*STRESS* Etes-vous vraiment prêts à rencontrer l'âme soeur ?

Les questions qui reviennent sans cesse en consultations ou en commentaires tournent très très souvent autour de  : « Comment rencontrer l’âme-soeur ? Vais-je rencontrer quelqu’un ? » Il y a aussi les personnes qui, en couple, vivent des turbulences et ne savent pas s’ils vont rester ensemble car après les questions sur le travail, ce qui stresse le plus hommes et femmes confondus c’est l’affectif .  Alors est-ce difficile de trouver un ou une compagne et surtout, y êtes-vous prêts ?

 

 

DÉCOUVRIR  L’ÂME SŒUR

C’est un livre lu il y a de nombreuses années (dont je n’ai pas pu retrouver le titre) qui m’avait inspiré un atelier sur ce sujet et depuis, pour d’obscures raisons, je l’ai complètement oublié dans mes boîtes à malice

Je suis donc allée le ressortir des cartons en souhaitant que sa lecture et les exercices qui vont avec vous aideront à comprendre pourquoi vous êtes seul/e mais surtout beaucoup plus important VOUS AIDERONT à TROUVER L’ÂME-SOEUR ou à CONSOLIDER VOTRE COUPLE

 

ALORS, COMMENT RENCONTRER VOTRE MOITIÉ D’ORANGE ?

La solitude est-elle un phénomène de société puisque de plus en plus de célibataires ne veulent pas s’engager ou y a-t-il autre chose ?

« Zone Interdite « (M6) a même dédié une émission entière aux couples en péril, donc vraiment l’article d’aujourd’hui est ô combien d’actualité

Alors finalement, toutes ces personnes dont le couple était en danger, était-ce dû à l’usure du temps ou y avait-il autre chose ?

Curieusement, tout au long de l’émission, je me suis fait la réflexion que tous ces braves gens en couple s’étaient mis ensemble souffraient ou du même problème à la base

Voici quelques petites phrases glanées au cours de l’émission (hommes et femmes confondus)

  • Je n’existais plus …
  • Il ne me regardait plus, j’étais devenue inexistante …
  • J’aimerais bien que l’on s’occupe de moi, ne pas passer après les autres
  • je ne compte plus, il ne voit plus en moi que la mère de sa fille ….
  • Je me sens abandonnée, c’est horrible de se sentir comme ça
  • et une psy de parler de l’une des participantes en disant : elle ne se valorise pas, elle ne se donne pas de valeur …

 

LE POINT COMMUN À TOUS CES COUPLES EN PÉRIL ?

Tous souffraient d’un manque d’auto-estime soit ils n’avaient pas confiance en eux, soit ils ne se donnaient pas de valeur, donc ils se mettaient (inconsciemment) dans des situations d’abandon, de rejet, d’humiliation, etc …

Le problème à la base ? Lorsque vous rencontrez quelqu’un vous aimez chez l’Autre, ce qu’il ou elle vous renvoie de votre personnalité, de votre caractère et que vous n’acceptez pas en vous.

 

EN ROUTE POUR RENCONTRER L’ÂME-SOEUR

Les exercices qui suivent vont vous paraître probablement fastidieux dans le meilleur des cas et carrément pas romantique pour deux sous dans le cas contraire.  Je suis d’accord avec vous mais les divorces (sauf si je me trompe) ne sont pas vraiment romantiques non plus …. alors si vous voulez vraiment mettre toutes les chances de votre côté, prenez le temps de les faire il y va de votre succès futur en matière amoureuse.

Prenez un cahier, joli de préférence qui ne servira que pour cet atelier

  • Écrivez la date du jour des exercices
  • Prenez votre temps pour les faire
  • Répondez avec honnêteté

exercices

EXERCICE :

Un coup de baguette magique … et voilà que vous venez de trouver l’AUTRE , celui ou celle que vous attendez

alors répondez maintenant à ces questions :

 

  •  Êtes-vous prêt(e) à vous engager sans restrictions ?
  • Vous acceptez-vous inconditionnellement ou trouvez-vous que vous êtes trop gros, trop petit, pas assez comme ci ou trop comme ça ?  Soyez sincère, allez-y ne vous cachez pas et ne cachez rien.
  • Pensez-vous que cela va durer ?
  •  Vous demandez-vous ce que l’Autre vous trouve, êtes-vous étonné(e) qu’il sorte avec vous ?
  •  Que faudrait-il pour que vous puissiez vous engager sans restriction ?
  •  Croyez-vous que vous méritez l’Amour ?

ÊTES-VOUS VRAIMENT PRÊT(E) À RENCONTRER QUELQU’UN  ?

VOTRE DISPONIBILITÉ PHYSIQUE

Exercice :

  • Quel genre de vie menez-vous, êtes-vous du type casanier ou aimez-vous sortir et faire la fête ?
  • Êtes-vous partant quand des amis vous invitent ou préférez-vous vous asseoir devant la TV en alléguant que vous êtes vanné/e ?
  •  Accepteriez-vous de déjeuner avec un/e inconnu/e ou non vraiment pas question de vous attablez avec quelqu’un que vous ne connaissez pas ?
  •  Profitez-vous des occasions de sorties qui vous sont faites ou par timidité refusez-vous ?
  •  Si l’Autre arrivait, aurait-il/elle de la place chez vous ou vos placards et le reste sont-ils tellement remplis qu’il ou elle ne pourrait même pas mettre sa brosse à dents ?
  •  Vous dites-vous, « non, ce n’est pas possible je n’ai pas de chance avec les filles/les hommes « quand on vous invite à sortir ?

 

VOTRE DISPONIBILITÉ INTÉRIEURE

Mon exemple personnel :  Après avoir perdu l’homme que j’aimais, je me suis totalement « interdit » de retrouver quelqu’un d’autre, prenant des kg sur les hanches et vivant dans le souvenir de l’amour disparu au nom d’une fidélité amoureuse complètement ridicule (ça je le sais aujourd’hui).

Immédiatement, lors d’une rencontre je comparais à mon ex. c’était devenu un automatisme

  • « ah oui mais avec J.S. ce serait, c’était, on aurait fait/dit « …
  • « ah après JS comment voulez-vous que je retrouve quelqu’un comme lui ? » (sans commentaires) !!!

 

ourscoeur

  l’amour

Revenons à votre disponibilité intérieure

  • Votre passé est-il vraiment derrière vous ?
  • Faites -vous comme moi comparant votre ex avec le nouveau ?
  • Pensez-vous encore avec émotion à votre ex ?
  • Gardez-vous ses lettres pour les relire avec nostalgie le soir ?
  • Qu’est-ce qui vous manque vraiment encore aujourd’hui (tendresse, sexualité, fantaisie, l’humour, la solidité …) et avez-vous peur de ne plus retrouver ça avec quelqu’un d’autre ?

Bon, vous commencez à vous faire peut-être une petite idée pourquoi

VOUS NE RENCONTREREZ PAS L’ÂME-SOEUR

  • Si vous attendez assis/e dans votre fauteuil que l’âme-soeur arrive chez vous en sonnant à la porte ou
  • Si vous ne sortez jamais de cvotre train train quotidien ou
  • Si vous refusez les sorties amicales sous un fallacieux prétexte ou
  • Si vous passez vos dimanches à lire au coin du feu (même si c’est vraiment agréable) ou
  • Si vous ne faites aucun effort pour sortir de votre routine ou
  • Si vous vous fermez comme une huitre dès que quelqu’un que vous ne connaissez pas vous adresse la parole ou
  • Si vous ressassez sur votre amour perdu ou
  • Si vous comparez le petit nouveau à votre ex ou
  • Si vous vivez dans le souvenir de votre ex 

 

ALORS

  • La mauvais nouvelle :  VOUS NE TROUVEREZ PAS L’ÂME-SOEUR parce qu’il n’y pas de place pour lui ou pour elle dans votre vie.
  • La bonne nouvelle : si vous faites tout le contraire de ce qui a été dit jusqu’à ci-dessus VOUS AVEZ DES CHANCES,

 

À la semaine prochaine

 

 

20 commentaires
  1. Hello Sylviane,

    Quand je lis ton article, je ne peux m’empêcher de penser à mon frère (45 ans). Toujours en train de se plaindre qu’il n’a personne dans sa vie…

    D’une part, il ressasse sans cesse ses échecs passés lorsqu’on aborde le sujet et il n’est pas du tout disponible physiquement. Il n’a jamais le temps…

    D’autre part, il est tellement exigeant : il veut que sa future compagne soit belle, qu’elle soit comme-ci ou comme ça mais surtout qu’elle ne prenne pas trop de place dans sa vie (lol)

    Je ne lui proposerai même pas de lire ton article parce que déjà « il n’aura pas le temps de le lire » et de plus, il cherche toujours des excuses. Bref, c’est peine perdue.

    J’espère que ton article (dont j’ai vraiment aimé la lecture) pourra aider des personnes qui sont prêtes à prendre leur vie en mains au niveau affectif. De mon côté, tout va bien de ce côté-là 🙂

    Mais concernant mon frère, sa vie est tellement désordonnée que j’ai abandonné toute tentative de raisonnement avec lui depuis longtemps.

    Bonne soirée et merci pour cet excellent article.

  2. Oui Sylviane, excellent article – tiens, c’est pas nouveau ça – !!! 😉
    Tu as dix mille fois raison en parlant de la disponibilité et de la volonté à partager: si l’on n’est pas prêt à partager, pas disposé à adapter ses envies pour prendre l’autre en compte, alors pour l’âme soeur, on peut « se rhabiller »…
    Je vais faire tous les exercices ! 😉
    Bises

    Philippe

  3. Bonjour Sylviane,
    KO dès le premier round ! La disponibilité physique… Pas mieux organisée que moi pour ne rencontrer personne.
    Pfffffffffffffffffffffff… mais pas sûre non plus d’être un bon plan pour quelqu’un. Bref, ton couteau n’a pas eu de mal à trouver ma plaie…
    Allez ! Je sais ce qu’il me reste à faire…
    Merci, bisous quand même et à bientôt !

  4. Hola Sylviane,

    Oui je fais comme toi, et tout va bien…..:)

  5. Hello Sylvianne,
    Et bien, moi, je ne rencontre pas l’âme soeur pour exactement TOUTES les raisons évoquées… Y’a du boulot !
    Rajoutez en plus les enfants ados, la peur de me retrouver dans un lit avec un homme après des années de solitude, la peur de ne plus savoir faire (je sais… je sais… c’est comme le vélo….), la peur que mon espace ne soit envahi par une aventure amoureuse dont je n’attends pas forcément qu’elle comble ma vie (déjà bien remplie, on l’aura compris), la peur de soigner les bobos du coeur d’un homme qui aura vécu et dont le passé m’indiffère… vous voyez… Et puis, comme le frère d’Alexandra, j’aime un certain type d’homme et je crains que nos silhouettes respectives ne soient un handicap, il faut bien l’avouer…
    Bernadette a tout résumé, pas sûre d’être un bon plan, pas sûre de le trouver non plus !!!
    Donc, si vous arrivez à faire quelque chose avec ça, alors là, je vous saluerai bien bas !
    Mais je vais faire tous vos exercices, promis. Bientôt mes enfants partiront… Je dois penser à l’avenir ! Lol !
    B.

  6. bonjour Sylviane
    Cet article me permet de comprendre la crise que vit mon couple actuellement. Je me suis accordé tellement peu de valeur que j’en suis arrivé à reporter mes frustrations sur les autres. Je trouve que c’est parce que je ne suis assez bien que mon époux va voir ailleurs et aujourd’hui, je me demande si cela vaut la peine de continuer cette vie. Je vais suivre avec intérêt la suite en espérant que je pourrai sauver la situation.
    Merci

  7. Curieux tout de même cette attitude d’auto~sabotage …
     » Pas sûre non plus d’être un bon plan pour quelqu’un  » dixit Bernadette …
    « Peur de …peur de …je crains que … » dans les propos de Brigitte…
    Quelque part , c’est déjà mal barré avec ce genre de pensées , non ?
    Visiblement , il y a des peurs et des croyances limitatives sous~jacentes à l’oeuvre , auxquelles s’ajoutent les exigences que l’on peut avoir  » j’aimerais qu’il/elle soit ainsi , pas cela « …
    Si l’on a connu une ou plusieurs ruptures douloureuses , ceci explique cela …C’est un mécanisme d’auto~défense que l’on érige inconsciemment …
    Ne pas rencontrer quelqu’un peut également signifier que la Vie sait mieux que nous que ce n’est pas le moment propice , qu’une période de « solitude affective » est nécessaire à notre croissance …
    Finalement , on est en droit de se poser la question si le bonheur
    doit impérativement se conjuguer à deux …Ces passages de célibat sont souvent très enrichissants …
    En se plaignant (continuellement) , on risque de se frustrer au détriment de sa personnalité , ainsi que d’autres aspects de sa vie , cela en vaut~il la peine ?

    Sujet quelque peu épineux que tu as abordé intelligemment Sylviane

    ~ En cette belle journée d’Hiver , que l’Esprit nous offre ces Mystères ~

    ~

  8. Bonjour Sylviane
    Je salue la finesse de ton analyse !Je me reconnais sur beaucoup de points !Il me faudrait carrément un lavage de cerveau !

    J’idéalise tellement la notion d’âme sœur que je doute la voir se matérialiser un jour ; je m’en suis approchée mais au final ça coince toujours quelque part

    Je sais que je demande beaucoup trop mais , je te dis , il faut un lavage de cerveau

    Janine

  9. […] “Etes-vous vraiment prêts à rencontrer l’âme soeur“ […]

  10. Bonjour Sylviane,

    Ce que tu peux être drôle quand tu te décris !

    Je me demande pourquoi il faudrait fuir à tout prix la solitude, et n’avoir pour idéal que l’âme-soeur.
    Déjà il faudrait savoir si ça existe l’âme-soeur…

    J’ai une amie, et un ami aussi, qui n’ont pas cette obsession.
    Ils vivent joyeusement leur « solitude », qui n’en est pas du tout une pour eux.

    Tant que les gens fonctionnent selon les stéréotypes, ils sont malheureux de toute façon, en couple ou pas.

    Je sais bien que ce n’est pas simple de résister au modèle
    social, de plus en plus fort en proportion d’ailleurs de son échec.

    Amicalement.
    Marie.

  11. Bonjour Sylviane,

    Pour ma part, je dis ceci au sujet de la disponibilité : si on veut nous présenter quelqu’un, on devrait être prêt(e) à rencontrer cette personne dans un délai d’une ou deux heures maximum si cette personne est dans la même ville que nous.

    Un(e) ami(e) nous appelle pendant qu’on ne fait rien d’urgent ou d’important et nous dit qu’il y a quelqu’un qui nous attend à tel endroit pour faire notre connaissance, on doit pouvoir être prêt dans une ou deux heures d’avis.

    Ceci suppose qu’on n’a pas à passer chez le coiffeur (pas le temps pour une coloration ou une coupe de cheveux ni mise en plis ni une épilation de la tête aux pieds – non pas la tête!). Tout l’esthétique doit être fait dans le temps prévu (surtout pour les femmes) et on doit avoir des vêtements propres et qui conviennent à cette première rencontre, peu importe l’endroit, etc.

    Si la personne qu’on va rencontrer doit se rendre chez nous : idem. Dans un délai de deux heures, la maison est prête à recevoir un étranger qui arrivera avec notre ami(e), par exemple, en plus de notre esthétique. On n’a pas le temps de faire un grand ménage du printemps ni une vente de garage avant leur arrivée! Sinon, à mon avis, ça coince au sujet de la disponibilité si on n’est pas prêt(e) pour un sprint de ce genre…

    La personne est moins disponible à rencontrer quelqu’un qu’elle ne le prétend. Dans l’invisible, il y a une barrière. Du moins, c’est ma perception.

    Bonne chance à tous ceux et celles qui cherchent le grand amour!

    Amicalement,

    Sco!

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.