*STRESS* Les voies du Seigneur sont impénétrables, vrai ou faux ?

Depuis l’école catholique de mon enfance jusque tard dans ma vie, j’ai entendu cette phrase sibylline « les voies du Seigneur sont impénétrables« .  Franchement ce que cela a pu m’énerver d’entendre cela pendant des décennies. Et puis, un jour, miracle, j’ai percé le secret et finalement les voies ne sont plus impénétrables, j’ai trouvé la clé. Je vous la livre.

Chic, pour moi, les voies du Seigneur ne sont plus impénétrables.

Le jour où j’ai compris que tout ce qui nous arrive avait probablement une finalité positive, ma vision de la vie s’est nettement améliorée. Bon, je ne vais pas tomber dans le positivisme à outrance et vous dire que lorsque vous vivez une tragédie personnelle suite au décès d’un enfant ou de votre compagnon ou de votre compagne, il faut se réjouir, car cela va s’avérer positif dans le futur. Mais avec l’exemple de nombre d’amis ou de connaissances, souvent de ces douleurs nait un engagement qui change radicalement la vie de ces personnes en grande souffrance (voir la vidéo avec Dorothée Leurent)

Un jour des problèmes surviennent dans notre vie et nous laissent dans le fond du puits. À ce moment-là, nous pensons que le puits est si profond que nous ne pourrons pas en sortir, que la situation dans laquelle nous nous trouvons n’a pas de solution.

Quand vous êtes dans l’œil du cyclone,

la seule chose à faire est de tout faire pour rester en vie. Après le passage du cyclone, on mesure les dégâts et c’est le moment où nous plongeons dans le puits. Trop de pertes, de douleurs, de souvenirs enfuis, etc. Nous sommes totalement enlisés et profondément meurtris, nous n’envisageons même pas qu’il existe une sortie du tunnel. C’est alors la traversée noire de l’âme

Et pourtant, quelques mois après (parfois plus longtemps), nous sommes toujours vivants. Curieusement, malgré tous les dégâts, nous sommes encore vivants. Pas toujours bien droits et debout mais plus complètement dans le puits. Nous avons trouvé une petite sortie.

Petit à petit, nous prenons un autre chemin, OU PAS.

Personnellement, j’ai connu de nombreux tsunamis et cyclones dans ma vie. Après chacun d’eux, j’ai pensé que je ne sortirai pas du puits. C’était totalement impossible de penser que je pouvais m’échapper de l’enfer que je vivais. Et pourtant, aujourd’hui ;  j’ai écrit plusieurs livres à succès, un autre va sortir dans quelques mois, je suis heureuse de vivre dans un pays que j’adore et je suis SORTIE DU PUITS, à chaque fois !

Pourquoi les voies du Seigneur ne sont-elles plus pour moi impénétrables ?

Parce que j’ai compris que tout a une finalité dans la vie. Au moment du cyclone, rien ne nous apparait de positif évidemment. Mais, avec le recul, nous avons la possibilité de prendre conscience que, eh bien ma foi, oui, il y avait quelque chose de positif à sortir de la dévastation laissée par le cyclone ou le tsunami. Dur, dur, mais, après, du haut de mes 78 années de vie, je peux vous garantir que c’est la vérité.

Alors de : « impénétrables« , les voies du Seigneur deviennent « claires » et compréhensibles. Mais il faut parfois pas mal de temps pour s’en rendre compte. Certains, ne sortent pas du puits, malheureusement.

 

Faut-il réellement traverser « des nuits noires de l’âme » pour comprendre ce qui cloche dans notre vie ?

 

Hélas, je dirais que l’Homme est ainsi fait qu’il nous faut souvent connaitre des épreuves pour arriver à capter ce qui ne va pas dans notre vie. Un vide que l’on ressent, un manque de sens ou d’objectif dans notre vie, une estime de soi vacillante, une confiance en soi nulle, etc. Nous nous sentons inutiles, invisibles ou malheureux. Bref, nous ne sommes pas bien dans notre peau, nous sommes perdus et la boussole pour la guérison est manquante. Alors arrive un bon tsunami et il y a là une grande possibilité de revoir vos priorités et la principale des priorités, c’est VOUS. Pas facile, souvent un long chemin vous attend mais quelle libération ensuite.

Vous (re)trouver alors que vous étiez perdu dans tout un tas de trucs qui ne vous convenaient pas ou plus. Et voilà, pour vous aussi, vous avez compris le message des voies du Seigneur.

Vous trouverez dans mon article « Comment tirer parti de la nuit noire de l’âme » des clés pour vous aider à comprendre les fameuses voies impénétrables.

Quelques articles sur le sujet :

*STRESS* Les chemins de la résilience : un livre exceptionnel

 

*STRESS* Comment tirer parti de la nuit noire de l’âme ?

 

Crédit photo : pixabay janeb13

1 commentaire
  1. Merci ma Sylviane de me citer, ta fidélité me plaît et surtout m’honore ! J’attends avec impatience la pré-ventes de ton livre pour le commander et j’espère à bientôt

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.