*STRESS* Evitez le stress en quittant le smic

Cette semaine, un article totalement différent de ceux que vous avez pu lire jusqu’à maintenant sur ce blog.Tout le monde sait que la crise a des effets dévastateurs sur des millions de foyers, l’argent manque et souvent les personnes « galèrent » pour arriver à joindre les deux bouts .

Quand l’auteur m’a proposé d’écrire un article invité, j’ai trouvé le sujet tout à fait intéressant car répondant certainement à nombre de questions que les personnes concernées par le SMIC (et d’autres d’ailleurs peuvent se poser).

LE SMIC 

Spécialiste du SMIC, Youssef a un blog  SMIC HORAIRE  qui vous donnera toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin sur le sujet

Il va donc vous donner dans les lignes qui suivent, des idées pour augmenter vos revenus et bien sûr diminuer votre stress car « si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue » comme dit l’adage et en manquer garantit un stress permanent et un déséquilibre à tous les niveaux (je suis hélas bien placée pour le savoir) 

le SMIC

le SMIC

Evitez le stress en quittant le Smic

Le coût de la vie ne cesse d’augmenter et la situation devient rapidement stressante à la fin du mois lorsque les factures commencent à s’entasser. C’est d’autant plus compliqué pour les personnes qui ne gagnent que le Smic.

Si vous êtes dans ce cas, ne vous inquiétez pas. Il est tout à fait possible d’augmenter ses revenus sans avoir à changer d’emploi ou à demander une revalorisation salariale.

Les heures supplémentaires

Le Smic ou salaire minimum interprofessionnel de croissance comme son nom l’indique est un seuil au dessous duquel un employeur ne peut payer son salarié. Calculé sur la base du pouvoir d’achat du SHBO, le salaire horaire de base ouvrier, le Smic ne permet pas souvent de vivre pleinement. Il est toutefois possible pour les personnes dans ce cas d’arrondir leurs fins de mois.

Avec l’arrivée des 35 heures, la manière la plus simple de gagner quelques euros en plus est de proposer à son patron d’effectuer des heures supplémentaires.

Il faut savoir que ces heures sont tarifées à un taux supérieur que l’horaire habituel. En plus de permettre d’augmenter vos revenus, faire des heures supplémentaires offre plusieurs avantages par rapport au fait de trouver un emploi en plus.

Premièrement, vous n’allez pas être dépaysé et vous saurez parfaitement ce vous devez faire. Ensuite, vous n’avez pas à engager des dépenses supplémentaires en frais de déplacement et enfin, le problème du conflit d’intérêt ne se pose pas.

Exercer un emploi en plus

S’il n’est pas possible faire des heures supplémentaires ou que le patron ne les paient pas (c’est inscrit sur le contrat de travail), vous pouvez toujours gagner plus en exerçant un emploi supplémentaire.

C’est le cas des emplois à temps partiel dont les horaires sont compatibles avec vos heures de travail. Il s’agit par exemple des emplois d’animateur dans les grandes surfaces, de gardiennage ou encore d’aide à domicile. L’avantage avec cette option, c’est que vous pouvez exploiter vos passions ou vos capacités en faisant par exemple des travaux de bricolage ou en se laçant dans la photographie événementielle.

Si vous êtes à l’aise avec l’outil informatique et Internet, vous pouvez vous constituer un revenu supplémentaire conséquent en travaillant en « freelance ».

Avec le statut micro-entrepreneur, un travailleur en France peut s’engager dans le freelance en complément d’une activité principale.

Avec ce genre de travail, vous bénéficiez d’une très grande souplesse au niveau du temps. De plus, vous pouvez travailler chez vous.

Ces métiers sont généralement liés à la rédaction de contenu, au graphisme, au webmastering ou au référencement. Ils sont très recherchés actuellement car avec la crise, les sociétés ont aujourd’hui tendance à sous-traiter certaines tâches.

inestir en bourse

investir en bourse

Investir en Bourse

De nos jours, les activités de spéculation en Bourse ne sont plus réservées qu’aux cols blancs de la finance. N’importe qui doté d’une connexion Internet et de quelques notions de base peut faire de l’argent avec des actions.

Les traders débutants peuvent investir sur les variations des cours d’une société à travers des brokers qui proposent des produits financiers adaptés. Il est toutefois nécessaire de rappeler que les risques sont bien réels avec ce genre d’activité.

Quoi qu’il en soit, le trading gagnant peut très bien vous aider à arrondir vos fins de mois.

Alors, à vous de jouer !

Avez-vous trouver des idées pour arrondir vos fins de mois à travers l’article de notre ami Youssef ?

 

« HISTOIRE DU SMIG/SMIC »

11 février 1950 Le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) entre en vigueur en France. Le nouveau dispositif impose le principe d’une rémunération minimale en dessous de laquelle aucun salarié ne peut être payé. Déterminé en fonction du budget type d’un ménage, le SMIG permet aussi de garantir un pouvoir d’achat minimum aux ménages les plus modestes. A partir de 1952, le SMIG sera indexé sur les prix. Le 21 janvier 1970, il sera remplacé par le SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance). Mais la loi de 1950 permet aussi de restaurer les conventions collectives supprimées lors du régime de Vichy. Toutefois, des modifications seront instaurées vis-à-vis de la loi de 1936. « tiré de INTERNAUTE HISTOIRE »

 

La semaine prochaine une nouvelle VIDÉO VITAMINES :

« Tétraplégique à 17 ans, l’histoire d’un homme heureux »

Sur mon blog

« Les guérisseurs de l’habitat par Audrey Mouge »

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
24 commentaires
  1. Moi j’éviterais d’investir en bourse ! Je ne sais pas pourquoi mais cela ne m’inspire aucune confiance. De plus je suis de l’opinion que ce monde est complètement dominé par les finances. Alors arrondir nos fins de mois en utilisant la bourse, c’est alimenté ce système qui me semble tout à fait injuste. Comme d’habitude, c’est au salarié que l’on demande de faire des efforts et de chercher des solutions en externes pour vivre plus à l’aise. Alors qu’il me parait beaucoup plus logique que ce soit les salaires qui soient révisés afin que lorsque l’on a un travail à plein temps, on puisse vivre normalement, sans avoir à travailler encore plus ! Et quand je dis normalement, il ne s’agit bien évidemment pas d’entretenir sa Rolls, ou bien de payer ses vacances au Bahamas. Non il s’agit tout simplement de pouvoir payer ses factures, d’élever sa famille, de se nourrir, de s’habiller, de se loger,… Toutes ces choses qui sont normales et qui deviennent un véritable luxe aujourd’hui ! En tout cas j’ai bien aimé l’idée d’un article différent dans votre blog !

  2. Bonjour Sylviane,
    Une idée étonnante que celle du sujet de cet article… Je la trouve excellente et très motivante pour les personnes concernées.
    J’aurais aimé avoir la capacité de jouer en Bourse, mais je n’y connais rien.
    @Anne… Je ne comparerai pas la France avec le Québec, mais je suis quand même sidérée de constater, ici, à quel point les priorités des gens les dévient de leurs besoins fondamentaux. On a instauré, par exemple, les petits déjeuners à l’école (où, entre parenthèses, on offre aux enfants du pain blanc, du beurre et de la confiture – tu parles d’une bouffe !) pour les familles qui ne pouvaient pas nourrir leurs enfants le matin… Mais ces enfants ont tous un I-phone ou autre jouet de la marque. J’avoue y perdre un peu mon latin.
    La vraie misère n’est pas toujours où on pense. Je la crois, moi, solidement logée au coeur de la victimisation et de l’assistanat à tout crin !
    Evidemment, loin de moi l’idée de mettre tout le monde dans le même panier.
    A bientôt !

  3. Bonjour .
    J’aimerais avoir des des livres de développement personnel .
    Merci

  4. Bonjour
    J’irais. dans le même sens que Bernadette ;chez moi ( à la Réunion) , même problème , une grande partie des bénéficiaires d’aides de l’Etat possèdent vêtements de marque ( pour les ados ), téléphones dernier cri ….incompréhensible

  5. Bonjour Youssef et Sylviane,

    oui, je pense que, aide toi et le ciel t’aidera. Si l’on se sent capable d’expérimenter la bourse, pourquoi pas. risqué certes.
    Mais, il faut déjà apprendre. Nous vivons dans un système, qui n’est pas parfait, nous le savons tous, mais en même temps, il y a des opportunités à saisir….Le smig est un gros problème, qui n’est pas prêt d’être résolu, alors en attendant, expérimentons….

    Belle journée à tous

    Charlotte

  6. Bonjour Charlotte,

    Je suis tout à fait d’accord avec vous !

  7. Bonjour Youssef et Sylviane,

    Jouer en bourse n’est pas mon truc. Je préfère gérer mon porte monnaie et ne rien gaspiller en sachant faire avec ce que je possède.

    Les richesses de ce monde sont mal réparties, il y a, en plus, un gaspillage monstre…

    Les politiques ayant mis en place le SMIC ont-ils essayé de vivre avec ?

    Dans les habitudes de vie de certains, il semblerait que les nouvelles technologies ont plus d’importance que remplir leur réfrigérateur. Choix de vie mais pour ceux qui n’ont rien, vraiment rien ?

    A chacun de faire preuve d’ingéniosité pour tirer son épingle du jeu…

    Hélène

  8. Bonjour,
    Faisant de la restructuration financière pour les personnes ayant des difficultés, je vois que beaucoup de dépenses pourraient être évitées…
    Les gens veulent vivre au dessus de leurs moyens (ce n’est pas une généralité!)
    En ce qui concerne la bourse, j’y ai laissé pas mal de plumes, bien que conseillée par un banquier
    Bon dimanche à tous
    Maria

  9. […] et sur mon autre blog SOS STRESS : “Évitez le stress en quittant le Smic” […]

  10. Bonjour,

    Il n’y a pas que la bourse mais d’autres astuces proposées dans l’article pour arrondir ses fins de mois. L’idée étant de pouvoir gagner plus que le SMIC. Il existe aussi d’autres astuces tel que la rédaction Web ou autre.

  11. Bonjour Sylviane,
    Je suis certaine que cumuler les jobs est une façon réelle de mieux gagner sa vie. Pour ce qui est d’investir en bourse,
    je pense que cela demande de réelles compétences. Les plateformes qui fleurissent un peu partout sur le web sont
    alléchantes tant que les personnes jouent en simulation.
    Dès qu’elles investissent de l’argent réel, je n’en connais pas une qui ait augment ses revenus avec car la bourse reste aléatoire pour un non-initié. En tous cas c’est ce que j’ai vu chez les
    amis qui ont testé, je suis prête à changer d’avis cependant…

  12. Cet article est vraiment instructif. Merci pour ce partage. Vous avez tout à fait raison sur le cas d’exercer un autre emploi en plus. Pour moi, j’ai mis en œuvre mon blog et çà complémente bien mes revenu. Carole de gagner-argent.org m’a donné des astuces pour le faire monétiser. En tout cas merci pour ces conseils.

  13. Bonjour,

    Ce n’est pas moi qui ait écrit cet article mais il a déjà aidé beaucoup de gens. Tant mieux !

  14. très bon article. Pour ma part j’ai lancé une seconde activité pour ne plus être salarié. Cette activité à finalement réussi à générer assez de revenu pour ne plus être dépendant de mon salaire. Ce que je conseillerai toujours, c’est de lancer en parallèle sa microentreprise pour tester le business model avant de quitter le salariat

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.