Exercices et jeux pour aider votre enfant à développer son intuition

La semaine passée vous avez pu lire comment et pourquoi aider votre enfant à développer son intuition. Vous avez pu vous rendre compte que l’aider dans cette démarche lui donnera un avantage certain et même plus qu’un car vous allez surtout lui donner une capacité, une qualité inestimable LA CONFIANCE EN LUI , qualité qui manquent à la plupart des personnes autour de nous parce que malheureusement la plupart des adultes souffrent d’un manque d’auto-estime absolument renversant.

Alors si vous aviez encore des doutes, n’hésitez plus à booster l’intuition chez votre enfant et croyez-moi, un enfant qui a confiance en lui donnera un adulte capable de renverser les montagnes

Les enfants et l'intuition

Les enfants et l’intuition

 

 

Aujourd’hui des exercices et des jeux adaptés pour les enfants. Il est essentiel que CELA RESTE UN JEU POUR EUX, ne les forcez pas, voyez plutôt les exercices qui passent mieux et amusez-vous aussi car … Ils vous permettront aussi de vous entraîner à écouter votre petite voix.

Alors comment faire ?

D’ABORD LEUR PARLER DE L’INTUITION

Insistez sur les avantages d’écouter leur intuition et donnez des exemples de votre propre vie pour étayer ce que vous dites. Racontez-lui les fois où vous l’avez écoutée et d’autres pas et ce qui a découlé de ne pas suivre ses conseils ..

Dites-leur de trouver un nom pour la désigner, une psy américaine l’appelle la « sirène du ventre » mais ils peuvent lui donner un autre nom comme « mon amie X ou un nom qui pour eux représentera cette petite voix »

Expliquez-leur ce qu’est l’intuition, dites que c’est quelque chose de naturel, que c’est comme s’ils avaient un ami ou une boussole interne qui leur soufflent ce qu’ils peuvent faire ou pas/leur indique le meilleur chemin pour eux et que cette boussole peut leur sauver la vie dans un cas extrême et leur rendre de grands services au quotidien

 

QUELQUES JEUX et EXERCICES POUR ENTRAÎNER LES ENFANTS À DEVENIR INTUITIFS ?

« J’ÉCOUTE MON CORPS »

La première chose est de leur apprendre le « ressenti » du corps puisque cela va les aider à « travailler » l’empathie à travers leur intuition et leurs émotions

Cela va aussi être une grande aide dans leurs façons de se comporter à l’école et ailleurs car ils pourront ainsi «immédiatement savoir» quand ils sont dans une situation d’inconfort ou de peur. Inspirez-vous de l’exercice “prendre conscience de vos 5 sens”

Exercice :

Ils ferment les yeux (si c’est plus facile) puis se souviennent de situations de confort, de joie et de comment c’est là à l’intérieur (bien sûr que les enfants ne vont pas parler comme les adultes, ils vous diront : « ah c’est super, c’est chouette, c’est cool, … » donc n’insistez pas l’important c’est qu’ils se rendent compte de la différence entre UN RESSENTI POSITIF ET UN RESSENTI NÉGATIF

Ensuite vous faites la même chose avec des situations dans lesquelles ils ne se sentent pas à l’aise et là ils diront : » ah c’est pas bien, je n’aime pas, c’est pas super, c’est pas agréable, je n’y arrive pas (qui est souvent l’indication que la situation n’est pas agréable et dans ce cas demandez leur de vous donnez une impression ou de donner une image qui représente pour eux cette sensation désagréable

Vous ne faites pas cela trop longtemps mais entraînez-les en imaginant maman, papa, grand-père, grand-mère et ensuite des gens avec lesquels ils sont à l’aise et/ou qu’ils aiment

Demandez-leur ensuite de sentir avec différentes personnes avec lesquelles ils ne sont pas à l’aise.

Faites-leur sentir la différence quand c’est positif et quand il est utile de faire attention (vous pouvez par exemple leur faire faire l’exercice avec différentes copains/professeurs/personnes qu’ils connaissent)

J’avais fait faire cet exercice à un ado de 12/13 ans qui était très timide et qui avait peur des autres gosses à l’école.

Dès qu’il « sentait » un danger (comme un coup de poing à l’estomac), il faisait le bouclier de protection de Star Wars  cad il imaginait que ce bouclier pouvait le protéger de ses ennemis, des gens méchants, de tout ce dont il avait peur.

Donc, vous pouvez faire la même chose avec votre enfant et lui dire que lorsqu’il est en face de quelqu’un qui est méchant – selon lui – ou s’il a peur de quelque chose ou de quelqu’un il imagine une bulle protectrice autour de lui et qu’une fois protégé par cette bulle, la personne ou le monstre qui lui font peur ne peut plus l’atteindre)

Lui faire comprendre qu’en cas de danger, il faudra bien prendre ces signaux en considération et je laisse chacun employer vos propres paroles pour l’expliquer

Menteur ou pas menteur ?

Menteur ou pas menteur ?

MENTEUR OU PAS MENTEUR ?

Là encore c’est pour développer intuition et empathie et surtout « sentir » quand les personnes disent la vérité ou pas

EXERCICE :

Quelqu’un raconte une histoire qui sera vraie ou pas et le ou les enfants/personnes devront sentir/deviner/intuiter si c’est un mensonge ou pas (les enfants adorent ce jeu et vous pouvez prendre l’habitude d’y jouer pendant les repas par exemple) 

 

“JE CROIS QUE”

Excellent pour leur faire faire de petits exercices quotidiens qui vont les entraîner à ne pas penser et dire rapidement ce qui leur passe par la tête

EXERCICE  : 

Prenez l’habitude de lui/leur demander de deviner qui appelle, combien de personnes vont entrer par la porte du cabinet dentaire (ou autre) dans lequel vous vous trouvez, comment sera le feu en arrivant au croisement vert/rouge/orange, combien de lettres y aura-t-il au courrier, combien de personnes vont monter dans le métro (pas aux heures de pointe !), combien de voitures rouges/de places va-t-il y avoir dans votre parking en arrivant chez vous, qui sera interrogé demain par la prof, etc..

 

LE DETECTIVE

Pour développer l’intuition et leur faire comprendre qu’ils ont toutes les réponses en eux

EXERCICE  

quelle va être la meilleure occupation pour nous aujourd’hui et vous en prenez trois (pas plus sinon cela deviendrait trop difficile) et vous écrivez chacune des occupations sur un bout de papier en les numérotant (par exemple aller voir grands parents 1, aller voir les cousins 2, aller à la piscine 3 et vous faites l’exercice prendre la bonne décision mais ici avec les occupations.

Le mieux est de ne pas lui indiquer les numéros des chemins avec les occupations pour ne pas l’influencer. Dites à la fin seulement quels étaient les choix car s’il a envie d’aller à la piscine, ce chemin-là serait celui qu’il trouvera le plus sympa

Ça peut donner quelque chose comme :

Voilà tu arrives au croisement, il y a 3 routes, tu vas prendre la première en face, qu’est-ce que tu sens ou raconte-moi une histoire par rapport à ça, maintenant tu reviens au croisement et tu vas te diriger vers la 2e route, comment te sens-tu sur ce chemin, quelles sont tes impressions dans le corps, etc…

Habituez-les à faire ce genre d’exercice pour qu’il prennent l’habitude d’aller trouver les réponses en eux-mêmes, ils gagneront confiance en eux et assurance

 

LE VOYANT

Ceci s’inspire de techniques assez connues dans lequel le VOYANT doit sentir, deviner ce qu’il y a sur les cartes ou photos. Il ne s’agit pas de dire c’est un/une mais plutôt de décrire ce qu’il ressent au sujet de la cible choisie (animal ou objet)  Je vous conseille de lire l’article sur le Remote Viewing

EXERCICE :

l'intuition pour les enfants

l’intuition pour les enfants

Pour cet exercice, vous devez avoir des photos d’animaux ou d’objets (simples) .

Personnellement, je me sers du jeu de chez Nathan dont vous voyez les images sur le côté, elles donnent de très bons résultats, sinon prenez des images vraiment simples . Le but n’est pas de décourager le VOYANT mais au contraire de le pousser à se faire confiance

Vous choisissez donc une carte/photo et le voyant voit la couleur, les formes, ce qu’il sent par rapport à ce qui a été choisi, vous le guidant de cette façon :

Alors quelle forme tu VOIS, est-ce que tu vois des couleurs, est-ce que tu vois quelque chose de spécial, cherche à voir si c’est un animal ou un objet “(il s’agit de le le guider mais sans lui donner trop d’informations) ;

est-ce que tu ENTENDS quelque chose (parfois les enfants entendent des miaulements, des aboiements ou autre chose) là encore il s’agit de l’aider le but n’étant pas de deviner quel est l’animal/l’objet  mais d’avoir un maximum de renseignements ;

est-ce que tu SENS quelque chose de particulier ?

S’il découvre l’animal ou l’objet c’est très bien aussi, le but est toujours de trouver du positif dans ce qu’il dit. Par exemple s’il n’a trouvé que la couleur c’est très bien, félicitez-le même s’il n’a rien trouvé vous lui dites : “ah vraiment tu as fait beaucoup d’efforts, tu dois être content car ce n’est pas facile tu sais”

 

LES CARTES DE L’ENFANT INTÉRIEUR 

que je vous recommande chaudement car les cartes sont magnifiques et le tarot est traité avec des contes du monde entier. C’est un enchantement

Cela va leur permettre de développer imagination et créativité, de parler des problèmes qu’ils rencontrent sans en parler CONSCIEMMENT mais par le truchement des cartes, de s’amuser à raconter des histoires avec des fins différentes,  etc …

EXERCICES : Quelques exemples car vous aussi pouvez en trouver d’autres

Le but est de faire une histoire qui s’invente au fur et à mesure avec chaque carte que l’on prend. Vous pouvez avoir un point de départ avec une carte que l’enfant choisit et en posant une énigme comme par exemple, vous tirez celle-ci /cartes de l'enfant intérieur

 

VOUS : Bon, que vois-tu sur la carte ?

LUI/ELLE ? c’est un petit garçon qui arrive sur la terre, c’est quelqu’un qui vient d’une autre planète et c’est la première fois qu’il vient sur terre, il a l’air content, mais je ne sais pas comment il va atterrir ni où mais il est important qu’il arrive sur terre …

Cartes enfant Intérieur

 

VOUS : comment tu vois ça toi ? (il tire une autre carte )

LUI/ELLE : il y a une fée/magicienne qui l’attend et il va atterrir sur une énorme fleur qui est magique , la fleur est contente car dès que le petit garçon arrivera elle retrouvera sa forme de petite fille parce qu’une vilaine sorcière l’avait changée en fleur et seul un petit garçon venu d’une autre planète pouvait la sauver ….(il tire une autre carte ) etc…

Le but est vraiment de les laisser donner libre cours à leur imagination en inventant des histoires sur chaque carte et EN S’AMUSANT.

Si l’enfant a des questions, des soucis, des peurs, vous procédez comme il est indiqué dans l’article  LE TAROT POUR LES ENFANTS

 

LES RÊVES

Prenez l’habitude de parler avec eux de leurs rêves . Acceptez ce qu’ils disent même les trucs les plus incroyables et s’il y a des monstres il y a de fortes chances que l’intuition est en train de parler sur les monstres ou à travers les monstres.

Ne niez jamais l’existence de monstres mais aidez-les à les affronter à l’aide du bouclier magique ou de toute autre chose qui est pour eux une protection

Vous pouvez aussi leur apprendre l’exercice des nuages LES NUAGES C’EST BON POUR L’INTUITION Là encore vous leur faites inventer une histoire :”il était une fois un nuage qui … et chacun suit l’histoire avec une autre histoire de nuages bien sûr”.

PSYCHOMÉTRIE ENFANTINE

Vous pouvez prendre un objet qu’il ne connait pas et vous appartient (vous devez connaître l’histoire de cet objet) et lui demander de vous dire ce qu’il sent par rapport à cet objet, quelles images lui viennent ou qu’il vous raconte une histoire sur cet objet.

Vous serez étonnés souvent par ce que les enfants vous racontent (ne prenez pas des objets négatifs bien sûr).

Vous pouvez vous inspirer de tous les jeux parus sur ce blog et les adapter aux enfants.

Vos e-books gratuits pour ceux qui ne l’ont pas encore téléchargé “DEVELOPPEZ VOS CAPACITÉS INTUITIVES 1” 

et pour tous ceux qui ont du mal à dire NON : “JE M’AFFIRME”

 

La semaine prochaine : “Hasard, synchronicité, coïncidence, effet papillon ? et une phrase qui scella mon destin”

 

et dans deux semaines : “le mystère des guérisseurs” 

 

 Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]

 

Crédit photo : © robcartorres – Fotolia.com

22 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,
    Chaque semaine, je passe chez mes petits enfants et je pourrais expérimenter tes jeux avec eux, c’est plus facile pour une grand mère car je prends le temps de jouer avec eux!

    • Bonjour Nicole

      J’ai fait cet article à la demande d’une de mes lectrices précisément pour ses petits neveux car sa soeur va recevoir ses petits -enfants et elle voulait précisément des jeux pour eux.

      Comme pour toi car les mamies ont du temps que les mamans n’avaient pas

  2. Bonjour Sylviane,

    Ton article m’a beaucoup interessé. Je vais expérimenter tous ces jeux avec mes petits enfants, surtout les jumeaux qui ont 10 ans et qui ont besoin d’être aidés.
    Merci

    Amicalement

    Charlotte

  3. Bonjour Charlotte

    J’aimerais bien que tu me dises quels sont les jeux ou exercices qu’ils ont préférés et s’il y a des choses à changer ou améliorer (je n’ai pas encore de petits enfants)

  4. Bonjour Sylviane,

    Très attirant, très subtil, au point que je me verrais bien me les appliquer à moi ces exercices.
    Même si je suppose qu’il en existe de plus adaptés !
    Je n’ai pas de petits-enfants. Et ceux qui gravitent autour de moi ont des parents que je fasse ainsi jouer leurs enfants…

    A une autre fois.
    Marie.

  5. Bonjour Marie

    Ce sont des exercices pour tout le monde mais plus adapté aux enfants mais l’intuition vue par nos enfants intérieurs respectifs risquent de bien s’amuser en les pratiquant

  6. Bonjour Sylviane,
    Merci de nous partager ton expérience.
    Les exercices que tu proposes sont très intéressants à découvrir et j’espère qu’ils vont aider beaucoup d’enfants à développer leur intuition.
    Je connais personnellement les cartes de l’enfant intérieur et j’ai beaucoup aimé l’utiliser.

    Vis un merveilleux WE.
    Maxime

  7. Bel article Sylviane! C’est vrai que de mon coté j’entraine les adultes à développer leur intuition, mais je n’ai jamais pensé à en faire autant avec les enfants parce qu’à mon avis ils sont encore si près de “l’autre coté” qu’ils gardent des liens plus présents avec leurs guides.
    Je pense qu’en les interrogeant, on se rend compte qu’ils savent tout…
    Bon week end,
    Cécile

    • Bonjour Cécile

      C’est vrai que souvent nous n’y pensons pas mais les “entraîner” à écouter leur intuition dès leur plus jeune âge fera d’eux des adultes confiants et surtout beaucoup plus créatifs et innovateurs que les autres

      Un must en quelque sorte mais c’est vrai qu’ils sont encore près de l’autre côté et c’est pour ça qu’il est chouette de profiter de cet état de grâce

  8. Bonjour Sylviane,

    C’est vrai que ça doit être intéressant de faire pratiquer l’intuition aux enfants, parce qu’ils ont déjà à cet âge plein d’imagination et ils ont le don de nous sortir quelque chose de particulier (souvent drôle) par rapport à ceci ou à cela. Il n’y a pas d’exemple qui me vient en ce moment… Je continue à réfléchir…

    Bon, quelque chose me vient : un enfant pourrait demander pourquoi certaines personnes se promènent avec des petites fenêtres devant les yeux (en parlant des lunettes!)… des trucs du genre…

    Amicalement,

    Sco! 😉

    • Bonjou Sco!

      C’est une lectrice qui m’a demandé d’écrire cet article je crois pour ses petits-neveux

      L’avantage de leur faire développer l’intuition c’est que ça va leur donner de l’assurance, une grande confiance en eux et ma foi ça donnera des adultes confiants aussi

      Pasmal ton idée de petites fenêtres c’est rigolo

  9. Bonjour Sylviane,
    Mes petits -enfants arrivent à la fin du mois, je vais essayer de faire ce que tu conseilles. Il vaut mieux commencer de bonne heure ce genre de pratique comme ça on acquière ses principes qui deviennent naturels.
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Danièle

    • Tout à fait Danièle, plus on commence tôt mieux c’est car après ils ne se diront pas “tiens c’est mon intuition qui parle” cela viendra naturellement et automatiquement ils auront intégré cette capacité

      Tiens-moi au courant et dis-moi quels jeux ils ont préférés

  10. Sympa ces exercices à destination des enfants, dont un qui a toujours eu beaucoup de succès : menteur ou pas; vrai ou faux ?

    Il y a d’ailleurs des jeux de cartes (et de société) basés sur ce principe.
    Utile et ludique à la fois.

  11. Bonjour Jean-Luc

    Oui je connais le jeu et je peux t’assurer que a plaît à tout le monde et c’est bien utile quand nous travaillons ou d’ailleurs en toutes circonstances de savoir si les gens en face de nous mentent ou pas.

    C’est une capacité que j’ai depuis toute petite mais qui n’a pas toujours été très sympa pour moi car dire à son mari ou à une amie que la personne en qui ils ont tellement confiance leur raconte des histoires n’est pas forcément bien vu et compris

  12. Bonjour Sylviane,
    Super tes conseils !
    Je suis très attiré par le jeu de tarot.
    Je vais tester avec mon fils de 5 ans 🙂
    @bientôt
    Corinne

  13. Bonjour Corinne

    Pour un enfant de cet âge essaie aussi le jeu de chez Nathan avec les animaux ça leur plaît beaucoup et pour raconter des histoires les Cartes de l’Enfant Intérieur sont une pure merveille

    A bientôt

  14. Bonsoir Sylviane,
    Pour avoir testé avec toi l’écoute du corps, je sais que ce n’est pas facile.
    Heureusement les enfants n’ont pas les mêmes barrières que nous et ont plus de facilité à le faire.
    Je n’ai pas d’enfant avec qui partager tes jeux car ils sont loin et je ne les vois pas assez souvent.
    Belle et douce soirée.
    Danièle

  15. Bonjour Danièle

    C’est vrai que les enfants se lancent dans l’intuition sans aucune peur ni préjugé alors que les adultes se posent la question “vais-je y arriver ?”

    C’est pourquoi il est important (quand on le peut) de les habituer dès tout petits à se familiariser avec cette aide naturelle car ils seront bien contents une fois adulte de maîtriser la chose

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.