*STRESS* un anti-stress puissant : le bénévolat

DONNER ET RECEVOIR : LE BENEVOLAT

 Cet article fait suite à celui de la semaine dernière intitulé :

 STRESS, CRISE ET SOLITUDE .

Il y a autant de générosité à recevoir qu’à donner – Julien GREEN

l'Art de la Vie

Avec des amis blogueurs nous participons à une farandole d’articles sur le thèmeDONNER ET RECEVOIR.

Chacun a donc écrit un article en rapport avec son blog.

Ce mois-ci c’est Michèle MONTAGNON du blog « Sur le chemin de Soi » qui organise la Farandole et voici le lien où vous pouvez trouver tous les articleshttp://www.surlechemindesoi.com/les-secrets-de-lart-du-bon-cadeau

La plus grande souffrance est de se sentir seul, sans amour, abandonné de tous  –  Mère Teresa

 

Faire du bénévolat c’est DONNER son temps, c’est DONNER sa présence, c’est DONNER son attention et son empathie, C’est DONNER DE SOI sans ATTENDRE QUOIQUE CE SOIT EN ÉCHANGE . 

Ceux à qui ils donnent REçOIVENT DE LA SYMPATHIE, DES SOURIRES, DE L’ATTENTION. Ils sont contents d’avoir quelqu’un qui PREND LE TEMPS de leurs consacrer DU TEMPS et de LA COMPRÉHENSION.

 

COMMENT LE BÉNÉVOLAT PEUT-IL ÊTRE UN ANTI-STRESS PUISSANT ?

  • Quand nous sommes stressés nous avons une nette tendance à RUMINER le problème ET À LE TRANSFORMER en une véritable boule de neige de stress qui, bientôt,  obscurcit tout. Nous ne vivons plus que dans cette angoisse, coupés de  nous-mêmes,  aveuglés, englués dans ce stress qui ne nous permet plus de trouver souvent des solutions. En résumé; nous ne sommes plus centrés car nous ne pensons PLUS QU’À CELA

Difficile de prendre du recul dans ces cas-là devient difficile voire impossible.

Alors que faire ?

j’ai une solution pour vous (entre autres) : vous occuper de personnes qui ont besoin d’aide,  en deux mots,  faire du bénévolat.

SE TOURNER VERS LES AUTRES  et arrêter de ruminer et souvent de tout ramener à notre personne (au nombril souvent) nous donne la possibilité de STOPPER la spirale du stress.

Pendant que l’on pense aux autres on n’a pas le temps de penser à soi. Evident ? NON ? 

 

Phrases que l’on trouve souvent à propose du bénévolat sur les blogs ou les forums

La première :

« j’ai des problèmes, mais travailler aux Restos du Coeur ou X …  m’aide beaucoup, car j’aide les autres » ; d’autres disent « je me sens utile, c’est vraiment un réconfort d’aider, de donner de la chaleur humaine », etc. Inutile de s’appesantir là-dessus, la phrase parle d’elle-même

et la seconde :

« ah, je vais déjà tellement mal, je ne sais pas ce que je pourrais leur apporter et qu’est-ce que je pourrais bien faire, je n’y connais rien » et/ou  » comment puis-je aider les autres si je ne sais même pas m’aider moi-même » ?

Et pour ce dernier cas je ne peux que répondre : FAUX, FAUX, FAUX et je vais vous expliquer pourquoi.

Vous n’êtes pas thérapeute, on ne vous demande pas de les aider à régler leurs problèmes , il vous est  seulement demandé d’ÊTRE BIENVEILLANTS,  de leur DONNER DE VOTRE TEMPS, de LEUR PRÊTER UNE OREILLE ATTENTIVE, d’ÊTRE PRÊT D’EUX, DE LEUR PARLER, de leur TÉMOIGNER DE L’INTÉRÊT

Donner de soi n’a rien à voir avec le fait de ne pas avoir régler vos problèmes de l’enfance (ou d’autres) . Peut-être même que le fait de vous pencher sur la souffrance ou la solitude des autres vous aidera à supporter la vôtre

Même si vous n’y connaissez rien, même si vous ne savez pas comment aller vers   l’autre, intuitivement vous trouverez le chemin.

Quand j’ai commencé à faire du bénévolat auprès de personnes âgées à Lisbonne,  je ne savais vraiment pas quoi faire pour aider toutes ces personnes qui passaient leurs journées dans le Centre. Et puis un jour, j’ai proposé d’en emmener quelques-unes faire un tour en voiture le long de la côte.

Donc, une fois par semaine, nous avons commencé à aller au bord de la mer (à 5 km du Centre)  et je me disais :« Bon sang, Sylviane , tu parles d’un truc de les emmener au bord de la mer, tu parles d’un bénévolat, c’est de la gnognote ».

J’étais un peu déçue de faire un truc sans importance (à mes yeux) ce n’était pas ce genre de bénévolat que j’avais dans la tête puis un jour la responsable du centre me dit : »ah, Sylviane, vous ne savez pas combien tous nos amis apprécient les petits voyages que vous faites avec eux ».

Certains n’avaient pas vu la mer  depuis plus de 20 ans, n’oublions pas que la retraite moyenne de mes braves amis est de 300 euros/mois, une moyenne donc vous imaginez que ceux qui n’ont que 200 euros/mois ont bien d’autres trucs à acheter qu’un ticket de train pour aller voir la mer .

J’en suis resté baba c’est vraiment le mot. Une chose qui était pour moi absolument insignifiante était un réel bonheur pour tous mes vieux amis. Gardez cet exemple dans la tête car un petit geste ANODIN POUR VOUS peut provoquer des grands TSUNAMIS  AFFECTIFS.

 

En aidant les autres, je m'aide moi aussi

Donc,  STRESSÉS de tous poils, PASSEZ À L’ACTION. Allez vous occuper de la voisine du 6è (même si elle est acariâtre ) , remplissez les papiers de la SECU d’un collègue qui ne sait pas trop bien se dépatouiller avec toute la paperasserie, DONNEZ DE VOTRE TEMPS (même quelques minutes), et pendant ce temps-là …

VOUS OUBLIEREZ VOS PROBLÈMES et peut-être allez -vous penser :« bon, c’est vrai que vivre un divorce (même si ce n’est pas une mer de roses) n’est pas aussi terrible que d’attendre un rein ou un coeur pour continuer à vivre » en admettant que l’on trouve un coeur ou un rein compatible. Se dire que si le coeur ou le rein n’arrive pas à temps on va mourir ça doit être un sacré stress vous ne trouvez pas ?

DONNEZ, DONNEZ, DONNEZ (sans attentes bien sûr) et vous RECEVREZ 

Beaucoup d’entre vous ignorez, qu’enfouies au fond d’eux-mêmes,  vous possédez de magnifiques qualités et précisément le  bénévolat va révèler le meilleur de vous-mêmes en faisant appel à votre : générosité, empathie,  écoute de l’autre, compassion,  bonté,  bienveillance, sympathie, altruisme, dévouement, amabilité, disponibilité, compréhension, etc, etc … (j’arrête ici)   et ce n’est pas un cadeau tout ça ? 

Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux 

Il y a des maladies qui ne se guérissent pas avec de l’argent, mais avec de l’amour

 Mère Teresa

 Je vous invite à lire mon prochain article qui paraîtra sur le blog OPERATION SUCCÈS  début  janvier :

L’AMOUR INCONDITIONNEL : UN MYTHE OU UNE RÉALITÉ ?

Chouchou de la semaine

 

Mon coup de coeur pour le blog de Danièle (dont vous trouverez le lien sur la page d’accueil): FORME ET BIEN-ÊTRE


Mon chouchou hors catégorie cette semaine le film : INTOUCHABLES dont voici la bande annonce

 

 

26 commentaires
  1. Je crois que c’est mon article préféré sur votre blog car il est plein de sincérité et d’enthousiasme !

  2. Bonjour Sylviane,
    Quel bel hommage à tous ceux qui sont dans un réel besoin. Ceux qui n’ont ni toit, ni amour pour leur réchauffer le cœur. Le bénévolat est le meilleur don que l’on puisse faire. Il donne autant de bien-être à la personne à qui l’on donne un peu de notre temps que de bonheur à celle qui donne.
    Il faut apprendre à partager.

  3. Je trouve aussi que ton article est plein de sincérité. Ça fait du bien de lire ces lignes. Je n’ai jamais fait de bénévolat mais je vais souvent donner mon sang. À chaque fois que je sors de l’établissement (non je ne tombe pas dans les pommes), je ressens une énorme fierté. Mais à part du personnel, je n’ai pas de retour pour me faire sentir que j’ai fait quelque chose de bien. Ce n’est pas comme servir à manger à une personne que l’on a en face de soi et qui est affamée depuis des jours. Bravo pour cet article!

  4. Je suis tout à fait d’accord avec vos propos, mais je me permets d’attirer quand même l’attention. Je suis d’accord de travailler comme bénévole.
    J’ai été pendant plus de 15 animateurs et responsables de séjour de jeunes. J’oeuvre actuellement dans l’école des mes enfants, mais à un moment, à force de donner, de donner sans réel retour, je m’épuise….

  5. Bravo Sylviane pour cet article plein de coeur et de générosité !

    Je n’ai jamais travaillé en tant que bénévole pour une association mais j’essaie de faire de mon mieux à mon petit niveau… Donner des vêtements aux plus démunis ou des jouets, acheter un paquet de pâtes, je trouve cela tout à fait normal et réalisable par la plupart d’entre nous.

    Dans un autre registre, celui de la santé et du bien être, je propose aussi des soins par magnétisme bénévolement mais là je dois reconnaître que je me suis épuisée ces derniers mois. Cet investissement de mon temps et de mon énergie est plus important que ce que je ne pensais mais quelle joie lorsque les personnes qui croient en vous se sentent enfin mieux moralement comme physiquement ! C’est mon plus beau retour ! : )

    Meilleurs voeux de fin d’année à tous et une excellente continuation à ton blog Sylviane !

  6. Bonjour Sylviane,

    Je te ocnfirme que d’un point vue thérapuetique, le bénévolat, ou tout simplement s’occuper d’autrui, en donnant un coup de main , est très puissant. Il est également un bon anti-vieillissement : appartenir à une communauté et y apporter ce que l’on peut donner.

    Et bien le programme de ton blog pour l’année 2012 s’annonce fort ….

    A bientôt

    Emmanuelle

  7. Bonjour,

    Je viens d’aller voir ce formidable film, émouvant et à la fois comique, sur les Intouchables !
    Ca ne peut que nous toucher et peut être nous impulser à agir , en donnant de notre ETRE !
    Comme tu le dis, la pire des choses : la solitude ! Je le constate en auprès de mes patients.
    Alors, pour 2012, donnoncs chaun un pu de nous aà ceux qui sont seuls.
    Je pense en ce moment, en particulier aux perosnnes hospitalisées…comme ma grand-mère, de 95 ans, qui vient d’être victome d’uneAVC et qui doit se sentir bien seul, empriosonnée dans un dans un corps paralmysé et peu de personnes autour d’elle.
    Karine

    Comme

    La plus grande souffrance est de se sentir seul, sans amour, abandonné de tous – Mère Teresa

  8. Désolée de toutes les fautes dans mon messages mais j’ai un petit soucis quand je laisse des commentaires sur ton site…

    Si mes commentaires sont trop longs , le cadre ne se déplace pas et je ne vois pas ce que je tape et donc je ne peux pas revenir dessus après pour corriger.
    karine

  9. Karine,
    Merci de me signaler le problème mais ne t’inquiète pas pour les fautes de toute façon on voit bien qu’il y a un problème et je vais signaler cela à mon prestataire de service dès mardi prochain.

    Désolée pour ta grand-mère j’aimerais bien aller voir « intouchable » dès qu’il arrivera ici à Lisbonne, j’ai seulement vu des extraits qui m’ont profondément émue.

    Nous faisons quelque chose pour les autres avec nos blogs et si nous arrivons à aider une personne à chaque fois c’est déjà pas mal.

    Bonnes fête de Noël (malgré ta Mamie)

  10. Bonjour Sylviane,

    Plus que le bénévolat, je dirais qu’aider les autres en général, est un bon, très bon anti-stress.

  11. Oui, aider les autres est le meilleur anti-stress que je connaisse car pendant que l’on s’occupe d’eux on oublie un peu son propre nombril ou ses problèmes quand ils sont graves.

    Bonne année à toi Rémi, merci pour ta fidélité au long de toute cette année et longue vie à un ton blog qui nous fait voyager en France

  12. Cet article dit des choses très simples Sylviane,
    simples à l’image de la clarté de tes sentiments, de ta générosité et ton regard sur la vie … Bravo !

    C’est tellement difficile de voir ce qui est simple, tu fais bien d’en témoigner, pour ma part j’ai passé la majeure partie de ma vie en l’ignorant … par chance j’ai un peu changé et je me rends compte que je fais un peu de ce qui s’appelle du « bénévolat », bénévolat même si en fait je reçois énormément en étant tout simplement là, sans me prendre la tête, en partageant, en échangeant des paroles, de l’amitié !
    Bizz

  13. Bonjour, Sylviane
    je viens de découvrir votre blog (autant dire que 2012 commence bien pour moi 🙂 ), et notamment votre article sur le stress, que l’on peut traiter par le bénévolat. Je suis entièrement d’accord avec vos propos; nous vivons dans une société de plus en plus individualiste, de consommation, et comme par hasard le stress n’a jamais été aussi présent que ces dernières années. La maladie du siècle. L’Homme a besoin dans sa vie, de se sentir utile, de partager, sans quoi nous finissons par ruminer dans notre coin… Donc oui, être bénévole, donner un peu de son temps aux autres, à une bonne cause…ne peut qu’être bénéfique pour tout le monde. Celui qui reçoit bien évidemment (n’oublions tout de même pas que c’est là, la première raison et motivation au bénévolat) et également celui qui donne.
    Bonne année à vous !
    Jean

  14. Bonjour Sylviane,

    il est vrai que rester centré sur soi-même ne nous aide nullement pour gérer notre stress !

    Comme il est strictement vrai aussi que lorsque nous nous consacrons aux autres on reçoit énormément en retour, faut-il encore le comprendre ! Pour cela rien de tel que de savoir donner un peu de son temps, de son aide, de son énergie quand on le peut.

    C’est drôle car ton article me fait penser à une émission télévisée connue de tous; « TOUS ENSEMBLE ».

    Ce qui me remue les tripes à chaque fois, ce n’est pas le résultat final, bien que celui-ci soit toujours au delà des espoirs imaginés par ses familles touchées par le désespoir, mais le moment ou les protagonistes se retrouvent face à face, devant leur maison, à toutes ses personnes qui les ont aidées. Il se dégage quelque chose d’une puissance inouïe, indescriptible et ceux qui donnent, qui de leur temps, qui les services et/ou produits un bien être un bonheur que nous recevons quand on a fait le don de soi, le temps d’un instant.

    A ce propos, ton article me fait penser également à un film que j’ai beaucoup aimé, et que je conseille à toute personne (qui ne l’aurait pas encore vu), il s’agit de ; « UN MONDE MEILLEUR »
    Merci Sylviane pour cet article et merci de faire toi aussi don de toi, au travers de ce blog.

  15. […] Faire du bénévolat, voir mon article sur le sujet UN ANTI STRESS PUISSANT : LE BÉNÉVOLAT […]

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.