11 clés pour devenir un maître en intuition

Avec quelques ami(e)s blogueurs nous avons décidé d’écrire des articles en rapport avec notre blog sur  le thème de « l’INTUITION  »

Cet article a paru tout au début de mon expérience de blogueuse sous un autre titre et j’ai profité de cette farandole “L’ART DE LA VIE” pour le remanier, le compléter et en faire un podcast.

DÉVELOPPER SON INTUITION,  C’EST FACILE  : Comment faire ?

1) TOUT D’ABORD ÊTRE CONVAINCU QUE VOUS EN AVEZ 

même si jusqu’alors, vous ne l’avez pas beaucoup écoutée. Ce premier point est ESSENTIEL et croyez-moi beaucoup de gens échouent dans leur recherche précisément parce qu’ils ont une croyance erronée du type “avec moi, ça ne marche pas, je n’y crois pas” ou “elle ne me donner jamais de vraies réponses” ou “c’est de la fumisterie ça ne répose sur tien”

Si vous êtes “certain” que votre sixième sens  ne fonctionne pas avec vous alors pourquoi lui poser des questions .Toutes les réponses données soi-disant par votre “INTUITION” seront teintées par votre incrédulité, vous n’obtiendrez que des réponses tordues fruits de vos croyance négatives à ce sujet qui n’auront rien à voir avec l’intuition.

Si vous avez une réponse qui commence par :

  • parce quec’est à cause de,
  • je crois que, 
  • je pense que, 

il ne s’agit pas de l’intuition mais du MENTAL et comme la réponse est venue très vite vous pensez qu’il s’agit de l’intuition mais c’était votre partie rationnelle qui a répondu

2) ÊTRE PRÊT(E) À PASSER DU TEMPS POUR LA DÉVELOPPER

c’est-à-dire, être prêt(e) à passer du temps pour vous exercer . Quand vous avez commencé à marcher vous souvenez-vous du nombre de fois où vous êtes tombé(e) ? Non, bien sûr mais un jour vous avez réussi à vous mettre à la verticale et depuis lors vous marchez à l’aise. Eh bien ! l’intuition c’est pareil, plus vous lui prêterez attention et plus vous la développerez

3)  PRENDRE LE TEMPS D’ECRIRE TOUT CE QUI A TRAIT À L’INTUITION DANS UN CAHIER OU CARNET

bon, ne soyons pas rigides, si vous oubliez un jour de temps en temps, ce ne sera pas la fin du monde, mais la régularité compte énormément.

Pourquoi ? parce que cela vous permettra de noter vos progrès car encore une fois votre MENTAL super puissant aura plutôt tendance à minimiser les résultats en vous susurrant “bof, ce n’est pas terrible, tu n’y arriveras pas, c’est juste ça que tu peux faire” et autres gentillesses du genre.

Croyez-moi quand aujourd’hui je revois mes vieux cahiers avec les réponses apportées aux questions posées de l’époque, je me rends compte combien j’ai pu progresser et affiner mes questions

4) ACCEPTER QUE VOUS POUVEZ VOUS TROMPER .

Ceci est un point FONDAMENTAL et rejoint tout ce qui a déjà été dit précédemment. Comment faire la différence au début entre INTUITION et RATIONNEL (MENTAL) pas facile facile quand on se lance

Vous êtes faillible, je le suis, tout le monde l’est. Donc, si les réponses ne sont pas exactes, TANT PIS. L’important est de continuer. Comme je vous l’ai dit plus haut Il vous sera difficile, au début surtout, de savoir si la réponse est du mental ou de l’intuition. D’où les erreurs mais c’est un processus normal.

  • Combien de lignes de O, A etc avez-vous fait à la maternelle avant de savoir écrire ? Vous ne vous en souvenez plus eh bien ! là encore c’est pareil avec l’INTUITION, accepter de se tromper est encore la meilleure manière de progresser (d’ailleurs pas seulement en intuition mais en général)
  • Ne vous culpabilisez pas et ne culpabilisez pas votre intuition. Un jour vous saurez faire la différence entre mental et sixième sens alors soyez gentil avec vous-même et encouragez-vous au lieu de “vous traitez de nul(le)”

5)  PRENDRE LES EXERCICES COMME UN JEU. Amusez-vous.

Les enfants ont en général une bonne intuition. Ils voient tout de suite si une personne est sincère ou pas. Que de fois n’ai-je entendu des enfants dirent :”elle n’est pas gentille la dame“,  alors que la dame en question présentait tous les indices de la sympathie. Ils ne se posent pas de question de savoir si

Donc JOUEZ à l’intuition, PRENEZ DU PLAISIR comme un enfant, posez des questions COMME UN ENFANT en vous A-MU-SANT.

  • Ne vous laissez pas enfermer dans le carcan des “IL FAUT, JE DOIS avoir des réponses”. Notre sixième sens fait appel à notre partie créative et spontanée donc JOUEZ, 

6)  ACCEPTER LES RÉPONSES QU’ELLE VOUS DONNE,

même si ce ne sont pas celles que vous attendiez ou que vous souhaitiez. Je m’explique.

Vous posez la question : “X est-elle une jeune femme qui me convient ? “

  • Et la réponse qui arrive est :” Vous voyez, par exemple un paysage de désert, vous êtes assoiffé et pas d’oasis en vue. Vous vous sentez vraiment mal. La sensation est tout à fait désagréable “. Pensez-vous que la jeune femme soit la personne qui vous convient même si vous vous languissez d’elle  dès que vous vous éloignez d’elle?

Vous posez la question : “Ce job me convient-il ?”

  • Et la réponse qui surgit : Vous vous voyez au Club Med, entourés de gens en train de s’amuser alors que vous, vous êtes totalement isolé(e) et pas à l’aise du tout et vous vous sentez oppressé(e). Qu’en déduisez-vous même si votre rationnel dit que le salaire est plutôt alléchant ?

Ce qui amène à la 7e clé

7) AVOIR TOUJOURS EN TÊTE QUE l’INTUITION NE JUGE PAS.

Elle ne dit pas que  cette personne est méchante ou mauvaise ou que le job est bon ou mauvais pour vous elle vous dit seulement ATTENTION, CELA NE TE CONVIENT PAS, les énergies ne sont pas compatibles.

  • Au demeurant, la personne dont nous parlions ci-dessus conviendra probablement à une autre personne mais pas vous … Le job sera sûrement très bien pour quelqu’un d’autre mais pas pour vous

Elle peut vous informer d’un DANGER dans certaines circonstances (voir l’article “sauvée grâce à l’intuition” ). Elle ne m’a pas dit “cet homme est dangereux” – même si là,  c’était le cas- elle m’a indiqué que quelque chose n’allait pas et qu’il me fallait sortir de la voiture. 

J’insiste encore une fois sur ce point car lorsque vous “recevez” une information du type

  • “cette entreprise n’est pas pour toi, le travail ne va pas te plaire parce que... dès que vous avez des explication qui commencent avec “parce que” et “mais”

c’est votre mental qui parle

8)   ÊTRE PATIENT ET NE PAS SE DÉCOURAGER

Parfois, vous aurez des réponses qui vous paraîtront répondre de façon “limpide” à votre question et des fois vous ne saurez pas “décoder”. C’est normal car l’intuition se sert de symboles pour “RÉPONDRE” et c’est un langage qui ne nous est pas familier.

L’intuition justement ne va pas vous dire : ‘Non, le job n’est pas bon pour toi parce que …”  Vous savez maintenant, après tout ce qui a été dit ci-dessus,  que ce genre de réponse est celui de notre côté rationnel.Votre sixième sens vous montrera une image, vous transmettra une sensation qui indiquera si le job en question est bon (ou non) pour vous MAIS C’EST À VOUS DE DÉCODER

  • Dans mon article :”un deuxième bébé grâce au tarot”, vous pouvez voir que la personne n’a pas découvert  qu’elle allait avoir un deuxième enfant (même s’il est né quelques mois plus tard) non, elle a juste compris pourquoi elle n’avait pu en avoir jusque là. Elle a décodé l’image et c’est ce que nous faisons (et qui s’avère parfois difficile) quand nous recevons les messages de l’intuition, NOUS DÉCODONS.

Donc, patience avant tout le décodage du message peut être facile ou non mais une seule chose est certaine votre DÉCODAGE n’aura de sens QUE POUR VOUS. 

ce qui amène à la 9e clé

9)   VOTRE DÉCODAGE EST PERSONNEL

Ne demandez pas à votre meilleure copine de décodez un rêve, une carte de tarot ou une image pour vous.

Chaque être humain est unique de par ses gènes déjà,  par sa culture,  son vécu. Donc, si vous demandez à quelqu’un ce que représente la statue de la liberté pour lui : il pourra dire

  • c’est la liberté
  • c’est la fin du voyage (pour les immigrants qui arrivaient aux US)
  • c’est une nouvelle vie
  • c’est l’espoir

Chacun va DÉCODER selon ce qu’il ressent LUI , ce qu’il entend en entendant ce mot. Pour vous cela peut être totalement différent. Par exemple

  • le déracinement
  • la peur de l’inconnu
  • la fin d’une vie
  • l’angoisse d’être rapatrié vers le pays d’origine

Votre copine peut vous donner des pistes auxquelles vous n’auriez pas pensé, mais le décodage EST PERSONNEL ET VOUS APPARTIENT donc n’écoutez pas les sirènes qui elles auraient dit autre chose . Vous AVEZ TOUJOURS RAISON DANS CE QUE VOUS DITES (pas mal d’avoir toujours raison) 

10)   AGIR OUI … MAIS AVEC DISCERNEMENT.

Quand l’intuition vous donne une réponse soyez prêt à passer à l’action mais faites-le avec discernement car si cela engage un changement radical dans votre vie, servez-vous de votre côté rationnel et étudiez bien les tenants et aboutissants. L’information donnée ne veut pas obligatoirement qu’il faille chambouler votre vie de fond en comble IMMÉDIATEMENT.

  • Lorsqu’en juillet 2001 pour des raisons personnelles, j’ai voulu repartir m’installer au Portugal, j’étais cependant très indécise et après avoir posé la question à mon intuition, la réponse est venue très rapidement. Cependant, je ne me suis installée à Lisbonne seulement 3 ans plus tard car de nombreux problèmes devaient être réglés auparavant.

Si votre sixième sens vous indique que vous devez changer de maison, c’est une indication essentielle mais ne quittez pas tout séance tenante, servez-vous de votre côté rationnel pour faire les changements nécessaire

11) ÊTRE À L’ÉCOUTE DE VOTRE CORPS.

Votre corps est votre allié. C’est  lui qui, souvent,  vous transmettra des informations intuitives. Faites-lui confiance 

  • Êtes-vous en train de ressentir un sentiment d’oppression en pensant à l’appartement que vous devez acheter ? 
  • Ressentez-vous une boule dans la gorge rien que de penser à vous faire opérer ?
  • Avez-vous envie de fuir dès que vous apercevez votre voisin du 6e ?
  • Vous sentez-vous mal à l’aise dès que votre collègue de bureau vous fait des compliments ?

Tous ces symptômes sont des indications que vous envoie votre intuition. Soyez donc attentifs à tout ce qui se passe dans votre corps. Prenez l’habitude de noter les différences de ressenti au contact des gens et des choses et n’oubliez JAMAIS que L’INTUITION SAIT

et PRATIQUEZ, PRATIQUEZ, PRATIQUEZ

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
29 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,

    Excellente idée cet article mentionnant nos prochaines parutions…Je vais de ce pas l’annoncer également sur mon blog !
    Très belle journée et à bientôt,
    Amitiés,
    Michèle

  2. Un article que j’ai dévoré, Sylviane ! Je suis tellement dans cette période de vie qui récolte les effort d’éveil… Tes conseils sont judicieux, clairs, encourageants et un “plus” pour la Farandole !!!
    Merci, Sylviane et à bientôt,

    • Merci Bernadette pour ce si gentil commentaire.

      J’essaie d’être concrète dans mes exemples afin que les lecteurs puissent s’identifier et surtout mettre en pratique les “conseils” comme tu dis. Car, je lis trop souvent des livres ou articles qui sont tellement théoriques que nous ne savons pas la plupart du temps comment nous-mêmes faire les exercices.

      Je suis contente que cela t’ait plu
      A bientôt

  3. Madame le Professeur,

    Nous t’imaginons sur une estrade en écoutant ton podcast !

    Cela m’arrange bien, car en técoutant, et n’ayant pas tout à fait la même approche que toi, je me suis dit que ce serait bien que tu viennes enseigner l’intution sur mon blog formationquantique.com. Etre praticien biofeedback quantique sous-entend aussi que nous nous servons de l’intution.

    Je sens que ce serait bien que nous fassions une interview toutes les deux, sous forme de discussion entre femmes. Ma façon d’être intuitive n’est peut-être pas facile pour les personnes qui doivent être formées par moi. Nous pourrions peut-être débattre du sujet de vive voix ?

    Qu’en penses-tu , ou bien que ressens-tu à propos de cette idée ?

    bon week-end

    Madame quantique

  4. Madame Quantique,

    Je ne suis pas certaine d’aimer avoir l’air d’un prof cela veut dire que mon speech manque de naturel même si je n’ai pas la facilité du micro comme un Pierre Bellemare j’aurais préféré être comparée à quelqu’un d’autre mais pas à un prof.

    Quoiqu’il en soit ta proposition me plaît bien et cela serait certainement intéressant car ton blog m’intéresse énormément (j’en ai d’ailleurs parlé lors d’un article sur le blog stress http://sos-stress.com/ecoute-moi-tout-simplement/

    Voyons comment et quand nous pouvons faire cela

  5. Bonsoir Sylviane,

    Ce n’était pas négatif l’image du professeur. C’était plutôt à prendre au sens noble du terme, celui qui enseigne. Je ne faisais pas référence à l’Education Nationale.

    Au contraire ton speech a du punch.

    Ok, j’ai quelques article sur le feu. Quand tu es prête pour une conversation interview sur Skype, tu me fais signe. Je vais réfléchir de mon côté à quelques questions.

  6. Merci Emmanuelle, , tu me rassures car les profs sur l’estrade me donnaient des frissons quand j’étais gamine. (ils avaient tellement l’air de tout savoir)

    Quand tu veux sauf la semaine à partir du 20 car je serai encore absente (la vadrouille tire à sa fin) et e rentrerai qua le 29 ou 30. Donc, soit avant soit après mais ce la me paraît une excellente idée.

    Bonne journée

  7. Bonjour Sylviane,

    Je souhaitais tout simplement savoir si la morpho-spychologie faisait parti de l’intution.

    Personnellement, je développe de jour en jour le mien ! Depuis que je sais que c’est pas une notion que l’on doit mettre à part. Mais bien au contraire, je m’en sers maintenant et de plus en plus…. Mais je me demande toujours si je fais bien….

    D’où ma question sur la morpho-spychologie (au niveau des visages et gestes).

    Merci d’avance

  8. Bonjour Séverine,

    Non, la morpho-psychologie ne fait pas partie de l’intuition. Il s’agit plutôt d’une technique qui en étudiant les traits des personnes définit leur tendances de caractère.

    Si j’ai bien compris ce que vous nous confier c’est que vous “captez” les messages du visage (mais peut-être ai-je mal compris) et là effectivement c’est de l’intuition ou ce que l’on appelle d’une façon plus techniques “les messages non-verbaux.

    Vous faites probablement très bien mais ici sur le blog il y a tout un tas d’exercices qui vous aideront à peaufiner votre façon de faire. La morpho-psychologie étudie les traits avec lesquels nous naissons alors que les messages non-verbaux sont tous les petits gestes ou mimiques qui trahissent notre ressenti du moment et qui viennent de l’inconscient.

    Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à laisser le commentaire.

    A bientôt

  9. Actuellement en réflexion de changement de vie, je vais tenter de mettre en pratique tes conseils afin de trouver le job de mes rêves (il existe, j’en suis certain)… A moi de trouver, d’oser suivre le chemin,… mais sans prendre de risque inconsidéré (ne pas tout laisser en plan… je dois encore assurer correctement mon rôle de père… )

    Merci

  10. Bonjour Paul,

    Oui effectivement suivre son intuition ne veut pas dire “tout lâcher” subitement. Servons-nous de notre côté rationnel car sinon c’est la cata. L’intuition nous donne une indication de chemin (je te conseille de faire l’exercice de mon article précédent : http://lescheminsdelintuition.com/lintuition-en-exercice3-prendre-la-bonne-decision/
    ça pourrait t’aider

    En ce qui concerne la vie de tes rêves et si cela t’intéresse, je peux t’envoyer par mail un document que j’avais fait à partir des travaux de A. Robbins et qui a déjà donné pas mal de bons résultats.

    A bientôt

  11. Bonjour Sylviane,

    Merci pour cet intéressant article. Il est vrai que nous avons tendance à oublier ou à mettre de coté notre intuition. C’est particulièrement vrai si nous avons au quotidien une ou des activités “logiques”, mathématique (informatique, comptabilité…). On oublie que tout ne rentre pas dans cette case.

  12. Bonjour REMI,

    Oui nous sommes “absorbés” par le côté rationnel de la vie mais l’idéal serait de mettre en harmonie les côtés gauche et droit du cerveau afin d’harmoniser et non pas mettre en opposition les facultés qui vont avec chaque cerveau.

    Tu te rends compte comme le monde irait beaucoup mieux si nos deux parties marchaient “main dans la main” si j’ose dire au lieu de les lettre en compétition

    À bientot

  13. En effet, d’autant plus qu’il n’y a pas de raison pour qu’ils soient en compétition.

  14. Bonjour Sylviane,

    Pour moi, je considère sans aucun doute l’intuition comme notre 6 ème sens.

    C’est une partie du subconscient.
    On puise dedans notre imagination créatrice.
    C’est comme un poste récepteur d’où jaillissent des idées, des pensées qui pénètrent l’esprit sous la forme de l’inspiration.

    C’est en tout cas les explications que donnent Napoléon Hill et le Dr.Joseph Murphy dans leurs écrits respectifs.

    Il y aurait tellement à dire à ce sujet…

    En tout cas bravo pour ton podcast clair, dynamique et très bien rythmé.
    Plus fort que Pierre Bellemare ?
    Oui, mais alors sans la moustache 😉

    Quoi qu’il en soit un grand merci pour ta générosité, la recommandation que tu fais à tes lecteurs de Succesrama m’a beaucoup touché.

    Merci, vraiment.

    À bientôt

  15. Bonjour Jean-Charles toujours fidèle à mes articles,

    Oui le sixième sens est vraiment une partie de nous qui est pour moi la plus sacrée. Notre partie divine qui sait! Pas étonnant que certains la craignent autant alors que si on l’écoute elle nous donne des informations en première main si j’ose dire. Encore faut-il être prêt à courir le risque de se tromper car notre mental est si puissant…

    Tes références en livres sont aussi les miennes je peux même dire que Murphy m’a ouvert des portes insoupçonnables pour moi à l’époque. Les deux continuent d’actualité

    Si j’ai recommandé ton blog c’est parce que j’aime vraiment les histoires que tu racontes et mes lecteurs peuvent avoir envie de lire eux aussi de belles histoires

    À bientôt

  16. Bonsoir Sylviane,
    Longtemps, je n’ai pas fait confiance à mon intuition, parce que les autres me disaient mais non, tu crois ci mais c’est ça, c’est pas comme ci, c’est comme ça; et je préfèrais les croire eux plutôt que mon intuition. Mais au fil du temps, j’ai du me rendre à l’évidence, mon intuition était toujours juste pour moi. Qui ne s’est pas dit : “si seulement je m’étais écouté”. Aujourd’hui mon intuition est mon plus gros atout, je la suis sans hésitation pour mon plus grand bonheur.
    Dans mes consultations, elle m’est aussi très précieuse, elle me permet de diriger mes entretien avec un pertinence qui m’épate toujours. Il me vient des idées qui me semblent parfois saugrenues, mais quand je les livre à mon “patient”, elles sont toujours très parlantes pour lui.
    Alors j’encourage tous ceux qui ne savent pas ou qui n’osent pas se servir de leur intuition, de suivre les conseils éclairés de Sylviane, vous ne pourrez qu’en être plus heureux.

  17. Bonjour Sylviane,

    Il y a quelques jours, je parlais sur le blog de Bernadette de ce petit livre très intéressant qu’a écrit Béatrice Millêtre : « Petit guide à l’usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués ». On apprend à y faire la distinction entre les personnes “globales” et les personnes “séquentielles”.

    Je ne vais pas refaire mon développement ici. Je renvois vers mon commentaire qui était bien développé : clique ici pour le lire.

    A mon avis, les personnes séquentielles (qui représentent 85% de la population) sont des personnes tellement bien ancrées dans leur cerveau gauche qu’elles n’ont pas du tout l’habitude de faire appel à leur intuition.

    Au contraire, les personnes globales font probablement appel à leur intuition plus spontanément, parce qu’elles utilisent facilement leur cerveau droit…

    Les globaux sont d’ailleurs connus pour faire appel à tous leurs sens. Ils remarquent de ce fait des choses que d’autres ne remarquent pas, parce qu’on apprend dès le plus jeune âge à privilégier le cerveau gauche, rationnel, pour gérer les multiples aspects de la vie…

    Penses-tu qu’il soit possible qu’on utilise son intuition sans même sans rendre compte ?

    Merci pour cet excellent article que j’ai lu avec grand intérêt.

  18. Bonjour Didier,

    Merci pour ton commentaire sur mon blog et celui que tu as laissé sur le blog de Bernadette et que j’avais lu (je l’ai relu avec plaisir et intérêt.

    Je crois que l’on peut être intuitif sans le savoir (je te conseille de lire mon article sur le sujet http://lescheminsdelintuition.com/intuitive-sans-le-savoir/ je crois que les femmes de ma famille sont toutes très intuitives ce qui ne m’empêche pas d’avoir un mental … tres/trop fort

    Merci à toi

  19. Bonjour Sylviane,

    voilà un sixième sens auquel tu nous suggère de prêter un peu plus d’attention et tu as bien raison.
    L’intuition, notre intuition nous donne souvent les bonnes réponses. Encore faut-il savoir l’écouter.

    Merci pour ses exercices qui nous permettront de l’affiner 😉

    Je te souhaite une excellente journée.

    Albin

  20. Oui Albin

    il est important d’écouter sa “petite voix” car l’écouter et lui faire confiance veut tout simplement dire qu’on a confiance en soi et c’est un sacré atout dans la vie

    Autrefois tellement décriée aujourd’hui “à la mode” car financiers, créateurs et chefs d’entreprise avouent qu’ils prennent leurs décisions grâce à elle et non pas grâce à leur côté rationnel et c’est ce que disait déjà Einstein

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.