Ivoire. Par exemple au Sénégal, pendant les élections (pas les présidentielles) chaque candidat va consulter ce que nous appelons ici le marabout

Le marabout ce n’est pas péjoratif, c’est celui qui donne a des connaissances en matière religieuse et qui donnera des indications par rapport à son expérience personnelle ou bien son intuition par rapport à une situation Et le candidat va se baser sur ce que le marabout lui a conseillé

SJ – Merci Jean pour cette interview et à très bientôt peut-être

 

Voilà la réponse qu’il m’avait envoyée en dehors de l’interview

J’accorde plus d’importance à mon ressenti qu’à la solution raisonnée d’un problème. Cela surtout si la question me tient à cœur.

 Mais à y réfléchir, je dirais que c’est une question de degré, je vais prendre un exemple pour illustrer ce que je veux dire.

  •  je suis ingénieur commercial et dans mon travail , j’ai constamment besoin de me fier à mon instinct. j’ai monté un projet de création d’un établissement d’enseignement secondaire technique et professionnel.
  • En ce moment j’ai l’intuition qu’un financier va très bientôt décaisser pour la réalisation de ce projet tant social que rentable à vie en Côte d’Ivoire.
  • Ne me demandez pas comment je vie cette intuition sinon je vous dirais tantôt avec enthousiasme tantôt avec quelques craintes. Je vous en dirai d’avantage au prochain mail.

Donc, nous attendons les nouvelles de Jean

Voilà cet article est maintenant terminé et j’aimerais avoir vos commentaires sur les situations qui ont été vécues par les lecteurs et lectrices

Je prépare une surprise pour Noël à tous les abonnés de ma newsletter

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

    None Found

18 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,
    Merci de partager avec nous ces belles histoires d’intuition. Bien souvent sur le moment on ne sait pas que c’est notre intuition qui nous fait agir. Ce n’est qu’après coup que l’on s’en rend compte.
    Il faut lui faire confiance.
    A tout bientôt.
    Danièle

  2. Et oui Danièle si on lui faisait confiance notre vie serait bigrement facilitée et dans le cas des 2 lectrices plus haut si elles ne l’avaient pas écouté elles ne seraient plus ici pour raconter leur histoire

  3. Bonjour Sylviane,

    C’est vraiment surprenant cette histoire où la personne s’est assise à une autre place dans le train et a ainsi évité une balle. C’était toute une chance pour elle d’avoir écouté son intuition.

    Par contre, il arrive des trucs aussi invraisemblables à des personnes, mais dans le sens contraire.

    Des évènements du genre: il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment.

    Je me demande bien si ces gens (certains sont décédés à cause de ces évènements) ont eu des intuitions, mais ne les ont pas écoutées ou n’ont rien eu du tout.

    Je pense à plusieurs choses comme à cette enfant née le 11 septembre 2001 et morte dans une tuerie quelque part aux États-Unis l’année dernière, il me semble. Je pense à cet homme qui est décédé mort noyé dans sa voiture sur l’autoroute Décarie à Montréal lors du déluge du 14 juillet 1987. Mourir noyé dans sa voiture très très loin d’un cours d’eau. C’est extrême, non?

    Est-ce que cette enfant tuée et cet homme noyé ont eu des intuitions avant de mourir et ne les ont pas écoutées?

    On ne le saura jamais.

    Merci de nous aider à écouter notre intuition.

    C’est toujours agréable de venir te visiter, Sylviane. C’est le temps d’apprendre à se connecter à l’essentiel, à ce que la majorité ne peut pas voir avec les yeux.

    Amicalement,

    Sco!

    • Bonjour Sco,

      Malheureusement nous ne saurons jamais mais je peux te raconter qq chose qui me concerne

      Il ya 35 ans (mon fils en avait 2) j’ai rêvé pendant 8 nuits de suite avant de partir sur Paris que j’aillais avoir un accident d’avion .

      En train Lisbonne -Paris c’était plus ou moins 30 heures, en avion avec le BB = 3 heures. Bon, j’avoue que je me suis dit que j’étais une idiote de penser que je courais à une mort annoncée (je n’avais jamais eu auparavant peur en avion) mais je n’étais quand même pas rassurée

      Et si c’était vrai ? Et si, et si ???
      Le jour du départ, 2 faux départs dus à des “problème techniques… C’est sûr que nous allons y rester, c’est sûr…

      Après une attente interminable, nous sommes partis et comme tu peux le voir à bon port mais j’ai pris le train !!! pendant 10 ans et ai perdu ma peur de l’avion avec une amie trouillarde aussi en “sifflant” une bouteille de champagne jusqu’à l’arrivée.

      Alors, difficile pour qq’un qui n’e connaît pas les “procédures” pour savoir si on entend la “petite voix” ou notre sixième sens.

      Aujourd’hui je peux évaluer que j’étais totalement dans mon mental mais ceux qui ont pris le Concorde sentaient-ils qu’ils allaient mourir ? Probablement non, car le bel avion était considéré l’avion le + sûr du monde et d’ailleurs ce n’est pas à cause d’un problème du concorde que l’accident a eu lieu

  4. Bonjour Sylviane,
    Elles sont géniales ces histoires !
    Je dis souvent que l’intuition et la réponse du cerveau avant que la pensée ne s’en mêle, ou ne s’emmêle…
    C’est au choix.
    Je fais très souvent confiance à mon intuition, pour prendre des décisions, dans ma vie personnelle comme dans ma vie professionnelle…
    Par exemple, les femmes qui ont compté dans ma vie affective, j’ai su presque instantanément qu’elles étaient importantes quand je les ai rencontrées.
    Merci pour ce beau rappel !
    Prends soin de toi
    Luc Mister No stress

    • Oui Luc,

      d’ailleurs j’ai adoré ta formule “avant que le mental ne s’emmêle” qui traduit pour moi tout à fait ce que fait notre bon vieux côté rationnel

      Aujourd’hui tout le monde parle d’intelligence intuitive comme il y a 15 ans on a commencé à parler d’intelligence émotionnelle et financiers, créateurs et décisionnaires de tous poils reconnaissent écouter leur “sixième sens” alors l’intuition a le vent en poupe et ce n’est que justice car elle peut rendre de sacrés services

      A bientôt

  5. Bonjour Sylviane,

    De belles histoires très inspirantes, merci de nous les avoir racontées…On aurait en effet intérêt à être plus à l’écoute de notre intuition “en faisant le calme régulièrement dans notre esprit”.

    Les rêves sont aussi très révélateurs, mais encore faut-il s’en souvenir. Je sais qu’à une époque on m’avait conseillé d’avoir toujours à porté de main de quoi noter mes rêves aussitôt réveillée, avant même de mettre un pied hors du lit.

    Cette habitude avait développé ma capacité à bien les enregistrer à m’en souvenir de plus en plus facilement…Jusqu’à faire une fois un rêve prémonitoire !

    En période d’instabilité et de difficulté, je pense que c’est à faire.

    Bien amicalement,
    Christine

  6. Bonjour Christine

    Oui c’est vrai qu’en se “mentalisant” le soir pour se souvenir de nos rêves cela aide énormément à s’en souvenir

    Je n’ai malheureusement pas pu mettre toutes les histoires reçues des lecteurs mais je peux t’assurer que plusieurs ont eu la vie sauve grâce à leur intuition

    Quant aux autres ils m’ont expliqué combien l’avoir écoutée avait sinon transformé du moins eu un impact des plus positifs

    Il est important de l’utiliser tout le temps et pas seulement en période de difficulté pour que ça devienne un automatisme

  7. Bonjour Sylviane,
    Pas mal de commencer ma journée en lisant de belles histoires…
    Tu sais à quel point je crois à l’intuition. Mais nous savons aussi que quand l’heure est arrivée, il n’y a pas d’intuition à avoir, juste quelque chose à vivre qui s’appelle la mort, le départ.
    A bientôt !
    PS : j’ai hâte de connaître la surprise

  8. Bonsoir Sylviane,

    Merci pour ce partage. Très étonnantes ces histoires, surtout celle du train.
    Je n’ai pas d’histoire aussi probante que celles que tu nous a racontées.
    Mais, je savais tout de suite, les personnes qui conviendraient pour tel ou tel poste … peut-on appeler cela de l’intuition? je ne sais.

    Belle soirée

    Charlotte

  9. Et bien oui Charlotte c’est de l’intuition, tu sens les gens qui conviennent au poste et c’est bigrement utile tu ne trouves pas ?

  10. Bonjour Sylviane,

    Merci pour ce partage d’histoires. J’ai été “bluffé” par l’histoire de la place dans le train, quelle intuition divine, non ?

    J’ai un peu de mal à entendre mon intuition même si je fais le silence dans mon esprit avec la méditation. Mon cerveau cartésien doit surement freiner…As tu un “truc” pour développer le coté intuitif ?
    Amicalement
    Christian

  11. Bonjour Sylviane, faire confiance à ses ressentis, aux idées qui surgissent de nulle part et qui arrivent au bon moment, je pratique beaucoup ça.
    Souvent, je sens qu’il faut faire quelque chose et je le fais. Avant ça me posais pas mal de questions du style : ” est ce que j’ai bien fait.. ” maintenant, avec le recul, je sais que ça devait être fait comme ça pour le bien du tout.

    zenie

  12. Bonjour Sylviane

    il ya 45 ans, j’étudiais les mathématiques pures à l’université, et déjà à cette époque, je me servais de mon intuition. Je me souviens d’un problème que seule j’avais réussi à résoudre dans les délais requis, parce que j’avais fait confiance à mon intuition. Je lui permettais consciemment de s’exprimer haut et fort dans ma tête. Par la suite, j’ai eu plusieurs rêves prémonitoires, et tellement précis parfois … et plein de manifestations de sa présence : répondre au téléphone juste avant qu’il ne sonne, répondre à une question d’une de mes filles avant que la question ne soit énoncée (elle était peut-être formulée dans sa tête mais les mots n’avaient pas encore été prononcés) …

    Entre autres, un jour, alors que je remplaçais une enseignante, un de ses étudiants, un haïtien, espérant me piéger, s’est adressé à moi en créole plutôt qu’en français. À mon grand étonnement, je lui ai immédiatement répondu en français. Il a continué en créole, et je lui ai de nouveau répondu en français. Et en dedans, ma petite voix me disait “Mais tu ne parles pas créole, tu ne comprends pas ce qu’il te demande”. L’étudiant est retourné à sa place. Une étudiante, haïtienne elle aussi, s’est alors étonnée de ce que je comprenne le créole. Je lui ai dit que ce n’était pas le cas, et que je n’avais aucune idée de ce que l’étudiant m’avait dit. Elle a éclaté de rire, et m’a dit :”Vous ne pouviez pas mieux lui répondre ! ” Si ce n’était pas de l’intuition, je ne sais pas ce que c’était …

    Je réalise aujourd’hui que l’étudiante n’a pas semblé surprise de ce phénomène. Il est fort probable que pour les haïtiens comme pour les africains, l’intuition est vécu au quotidien comme un phénomène normal.

    En tout cas dans mon entourage, plus personne ne s’étonne de mon intuition. Merci la vie pour ce cadeau précieux. Et merci Sylviane pour ton site sur l’intuition.

    Colette xxx

  13. Bonjour Colette

    Comme vous dites si ce n’est pas de l’intuition alors qu’est-ce que c’est , surtout dans les circonstances dans lesquelles se sont passées les traductions “simultanées” si l’on peut dire

    Vous devez avoir des dons médiumniques assez prononcées et vous pourriez les développer encore davantage probablement parce que cela ne vous fait pas du tout peur.

    Il y a un livre qui devrait vous plaire ça s’appelle: LA SCIENCE DES PRÉMIONITIONS de Larry DOSSEY assez étonnant ce qu’il raconte

    merci de votre commentaire qui est vraiment étonnant et si vous le permettez dans une prochaine édition des lecteurs racontant leurs expériences j’aimerais bien mettre votre témoignage

  14. Bonsoir Sylviane,

    Vous pouvez utiliser mon témoignage si vous le désirez et si ça peut aider.
    Et merci pour la suggestion de lecture. Je vous en donnerai des nouvelles.

    Colette

  15. Personnellement j’ai eu plusieurs expérience assez troublante.
    cela ce déclare toujours de la même façon, un mal être physique très particulier et difficile a décrire et qui s’intensifie, et jusqu’à me faire bouger dans certains cas, quand quelque chose de grave ou importante vas arriver.
    un exemple:
    un jour j’étais seul chez moi ma sœur étais à la fac et mais parent travaillais.
    donc comme dans mon habitude le me suis lever et pris mon petite déjeuner puis je suis monter dans ma chambre sur mon ordinateur comme d’habitude ma sœur rentrais a midi pour déjeuner je l’ai entendu rentrer mais généralement je ne viens pas la voir c’est plutôt elle qui viens mais ce jour la j’ai un mal être important très intance et c’est difficile a expliquer ce n’aie pas une voie qui ma dit d’aller la voir mais une penser très forte qui mais venue en tète (d’aller voir ma sœur).
    je suis descendu a la cuisine, j’étais a l’entrer et je lui ai demander de venir vers moi elle ai venu le temps d’arriver vers moi tout les meubles de cuisine qui étais accroché au mur se sont effondré elle n’a mémé pas eu le temps de se retourner qu’ils étais déjà au sol. “si je ne n’avais pas eu ce mauvais pré-sentiment je ne suis pas ce qui aurais arriver a ma soeur”.

    ce genre de chose m’arrive seulement quand quelque chose de grave ce produit.

    • Bonjour Tinno,

      Oui c’est caractéristique des pressentiments qui sont annoncés aux personnes de différentes façons mais qui sont toujours annonciateurs de quelque chose de grave

      Je prépare précisément un article là-dessus

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.