*STRESS* Vivre heureux ou mourir frustré et stressé1

Qu’est-ce qui est le plus important

 » ÊTRE HEUREUX OU AVOIR RAISON? »

J’AI RAISON, J’AI RAISON , J’AI RAISON et tu peux dire tout ce que tu veux J’AI RAISON, J’AI RAISON, J’AI RAISON.

Ouf ! c’est bien , on a compris, vous avez raison et ça vous avance à quoi de le proclamer haut et fort ? Et puis ça valait vraiment la peine que votre femme (mari, frère, soeur, collègue…) soit vexée (e) et reste à ruminer dans son coin. Résultat soirée fichue, dîner  avec « SOUPE À LA GRIMACE » de l’entrée au dessert et tout ça pourquoi ???

Ah, vous êtes content(e), vous avez gagné la guéguerre, votre ego est satisfait et vous avez plombé l’atmosphère.

Au fait, pourquoi aviez-vous raison ?

Ah oui, effectivement essentiel pour la bonne marche de votre entente de savoir que votre (mari) (enfant) femme « N’AVAIT PAS FERMÉ LE GARAGE en arrivant chez vous alors qu'(il)elle était convaincu(e ) l’avoir fermé.

Comment elle a osé insister pour dire  qu’elle (il) l’avait fermé, faut vraiment être têtu pour oser dire une chose pareille, VOUS AVEZ RAISON

Qu’est-ce qui est arrivé de plus grave depuis le déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale ?

Oui, vous avez raison,  trouver le garage ouvert alors que  votre femme (mari) qui dit l’avoir fermé alors franchement je crois que vous avez raison de vociférer, d’éructer même parce que nous sommes en face d’une situation GRAVISSIME qui mérite que l’on passe du temps pour en discuter.

RÉSULTATS : Pour un truc totalement sans importance vous allez stresser, enfants, famille, collègues alors je vous répète la question :

« qu’est-ce qui le plus important dans la vie être heureux ou avoir raison ? « 

Ah oui, je comprends, c’est une question de principe. Bien vu Madame (Monsieur). Mais quand votre femme (mari, collègue, enfant)  vous traitera de …. (je le laisse à votre critère et je ne pense pas aux noms d’oiseaux)) vous allez surenchérir (parce que vous savez que VOUS AVEZ RAISON) et finalement vous aurez raison avec votre question de principe mais vous vous retrouverez comme un(e) imbécile tout(e) seul(e) MAIS EN AYANT RAISON. C’est vrai que lorsqu’on a raison on a raison.

J'ai raison, pas toiVous allez continuer à vouloir prouver à tout le monde que vous avez raison, vous allez vous retrouver tout(e) seul(e) parce que les gens en auront vite marre d’entendre LE PARFAIT PARMI LES IMPARFAITS (VOUS) qui monte au créneau pour une porte mal fermée, une chemise mal repassée ou toute autre broutille montée en exergue.

NE VOUS TROMPEZ PAS DE COMBAT 

Si vous expliquez à vos enfants de ne pas  gâcher d’eau parce que LA SOMALIE (et pas seulement elle) meurt DE SOIF,  OUI VOUS AVEZ RAISON

Si vous prenez la défense d’une vieille dame un peu sourde d’oreilles et dont on se moque,  OUI VOUS AVEZ RAISON

Si vous luttez pour les tigres blancs en voie d’extinction,  OUI VOUS AVEZ RAISON

 et pour le reste ? 

Demandez-vous toujours « cette histoire de porte, de chemise ou de toute autre chose, ça sera quoi dans un an ? est-ce que je m’en souviendrai encore ?

Les gens qui veulent toujours avoir raison éloignent famille,  amis,  collègues parce que personne ne peut vivre avec des gens pareils.

Péremptoires, autoritaires, je sais-tout, ne se remettant jamais en question, déstabilisant pour ceux qui n’ont pas confiance en eux , LAISSEZ-LES PÉRORER À L’AISE et éloignez-vous d’eux, si vous le pouvez, et si vous ne pouvez pas DEMANDEZ-VOUS pourquoi ai-je attiré ce genre d’énergumène dans ma vie ? Qu’est-ce qui fait que je suis souvent confronté(e) à des personnes qui veulent absolument avoir raison ?

 POUR TOUS LES PARFAITS QUI ONT RAISON 

Eh bien tous ces « J’AI RAISON, J’AI RAISON »  vieilliront SEULS ou avec des proches résignés et épuisés et arrivés à l’heure de rencontrer  la Grande Faucheuse une chose est sûre ILS MOURRONT EN AYANT RAISON mais FRUSTRÉS et STRESSÉS

Alors, rappelez-vous les 2 ou 3 dernières fois où vous vous êtres obstinés à AVOIR RAISON (peut-être était-ce AVEC RAISON) et aujourd’hui en sachant aujourd’hui qu’il vaut mieux être heureux que …. quelle serait votre attitude ?

Je vous recommande aussi de lire l’article « S’OBSTINER OU LACHER PRISE  » (http://www.operation-succes.com/blog/sobstiner-ou-lacher-prise/)

 

30 commentaires
  1. c est bien vrai on a encore trop tendance(moi la premiere,bien sur…)a vouloir avoir raison. on eviterait bien de stress si on n oubliait pas notre objectif qui est d etre heureux

  2. Bonjour Sylviane,

    Oui, je pense que « tu as raison » : il faut raison garder quand on veut prouver aux autres qu’on a raison. Avoir raison sans pouvoir l’affirmer paisiblement à ceux qui doivent l’entendre, c’est avoir tort.

    Tort de dépenser cette énergie à tort et à travers, tort de ne pas reconnaître qu’on est esclave de son ego, tort de faire monter son stress et sa tension, et tort d’être trop tordu pour reconnaître son tort…

    Merci pour cet article plein d’énergie !

    Didier

  3. Didier

    Merci pour être aussi fidèle à mon blog.

    Oui, si tu lis le commentaire que je viens d’écrire à Alexandra, tu te rendras compte que j’ai bien stressé mon monde avec mon habitude de vouloir toujours avoir raison.

    Disons que je suis une « Sylviane’je sais tout repentie » mais honnêtement nous sommes tellement dans ce cas à vouloir montrer combien nous, NOUS SAVONS et les autres EUX NE SAVENT PAS bien sûr. Que de prétention égotique

    A bientôt pour le second volet de cet article qui te plairas , j’en suis sûre

  4. Quelle heureuse coïncidence, je ne suis pas le pire des « j-ai-raisonnistes » mais je travaille quand même là-dessus en ce moment. Cet article me conforte dans la voie que j’ai prise, merci.

  5. Bonjour Sylviane,
    Tu as bien raison de ne pas chercher à avoir raison. Dans mon jeune temps je pouvais me mettre très en colère si j’étais persuadée d’avoir raison et que l’on me contrait. Maintenant ça va mieux, je ne cherche plus ou presque plus à imposer ma vérité et quand quelqu’un veut me démontrer par A+B qu’il a raison si je ne suis pas d’accord avec lui, je laisse dire et je lui fait comprendre que chacun à sa vérité. Nul besoin d’être toujours d’accord pour avoir de bonnes relations, c’est au contraire une richesse. Et comme tu dis, que de stress en moins !

  6. Chère Sylviane,

    En cette heure tardive, tu me pardonneras, c’est le clip Souchon qui m’attire le plus.
    Je n’ai aucun regret dans ma vie, donc pas de stress à l’horizon à la fin de ma vie.

    A bientôt

    Emmanuelle

  7. Super ton article Sylviane!

    Moi, comme je suis très perfectionniste, j’ai eu pas mal raison !!! … et surtout quand j’ai décidé de m’en moquer un peu plus 🙂

    C’est vrai qu’on s’empoisonne la vie et on empoisonne celle des autres, et puis souvent, du moins en théorie, si on a raison selon un certain point de vue, on a tort selon un autre … donc en lâchant prise, tout le monde en profite, l’ambiance se détend, et on commence à s’enrichir mutuellement, le partage devient un magnifique cadeau de la vie ! 🙂

    Encore Bravo et Merci! A bientôt Sylviane

  8. Un proverbe dit qu’il ne suffit pas d’avoir raison, encore faut il l’expliquer ! Avoir raison seul n’apporte rien. On le voit dans beaucoup de sujets que les médias imposent comme des vérités en dehors de toute rationalité.

  9. C’est vraiment la ^priorité si l’on veut obtenir des relations conviviales.
    Je lis en ce moment le livre (recommandé par Olivier) « Comment se faire des amis ».
    Le titre est loin de refléter le contenu qui est très riche en conseils.
    Il est surtout basé sur l’écoute de l’autre, indispensable pour une conversation constructive et obtenir ce que l’on veut.

    C’est une livre à lire

  10. Bonjour Sylviane

    Tu parles de guéguerre mais pour certains ça se fini carrément en vrai GUERRE parce-qu’ils veulent absolument avoir raison…
    Alors que d’observer son entourage s’exprimer avec liberté, être une écoute pour eux et prendre soin d’eux est un réel bonheur !

    Merci pour cet article
    à bientôt Sylviane

    Sylvain

  11. bizarrement je l’ai trouvé hyper stressant cet article censé nous inciter à chercher le calme : nerveux, acusateur, directif

  12. Bonjour Sylviane,

    Qui à tort ? Qui a raison ?

    Ce ne sont que des histoires d’égos qui parfois provoquent de grosses querelles et qui bien souvent sont issues de petites broutilles insignifiantes.

    J’ai une petite anecdote à ce sujet :

    Je rendais visite à un couple d’ami.

    Arrivé devant leur porte pour sonner, j’entendais un échange assez houleux.

    Bref, je débarquais en pleine tempête et l’œil du cyclone était mes deux amis en train de se discuter non pas violemment, mais de manière assez intense quand même.

    Toujours est-il que je n’avais nullement envie de compter les points ou de faire l’arbitre.

    Sauf que, un moment donné, je leur demandais quelle était la raison de leur différent.

    Ils m’ont regardé, tous les deux d’un air penaud.

    Ils étaient tellement certains d’avoir raison, cloîtré chacun dans leurs égos respectifs, qu’ils avaient dérivé d’un argument à l’autre en oubliant complètement ce qui avait provoqué l’origine du conflit.

    On s’est mis ensuite tous à rire de l’absurdité de la situation.

    Malheureusement, toutes les engueulades n’ont pas toujours ce genre de dénouement positif.

    Quoi qu’il en soit, voilà ce que j’appelle un article bien rythmé et … finir sur du Souchon

    Yes ! 🙂

  13. Bonjour Sylviane,

    Cela fait un certain temps que tu t’exprimes sur mes articles aussi ai-je voulu voir ce qui se passait sur ton blog et je dois dire que je suis heureux de ce que je découvre.

    Ce dernier article est tout à fait réaliste et représente bien la nature humaine. D’ailleurs si tout le monde et je dis bien tout le monde y compris nos chers dirigeants qu’ils soient politiques ou religieux avaient su appliquer ce simple principe, bien des guerres n’auraient pas eu lieu. Et que de vies épargnées…

    Félicitations, très bon article

    Fabrice

  14. Salut Sylviane,

    je trouve cet article juste EXCELLENT !!!

  15. Bonjour Sylviane,

    Tu as tout à fait raison 😉
    « Être heureux ou avoir raison » c’est quelque chose que je me répète souvent et qui me permet d’éviter beaucoup de stress. A quoi ça sert d’avoir raison ? Et pourtant à certains moments c’est plus fort que nous. Se détacher de cette habitude commence par écouter : écouter l’autre et s’écouter soi pour savoir ce qui est juste (plutôt que d’écouter uniquement le mental qui est persuadé d’avoir raison).
    A très bientôt.

  16. Bonjour Cindy,

    Excuse-moi de te répondre si tard mais ayant été absente 10 jours de chez moi, j’ai eu du mal à émerger.

    Oui, écouter a été assez difficile pour moi car j’étais une vraie « marie-je-sais-tout » avec les années on peut tout de même dire que les choses n’ont plus la même importance et avoir raison aujourd’hui a un sens totalement différent.

    Je sais peu de choses à l’automne de ma vie mais le je sais que plus important est d’être heureuse et le reste pffffff!!!

    Merci et à bientôt

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.