*STRESS* Au chômage ? c'est peut être la grande opportunité de votre vie

Nous entendons parler de chômage, de fermetures d’entreprises à tour de bras, les médias nous abreuvent de nouvelles plus catastrophiques les unes que les autres, la courbe des demandeurs d’emploi ne cesse de monter alors, quand on fait partie de la charrette fatidique, le moral n’est pas vraiment au top …

Mais alors,  si cette mise à pied était une opportunité pour rebondir ? Si ce licenciement n’était pas une « cata » mais plutôt un défi pour arriver à faire ce dont vous avez toujours rêvé, sans jamais oser ? Serait-ce finalement la clé de votre réalisation professionnelle ?

Rebondir grâce au chômage dit Hélène Picot

Rebondir grâce au chômage nous dit Hélène Picot

« SANS EMPLOI ? TROUVEZ VOTRE VOIE ET … REBONDISSEZ »

une interview pleine de punch et d’espoir de la Coach HÉLÈNE PICOT

Je vous ai déjà parlé de ce livre que je considère comme un petit bijou car il est totalement différent de tout ce qui se fait sur le sujet et comme dit le Dr. David O’Hare (spécialiste de la cohérence cardiaque) qui préface ce livre

« la première impression que j’ai eue en lisant ce livre c’est qu’il est débordant d’optimisme non pas un optimisme béat inconscient et paralysant face à la situation du chômage qui est parmi les plus stressantes aujourd’hui, mais bel et bien, l’optimisation de cet optimisme (…)

Les questions posées dans ce livre sont en fait les jalons du chemin de la reconquête de soi … ajoute-t-il

SI VOUS TOMBEZ AU CHÔMAGE, deux solutions s’offrent à vous :

1) ruminer, subir cette situation et vous positionner en victime  ou

2) décider de reprendre les rênes de votre vie et devenir le créateur de vos envies »

dit Hélène dans son introduction et avec ces paroles la tonalité du livre est donnée

Ce n’est pas un livre qui va vous permettre de touiller dans le marécage des doléances mais va vous donner le punch nécessaire pour suivre avec des exercices appliqués ici au chômage mais qui finalement peuvent avoir leur place après toute expérience douloureuse (deuils, divorce, déprime, etc…) pour reprendre votre vie en mains

il fourmille de conseils souvent « décoiffants » comme par exemple :

dès que vous vous retrouvez à la porte, vous n’avez plus qu’une idée bien sûr RETROUVER UN EMPLOI et ici Hélène vous dit alors qu’il serait peut-être utile de vous demander

ce que vous souhaiteriez faire de votre vie ?

Qu’est-ce qui serait épanouissant pour vous ?

Aimiez-vous ce que vous faisiez auparavant ?

Etiez-vous content d’aller bosser tous les matins ou y alliez-vous en freinant debout sur la pédale de frein ? 

Posez-vous les bonnes questions et ne vous précipitez pas 

Attention aux conseils et avis de votre entourage,

car même s’ils sont pleins de bonnes intentions à votre égard, ils se font du mouron pour vous et vont vous transmettre leurs angoisses alors ATTENTION DANGER tenez-vous à distance ou soyez fermes sur vos positions.

ALORS CHÔMAGE = CHANCE = OPPORTUNITÉ DE VOUS ÉPANOUIR DANS VOTRE VIE PROFESSIONNELLE ?

Vous avez peut-être une opportunité unique de finalement CHOISIR votre vie professionnelle et vous y épanouir

Facile à dire me dites-vous,  vous n’êtes pas dans cette situation et quand on a les factures à payer votre joli discours c’est du pipeau, on voit que vous n’êtes pas à notre place

eh bien vous vous trompez !

Chômage

Chômage

Alors, laissez-moi vous raconter

MA DERNIÈRE EXPÉRIENCE DU CHÔMAGE

Quand je me suis retrouvé licenciée économique la cinquantaine en vue, j’ai pensé que ma vie s’arrêtait, que j’allais devenir SDF puisque c’était ma plus grande peur pourtant …

Depuis des années et des années, je profitais d’un excellent salaire pour me former en diverses techniques comme PNL, HYPNOSE, ANALYSE TRANSACTIONNELLE, INTUITION, TAROT j’en passe et des meilleures

Je passais tous mes moments libres et vacances à faire vraiment ce que j’aimais le plus : le développement personnel et la thérapie.

J’étais on peut dire plus que formée, donnant des consultations les samedis (et parfois dimanches) pour me faire la main mais malgré tous les : »lance-toi, vas-y, allez-y » de la famille je faisais du surplace car mon salaire plus que confortable même pour l’époque m’empêchait de « sauter le pas » et aussi ce qui n’était pas négligeable « j’allais travailler avec un énorme plaisir.

Alors bien payée et en aimant ce que je faisais, dur dur de se décider non ?  C’était cornélien !!!

Et vous savez quoi ? Eh bien, l’Univers dans sa grande sagesse m’a donné le coup de pied nécessaire sûrement en pensant : « celle-là si je ne lui botte pas les fesses, elle va rester dans son petit confort jusqu’à la retraite »

Donc le couperet est tombé, licenciée et me voilà obligéede réaliser mon rêve : devenir thérapeute.

Je n’ai plus jamais gagné comme auparavant lorsque j’étais salariée mais quel plaisir d’avoir réaliser mon rêve d’ado !

Maintenant retrouvons Hélène et son livre

Les Plus du Livre : (il n’y a pas de moins pour moi)

Si vous voulez vous reconvertir, êtes en recherche d’emploi,  ce livre est une véritable pépite d’or car :

il vous fera travailler votre estime de soi, intuition et objectifs …

réfléchir à ce que vous voulez VRAIMENT FAIRE DE VOTRE VIE et

vous aidera à trouver votre voie

vous permettra de dépasser « les moments de blues » et de rester optimiste

vous permettra de redécouvrir vos talents, capacités, forces et valeurs

vous servira de guide pour toutes les étapes de votre reconversion

vous aidera à tenir face aux « oppositions diverses » de votre entourage

vous donnera tous les renseignements « officiels » des institutions pour vous reconvertir, suivre des formations,, créer votre entreprise

et plein de choses encore que je ne peux énumérer ici

Ce livre en est déjà à sa 2e réédition en quelques mois c’est dire s’il a été apprécié.

De plus,  comme vous allez le voir, Hélène est une personne chaleureuse, passionnée et passionnante, tout ce que j’aime, alors écoutons-la

(pour la petite histoire, sachez que nous avons recommencé 6 fois cet enregistrement  car pour une raison qui m’échappe, le son est mauvais non pas de chez moi et mon Mac – je suis une fan de Mac – mais probablement de skype, donc désolée si le son n’est pas toujours au top

 

 

Consultations

banniere

Comme je vous l’ai dit la semaine passé, je me suis « lancée » et je donne maintenant des consultations de tarot intuitif coaching dont vous trouverez toutes les informations en cliquant ICI 

 

Sur mon autre blog Les Chemins de l’Intuition :

« Rencontre avec un voyant médium chaleureux »

 

La semaine prochaine sur ce blog un article qui fera du bien à tout le monde : « Retrouver confiance et estime se soi grâce à l’hypnose »

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
22 commentaires
  1. Au moin en France on à la chance d’avoir les allocation chomages, pas comme aux Etats-unis où plus de 1 million ont vu leurs allocations coupées en fin d’année.

  2. Bonsoir Sylviane,

    S’investir dans du volontariat, voilà de quoi redonner de l’estime de soi. Dans cette phrase tu as le début et la fin de l’interview.
    Hélène est pétillante d’énergie.

    Tu sais de quoi tu parles et Hélène aussi.

    Savoir rebondir est un art que tout le monde ne maitrise pas de la même façon.

    Ici tu nous parle de rebondir suite à un chômage, toi tu as su tirer ton aiguille de la botte de foin grâce à tes compétences acquises au fil du temps.

    Mais qu’en est-il de tout ceux qui ont peu de compétences à leur arc ?
    Je pense aux petits métiers, entre autres. Ce doit être un peu plus difficile de sortir la tête hors de l’eau.

    je me souviens d’une période ou j’étais maroquinière, sans être au chômage, du jour au lendemain je pouvais changer d’employeur dès que l’un deux ne me convenait plus. C’est vrai, j’avais des compétences qui faisaient envie.
    Sans être au chômage, j’ai su changer radicalement de métier. Au fond de chaque personne, il y a des forces ignorées…

    Cet interview touche plus que le rebondissement face au chômage.

    C’est la façon que chacun a d’aborder la vie en général qui est importante.
    L’attitude gagnante est en chacun de nous en somme, ne jamais se laisser diriger par les évènements quels qu’ils soient mais diriger sa vie vers là ou l’on veut qu’elle aille.

    Merci à toutes les deux,

    Hélène

  3. Bonjour Sylviane,
    Convaincue ! et c’est un peu mon histoire…
    J’ai bien tenté d’acheter le livre via toi… mais je suis obligée de passer par Amazon.ca. Tu devrais y penser, je ne dois pas être seule dans le cas.
    Merci pour ce beau témoignage. 50 ans, la madame ??? difficile à croire…
    Une phrase que j’adore : « une vie plus positive, qui a du sens »…
    A bientôt !

  4. Bonsoir Sylviane,
    merci pour cette interview, moi-même au chômage, j’ai eu énormément de mal à rebondir, il faut encore que je dise « au saboteur » (eh oui je lui ai donné la part belle) de se taire et que je le contredise pour le faire reculer, je dois dire que cette peur de réussir dont vous parlez à la fin de l’interview est très paralysante, mais on peu s’en sortir et vivre tout simplement !!!

  5. […] « Au chômage ? C’est peut-être la grande opportunité de votre vie » […]

  6. Bonjour Sylviane,

    Un excellent sujet ! Tout est opportunité dans la vie quand on sait voir la vie de cette façon. Tu as eu le privilège d’avoir une famille et des amis qui te poussent vers la voie que tu aimes, c’est un avantage non négligeable. Bravo à toi en tout cas pour avoir fait le pas 🙂

    Bien amicalement,
    Dorian

  7. Bonjour Sylviane,

    En effet se retrouver au chômage, même après 50 ans, peut être une sacrée opportunité ! Encore faut-il avoir le bon état d’esprit, d’entreprendre et de se prendre en charge, état d’esprit qui malheureusement n’est pas encore suffisamment développé en France.

    Je n’ai été salariée que durant 3 ans (d’agent commercial indépendant dans l’édition, je suis passée VRP toujours dans l’édition). J’ai senti venir le licenciement économique. Cela permet de se préparer psychologiquement. J’en ai profité pour reprendre une formation et mettre en place mon projet professionnel.

    Ça n’a pas été facile tous les jours, avec 3 années de tâtonnements, mais je ne regrette rien, j’ai laissé tomber un travail qui m’épuisait physiquement pour une création d’activité qui me passionne en restant finalement toujours dans l’édition. 🙂

    Bien amicalement,
    Christine

  8. Sylviane, j’apprécie cette chronique et plus généralement, tes analyses de livres.

    Un « break », fut-il le sans emploi peut être mis à profit pour rebondir, en effet.
    Hélène prêche un convaincu.

    Il en va de même de toute cessation d’activité, conduisant, comme tu l’as toi-même expérimenté Sylviane, à un changement de vie.

    Le must est encore de « voir loin » et de se préparer des options au cas où une période sans emploi s’ouvrirait (formation par exemple).

    Bref, on retrouve ici un élément fondamental de la vie : même quand il est douloureux à vivre, un problème contient en lui les germes de sa solution.
    Et son lot d’opportunités.

  9. Bonjour!
    Pour ma part,
    le fait de ne plus avoir le droit de travailler depuis 2008 m’a ouvert le Chemin Spirituel qui m’a permis de travailler sur moi,
    de m’Elever Spirituellement,
    de pouvoir envisager une entrée en Formation dans un domaine qui m’est étranger!
    Merci L’Univers!
    Courage!
    Travaillons Sur nos Projets,
    Etoffons Nos Dons,
    N’Hésitons Plus à Demander de l’Aide aux Organismes!
    Et Surtout,
    le Positif en Toutes Choses!
    Merci Hélène!
    A Bientôt!
    JC

  10. […] Picot – que j’avais déjà interviewée lors de la sortie de son précédent livre REBONDIR […]

  11. […] Picot – que j’avais déjà interviewé lors de la sortie de son précédent livre REBONDIR […]

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.