L'intuition en exercice4- prendre la bonne décision

Quelle route suivre ? Quelle décision prendre ? Comment se décider pour telle ou telle chose ?

Vous allez découvrir un merveilleux moyen de savoir quel est le meilleur choix, la meilleure solution en vous, si vous n’y arrivez pas du premier coup, pas de panique recommencez en vous relaxant d’abord, je vous garantis que vous en êtes tout à fait capables. Cet exercice donne ici encore des résultats extraordinaires, plus besoin de stresser pour faire vos choix, l’intuition sait ce qui est juste pour vous

 

quel chemin prendre 

COMMENT VOTRE INTUITION PEUT VOUS AIDER À PRENDRE LES BONNES DÉCISIONS

Quand nous sommes devant un choix ou devant un problème que nous devons résoudre les doutes nous assaillent :

” Quel chemin prendre,

est-ce le bon,

comment faire pour prendre la meilleure décision,  

suis- je en train de faire une ” boulette  ou non ?” 

peut- être devrais- je faire ceci plutôt que celui- là ? 

Bon,  vous l’aurez compris il n’est guère facile de prendre une décision surtout si cette dernière peut avoir un impact crucial sur notre vie.

Eh bien j’ai une bonne nouvelle pour vous l’intuition, VOTRE INTUITION peut vous aider à prendre la bonne décision,  quelle que soit la question que vous vous posez.

Aujourd’hui, nous allons donc apprendre à nous laisser guider par elle à travers un exercice simple et gràce à une méditation avec laquelle la plupart d’entre vous sont déjà familiarisés et qui n’offrent aucune difficulté pour les lecteurs qui découvriraient le blog seulement aujourd’hui.

Comme d’habitude, réservez- vous de 35 à 45 minutes de calme, un temps pour être seul(e)s avec vous- mêmes sans téléphone, ni TV, ni radio.

Pensez à la question ou au problème qui vous préoccupe pendant quelques instants

Vous allez maintenant vous installer confortablement… cela peut être dans un fauteuil… ou étendu sur votre lit … mais en veillant à ce que votre colonne vertébrale soit bien droite … Veillez à ce que rien ne vous dérange dans votre environnement et sur vous pas de jean ou pull serrés  … et vous fermez les yeux …

et maintenant commencez à vous relier à votre respiration … au va et vient de votre respiration … sans forcer… uniquement relié à votre souffle … respirez calmement… simplement … si vous sentez des zones de tension dans votre corps expulsez-les … et  imaginez … que chaque expiration … vous apporte de plus en plus de calme et …  de sérénité …

je vais maintenant compter de 10 à 1 … et à 1 … vous serez déjà dans un état de calme …  agréable et confortable …

10 … 9 …  8 … 7 … 6 … 5 … 4 … 3 … 2 … 1

Et maintenant …  vous allez laisser apparaître un paysage naturel, c’est un paysage que vous connaissez ou un site imaginaire … mais ce lieu est pour vous synonyme de paix de calme et de sérénité … voyez-le avec les yeux de votre esprit … c’est un endroit où vous vous sentez bien … à l’aise … détendu…

et vous allez commencer à vous promener dans ce paysage … vous êtes sur un chemin … vous sentez le sol sous vos pas … peut-être sentez vous le soleil qui vous caresse le visage … ou une légère brise … et … quelque part dans ce paysage il y a de l’eau … c’est peut-être un ruisseau … une cascade ou la mer … mais vous entendez le bruit de l’eau et cela vous apaise encore plus … vous devenez de plus en plus calme … vous vous sentez de plus en plus à l’aise … et calme …

Et maintenant , vous arrivez à une intersection où le chemin se divise en deux, trois, quatre voies ou plus. Ces voies sont là pour vous indiquer les options possibles à la résolution de votre problème. Le premier chemin pour la première option, le deuxième pour la deuxième etc. Il n’est pas obligatoire de connaître à l’avance les “options” possibles, vous pouvez les découvrir au moment où vous entrez sur le chemin.

Si vous avez déjà pensé à des options ,  vous pouvez vous dire lorsque vous vous engagez sur le chemin : “ici … c’est si je reste à Paris” ; l’autre : “celui-ci c’est si je déménage à X”; ” celui-là c’est si je déménage plutôt à Y, ” etc.

trouver une solution

Soyez attentif (ver) à votre ressenti et dirigez-vous vers le chemin n°1, une fois engagé(e) notez tous les détails, le paysage, l’ambiance, le temps, y-a-t-il des choses qui attirent votre attention et si oui lesquelles, où va le chemin,  est-il facile de marcher ou le chemin est-il encombré d’obstacles ou d’autres choses, quelle est votre destination, que vous apportera cette possibilité ?

Êtes-vous seul(e) ou accompagné(e), rencontrez-vous des gens, quelqu’un vient-il vers vous ?

Quelles qualités intérieures ce chemin exige-t-il de vous ?

De quelles qualités intérieures avez-vous besoin pour réussir sur ce chemin ?

Soyez attentifs (ves) aux sensations que votre corps vous transmet et à ce que vous transmet votre coeur

Imaginez que pendant que vous vous promenez sur le chemin, vous rencontrez un vieux sage qui vous attendait. Demandez-lui conseil à propos de ce chemin.

Quand vous êtes satisfait (e), retournez à l’intersection et recommencez votre exploration toujours selon le même processus des différentes voies.

Quand vous avez terminé, retournez dans votre paysage naturel et posez-vous quelque part.

Maintenant, pensez à tout ce que vous avez vécu sur les différents chemins et posez-vous cette question : “lequel de ces chemins apporte joie et bien-être dans mon coeur ?”

Lorsque vous vous sentirez prêt (e), respirez 2 ou 3 fois profondément et ouvrez les yeux. Étirez-vous et baillez si vous le désirez.

Prenez votre cahier d’intuition et écrivez le plus précisément vos impressions. Soyez exhaustifs(ves).

Bien ce voyage est maintenant terminé et n’hésitez pas à poster un commentaire sur votre expérience et vous recevrez un bonus.

  À très bientôt

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
35 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,

    Le sujet est très intéressant, tout comme les précédents, et donne envie de pratiquer…mais j’attends ton podcast pour ce faire, ce sera certainement plus profitable 🙂
    A bientôt donc !
    Amitiés,
    Michèle

    • Merci Michèle,

      Le podcast sortira ce week end

      A bientôt

  2. Merci Michèle,

    Oui en effet, mais le fait de le publier avant peut aussi avoir un avantage c’est que les personnes sont déjà familiarisés avec lui.

    Je suis vraiment dans une véritable course contre la montre ce mois-ci puisque je repars après-demain.

    Merci pour ta fidélité

  3. On dit, la première idée est toujours la bonne, et cela me semble très juste, la première idée c’est l’intuition, et ensuite viennent se greffer les congitations, les oui mais, les et si, oui mais on m’a dit….Si bien que l’on ne sait plus quoi faire. Combien de fois vous êtes vous dit, si je m’étais écouté, si seulement j’avais fait comme je le sens ?
    Il n’y a que nous qui savons pour nous.
    Ce qui nous procure du bien-être, ce que nous sentons est toujours juste pour nous, et nous fera inévitablement progresser.
    Tu l’as compris Sylviane, je suis 100% ok avec toi, et c’est une super idée de partager une technique pour se retrouver quand on ne sait plus.
    Toutes mes féicitations encore.

    • Merci Patricia,

      Oui pour moi qui pratique l’intuition depuis si longtemps, j’avoue que c’est aujourd’hui une seconde nature. Je n’ai pas eu toujours “bonne presse” notamment de la part de mon ex-mari au début de notre mariage qui trouvait que cette première impression était farfelue. Bon, à la fin c’est lui qui me demandait : “qu’est-ce que tu ressens avec lui ou avec elle”

      A bientôt

  4. Merci Sylviane !
    Oui c’est explorer les différentes potentilités dans l’espace de Tout-possible, dans l’espace quantique. On peut bien sûr le faire en imagination, c’est la meilleure chose. tester d’une façon viscérale;
    Elisandre

  5. Bonsoir Sylviane,

    J’aime bien écouter tes podcasts, donc je patiente.

    Profite bien de toutes tes vadrouilles et ne te trompe pas de chemin!

    Emmanuelle

    • Bonjour Madame Quantique,

      pas de risque que je me trompe de chemin (j’ai eu assez de mal à le trouver…)

      J’espère que le podcast qui sortira samedi ou dimanche prochain te plaira (cette semaine il y en aura deux d’ailleurs)

      A très bientôt

  6. Merci Sylviane !
    Oui c’est explorer les différentes potentilités dans l’espace de Tout-possible, dans l’espace quantique. On peut bien sûr le faire en imagination, c’est la meilleure chose. tester d’une façon viscérale.
    Elisandre

    • Oui Elisandre, on peut tout faire (enfin presque tout) en esprit.

      Notre esprit est un immense champ de possibilités et de pouvoirs, il suffit de s’y aventurer et attendre que la fée Intuition vienne nous inonder de ses bienfaits

      Evidemment je parle à la Fée Elisandre qui me comprend

  7. Chanceuse de pouvoir t’adonner à la vadrouille !!! Profite, profite, Sylviane ! C’est essentiel !
    Je crois énormément au pouvoir de l’intuition… Il m’est arrivé tellement souvent de les avoir fait taire, plus jeune alors que maintenant, je perfectionne tous les jours ce pouvoir.
    Je n’ai pas voulu lire le contenu du podcast parce que je veux en vivre l’expérience et comme les autres, je serai patiente !
    Merci Sylviane pour ces séances absolument géniales !

    • Bonjour Bernadette,

      Pas tout à fait finie la vadrouille mais presque. Merci pour ta fidélité et je suis heureuse de t’annoncer que le podcast sortira cette fin de semaine et tu me diras ce que tu as trouvé sur le chemin, j’espère des solutions

      A très bientôt

  8. Bonjour Sylviane,

    Connais-tu “La petite voix” de Eileen Caddy ?

    C’est un petit livre de méditations quotidiennes. Lorsque j’ai une décision à prendre, je m’y réfère souvent.

    Je l’ouvre au hasard et quelle que soit la page sur laquelle je tombe, je trouve instantanément la réponse à ce que je cherchais.
    C’est magique 🙂

    Bonne vadrouille !

    • Oui Jean-Charles, je connais le livre je n’utilise pas celui-là quand je veux une réponse mais le résultat est le même.

      L’important est de se sentir en confiance avec le livre/réponses

  9. Une phrase qui me viens de très loin (je ne sais vraiment plus ou je l’ai entendu ni ou je l’ai lue…….que j’ai l’impression de connaître depuis toujours. je ne pourrait donc vous en citer l’auteur et qui traduit bien ce qu’est pour moi l’intuition:
    “L’intuition, cette fulgurance de la pensée….”

    C’est ce qui nous permet de tenir compte de toutes les sensations innombrable , les signes , les éléments à peine perceptibles Que l’esprit conscient n’analyse pas mais que notre inconscient perçoit traite et analyse avec clairvoyance et précision.

    mais pour cela il faut avoir appris à lui faire confiance…et à l’écoute de ses sensations.
    “apprendre à nous laisser guider par elle ”
    c’est exactement cela….

    • Oui Xavier, c’est absolument cela; lui faire confiance cela veut dire NOUS FAIRE CONFIANCE et parfois on peut avoir des doutes mais les doutes nous précipitent déjà dans le mental.

      Je ne connais pas qui avait écrit cette phrase que vous citez mais pour moi l’intuition est une fulgurance de l’esprit et de la pensée

      Merci pour votre commentaire

  10. Un bonjour du Canada,

    Et oui, je suis d’accord avec Patricia, la première idée est souvent la meilleure.

    Je crois que souvent on sait quel choix faire mais on a peur des conséquences.

    Je suis enchantée par toutes ces lectures, j’aimeris avoir un livre audio car souvent la nuit j’aime écouter de bons livres audio, on dirait que notre attention est à son meilleur.

    Sinon, comment me procurer votre livre?

    Lise

    • Bonjour Lise,

      Excusez-moi de vous répondre si tard mais votre commentaire plus ceux après vous étaient partis aussi en vadrouille.

      Désolée car je réponds toujours rapidement. Qu’entendez-vous par livre audio ? Il y a beaucoup de podcasts enregistrés sur mon blog que vous pouvez télécharger ou est-ce autre chose ?

      Et c’est vrai que notre attention est meilleure le soir car nous sommes moins sollicitées par l’extérieur

      A très bientôt

  11. Sur ton conseil, je viens de lire cet article.
    J’essaye de pratiquer ce genre de méditation au minimum une fois par semaine… le manque de temps sinon, je le ferai plus souvent…
    Cela m’aide me recentrer et à trouver la voie à suivre.
    J’avoue ne l’avoir jamais tenté pour des décisions importantes.

  12. Bonjour,

    Excercice ludique, et facile d’accès.

  13. Bonjour Sylviane,
    Je viens de faire cet exercice car je suis en pleine hésitation sur mon projet que je viens de lancer. Je suis consultante en image. Ce projet m’est toujours apparu comme une évidence et puis au moment de lancer la promotion, je m’aperçois que le retour est nul. Alors je baisse les bras.
    Lors de l’exercice, j’avais deux chemins : un vide ensoleillé, dégagé, facile à parcourir … il me fallait des qualités comme le courage et l’ambition. Le sage m’a dit que j’en étais capable. Au bout de ce chemin, il y avait une foule de gens que je n’ai aperçu qu’en m’avançant vers eux, ils sont venus vers moi, m’ont serré la main … c’était le début de la réussite.
    L’autre chemin devait être celui sur lequel je suis en ce moment, un chemin sombre dans lequel je m’enfonce, j’y ai peur, il descend à pique, il est parsemé de gros cailloux, j’ai vraiment peur de tomber. Le sage me dit “fait attention Sabine” et ensuite je fais demi-tour.
    J’ai ouvert les yeux le sourire aux lèvres.

    La seule question que je me pose est la suivante : si cet exercice est censé nous donner la direction à suivre, le deuxième chemin ne peut pas être celui sur lequel je suis actuellement, à moins qu’il soit le prolongement de l’actuel chemin que j’emprunte …

    Je serai rassurée d’avoir votre interprétation,

    C’est un bonheur en tout cas d’avoir croisé votre chemin et soyez certaine que je parle de vos travaux autour de moi, j’espère en faire des accrocs comme moi 😉

    Bon dimanche à tous,
    Sabine

  14. merci bcp c’est un bon exercice, j’adore votre site. Bravo

  15. Bonjour Sylviane,

    Merci pour votre site et tout ce que vous proposez. Pleins d’outils pour évoluer dans le “bon sens” de soi.
    Concernant l’exercice de prise de choix, je l’ai expérimentée. Je souhaite depuis longtemps quitter la ville pour vivre à la campagne, proche de la nature et du calme. L’exercice m’a confirmer de ne pas déménager vers ma région d’origine, magnifique et pleine de nature où j’y ai vécu l’enfer. Même étant guérie de tout ce passé, mon être me confirme qu’il est plus épanouissant pour mon évolution de vivre dans une région inconnue.
    Sincères salutations.

  16. Très intéressant c’est à expérimenter,
    Merci beaucoup

  17. je trouve ça trés intérssent,moi personnellement jy crois fortement car j”ai toujours suivi mon intuition et ça depuis mon jeune age je vous remercie pour cet article mes sincères salutations

  18. Bonjour Madame,

    Actuellement, je traverse une passe difficile où j’ai fait le choix de travailler sur mon développement personnel. Je consulte votre site, vous lit, apprends beaucoup de choses. Je crois en l’intuition, aux signes,etc.

    J’ai réalisé plusieurs fois votre exercice sur l’intuition concernant un choix à faire, celui avec les chemins… Cela a été difficile au début, je n’y arrivais pas mais j’ai persévéré. Hier, j’ai donc pu entrer en sorte de méditation et visualiser, c’était très étrange.

    J’étais donc dans mon “jardin”, le mieux était fleuri, ensoleillé mais il n’y avait pas de chemin, des cascades entourées le jardin et pour entrer dans les chemins il fallait passer sous les rideaux d’eau.

    Mon choix à faire, et j’en ai besoin pour avancer, et de contacter ou pas. Chose qui me tourmente depuis plusieurs semaines, je n’arrive à “trancher”.

    Trois options se sont présentées à moi.

    La première, le contacter, je suis arrivée dans une sorte de tunnel noir mais avec pleine de constellations multicolores, je suis ébahie par celui-ci, au bout, une lumière , je m’y dirige, je rencontre le sage, âgé, il m’attends ne me parle pas mais prends ma mains dans les siens avec une sorte de “compassion”. Je me retourne et reviens à mon jardin.

    Dans la seconde, je ne le contacte pas mais avec la volonté de “tourner la page” définitivement et avancer seule. Tout de suite après le rideau d’eau la même lumière mais directement, je la traverse, le même sage est là il est juste “gros” alors que l’autre était menu. Il a le même sourire, et lui, me baise la main et avec un regard comme une sorte de “bien joué”. Je repars à nouveau dans mon jardin.

    Puis il y a cette troisième qui vient seule, j’avance sans me positionner, sans me poser de question. J’arrive cette fois dans un autre jardin où je suis minuscule, je ne dépasse pas l’herbe, il y a des fleurs , des arbres, je marche et au fur et à mesure je retrouve ma taille normale. Mon ex-ami est là, on se retrouve, heureux et on se promène ensemble. Je vois une coccinelle, qui s’envole et se métamorphose en sage, qui a le même physique que les autres, il est de corpulence normale. Lui, pose une main amicale sur mon épaule et a plutôt un air de “bravo” dans son regard. Je repars mais cette fois si avec mon ex-ami et nous revenons ensemble dans mon jardin.

    Je voulais vous raconter ceux-ci pour plusieurs raison : j’ai été chamboulée par cet état de semi-conscience et j’ai adoré l’expérience mais aussi, je suis très interrogée par le résultat. En effet, aucuns des choix ne m’a mis sur un chemin qui m’a semblé pénible ou dangereux ou difficile. Du coup, je me demande si j’ ai bien réalisé l’exercice ou si je n’arrive pas à interpréter ou encore si je dois le refaire…

    Pourriez-vous m’éclairer, sil-vous-plaît avec votre connaissance?

    Merci infiniment.

    • Anna

      Le gros problème de l’exercice est que vous décrivez ce qui se passe sans jamais en référer à ce que VOUS SENTEZ vous parlez d’un tunnel noir avec plein de constellations vous êtes ébahie mais vous ne dites pas pourquoi. Que ressentez-vous en entrant et voyant ce tunnel noir mais comme ce serait top long a décoder et expliquer ce qui ne va pas je vais prendre votre exemple si vous êtes d’accord pour en faire un article qui servira à tout le monde. Donnez-moi votre accord et l’article paraitra le 17 septembre

  19. Merci pour cette réponse Sylviane,

    Effectivement, mais de manière générale, j’ai ressenti la même chose ou presque quelque soit le chemin. D’abord étonné, surprise, intriguée (qu’est-ce que ces lumières, qu’est-ce que cette lumière, pourquoi tout me paraît si grand pour le jardin) mais je trouve tout “beau”. Cependant, je suis repartie comme si il me manquait des éléments des deux premiers et sereine et heureuse sur le dernier. Du coup, je me demande si tout n’est que que l”intuition” ou si il y a une part de “désir”.

    Vous pouvez prendre le texte pour votre article.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.