*STRESS* Mon blog sur le stress me stresse

COMMENT JE DÉCOUVRE QUE LE STRESS PEUT (RE)SURGIR À N’IMPORTE QUEL MOMENT DANS MA VIE MÊME SI JE ME CROYAIS IMMUNISÉE  

CAR MON MENTAL (ET LE VÔTRE) EST TOUJOURS PRÊT À REPRENDRE LES RÊNES DU POUVOIR

 

SI VOUS N’Y PRÊTEZ PAS ATTENTION LE STRESS VA (RE)VENIR VOUS FICHER VOTRE VIE EN L’AIR

Il y a un an, on me propose par internet une formation pour devenir blogueur professionnel. Donc, super!  je m’enthousiasme, paie la formation et commence à recevoir les cours et c’est là que les choses commencent à se gâter. Très rapidement le formateur nous dit qu’il  y a toute une partie technique qui n’est pas expliquée dans la formation et qu’il fallait se débrouiller pour trouver un prestataire de services.

Vu que la formation n’était déjà pas bon marché, je me suis dit qu’en regardant les vidéos je devais y arriver toute seule !!!

C’est un peu comme acheter une voiture et tout à coup vous découvrez qu’il va falloir aller sous le capot chatouiller les bielles, courroies de transmission, boulons, et autres petites choses dont vous ignoriez même l’existence. Et bien c’est ce qui m’est arrivé.

J’entre dans le ventre du blog et  découvre l’existence de plugins,  widgets, permalien, formulaires, extensions (pas de cheveux) enfin des trucs pas possibles. Le formateur n’arrêtait pas de dire : « vous allez voir,  c’est tout simple ».

 

VOUS IMAGINEZ DANS QUEL ÉTAT D’ESPRIT ON EST QUAND QUELQU’UN VOUS DIT QUE C’EST SIMPLE ET QUE VOUS VOUS NE PIGEZ RIEN DU TOUT  ?

Zut! zut ! zut ! pourquoi est-ce que je me suis mise dans un truc pareil,  pensais-je tous les jours, c’est dingue je pourrais aller me promener avec des copines, lire un bon bouquin, non il a fallu que je mette dans un truc pas possible, à mon âge. C’est simple tu parles … Non au lieu de ça, … Me voilà scotchée pendant des heures et des heures devant l’ordinateur pour essayer de comprendre ce qu’il a dans le ventre. Je suis maso.

Et plus j’écoutais les cours,  plus le stress augmentait car il fallait suivre la formation, écrire des articles avec régularité, faire des commentaires sur d’autres blogs, chercher d’autres blogs, aller ici et là pour se faire connaître et plein d’autres trucs encore. Enfin vous l’avez compris   LA PRESSION MONTAIT (ET LE STRESS AVEC), c’est vite devenu l’enfer

et le formateur qui n’arrêtait pas de répéter : «C’EST TOUT SIMPLE, VOUS ALLEZ VOIR « et moi qui continuait a ne rien piger »

No stress, c'est simple

TOUT EST SIMPLE  QUAND ON SAIT N’EST-CE PAS ?

Le problème c’est que c’était vite devenu ingérable pour moi, les cours arrivaient à une cadence dingue avec à chaque fois de nouveaux trucs tout aussi hermétiques, le langage HTLM, (peuh !!! vous avez dit  HTLM ???  … j’avais déjà du mal avec le langage tout court alors HTLM c’était plutôt du chinois)  et puis les POP (non il ne s’agit pas d’une musique des Beattles) les side bar, le référencement et les Tags enfin … j’en passe et des meilleurs …

ET VOUS AVEZ DÉJÀ COMPRIS CE QUI VIENT ENSUITE, N’EST-CE PAS ? 

J’ai commencé à me gratter comme une folle et bientôt,  j’étais couverte d’eczéma des pieds à la tête. Vous croyez que j’ai fait le rapprochement ?  Stress = Eczéma ?

Non, j’ai continué scotchée devant l’écran en me disant que si les autres y arrivaient il n’y avait aucune raison que MOI JUNG  je n’y arrive pas et …  je continuais à me gratter au sang  (au sang) . Une horreur !!! J’étais couverte de vilaines plaques rouges et gratte, gratte,  gratte …

Je n’en pouvais plus alors finalement je me suis fait aider (moyennant finances bien sûr), j’ai pris un prestataire de services qui m’a heureusement aidée à me dépatouiller et PREMIER MIRACLE j’ai réussi à comprendre quelques petits trucs qui m’ont permis d’émerger petit à petit du marécage informatique.

Mais l’eczéma, lui,  continuait. Jusqu’au jour où mes enfants me disent : « mais qu’est-ce que tu es stressée avec tes blogs,  on croyait que c’était un plaisir pour toi,  RELAX ».

 

VOUS IMAGINEZ MA TÊTE EN ENTENDANT CELA ?

MOI, STRESSÉE, ENFIN C’EST RIDICULE J’AI UN BLOG SUR LE STRESS, JE NE SUIS PAS STRESSÉE, ENFIN JE CROIS …

DEUXIÈME MIRACLE JE RÉALISE SUBITEMENT QU’ILS ONT RAISON QUE JE SUIS VRAIMENT STRESSÉE À CAUSE DE CES FICHUS BLOGS.

Comme par hasard, peu de temps après on me donne le nom de remèdes naturels (extraits d’artichauts + une crème) pour chasser ces vilaines plaques et TROISIEME MIRACLE … mon ECZÉMA DISPARAÎT COMPLÈTEMENT

 

VOUS AIMERIEZ SÛREMENT SAVOIR POURQUOI  QUELQU’UN QUI A UN BLOG SUR LE STRESS SE LAISSE EMBOURBER DANS LE STRESS AU POINT DE SE RENDRE MALADE ?

C’est à cause d’Oscar. Oscar ???  Oui Oscar c’est le nom de mon saboteur et le saboteur (tout le monde en a un) est la croyance la plus profondément négative que vous avez sur vous-même, celle qui vous empêche d’atteindre vos objectifs.

Une croyance négative qui vous empoisonne et vous pourrit l’existence au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer. Même une fois débusqué,  il est vraiment important, essentiel même d’être VIGILANTS car le saboteur c’est votre mental qui vous susurre à l’oreille « tu n’es pas capable « (de comprendre ce que ton blog a dans le ventre), « tu n’es pas à la hauteur » (puisque les autres y arrivent et toi BERNIQUE ).

Votre mental est toujours prêt à reprendre le contrôle de votre vie et si vous n’y prenez pas garde vous descendez très vite dans le stress et parfois la déprime ou la dépression.

Et après toutes ces années d’expérience eh bien,  je me suis fait avoir comme une bleue, je m’en suis même rendue malade, vous imaginez ? à mon âge ? se stresser comme si ma vie dépendait de connaître les plugins, pings, widgets et autres noms barbares informatiques. Vraiment !!!

 

CONCLUSION de L’HISTOIRE: 

Aujourd’hui quand les infos de la formation arrivent disant que Pierre Paul ou Jacques ont déjà des milliers de visiteurs par jour, qu’ils gagnent des milliers d’euros/mois, vous voulez que je vous avoue quelque chose , JE SUIS CONTENTE POUR EUX MAIS JE M’EN FICHE, primo je ne veux pas monétiser mon blog et secundo j’ai toute la vie devant moi (enfin presque) pour attirer des lecteurs intéressés par mes articles

Plus de compétition, plus de stress devant l’ordinateur, je suis revenue  à l’idée première, faire un blog pour écrire des articles qui peuvent aider ceux qui les lisent et ME FAIRE PLAISIR ET …  AU DIABLE PLUGINS, WIDGETS, POP ET EXTENSIONS

 

Maintenant après vous avoir autant parlé d’Oscar,  j’ai un cadeau pour vous :

Si vous laissez un commentaire après cet article, vous recevrez un e-book qui vous aidera à découvrir votre saboteur, grâce à des exercices qui ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années,  

Pour finir cet article en riant voici une photo vraiment hilarante trouvée sur Facebook

Que la vie est belle sans stress


92 commentaires
  1. et moi je n’ai plus d’ongles !

    Il est vrai que cette course aux nombres de lecteurs devient très stressants et chronophage !

    J’ai appris bcp de choses en créant mon blog, mais le passage le plus délicat, le rentabiliser financièrement, est loin d’être gagné !
    Pour l’instant la rentabilité laisse à désirer….

    Je suis en pleine réflexion pour améliorer tout cela .

    Mais, à mon avis je ne suis pas la seule blogueuse dans ce cas là…

    On croit que l’herbe est souvent plus verte chez les autres, mais quand on regarde bien, on a presque tous le m^me jardin !

    Bon courage

    Karine

  2. Merci infiniment Sylviane pour cet article plein de sincérité.
    Même si je lis ton expérience douloureuse (les bobos), j’y trouve un humour qui a toute sa place.
    Je suis heureuse de te lire car je sais que c’est « ça » la vie. La mienne aussi comporte ce genre de situation. Je suis dans une dynamique d’évolution de mon esprit. Alors, je gagne toujours Stanley (le copain d’Oscar). MERCI

  3. Bonjour Sylviane
    Les cordonniers sont-ils les plus mal chaussés?
    Je suppose que lorsqu’on s’intéresse au stress, initialement c’est parce qu’on a besoin de réponses pour nous-même. Moi çà a été un de mes moteurs: nerveuse, timide, manque de confiance, manque de reconnaissance…Difficile à gérer. Au fond je crois que çà reste le travail de toute une vie. Le problème n’est jamais définitivement réglé et chaque situation nouvelle est un nouveau défi.
    Mais c’est tellement bon de continuer à apprendre!
    Mon adresse mail est martinezen…mais de temps en temps j’entends: « sois ZEN! » çà m’irrite…puis je prends du recul et je me dis OK: quel est l’enseignement aujourd’hui?
    Côté blog je crois avoir payé la même formation que toi et je me suis arrêtée très vite de suivre pour les mêmes raisons!
    J’en fais à ma tête. Je ne mets pas la barre très haute: le stress c’est aussi le résultat de l’inadéquation entre nos capacités et nos objectifs. Alors piano…et je m’accepte ainsi.

  4. Merci Sylviane pour ce témoignage authentique. Nous vivons tous ce type d expérience et ce qui varie parfois c est l’intensité des sentiments inconfortables que cela nous fait vivre.

    Tu évoques la compétition et ce que je remarque c est que cette compétition ce joue avec nous même alors qu il nous semble la rencontrer au travers des autres. C est notre regard sur l expérience et ce que nous voyons comme « la réussite » des autres alors que nous ne nous croyons pas aussi adéquats qui nous bouscule… Nous comparons, nous nous jugeons, et … Hop la pression, la tension, les symptômes et conséquences du stress se pointent …
    Ouf, quand nous nous en rendons compte qu’elle belle opportunité de passer le cap vers davantage de légèreté, de fluidité, de plaisir, de bien être 😉

    Merci pour tes conseil, et je suis certaines qu ils sont bénéfiques à de nombreuses personnes .
    Créé toi une magnifique semaine.
    Valérie

  5. Merci Sylviane pour ce témoignage car je pensais qu’il n’y avait que moi qui ne comprenne rien à rien ; du moins c’est ce que m’a laissé entendre mon saboteur ; mais là pris la main dans le sac ;
    Bon je vais enfin pouvoir me servir de tout ce que j’ai appris car finalement je crois que j’ai compris….

  6. ca aide l hypnose

  7. Bonjour,
    Superbe article pleins d humour et tellement criant de verite! depuis que tu as commence ton blog je suis hyper stressee avec le mien qui n a pas beaucoup de visiteurs, je ne fait pas ni n ecrit ce qu il faut….du coup suis completement decouragee ce qui au depart etait un amusement se revele maintenant un sentiment d echec cuisant et n ai plusd energie pour continuer.envoler toute creativite on n echappe pas a la competition et la des le depart je ne suis pas gagnante! Mon saboteur ne me souvient plus de son nom a repris totalement le controle de la situation. A bientot

  8. Des gens à l’ego surdimensionné ont-ils également un saboteur ? Cela me semble tellement contradictoire. Quand on est sûr de soi, on trace, non ?

  9. Bravo Sylvaine pour cet article si authentique, plein d’humour, de sincérité et particulièrement utile…

  10. moi aussi j’ai voulu m’initier à l’informatique et je me suis rendu compte que je n’y comprenais plus rien au fur et à mesure que le temps passait.
    J’ai voulu me débrouiller seul et j’y ai perdu la santé, mon couple, mes relations, ma vie sociale et tout ce qui va avec.
    Bref je me retrouve seul au monde, phobique social, le matin je n’arrive pas à me lever, le soir je n’arrive pas à m’endormir, bref c’est l’enfer, tout cela à cause du tabac, de mon manque de confiance en moi, etc…..des anti-douleurs, anxiolytiques, etc…et de mon perfectionnisme, etc….toujours ce souci de découvrir par moi même et le fait que je me laisse facilement disperser par toutes les sollicitations extérieures, je me retrouve dans un état de dépendance pour avoir voulu aider les autres.

  11. Bonjour Sylviane,

    Bravo pour cette mise au point et remise à niveau des priorités, si je puis dire.:-)

    Je suis la même formation que toi. Et je vois bien ce que tu as vécu. Mais mon avantage c’est l’expérience des formations sur internet.

    Elles m’ont permis depuis quelques années de développer mon activité d’éditeur, d’infopreneur et maintenant de blogueur.

    Mais à chaque fois, j’y ai passé au moins 2 fois plus de temps que l’annonçait l’expert, chargé de me former ! D’ailleurs je n’ai pas terminé la formation blogueur et la poursuis à mon rythme.

    J’en reviens à mon avantage, 🙂 avant de commencer cette dernière formation je savais déjà que je ne pourrais pas suivre le rythme.

    En revanche j’étais sûre que ce serait une formidable opportunité d’apprendre, de communiquer, de rencontrer et de faire partie d’une communauté !

    Ce qui est à mon sens un avantage primordialement à notre époque et en particulier sur le net pour bien avancer.

    Je ne me suis donc pas mis la pression….Mais je sens bien aussi quand tu parles du « saboteur » de quoi il est question.

    Il faut vraiment être vigilant et cultiver le lâcher prise pour ne pas se laisser avoir !

    Cultiver l’humour est également une bonne chose et à ce niveau tu te débrouilles très bien. 🙂

    Au plaisir de partager à travers nos blogs, le sujet des articles en ce moment sur mon blog Votre Efficacite Personnelle, est justement sur le stress et comment le gérer.

    http://www.votre-efficacite-personnelle.com/combattre-stress-avec-meditation

    J’ai pu mettre encore plus en application ce que j’écris sur le stress, puisque mon blog qui commençait à avoir une centaine de visiteurs par jour, a subit une attaque en règle d’un pirate !!

    Ce qui implique : suspension du blog, recherche, nettoyage, vérification, et renforcement des protections…Oui justement à savoir ces fameux plugins dont tu parles.

    Mais que les lecteurs se rassurent tout est nickel maintenant.
    D’ailleurs, merci Hernan, beaucoup de blogueur de la formation doivent le connaître. 🙂

    Donc si le cœur t’en dit, n’hésites pas à me faire part de ton expertise à propos du stress sur mes articles.

    Je te souhaite le meilleur.
    Christine

  12. Bonjour,
    Peux-tu me donner le nom de ce charmant vendeur car j’avais moi aussi dans l’idée de suivre une formation pour mon blog mais bon, le « c’est simple, c’est facile » n’est pas une réponse acceptable lorsque l’on vend quelque chose surtout à des novices comme moi et vous je suppose. Ca ressemble plutôt à des piège à C… (excuse mais ça me mets en colère ce genre comportement commercial.) en plus, j’
    très belle journée
    corinne

  13. Bonjour Sylviane,

    Je n’ai absolument pas le temps de te répondre (plaisanterie), mais je me sens obligé de répondre à un article aussi parlant pour moi.

    car vois-tu, mon blog de tennis me stresse aussi assez souvent, car j’aimerais que ça progresse plus vite.

    Mais comme me l’a dit un ami, qui n’a pas vraiment persévéré dans le blogging « rends toi compte de ce que tu as déja réalisé, et réalise que très peu de personne sont capable de réaliser ce que tu as accompli ».

    Je vais à mon rythme et je progresse tout les jours, c’est désormais mon point de vue.

    Bravo pour tes articles que je trouve toujours aussi passionnants et rendez-vous dans 6 mois pour que l’on puisse se féliciter mutuellement de nos progrès respectif !

    Vincent

  14. Vraiment crampant cet article, je suis pliée en deux ! Incapable de m’arrêter de rire… pour quiconque travaille en croissance personnelle, chacun sait qu’on enseigne toujours et je dis bien toujours ce que l,on a besoin d’apprendre. Dommage y’a tant de gourou qui l’ignorent mais toi tu sais maintenant chère Sylviane, je t’adore!

  15. oh, merci pour cet article!
    je me sens très proche de toi, par notre formation et par le ressenti!
    Comme toi, j’ai du prendre du recul en me disant que j’irai à mon rythme et que le plus important était de m’amuser en transmettant ce que je désirais…j’étais arrivée à un moment de saturation et maintenant que j’ai un peu digéré le vocabulaire et le fonctionnement d’Aweber, de fillezilla et de …enfin tu sais…j avance encore un peu et je découvre le bonheur de partager des évènements et des commentaires avec des personnes que je n’aurais jamais rencontrées sans cette formation (je ne savais même pas ce qu’était un blog quand j’ai commencé!). Merci encore.Nikih

  16. Bonjour Sylviane,

    Ton article m’a fait sourire mais je te comprends. J’espère que tu n’as plu du tout d’eczéma maintenant! Vive la méthode « Zen to Done » 🙂

    Claire

  17. Bonjour Sylviane,

    Bravo pour ton article empreint comme toujours de ta sincérité, ton humilité, intelligence et humour ! 😉

    C’est vrai qu’il y a beaucoup d’informations données par le vendeur de notre formation qui n’ont pas été exactes quant au temps réel à consacrer au blog, à l’apprentissage des stratégies et à leur mise en oeuvre, aux coûts réels de tous les accessoires indispensables … alors en fait l’élève peut penser qu’il n’est pas bon … ce n’est pas ton cas, loin de là !

    Ton blog est passionnant et il va grandir à son rythme vers le plein succès !

    Amitiés!

    Philippe

  18. Bonjour Sylviane,
    J’ai rencontré un coach aujourd’hui qui m’a donné des trucs assez simples (à faire et à refaire, car il faut tout de même pratiquer) pour se débarrasser de l’anxiété et du stress.

    Je mets le tout à l’oeuvre en espérant pouvoir dire à long terme que c’est chose du passé.

    Je réalise que je ne suis pas la seule à ne pas piger tous les trucs d’une formation sur la création d’un blog. Selon n’importe quel formateur: c’est simple, ça ne prend que quelques minutes… Nous réalisons qu’il faut avoir de la patience, taper ceci et cela dans Google, fouiner sur des forums et il manque toujours ce dont on a besoin.

    C’est comme si nous suivions un cours de cuisine dans lequel le professeur nous dit que nous allons faire un gâteau au chocolat. Il nous dit qu’il nous faut de la farine et du chocolat. Quant aux autres ingrédients, aux quantités, à la façon de les mélanger et à quelle température les faire cuire, il faut demander à notre mère, à nos amies pour connaître leurs recettes, étant donné qu’on a pas tout. Si personne n’en connaît, on tape gâteau au chocolat dans Google dans l’espoir de trouver une recette complète et on va aussi dans les forums. Drôle de cours de cuisine, n’est-ce pas?

    Bon courage,

    Sco! 😉

  19. Bonjour Sylviane,

    Je découvre ton blog au détour des commentaires sur la blogosphère et j’ai bien ri en lisant ton article ! En effet, il y a peu de jours de cela, j’écrivais un article d’à peu près la même trempe 😉
    Et comme toi, j’ai décidé de prendre du recul et de laisser le temps au temps, même à notre âge !

    Ne lâche pas l’affaire, tu y arriveras bien, c’est sûr. Il faut juste aimer partager, et ça, tu sais faire, n’est-ce pas ?

    Bon courage et à bientôt sur la blogosphère.

    PS : Pour mon blog, j’ai suivi une formation de Cédric, peu coûteuse et très bien faite. De plus, il est très disponible. Si cela t’intéresse, tu peux t’inscrire via mon lien d’affiliation 😉

  20. Bonjour Sylviane,

    Tout d’abord tu remarqueras que ton article fait le « buzz » avec ses 38 commentaires en 3 jours !
    C’est bien la preuve que ce que tu exprimes est partagé.
    Tout d’abord bravo pour ta franchise, ton humour et ta perspicacité !

    Personnellement, j’ai bien sûr au départ été sensible aux sirènes du « menez la vie de vos rêves grâce à votre blog » mais je savais également que ce slogan était un ‘appel marketing’ !

    Par nature plutôt allergique au ‘scoring’ et à la compétition, j’ai décidé dès le début de la formation d’aller à mon rythme et surtout de consacrer suffisamment de temps à la pratique de la peinture, à la méditation et à mon épanouissement personnel.

    Je suis également très loin de suivre le rythme, et bien sûr mon petit saboteur me raconte aussi ses salades.

    Cependant j’apprends beaucoup de choses avec cette formation et je suis ravi de rencontrer et de partager avec d’autres blogueurs ! Même si je suis loin d’entrevoir sa monétisation, je trouve tout ça plutôt positif, à condition bien sûr de ne pas se prendre la tête !

    Tu auras au moins appris que ton petit Oscar n’était qu’endormi !

    Et comme le rire est un précieux allié, je ne peux résister au plaisir de te mettre un lien vers le dernier post de Patricia qui m’a fait plier de rires >> http://attention-bonheur-possible.com/les-bodins-experts-web/

    Bon courage et à bientôt,
    cordialement
    Jean-Yves

  21. Bonjour Sylviane,

    BRAVO! J’ai adoré. Que le blogueur
    en herbe qui ne se reconnaîtra point
    dans ton article, lève la main.

    On est tous passé par là, alors sans
    formation, imagine le temps et les heures
    ne se comptent plus. Tiens, à ce propos,
    ce soir ma femme m’en a remis une couche !

    On est loin des 4 heures par semaine évoquées
    par Tim ! Mais comme tout apprentissage, le
    plaisir doit être dans la réalisation de ce que
    nous faisons et non dans le résultat, comme
    tu le soulignes et nous le rappelle si bien.

    Excellent week end.

    Albin

  22. Salut Sylviane,
    et bonjour à toutes et tous,

    C’est la première fois que je viens déposer un commentaire et je vais déjà me permettre de te tutoyer.

    Entre compagnon de combat, ça peut se faire quand même.

    Ton article ma vraiment bien fait rire (et les commentaires aussi d’ailleurs!). Si ça ce n’est pas du vécu alors je ne m’y connais plus.

    Tu as dans tes fans quelques membres d’une confrérie particulière dont je fais partie aussi.

    Quelle aventure (me résumerais-je à dire).

    Tu ne doutes sûrement pas que « Oscar » a des petits frères, des petites sœurs, des cousins, des arrières petits cousins…enfin une trèèèès grande famille.

    J’en héberge personnellement une partie.

    Et son entretien coute en temps en énergie et en argent.

    De quoi effectivement se gratter avec un râteau.

    Mon épouse me l’a d’ailleurs confisqué il y a peu, ça faisait des saletés partout.

    Enfin,
    – on trouve du positif dans l’adversité
    – j’ai suivi la même formation que toi
    – j’ai trouvé beaucoup, mais alors beaucoup de positif….

    On se comprend?

    @+

    Christian.

  23. Le pauvre Olivier ! Il en prend pleins les dents. lol

    Ton article transpire la sincérité. Pourtant c’est drôlement délicat de dire : « Je subis le stress » alors que l’on donne des conseils anti-stress sur son blog. J’applaudis ta performance et ton courage. 🙂

    En fait et c’est ce que l’on retient. Etre stressé parfois c’est normal, c’est humain et ça touche tout le monde. Ce qu’il faut connaitre c’est comment géré ce stress pour ne pas qu’il nous pourrisse la vie.

    Encore Bravo Sylviane. Bise !

  24. Bonjour Sylviane,

    Je n’ai pas vraiment ri tout au long de ton article, même si j’ai bien compris que tu y mettais volontairement beaucoup d’humour.

    Et là : « Moi non plus je ne savais même pas comment fonctionnait tous ces bazar et Fizella j’ai mi 3 mois à comprendre à quoi ça servait et finalement je n’en avais pas besoin. »,
    j’ai éclaté de rire.

    J’avais déjà beaucoup de stress répertoriés dans le SCIO, tu nous en a inventé un nouveau ! Le stress du blogueur. Ce métier, pour celui ou celle qui le fait professionnellement, requiert beaucoup de compétences en fait. L’éventail est tellement large, qu’à un moment donné quelque chose dans nos cellules se réveille. Tu l’appelles saboteur. J’ai une autre façon de voir les choses. Le principal est que tu t’en sois sortie et que ton blog continue sa route.

    Emmanuelle

  25. Bonjour Sylviane !

    Je me suis retrouvée dans cet article ! Même formation et même stress pour les mêmes raisons !

    Il y a eu des périodes vraiment creuses mais je m’accroche et les retours de mes abonnés sont réconfortants alors je ne lâcherai pas 🙂

    Mais j’ai levé le pied et j’essaie de moins me prendre la tête. A la base, devenir blogueuse c’est vouloir partager une passion et je ne veux pas que ce plaisir devienne une contrainte !

    Je suis tes articles depuis le début et je n’aurai jamais cru qu’il pouvait y avoir du stress chez toi ! Merci pour tout ce que tu nous apprends et pour ce témoignage personnel rempli d’humour !

    Si ce saboteur revient et tente d’attaquer ton moral, n’hésite pas à me le dire, je serai ravie de t’aider 😉

    A bientôt !

  26. Bonjour Sylviane,

    C’est avec plaisir que je viens faire ma première visite sur ton blog.

    Il respire la sincérité et la justesse de ton propos sur le stress et tout le bataclan qui va de pair.

    Être blogueuse ou blogueur, pour le plaisir ou pour se créer « un job » rémunérateur…, qu’importe en fait! Tu l’as parfaitement compris:

     » Se former, Créer, administrer, maintenir une suffisante production d’articles…, ne relève pas d’efforts au sens propre du mot, puisque la raison de ce passage au monde du blogging, a été pour toi comme pour nous…, motivé avant tout par le plaisir d’écrire et sur une soif de communication et d’écoute d’autres passionnés (es)

    L’informatique et ses secrets, donnent quelques sueurs froides au début, mais pour affronter sereinement ceci et sans stress perturbateur…, vaut mieux en rire, laisser reposer le problème une journée ou deux, s’y remettre et tout coule de source!

    En cas de résistance des « p’tits gars »: Plugin, extensions & autres Achté-emel…, se tourner vers tes amis (es) forts nombreux qui sauront t’aider à « dépatouiller » tout ça!

    Bien à toi & merci pour ton commentaire via Facebook relatif à mon article sur « nos mauvaises habitudes alimentaires »!

    Jean-Lou

  27. Bonjour Sylviane,

    Je me suis bien marré en lisant ton article, non pas de tes malheurs, mais des situations que nous avons tous au moins vécu une fois.

    Comme on dit, beaucoup d’appelés, peu d’élus, mais quoi qu’il en soit il vaut mieux lâché prise et se faire plaisir.

    Moi aussi ça ronronne pas mal de mon côté et je n’ai pas vraiment fait le nécessaire pour exploser mon trafic.

    Mais qu’importe !

    L’essentiel est le plaisir d’écrire, c’est mon carburant.
    Pour le côté « business », on verra plus tard…

    Le mental est très pernicieux, car il est constamment dans le jugement.
    Alors pour un peu que les choses n’évoluent pas comme on le désir, le « saboteur » s’en donne à cœur joie.

    En tout cas, toutes mes félicitations pour ton courage et ta persévérance.
    Je connais de jeunes trentenaires qui n’ont pas le quart de ton énergie ni ta soif de connaissance.

    Bravo à toi !

  28. Bonjour,

    J’ai lu un livre qui explique d’où vient le stress et comment s’en débarasser : http://www.livresdianetique.com

    J’ai trouvé ça passionnant et c’est vrai que ça aide, mais je te laisse seule juge.

    J’espère que ça peut aider certains.

  29. Bonjour Sylviane,
    Oh ! Comme je te comprends !
    Et en même temps, il pa

  30. Bonjour Sylviane,
    Oh ! Comme je te comprends !
    Et en même temps, il parait qu’on n’enseigne bien que ce dont on a eu le plus besoin !
    Tu es donc tout à fait bien placée pour parler du stress pour l’avoir vécu !
    Comment ça moi aussi ?
    C’est vrai j’avoue …
    Merci de ce beau rappel.
    Prends soin de toi
    Luc Mister-no-stress

  31. J’arrive bien tard sur cet article que j’aurais aimé lire plus tôt, vivant à peu près la même chose que toi… même formation, même phrase énervante (c’est simple !) et complexante.
    Maintenant, je n’ai pas tout résolu, mais je mesure ce à quoi mon blog m’a amenée. Je ressens devant lui une énorme satisfaction, même si j’en perçois aussi les carences, les faiblesses et les erreurs. Je me suis fait des amis un peu partout sur la planète des francophones et je vis avec lui (le blog !) une relation passionnelle et très motivée…
    Bien sûr, j’ai connu et connais encore souvent des moments de stress, mais j’apprends à écouter les compliments, la reconnaissance. Pour moi, ce qu’il avait de plus stressant, c’était qu’on le découvre alors que je le trouvais tout à fait minable… Un comble !
    Excellent article, drôle, énergique, sincère et très instructifs ! Bravo,
    Sylviane…
    Ah oui ! mon Oscar à moi n’a pas de nom… sans doute parce que je ne veux pas reconnaître son existence !!!

  32. Très bel article! La seule préssion que je me met avec mon site est de livrer un article de qualité , quit eà y aller plus lentement et avec moins de régularité.

    Merci pour votre partage!

  33. Salut Sylviane,
    Heureux d’avoir lu ton article, alors, meme si je suis vraiment le dernier ! Lol

    J’ai montE un blog, mais vela fait plus de 4 mois que je ne l’anime plus. Raison? Stress justement. Tous ces vocabulaires qu’il faut retenir et consorts! malgres ma passion, j’ai arretE!

    En plus, je voulais penser business avant de penser passion. Consequences:stress! Ok. Maintenant, tu sais la bonne nouvelle? Tu viens de me sauver Sylviane, tu m’as sauvE! Grace a ton article, je sens rentrer dans le blogging en mode Relax! C’est mieux. Bonne chance a nous deux!

  34. Bonjour Sylviane,

    Vous avez raison ! Heureusement que je lis votre article car il me rappelle que je fais régulièrement cette erreur : tout sacrifier pour atteindre un objectif… que je n’atteinds pas au final !

    Merci de nous avoir fait partager votre expérience !

    Marie

  35. Bonjour Sylviane,
    je ferme une fenêtre de blog pour en ouvrir une autre et te dire ceci:
    Oscar est ton compagnon idéal indésiré qu’il te fallait cotoyer un moment pour devenir ce que tu as toujours été: une âme pure et généreuse; Avec ton talent, ton humour, tes précieux conseils, ton expérience..tu aurais trés certainement fait un carton sur le net avec un blog monétisé. Tu serais aujourd’hui les poches
    pleines mais peut-être aussi… le coeur vide! Par bonheur pour tous ceux qui ont eu ou auront encore le plaisir de te cotoyer sur tes blogs tu es restée celle que tu es vraiment.
    Fais une grosse bise sur le front à Oscar de ma part car sa tâche n’a pas du être de tout repos tous les jours avec le caractère que l’on te devine; Obligé de te parler par symptôme interposé il t’a dit les « maux » qu’il te fallait entendre pour rester une de nos favorites des blogs dans nos coeurs;ça valait peut-être le coup de cette « petite » rencontre synchronistique dans ta VRAIE vie, finalement!
    Merci pour tout Sylviane en te souhaitant tout le meilleur.
    Et surtout… ne change pas!
    Bien amicalement
    Jean-Luc

  36. Bonjour Sylviane,
    « le king » « le Saboteur » et  » l’esthétisme de votre blog »,
    Les trois m’ont énormement plus, pour le king peut m’importe ce
    qu’il a chanté je retiens surtout sa voix superbe il fut un excellent
    crooner.Pour le saboteur, je viens de le cotoyer pendant 6 mois,
    puis je lui est mis mon pied aux fesses, mais il a fallu en effet du temps.Pour votre blog j’ai beaucoup aimé son esthétisme, car comme disait un autre chanteur de notre jeunesse » je ne viens pas du sud » mais du html par dreamweaver.Restez ce que vous êtes.

  37. Bonjour Sylviane,

    Bel article ou je me retrouve point par point.
    Quand on démarre de zéro on ne s’imagine nullement ce qui nous attend. Je me suis régalée des belles formules du genre…et puis non je ne le dirais pas, pas envie de faire revenir le loup.

    Du coup j’ai un peu lachée durant…voir deux ans pour m’y remettre sérieusement depuis le printemps. Que de chemin parcouru, c’est moi la pus forte, je suis en train de dompter une à une toutes les techniques nécessaires. je suis devenue accro à mon blog et je suis fier de tout ce que j’apprend. La monètisation viendra en son temps, rien ne sert de mettre la charue avant les boeufs.

    Oscar est toujours là tapi près à bondir, il lui arrive souvent de dormir, grand bien lui fasse, il dort même de plus en plus.

    Et plus j’avance, plus j’ai l’impresssion d’avoir encore à apprendre.
    Vivre avec humour les étapes sans perdre l’essentiel : joie de vivre, philosophie, simplicité…

    La meilleure descision que j’ai prise : le coaching personnalisé, ça coute un peu mais c’est la meilleure facon d’avancer, enfin pour moi en ce moment.

    Merci pour ton article, combien sommes nous à nous reconnaitre dans ses écrits? Des centaines, des milliers…?
    Qui tient jusqu’au bout ? Qui ne làache pas le morceau plutôt ? Car ce n’est jamais fini.

    Hélène

  38. Bonsoir Sylviane,
    Je cherche ton article sur les chats et je tombe « par hasard » sur cet article…
    Excellent !
    Moi aussi, je me reconnais dans cet article.
    N’oublions pas le plaisir de partager dans tout ce que nous faisons et tant mieux pour ceux qui soit disant réussissent mieux.
    C’est finalement comme ça que je continue 🙂
    Corinne

  39. Bonjour Corinne

    Oui bienvenu au « hasard » et sur le blog avec et article où beaucoup se sont reconnus bien sûr

    Partager nos problèmes avec un groupe d’amis blogueurs est finalement un bon truc, « échanges sympas, connaissances nouvelles sur tous les plansà

  40. Bonjour Sylviane,

    De l’eau à coulé sous les ponts depuis le mois de juillet…
    Je n’ai jamais regretté mon investissement dans le coaching personnalisé qui m’a beaucoup apporté. C’est vrai que plus on avance et plus on s’aperçoit de ce qu’il reste à apprendre, en fait ce n’est jamais fini.

    Je ne fais plus qu’un avec mon blog, au bout de pas mal de mois, je suis encore là, et plus motivée que jamais même si c’est plus long que je ne le pensais pour le monétiser. Heureusement que l’on ne sait pas toutes les difficultés qui peuvent surgir quand on débute, car on ne commencerait jamais. C’est encore plus vrai quand on entreprend cette activité à côté d’une activité principale.

    Ce que je dis là, c’est vrai pour beaucoup de choses dans la vie.

    J’apprécie notre groupe de blogueurs avec tous les échanges au fil du temps. On se sent moins seul.

  41. […] difficultés qu’elle. Ah, mais je connais tout cela se dit-elle ! Et… de se s’abreuver du contenu de l’article comme le chameau assoiffé trouvant enfin une oasis après une longue route. Imagination et […]

  42. Merci Sylviane pour tant d’authenticité dans tes articles.Ceci donne de la crédibilité à tes articles. Lorsqu’on débusque le saboteur à l’oeuvre, on avance à toute vitesse ensuite vers la solution.
    En parlant de saboteur, tu me fais penser aux pensées de Daniel Sévigny que tu connais sans doute car il tient le même discours sur les pensées.

  43. […] Mon blog sur le stress me stresse […]

  44. Bonsoir,
    de click en click, je ne sais même plus comment je suis arrivée sur votre site.
    Vos articles très intéressants ont retenus mon attention. Je ne les ai pas tous lu, mais celui ci vaut son pesant d’or.
    Merci pour ce moment. 😉
    Cela fait du bien de lire votre humour sur ce sujet…. J’me comprends 😉

  45. Bonjour,

    C’est vrai, de clic en clic, on ne sait pas comment on arrive sur vos pages, en tout cas, ça n’est pas le fait du hasard, heureusement qu’il existe des personnes telles que vous, on se sent moins seul.
    Depuis 2 jours, je suis à la recherche « des clés » pour m’en sortir (problème anxiété généralisée, stress, dûs à des évènements de maladie, d’argent, tout arrive en même temps) , puis au fur et à mesure de mes différentes lectures et visionnage (comme les bonhommes allumettes), je sens que les noeuds vont se dénouer petit à petit. J’ai un énorme travail à faire sur moi, avec moi, en moi, j’ai compris et réalisé que je suis mon seul remède, mais grâce aux astuces, aux conseils, j’ai bon espoir de sortir de ce marasme. Bonne continuation et merci pour tout

  46. Bonjour Isabelle,

    Vous savez tout ce qui est sur mon blog a été vécu parce que j’étais la personne la plus mal dans ma peau que vous pouvez imaginer et seul le travail sur soi permet de comprendre le pourquoi du comment de nos comportements. C’est parfois dur, quelque fois et même souvent douloureux mais indispensable, c’est à nous de changer pour que le monde autour de nous change et croyez-moi si je m’en suis sortie … tout le monde peut le faire. Tenez-moi au courant

  47. Bonjour Sylviane,

    Je connais bien la spirale infernale du stress croissant dont tu parles qui nous emporte loin de nous-mêmes dans des émotions désagréables jusqu’à en perdre le sommeil !
    J’ai découvert ton site aujourd’hui grâce à l’interview du Dr Luc Bodin sur la méthode Aora : merci pour ce partage !
    Je n’avais pas pris conscience qu’en créant un blog, on retombait dans la compétition avec d’autres blogueurs …
    Merci beaucoup pour ton témoignage !
    Bien cordialement,
    Nathisa

  48. Bonjour,

    Ce n’est pas la compétition qui m’a stressée mais plutôt le formateur qui n’arrêtait pas de dire »c’est facile, c’est facile » et moi je ne trouvais vraiment pas ça facile tous ces nouveaux trucs informatiques, j’ai vraiment failli péter les plombs car apparemment tout le monde y allait … facilement mais moi pas du tout. En réalité, j’étais l’une des seuls à dire que je stressais les autres ne disaient rien

  49. Merci pour ce témoignage sincère ! Votre conclusion sur le stress est tout à fait vrai.

  50. […] mêmes difficultés qu’elle. Ah, mais je connais tout cela se dit-elle ! Et… de s’abreuver du contenu de l’article comme le chameau assoiffé trouvant enfin une oasis après une longue route. Imagination et […]

  51. Le stress est un pur parasite
    Merci pour vos messages de soutien
    Biogemm

  52. tout a fait vrai c’est un poison

  53. Jai beacoup apprécié ..la spontanéité et l’honnêteté cest vraiment unique ton style d’écriture bravo

  54. J’ai découvert votre blog grâce au blog de Gregory Lesieur http://www.vaincre-la-spasmophilie.fr

    Très bon site également, le votre est un puit d’information.

  55. Bonjour,
    je vous remercie pour ce blog, et ces échanges super intéressants !
    Voici comment j’ai réussi après un parcours dit « du combattant » a vaincre mon anxiété et stress !
    Je vous le recommande vivement
    https://1tpe.net/go.php?dat=bGViaWwuaW1hZ2luZXQuMw==&tk=

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.