Une histoire extraordinaire de hasards, coïncidences, synchronicités et de papillon

Parfois il vous arrive un petit truc de rien du tout et ce petit truc de rien du tout peut finalement provoquer des bouleversements ou des tsunamis dans votre vie. Edward Lorenz, un météorologue américain l’a appelé l’Effet Papillon. (je vous en dirai davantage sur ça à la fin de l’article)

Il m’est arrivé beaucoup de choses extraordinaires dans ma vie, des choses agréables et d’autres moins mais la plupart ont découlé d’un événement apparemment sans importance qui a décidé de ma vie entière. 

 

À cause du clou, le fer fut perdu

À cause du fer, le cheval fut perdu.

À cause du cheval, le cavalier fut perdu.

À cause du cavalier, la bataille fut perdue.

À cause de la bataille, la guerre fut perdue.

À cause de la guerre, la liberté fut perdue.

Tout cela pour un simple clou

Benjamin Franklin

 

Vous allez donc découvrir dans cet article comment une simple phrase a déclenché une série de hasards, coïncidences et de synchronicités qui m’ont amenée dans le pays que j’habite aujourd’hui : LE PORTUGAL

 

Cet article participe à l’évènement «Histoires Extraordinaires»organisé par Danièle Galicia du blog «Forme et bien-être »

PREMIER ACTE

Nous sommes en 1965 à quelques jours de Noël, j’ai 21 ans et vais me fiancer deux jours plus tard avec un garçon qui voyage beaucoup et qui arrive de Lisbonne et que je vais chercher à l’aéroport d’Orly

21 DECEMBRE 1965 ORLY

L’avion doit arriver à 12h30 mais une tempête au-dessus de la Péninsule Ibérique l’annonce avec un retard « indéterminé »

Cette histoire se passe il y a 48 ans, Orly est flambant neuf, Bécaud en a fait une chanson et le dimanche la grande attraction est d’aller voir les avions … à Orly

 

Un autre monde, une autre époque … Je crois qu’il n’y avait qu’une chaîne TV et en noir et blanc et les jeunes, pour la plupart, étaient tout de même plus naïfs que ceux d’aujourd’hui (ça fait ancien combattant mais c’est quand même une réalité) 

Pour moi les avions arrivaient à l’heure comme les trains (oui à l’époque les trains étaient à l’heure, … si si je vous assure mais je vous le dis que c’était à une autre époque … )

Je n’avais jamais imaginé un seul instant que les avions puissent arriver en retard !

Ah quelle innocence Seigneur !

Peu de gens voyageaient dans ces années-là, les loisirs n’avaient pas la place qu’ils occupent aujourd’hui et aller à Orly c’était vraiment quelque chose.

Après un sandwich rapidement expédié sur le coup de midi, il ne me restait que quelques francs car j’avais la sale habitude, à l’époque, de ne jamais prendre assez d’argent sur moi.

À 18h , je n’en peu plus,  j’ai une faim de loup mais ne peux rien manger sinon plus de sous pour  appeler ma belle-mère (future)

Que faire,  que faire ? C’est cornélien ! 

Ouf ! Sauvée par le gong, non pardon, par les hauts parleurs qui annoncent un vol en provenance de Lisbonne

Sauvée, tout s’arrange , tout est bien qui finit bien !

 

DEUXIÈME ACTE 

L’EFFET PAPILLON ENTRE EN SCÈNE

Je me précipite à l’arrivée, des passagers sont en train de sortir , le flot commence à se tarir, pas de P.Y. . . catastrophe, zut zut zut !

J’ai envie de repartir mais comment rentrer sur Paris, je n’ai plus assez d’argent … C’est vraiment panique à bord, je me vois seule dans cet aérogare, sans argent et avec l’estomac dans les talons en prime

Quelques passagers sortent encore et toujours pas de P.Y. Alors je demande à un monsieur qui se trouve de l’autre côté de la barrière : 

« Pardon Monsieur c’est l’avion de Lisbonne ? »

cette simple phrase, anodine, venait d’engager mon avenir de façon définitive,  je venais sans le savoir de sceller mon destin mais je ne le savais pas encore

l'effet papillon

l’effet papillon

 

Et le monsieur de répondre : « Oui, Mademoiselle, j’attends mes associés et en principe ils arrivent dans l’avion d’après »

Seigneur, l’avion d’après ? Punaise , un autre avion, comment ça un autre avion pensais-je ?

« Merci Monsieur » et je tourne le dos à cette aimable personne et là plus moyen de tergiverser, allez ma fille tu vas téléphoner à ta belle-mère.

Aussitôt dit aussitôt fait. Ma belle-mère, adorable, me dit : »pas de panique, si tu veux attends l’autre avion, si P.Y. n’est pas dedans, je me mets dans un taxi et je viens te chercher, mais si tu préfères j’arrive tout de suite ».

Qu’est-ce qui m’a poussée à attendre l’autre avion qui arrivait beaucoup plus tard ? Je n’en sais rien mais le Seigneur Destin était en marche.

 

Rassurée, je sors de la cabine et vois le monsieur de tout à l’heure venir vers moi et me demander « puis-je vous offrir quelque chose Mademoiselle » et moi de le regarder avec un air courroucé et outragé du type : « je ne suis pas celle que vous croyez »

Devant ma mine « offusquée » de péronnelle, le monsieur éclate de rire en me disant qu’avec tout ce monde autour de nous, il n’y a vraiment aucun danger et j’éclate de rire à mon tour

Bref je vous la fait courte, cet homme d’affaires portugais de trente huit ans (je l’ai su après) A. m’invite à dîner (pourquoi ai-je accepté probablement parce que la personne m’inspirait confiance mais j’étais d’un naturel tellement timide alors pourquoi ai-je accepté ?  mystère)

Et nous parlons pendant 3 heures à batons rompus comme deux vieux amis.

Nous avons passé passé vraiment un bon moment dans la joie et la bonne humeur et c’était la première fois qu’une telle aventure m’arrivait.

Quand l’avion arrive P.Y est dedans (enfin!  cela faisait 11 heures que j’étais à Orly) et A. nous invite à venir passer notre lune de miel dans un de ses hôtels au Portugal (le mariage était prévu le 20 juin de l’année suivante et curieusement j’allais divorcer un 20 juin beaucoup d’années plus tard – curieuse date dans ma vie) .

Bien sûr ravis par cette invitation inattendue, nous acceptons et échangeons nos cartes de visite

Fin du deuxième acte avec la rupture de mes fiançailles et l’annulation de mon mariage 2 mois avant la cérémonie

 

TROISIÈME ACTE

COMMENT LA PHRASE « ANODINE » DÉCLENCHE UNE SÉRIE DE COÏNCIDENCES ET SYNCHRONICITÉS

Septembre 1966

Mon père est gravement malade (maladie de Crohn foudroyante), je dois «gérer» la librairie de mes parents et leurs employés, la maladie de mon père, éviter l’effondrement de ma mère, les allers et retours journaliers à l’hôpital , etc…

Je dors quatre heures par nuit, 7 jours/7. Crevée, lessivée bien sûr je ne sors jamais, j’ai 22 ans, des responsabilité écrasantes et la peur au ventre de voir mon père mourir

Un jour je reçois un appel d’un monsieur habitant Lisbonne qui semble me connaître, m’invite à dîner le lendemain et me donne RV au Grand Hôtel à l’Opéra.

Mais qui est cet homme ? Pourquoi me téléphone-t-il ? Où l’ai-je connu ? Je suis en plein dans le cirage et refuse tout de go.

Ma mère me pousse à sortir pour me changer les idées mais je suis dans le noir absolu quant à la personne que je vais voir ce soir-là pensant qu’il s’agit probablement une personne rencontrée lors de mon premier voyage au Portugal en 1964 .

Le lendemain, quand je vois descendre la personne, c’était …  vous l’avez deviné LE MONSIEUR D’ORLY.

Pourquoi après si longtemps m’avoir contactée ? Pourquoi moi (il n’était pas en panne de compagnie ça c’était sûr) ? Pourquoi maintenant ?

Pourquoi moi d’un naturel si timide me suis-je laissée convaincre d’aller dîner avec quelqu’un dont je n’avais aucun souvenir alors que je n’aspirais qu’à rester tranquillement à la maison ?

 

« Dieu écrit droit avec des lignes tordues » dit un adage portugais, donc je pense que là-haut quelqu’un tirait les ficelles mais je ne l’ai su que plus tard, beaucoup plus tard.

Pour vous résumer l’affaire, je vous dirais que A. a pris l’habitude de prendre l’avion de plus en plus souvent pour voir « ses associés » et après quelque temps nous sommes tombés fous amoureux l’un de l’autre et nous avons vécu une grande et belle passion

TROISIÈME ACTE

QUAND MON DESTIN SE PRÉCISE

Après la vente de la librairie de mes parents et le retour de mon père chez nous, je pars en vacances au Portugal avec une amie « pour me requinquer »

Je suis tombée amoureuse de ce pays et de ses habitants et pour des raisons diverses, je ne voulais plus quitter le Portugal mais ne sentais plus la même passion pour A. qui lui, sentait que je lui échappais .

Une série de coincidences m'emmènent à Lisbonne

Une série de coincidences m’emmènent à Lisbonne

Nous visitions Lisbonne et ses environs la journée et restions sagement à l’hôtel le soir quand nous n’avions pas de dîner avec A.


Un jour un type complètement saoul enfonce ma mini à l’arrêt et au cours de nos pérégrinations au garage me parle PAR HASARD d’une boîte très à la mode le POP.

Ma copine saute de joie,  elle commençait à s’ennuyer la pauvrette mais moi je déteste danser en général et les boîtes en particulier.

 

ÉPILOGUE ET FIN DE LA PIÈCE

Pourtant, un soir nous voilà parties et là, petit problème, les femmes seules ne peuvent entrer qu’avec des accompagnants masculins.

Chic, pensais-je aussitôt, nous allons rentrer à l’hôtel.

Pas du tout nous dit le portier dans son meilleur français, je vais trouver quelqu’un qui va vous faire entrer et nous voilà installées confortablement dans de magnifiques fauteuils.

Une heure plus tard, un beau brun apparemment bien connu du portier s’adresse à nous dans un français impeccable : »Vous êtes françaises Mesdemoiselles »,

Je venais d’entendre la première phrase (anodine elle aussi) du futur père de mes enfants mais ça je ne le savais pas encore

 

CONCLUSION

N’est-ce pas extraordinaire comme histoire ?

Une phrase « anodine » posée à un parfait inconnu et une série de « hasards, coïncidences et synchronicités » m’ont gentiment « menée » vers celui qui allait devenir mon mari et le père de mes enfants

C’est à cause de cette phrase « anodine » que j’ai passé 17 ans de ma vie mariée (avec le beau brun) au Portugal

C’est à cause de cette phrase « anodine » que j’ai rencontré la plupart de mes amis d’aujourd’hui

C’est à cause de cette phrase « anodine » que je suis en ce moment en train de voir le Tage pendant que je finis cet article puisque je suis revenue vivre à Lisbonne auprès de mes enfants

Et souvent,  je me demande quelle aurait été ma vie si ce matin de décembre 1965, j’avais pris suffisamment d’argent sur moi et sûrement car j’aurais repris le bus pour Paris plutôt que d’attendre ces longues heures à Orly

Et souvent, je me demande quelle aurait été ma vie si ce soir de décembre 1965, je m’étais adressée à quelqu’un d’autre que ce monsieur de l’autre côté de la barrière

Qui sait ?

 

Et vous, est-ce que votre vie s’est trouvé chamboulée ou transformée par une rencontre ou un événement ?

Pensez à votre vie, y a-t -il eu des hasards, coïncidences ou synchronicités qui ont influé sur votre vie ? 

 

Souvent un petit truc de rien du tour peut avoir des répercussions inimaginables c’est ce qu’on appelle l’EFFET PAPILLON et la meilleure explication que j’en ai trouvé vient de l’article ci-dessous

L’EFFET PAPILLON

Un battement d’aile de papillon à Paris peut provoquer quelques semaines plus tard une tempête sur New-York. Cette image décrit l’effet papillon tel qu’il a été mis en évidence par le météorologue Edward Lorenz.

Il a découvert que dans les systèmes météorologiques, une infime variation d’un élément peut s’amplifier progressivement, jusqu’à provoquer des changements énormes au bout d’un certain temps.

Cette notion ne concerne pas seulement la météo, elle a été étudiée dans différents domaines. Si on l’applique aux sociétés humaines, cela voudrait dire que des changements de comportement qui semblent insignifiants au départ peuvent déclencher des bouleversements à grande échelle.

Les scientifiques qui analysent l’évolution de nos sociétés estiment que dans le futur, les transformations sociales seront de plus en plus liés à quelques actions individuelles plutôt qu’à des phénomènes de masse. Ceci parce que deux conditions essentielles à l’émergence de l’effet papillon sont à présent réunies.

D’une part, la circulation de l’information est devenue toujours plus rapide et plus dense entre les différents acteurs de la société et les diverses parties du monde. Ceci fait que des événements auparavant isolés, peuvent maintenant être reliés très rapidement. Ce qui favorise la transmission et l’amplification des changements.

  • D’autre part, à l’aube du troisième millénaire, les sociétés humaines sont manifestement arrivées à un point de bifurcation. Nous sommes dans une période de redéfinition complète des normes et des valeurs en matière de travail, d’économie, mais aussi de vie sociale et de rapports entre Etats. Dans ce type de situation, une infime modification peut tout faire basculer. 

 

La semaine prochaine :

Stéphane Allix présente LE MYSTÈRE DES GUÉRISSEURS

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]  

 

36 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,
    Voilà une bien belle histoire dans laquelle ton intuition a détecté tout ce qui fallait pour te faire agir à l’encontre de tes habitudes.
    Je suis ravie que cette histoire participe à mon évènement.
    Merci à toi.
    Je te souhaite la meilleure journée.
    Danièle

  2. Bonjour Danièle,
    Oui je crois que du début jusqu’à la fin quelque chose m’a guidée vers un nouveaud estin car si j’avais parlé à quelqu’un d’autre ou si j’avais repris le bus mon futur aurait été totalement différent
    C’est vrai que l’intuition a marché à fond puisque j’ai fait tellement de choses qui ne “cadraient pas du tout” avec ma façon d’être

    Merci quand même les retards Air France et les tempêtes sur la Péninsule Ibérique (tu vois ce qui peut t’arriver en venant à Lisbonne !!!)

  3. Salut,

    très belle histoire.

    en plus on se rends compte souvent dans nos choix que notre subconscient ou intuition nous dit souvent ce qu’il faut faire.

    Mais comme on est tétanisé et apeuré de sortir de notre zone de confiance, on ne fais plus rien et on choisis la mauvaise décision.

  4. BOnjour Samuel et bienvenu sur le blog

    Oui sortir de sa zone de confiance n’est pas toujours facile mais c’est la seule façon de l’agrandir en restant toujours au même endroit on stagne en tout

    Comme je suis d’une lignée maternelle d’intuitifs il me semble que cela m’a servie et tu peux voir le résultat

    Notre intuition sait ce qui est juste pour nous le problème est notre voix off de l’ego qui ne veut pas perdre ses prérogatives et vient nous susurrer le contraire il faut du courage surtout au début pour écouter son intuition mais après quellee libération

  5. Bonjour Sylviane, merci pour cette histoire, combien de fois j’ai vu dans mon histoire ce que tu as vu dans la tienne, des détails qui engendrent des choses plus importantes par la suite.

    C’est pour ça que j’aime observer ma vie dans le moment présent et me dire : “tout est parfait ici et maintenant” car tout un tas de choses se mettent en place à chaque instant sans que l’on y fasse attention et on les retrouve plus tard quand c’est le moment pour elles de réapparaître.

    zenie

    • Bonjour Zénie

      Oui, quand on regarde sa vie et les rencontres faites au “hasard” de l’existence nous pouvons voir le fil ténu de ce qui s’est mis en place pour notre plus grand bien ou dans mon cas pour apprendre tout un tas de choses que je n’aurais probablement pas apprises avec A.

      Dieu écrit droit avec des lignes souvent bien tordue (dans le cas de mon mariage) mais finalement Il savait ce qu’Il faisait

  6. Bonjour Sylviane,
    Très romantique. J’adore !
    Mais nous savons, toi et moi, que le hasard n’existe pas. Il faut parfois des années pour que nous comprenions la logique de nos histoires, parce qu’elles ont toujours une logique.
    Ainsi, moi, j’ai rencontre mon Japonais d’ex-mari dans la forêt de Brocéliande en Bretagne et, ô hasard incroyable, il était passionné par l’Afrique où je suis née et c’est lui qui m’y a ramenée et permis d’adopter mes deux magnifiques Africains !
    C’est aussi une très belle histoire, mais je la réserve pour ce livre que je rêve d’écrire un jour…
    Merci pour ce beau partage et à bientôt !

    • Bonjour Bernadette

      Rencontrer un japonais dans la forêt de Brocéliande permet-moi aussi de dire que ton histoire aussi est extraordinaire

      C’est comme je disais à Zénie, Dieu écrit droit même si les lignes sont bien tordues et il faut souvent bien du temps pour se rendre compte de la véracité de cet adage

      J’aimerais bien aussi écouter ton histoire qui n’est pas banale

  7. Bonjour Sylviane,
    trés belle histoire,merci de ce partage.
    Ce que me fais croire que s’on ecoute sa petite voie(intuition)on peux faire que les bons choix et notre vie se déroule comme elle doit l’étre.
    Merci aussi de me rappeller ce beau pays qu’est le mien,Portugal
    A bientôt

  8. Bonjour Emilia

    Oui, cette rencontre a vraiment été LA rencontre de ma vie et je suis heureuse d’avoir connu A. lui aussi était une personne qui était très “branchée” comme on dit aujourd’hui ce qui à l’époque était assez exceptionnel mais l’homme était vraiment quelqu’un d’extraordinaire et j’avoue avoir eu parfois “saudades” de ces moments privilégiés que nous avons partagés

    Merci d’avoir pris le temps de commenter sur le Portugal que j’aime tant

  9. Bonjour Sylviane,

    Histoire prenante, palpitante. On pourrait en faire un film à effet papillon.

    Ta phrase est parlante “Dieu écrit droit, même si les lignes sont bien tordues”

    Tu habites un beau pays. Les portugais sont gentils. Ma belle fille est Portugaise.

    Bien amicalement

    Charlotte

  10. Excellent Sylviane, Wow !
    Il t’arrive toujours des choses extraordnaires ! 😉

    De mon côté j’ai aussi plein d’histoires comme ça, notamment un upgrade en première sur un long courrier il y a des années m’a placé à côté d’une femme magnifique à qui je n’ai pas manqué de faire la cour, j’étais alors libre … et elle ne l’était pas !
    Peu de temps après elle me présenta son mari qui est devenu un super ami, et eux mêmes m’ont présenté un autre de mes excellents amis argentins, un “visionnaire” ami intime du pape actuel, et qui m’avait invité à une réunion privée avec Sri Sri Ravi Shankar de la Fondation “Art of Living”, de bien belles personnes qu’il m’a été donné de rencontrer !!!

    Voilà, bises, et j’espère que nous aussi, nous finirons bien par nous rencontrer !
    A bientôt

    Philippe

    • Bonjour Philippe

      Il m’arrive des choses extraordinaires (tout comme à toi) parce que nous sommes ouverts aux coïncidences et synchronicités ou tout simplement ouverts à la vie

      Je pourrais en raconter des dizaines d’histoires et mon petit doigt me dit que toi aussi

  11. Bonjour Sylviane,

    Jusqu’à maintenant, je n’ai rien vécu d’aussi évident que toi au niveau des coïncidences et des synchronicités. Je n’ai donc pas d’histoires de ce genre à raconter, du moins je n’en vois pas là, comme ça.

    Par ailleurs, je suis tout à fait d’accord sur le fait que ça prend très peu de gens pour accomplir quelque chose de positif dans la population (l’effet papillon positif, si je puis dire).

    C’est une formule mathématique que j’ai déjà vue quelque part, plus d’une fois, et qui a quelque chose à voir avec la racine carrée d’une population. Désolée de ne pas m’en souvenir davantage, mais nous ne sommes pas ici pour les maths! 😀

    Amicalement,

    Sco! 😉

    • Bonjour Sco!

      Peut-être que tu ne les as pas vu ces coïncidences et l’effet papillon dont j’ai entendu parler il y a pas mal de temps déjà m’avait fasciné car vraiment un petit truc finalement peut déclencher des choses colossales

      Quand tu y penses c’est vraiment incroyable de voir ça mais prouve que finalement nous sommes tous reliés par des fils invisibles (le lien quantique) et qu’une petite attitude peut transformer radicalement ta vie

  12. Très bien vu Sylvianne! Les pensées ont un énorme impact sur les événements de la vie…
    Tu vois, il y a plusieurs mois que je sais que nous allons devoir déménager cet été, sans savoir exactement où. En janvier, j’ai été invitée à un déjeuner dans un coin absolument adorable que je ne connaissais pas. Je me suis dis : trop beau pour nous, mais il faudrait que je montre ce coin à l’homme…et puis, je lâche prise.
    Il y a un mois, une copine nous met en contact avec un couple qui quitte sa maison au pied levé. Nous sommes les seuls à pouvoir y emménager à temps…Nous y sommes depuis une semaine, exactement là où je n’aurais jamais osé espéré qu’on atterrisse un jour! Trop beau pour être vrai, mais c’est pourtant arrivé! Sans effort…

    • Bonjour Cécile

      Ton histoire n’est pas banale non plus et finalement tu as vécu tout un tas de synchronicités qui t’ont conduit là où tu es aujourd’hui

      Les pensées sont formatrices et nous sommes ce que nous pensons alors il vaut mieux faire attention à ce qu’on désire disait quelqu’un parce que ça risque de vous arriver

      Bon emménagement

  13. Bonjour Sylviane,
    Cela me rappelle un film qui en changeant un détail changeait toute la suite du scénario et le film en montrait plusieurs! Merci pour cette belle histoire!

    • Bonjour Nicole

      Oui, je ne me souviens plus du titre mais j’ai vu aussi le film c’était assez fascinant d’ailleurs je crois me souvenir que la fille se cassait la figure et qu’il y avait ensuite plusieurs suites possibles à ça

  14. Bonjour Sylviane,

    Je me retrouve assez bien dans ce beau témoignage.

    C’était en 2007, ma vie sentimentale était vraiment chaotique et je rêvais de rencontrer mon prince charmant depuis un certain temps.

    Je n’étais vraiment pas du tout heureuse avec la personne avec qui j’étais à l’époque. Alors je me suis mise à fréquenter un certain réseau social (pas facebook) et un jour de fin juillet, mon prince a surgit de nulle part, alors que je ne m’y attendais pas du tout.

    Comme j’étais un peu méfiante des rencontres qu’on pouvait faire sur internet, j’ai mis 3 semaines avant d’accepter un rendez-vous. D’autant plus que lui était français et moi belge. Mais une petite voix me poussait à le rencontrer.

    Alors j’ai fini par accepter, il a prit le train et nous nous sommes rencontrés à Bruxelles le 18/08/07 … et depuis on ne s’est plus quittés !

    Autant dire que toute ma vie en a été chamboulée. J’ai vécu des choses extraordinaires, un peu comme au cinéma et aussi beaucoup de galères à cause de la distance et du fait que nous ne sommes pas du même pays.

    Bien qu’il soit d’abord venu habiter en belgique avec moi durant plus de deux ans, il a eu le mal du pays et est retourné vivre en france en 2010 (sans se séparer pour autant biensûr) et là c’est moi qui compte habiter en france avec lui officiellement.

    Par contre tout est bloqué depuis environ 3 ans, nos moyens financiers nous empêchent d’être vraiment ensemble… nous sommes inséparables et ce n’est pas facile à vivre au quotidien.

    Peut-être que ces 3 années étaient “prévues” pour que je puisse faire un travail sur moi-même. C’est d’ailleurs de cette manière que je me suis lancée dans le développement personnel et la création de mon blog.

    Je suis très attentive à toutes les coïncidences et synchronicités qui peuvent se produire. Pour dire, il ne se passe pas un jour sans que je remarque des signes. Je suis TRES ouverte d’esprit à beaucoup de points de vue.

    En espérant que cette situation ne perdure pas encore éternellement car j’en suis arrivée à un point où je sature de ne rien voir avancer (juste à cause du problème financier).

    C’est peut-être le moment de lâcher-prise mais j’ai vraiment du mal à être sereine quand il s’agit d’argent…

    Bon week-end,
    Alexandra

    • Tu sais Alexandra, quand il y a des empêchements , que quelque chose de va pas comme on voudrait c’est qu’il y a une raison à tout cela.

      Peut-être est-ce pour trouver un autre travail ou ton ami s’apercevoir que finalement il préfère vivre en Belgique (j’adorerai vivre en Belgique car les belges ont un sens de la convivialité qui h”las nous fait souvent défaut en France)

      Mais il y a une raison qui n’apparaît pas tout de suite mais qui viendra

      Peut-être allez vous partir pour un autre pays qui sait ? mais comme tu dis il est nécessaire de lâcher-prise (ce n’est pas toujours facile certes) mais les choses ont leur raison d’être. Tiens-moi au courant

  15. Belle histoire Sylviane.

    Les histoires personnelles sont le sel de la vie.
    Et si elles ne commencent pas toutes à Orly, et ne finissent pas par la contemplation du Tage, toutes ont une signification.

    Le tout est de la trouver.
    C’est peut-être cela, le plus passionnant !

    • Bonjour Jean-Luc

      Effectivement trouver le fil conducteur est assez passionnant et les histoires qui arrivent dans notre vie sont souvent extraordinaires mais malheureusement nous les voyons pas comme telles

      Enfin contempler le Tage est assez agréable tout de même et vive Orly

  16. C’est super sylviane ;

    Et ça me fait penser à la phrase juste qui dit :” Le hasard est le chemin qu’emprunte Dieu pour voyager incognito”.
    C’est quelque chose que j’expérimente depuis mon enfance et à laquelle je porte de l’attention, avec beaucoup de joie et de découverte.
    J’ai pris l’habitude de coupler mes recherches sur les signes du jours et les signes de la nuit (les rêves) car l’un et l’autre se complètent à merveille.

  17. Bonjour Marie José

    Peu de personnes suivent les traces des signes et des coïncidences dommage parce que c’est vraiment un fil d’ariane extraordinaire et probablement toi et moi avons tout un tas d’évènements que l’on peut qualifier d’extraordinaires qui nous sont arrivés dans notre vie

    J’ai conçu il y a quelques années un séminaire qui s’appelait “ma vie est magique” fortement inspiré de tout cela et je pense le remettre au goût du jour et le transformer en é-book

    Merci de ta visite

  18. Bonjour Sylviane,

    J’aime la conclusion de tout cela 🙂
    C’est avec les petites rivières que l’on fait les grands fleuves et nous sommes à des années lumières de comprendre tous les mécanismes qui se mettent en route pour qu’un évènement arrive. Un battement d’aile de papillon peut tout changer dans notre vie. A contrario, un tremblement de Terre suivi d’un tsunami, une météorite et une gigantesque irruption solaire pourrait n’avoir aucune conséquence…

    Bien amicalement,
    Dorian

    • Bonjour Dorian

      C’est aussi une des raisons de ma passion pour les films de Lelouch dont beaucoup parlent précisément de ces rencontres qui débouchent sur plein de choses inconcevables pour la plupart et qui tiennent par ce fil invisible de synchronicités, coïncidences etc

      Tout a une importance même la plus petite fourmi est importante, dit le Dalaï-Lama, pour l’équilibre universel ça laiise rêveur tout de même

  19. Bonsoir Sylviane,
    Belle histoire. Je n’ai jamais cru au hasard, car effectivement, quand on regarde dans le rétroviseur, l’on se rend compte à quel point tout se tient. Ce n’est pourtant pas toujours facile de donner un sens à ce qui arrive.
    Je te souhaite une belle et douce soirée.

  20. Bonjour Emmanuelle et bienvenue sur le blog

    Non moi non plus je ne crois pas au hasard et bien sûr il nous est difficile de nous apercevoir au moment où nous arrive l’élément déclencheur que ce petit truc va bouleverser notre vie

    Pourtant, maintenant avec le recul de tous ces petits trucs de ma vie passée je “sens maintenant intuitivement” que quelque chose d’important va en découler (mais parfois je me trompe aussi mais de + en + rarement

  21. Bonsoir Sylviane,
    J’aime beaucoup les histoires extraordinaires
    et celle-ci est pleine de rebondissements.
    Je suis persuadée que nous choisissons peu
    ce qui nous arrive mais que cela nous arrive
    et nous avons surtout le libre arbitre de dire
    oui ou non.
    Pour moi, la loi d’attraction est une des
    explications possibles…

  22. Belle histoire, mais j’avoue ne pas avoir comris le pourquoi du comment de “Fin du deuxième acte avec la rupture de mes fiançailles et l’annulation de mon mariage 2 mois avant la cérémonie”…
    Belle soirée !

  23. Bonjour! Sylviane
    Je suis nouvellement abonnée à votre newsletter et je trouve votre site super intéressant car il rejoint tout à fait mes centres d’intérêt en tant que numérologue-clairvoyante.
    Votre article sur l’effet papillon m’a ‘accrochée’ car il y avait là des dates et des années qui ont été très significatives pour moi.
    Et c’est aussi spécial car il est question du Portugal (où je suis allée une fois) et cela coincide avec un retour à Lisbonne en octobre prochain.
    Alors je crois beaucoup à l’intuition qui m’a amenée tout droit à lire votre article ce matin ainsi qu’à l’effet papillon que j’ai pu expérimenter à plusieurs reprises.
    Bref, je pense que les plus belles choses arrivent dans notre vie lorsque nous sommes vraiment à l’écoute de notre intuition et
    il semble que ‘notre papillon’ avec sa grande sensibilité…n’attend que le signal de celle-ci afin de se mettre en action pour nous montrer notre chemin.
    Voilà ce que votre bel article m’a inspiré ce matin. Merci pour votre site très intuitif.

  24. Bonjour Liza et bienvenue sur le blog

    Tout comme vous je ne crois pas au hasard et il m’est arrivé tellement de coïncidences significatives dans ma vie qu’il serait idiot de ma part (ou alors complètement borné de ma part) de dire que le hasard est Dieu qui joue aux dés (ce n’est pas de moi) mais il sait ce qu’il fait

    Ce qui fait la beauté d’une vie quant à moi c’est de pouvoir se retourner et voir le fil qui s’est déroulé tout au long des années et parfois je me dis vraiment ceux qui nient ou ne font pas attention aux synchronicités se privent d’une aide essentielle

    Bienvenue aussi au Portugal magnifique pays et peuple vraiment extraordinaire

  25. Bonjour Sylviane,

    Merci beaucoup pour cet article. Je l’ai bien lu. Cependant, je n’ai pas vraiment trouvé d’exemple dans ma vie, un seul à vrai dire. Je “demande” souvent à l’univers d’avoir ce genre d’expériences car ce sont elles qui nous font avancer. Pour ne pas les recevoir, soit, je suis “coincée” là où j’en suis dans ma vie, soit je n’ai pas assez confiance en la vie.

    Je vous remercie pour vos blogs et tous vos articles qui sont très intéressants et plein de bons conseils avisés. Je pense aussi qu’ils nous permettent quelques fois d’ouvrir les yeux sur notre vie et sans doute de “voir” des choses.

    Encore MERCI !
    Véronique

    • Bonjour Véronique
      Sur le moment je ne me suis pas rendue compte qu’il y avait quelque chose d’extraordinaire qui se passait c’est avec le recul que j’ai reconstitué le parcours des synchronicités

      Peut-être pour les trouver dans votre vie voyez tous les changements que vous avez vécus et essayez de “remonter” au départ de ce changement, avez-vous connus quelqu’un ou avez-vu lu quelque chose qui a été déclencheur, peut-être que vous ne vous entendez pas compte mais certainement que vous en avez déjà vécu (si vous avez eu des changements, il y en a sûrement)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.