*STRESS* Donner, partager c'est bon pour la santé, VRAI OU FAUX

Beaucoup de gens se plaignent, à juste titre,  de la crise , crise qui ne durera pas éternellement HEUREUSEMENT parce que notre bonne vieille planète a déjà connu de très mauvais moments puis un jour tout a redémarré. Beaucoup se « ferment » aux autres, restent dans leur coin et deviennent de plus en plus amers et aigris.

Alors,  faut-il attendre que tout reprenne pour être gentils, généreux, solidaires, altruistes ou pouvons-nous  par de petits gestes simples et gratuits améliorer la vie des gens qui nous entourent et puis est-ce que pratiquer toutes ces qualités peut améliorer la santé ? C’est ce que vous allez voir aujourd’hui.

Si tu veux connaître quelqu’un, n’écoute pas ce qu’il dit mais regarde ce qu’il fait – S.S. le Dalaï-Lama

Alors docteur, c’est vrai que donner et  partager c’est bon pour la santé ? VRAI 

CHIC ALORS,  PLUS JE SUIS GENTIL et GÉNÉREUX et PLUS J’AI DE CHANCE D’ÊTRE EN BONNE SANTÉ 

Vous allez découvrir dans cet article des moyens faciles à mettre en œuvre pour pratiquer ces qualités extraordinaires que sont la gentillesse, la générosité, la solidarité, la bonté et l’altruisme.

Et cerise sur le gâteau vous découvrirez pourquoi c’est bon pour la santé, alors ça vaut le coup non ?

Certains disent : « je n’ai pas d’argent pour moi-même comment voulez-vous que j’aide les autres »

FAUX, vous pouvez aider sans débourser un centime

Comment ? Voici quelques idées 

Vous pouvez ;

Récolter par exemple les petites graines des melons, pastèques et autres comme j’en avais parlé lors d’un article SAUVER DES FAMILLES ENTIÈRES SANS DÉBOURSER UN CENTIME

Aller faire les courses de la petite grand-mère du 2e qui a tellement de mal à marcher

Faire la lecture à votre vieille tante à moitié aveugle qui aimait autrefois tellement lire

Garder les enfants de la voisine totalement exténuée de travail pour qu’elle prenne un peu de repos

Aider l’étudiant du 6e en maths et la gamine du 1er en anglais et les motiver pour ces 2 matières

Vous arrêter dans la rue et parler au SDF qui fait la manche, lui sourire tout simplement et lui montrer qu’il n’est pas invisible ou transparent à vos yeux

Aider un aveugle/une personne âgée/une personne en difficulté à traverser

Faire un compliment à votre gardienne qui a perdu quelques kg plutôt que lui adresser un signe de tête rapide

Prêter une oreille attentive à votre cousine Adèle qui vient de perdre son mari plutôt que de lui envoyer un petit mot impersonnel

Donner votre sang et sauver des vies humaines

Faire un sourire à la personne que vous rencontrez et/ou lui dire bonjour tout simplement (quand je vais marcher je dis bonjour à tous les gens que je rencontre et je vous assure que la plupart sont vraiment étonnés, pourtant n’est-ce pas quelque chose de normal de dire bonjour?)

Faire du bénévolat, voir mon article sur le sujet UN ANTI STRESS PUISSANT : LE BÉNÉVOLAT

Proposer de finir le travail d’un collègue dont les enfants sont malades

etc …

générosité

« La bonté en parole amène la confiance. La bonté en pensée amène la profondeur. La bonté en donnant amène l’amour. » Lao-Tseu

 

LES PERSONNES ÂGÉES QU’ON LAISSENT À L’HOSTO et LES ANIMAUX ABANDONNÉS au coin des bois (ou ailleurs)

Au moment des vacances, il y a des abandons d’animaux ça tout le monde le sait mais savez-vous aussi que nombre de personnes mettent leurs « vieux parents » à l’hosto pendant la durée des vacances ?

Pour résumer, tout ce qui embête certains est mis « au rencart » ils abandonnent leurs animaux sur les routes, laissent leurs géniteurs à l’hospice et partent en vacances allégés et sans complexes.

Dur dur ? Hélas une triste réalité

Peut-être pouvez-vous aider la veille grand-mère d’à côté en allant lui chercher son pain/ses courses et apporter le journal au papy du 3e et tailler une petite bavette avec lui.

Peut-être une petite visite journalière et un petit pastis de temps en temps avec Papy qui aime bien ça .

Sachant qu’un « ange-gardien » veille sur leurs vieux parents fera peut-être hésiter certains vacanciers à les « oublier » à l’hôpital …

Et les animaux ? 

S’il y a un un sujet qui me tient aussi à cœur c’est celui des animaux maltraités ou abandonnés car ceux qui achètent des « peluches » animés à Noël pour amuser leurs bambins et les abandonnent ensuite aux vacances sont pour moi des êtres méprisables (je persiste et signe car ce sont aussi souvent ceux qui « oublient leurs géniteurs » à l’hosto)

Quel exemple donnent-ils à leurs enfants ? Comment attendre que ces enfants devenus adultes ne fassent pas la même chose ? C’est un cercle infernal

Alors, là encore vous pouvez peut-être aider en proposant aux voisins qui partent d’aller donner à manger à leurs chat/chien/perruches/canaris

Vous ferez une bonne action et éviterez peut-être qu’un animal soit abandonné dans un bois ou sur un parking …

Vous pouvez aussi proposer de surveiller leur maison en allant ouvrir/fermer les volets pendant leur absence

Vous pouvez encore faire des milliers de choses qui ne coûtent rien, SOYEZ CRÉATIFS

« Je ne connais pas d’autres marques de supériorité pour l’homme que la bonté. » Ludwig Van Beethoven

PARTAGER – AIDER – DONNER

Vous pouvez emmener le petit garçon de votre collègue de bureau au cinéma avec vos enfants car ça fait belle lurette que ça ne lui ai pas arrivé

Si vous savez que votre collègue de bureau/voisin/ami/ ne part pas en vacances, invitez-la avec ses enfants à déjeuner à la bonne franquette même si vous êtes plutôt court question porte-monnaie (vous savez juste après mon mariage mon mari et moi étions souvent en fin de mois dès le 10 du mois !!! mais cela ne nous a jamais empêchés de recevoir des amis et je suis devenue une virtuose des spaghettis à toutes les sauces car c’était ce qu’il y avait de meilleur marché)

Quand vous avez fini de lire votre journal ou des revues passez-les à des collègues/amis/voisins

Proposez à des voisins qui n’ont pas voiture de profiter de la vôtre quand vous allez faire des courses ou ailleurs …

Si vous n’avez pas d’argent pour apprendre une langue étrangère mais êtes un crack en informatique faites du troc avec quelqu’un

la gentillesse, c'est grave ?

SI TOUT CELA VOUS SEMBLE IMPOSSIBLE PAR MANQUE DE TEMPS OU …

Parce que ci ou parce que ça, interrogez-vous sur votre vie, avez-vous une vie heureuse ?

Une vie dans laquelle vos amis vous démontrent leur amitié ou êtes-vous souvent seuls ?  les gens finalement passent-ils beaucoup/peu de temps avec vous ?

Pensez-vous que les gens sont ingrats, qu’ils ne sont pas gentils, que ça ne vaut pas la peine de perdre votre temps parce que les autres ne vous « rendent jamais la pareille »  ? Alors peut-être récoltez-vous ce que vous semez 

BON,  FINALEMENT ÊTRE GENTILS, ALTRUISTES, GÉNÉREUX, EMPATHIQUES C’EST BON POUR LA SANTÉ OU PAS ?

VRAI

Cela réduirait le cholestérol, éviterait pas mal de problèmes cardio-vasculaires, permettrait de vivre plus longtemps, d ‘être plus actifs, moins sujets aux déprimes ou dépressions.

Aider les autres, être généreux donnent un sens à votre vie car vous donnez du bonheur, de l’espoir,  de l’attention et souvent de la vie à des personnes qui s’enfonçaient ou peuvent s’enfoncer dans le désespoir.

Tendre la main à votre Voisin, aider celui qui en a besoin vous remplit d’un sentiment de plénitude et de bien-être car c’est prouvé scientifiquement 

la bonté et la générosité activent la production de sérotonine, l’hormone qui régule le stress. En plus de jouer le rôle d’antidépresseur naturel, la sympathie et l’amabilité agiraient comme des drogues sur notre cerveau en nous donnant un sentiment de plaisir comparable aux drogues euphorisantes. Alors pourquoi s’en priver ?

 

LA GENTILLESSE EST CONTAGIEUSE ET REND HEUREUX

nous dit Stefan EIHORN dans son livre « L’ART D’ÊTRE BON » aux Éd Belfond

« La bienveillance envers les autres crée un cercle vertueux. Lorsqu’on est bon et généreux envers l’autre, celui-ci sait nous le rendre en retour »

car on reçoit au centuple ce qu’on donne gratuitement, gentiment sans rien attendre en retour. Etre bon, généreux, altruiste est le plus court chemin pour être vous rendre rendre heureux car

selon les conclusions de la psychologie positive, « être généreux contribue au bonheur des autres mais cela nous rend surtout plus heureux nous-même ! » Yves-Alexandre Thalmann 

Unknown

La première fois que je suis allée en Inde une sainte, Hindouiste, nous a dit qu’une personne qui changeait (croyances, façon d’être et de réagir, émotions …)  pouvait changer 100 personnes autour d’elle !

alors,  bon pour la santé et en plus,  bon pour l’humanité ça vaut le coup d’être gentils NON ?

« Il n’importe pas qu’un être soit croyant ou non : il est plus important qu’il soit bon.  » de S. S. le Dalaï Lama

La semaine prochaine LA GAZETE DE SOS STRESS sur les bonnes lectures des vacances avec articles et livres pour doper votre moral et vous rendre plus optimistes et plus heureux

 

Crédit Photo  © dobrinya – Fotolia.com

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
28 commentaires
  1. Je suis vraiment de vous avoir découvert sur le blog l’autre fois. Vos articles me remontent le moral ! Même si sur certain point je ne suis pas tout à fait d’accord :

    Je suis plus pour un donnant donnant qu’autre chose. Car aider tout le temps ça peut devenir assister.

    J’ai hâte de voir ce que donne la Gazette :p !

    A la prochaine 🙂 !

    Jérémie

  2. J’ai oublié le mot « content » pour la première phrase ^^

  3. Bonjour Sylviane,
    Je reconnais là ta générosité naturelle. Sais-tu que faire la gueule donne plus de rides profondes que de faire le sourire ?
    Alors y’a pas photo, être aimable, souriant, gentil est ce qu’il y a de mieux. Et tant pis si on se fait « avoir ». On a beaucoup de satisfaction a être gentil et surtout beaucoup de bonheur.
    Je te souhaite une merveilleuse jouréne.
    Danièle

  4. Bonjour Sylviane,

    Le plaisir de donner, donner un sourire, un regard bienveillant,
    une attention, du temps. Tu as raison Sylviane, je partage tes convictions

    . Se faire avoir, je n’y crois pas, on a toujours quelque chose en retour. Le partage.

    – « Agis avec gentillesse, mais n’attend pas de la reconnaissance »
    Confucius.

    – « Aucun acte de gentillesse, même petit n’est jamais perdu »
    Socrate.
    – « Insistons sur le développement de l’Amour, la gentillesse, la Paix. Le reste nous sera offert.
    Mère Térésa.

    Belle journée

    Charlotte

  5. Bonjour Sylviane,

    La bonté est en effet bonne pour la santé. Mais elle n’est pas toujours aisée à pratiquer. Beaucoup de gens à qui on propose spontanément notre aide quand ils nous parlent d’un problème ressentent une sorte de gêne à notre égard une fois le service rendu, surtout s’il a été rendu de bon coeur. J’en ai souvent fait la désagréable expérience. Mais il existe des personnes vraiment bonnes qui aident les autres et savent apprécier en retour les services, j’ai comme cela une amie qui accepte de prendre en pension mes canaris sans quoi je ne pourrais pas partir en vacances car pour ma part, j’aime trop les animaux pour pouvoir m’en passer et encore moins les abandonner après avoir profité de leur douce compagnie.
    Il m’est arrivé de vouloir aider des gens pour le plaisir de faire plaisir mais devant les réactions j’y ai vite renoncé. Je vais voir des personnes âgées en maison de retraite parce que je suis sûre qu’elles ont vraiment besoin de visites régulières. Ce n’est pas toujours très drôle mais j’ai besoin de faire plaisir gratuitement à des personnes dont je sais que mon soutien sera apprécié. Donner à des gens qui ne savent pas recevoir, je ne m’y risque plus. Je n’en suis pas plus malheureuse pour autant, au contraire, je réserve ainsi mes services à des gens qui en ont vraiment besoin et cela suffit à me faire du bien. Car donner est instinctivement perçu comme se faire à soi-même du bien, on y est plus sensible selon son tempérament. Je ne tire aucune fierté d’aider car c’est le meilleur moyen pour tarir le plaisir de la gratuité du don dont la source réside dans le besoin d’union avec le monde et les autres que tout un chacun éprouve plus ou moins.

  6. Bonjour Sylviane, écouter son coeur et agir comme on le ressent avec les personnes que l’on rencontre fait beaucoup de bien.

    zenie

  7. Je n’ai rien à ajouter à votre magnifique article Sylviane!
    Tout est à partager. Je viens de publier un article sur opération-succès sur les abandons des animaux l’été et vous avez d’alleiurs ajouter un commentaire en ce sens. L’égoisme fait mal, il fait vieillir, il rend malade et pollue tout ce qu’il touche.

    Ouvrons-nous, sourions, tendons la main et non le poing et sentons ce doux frisson qui nous secoue tendrement de l’intérieur. La voix de notre Sagesse profonde ne trompe pas: le don est une graine qui fertilise le monde.

    Amitiés,
    Amanda

  8. Bonjour Sylviane

    Merci pour tous ces conseils ; tu es quelqu’un de très généreux
    Si tout le monde se comportait de cette façon , la terre serait un paradis !! Rêvons un instant !!
    Il suffirait de si peu de choses !

    Amitiés

    Janine

  9. Sans attendre que les autres s’y mettent, faisons les gestes que nous voudrions que l’on nous fasse…

  10. Bonjour Sylviane,

    Quoi ajouter à ce plaidoirie pour la générosité, l’altruisme et la bonté…

    Ça n’est que de l’amour et de la lumière, indispensable pour le coeur, le moral et le physique.

    Bien amicalement,
    Christine

    PS : À propos de la crise, c’est un mal nécessaire pour faire avancer les choses dans le bon sens.
    Et comme je le précise dans mon dernier article ça n’est pas une crise mais une mutation.

  11. Bonjour Sylviane,

    encore un article qui nous rappelle à quel point nous pouvons agir même à notre petite échelle et faire peu-être la différence pour le papy du 6ème étage. Bravo! nul besoin d’être superman pour tendre la main et prendre du temps pour les autres. 🙂 Karine

  12. Finalement Sylviane, nul besoin de vouloir changer le monde.

    Un peu d’altruisme, de générosité, d’entraide, un rayonnement personnel qui se diffuse de l’un à l’autre, voilà une méthode efficace pour améliorer les choses, en effet.

  13. Quand on est gentil les gens trouvent ça suspicieux ! on vie dans une société de la terreur, les médias nous bassinnent de pensées négatives à longueur de journée, commencez déjà par eteindre votre télé, vous allez destresser en 3 jours, méthode garantie !

  14. Bonjour Sylviane,

    Merci pour cet article. J’aime beaucoup ton article. J’ai une phrase qui revient : « C’est en donnant que l’on reçoit »

    Je donne beaucoup et toujours sans arrière pensé, et je remarque que ça me reviens comme un boomerang mais en plus fort ^^.

    Il faut donner en respectant ses valeurs.

    Paul

  15. Bonjour Sylviane,
    Très bel article qui confirme ce qu’on peut penser intuitivement : faire du bien aux autres fait du bien à soi.
    Amicalement.

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.