Paranormal, phénomènes psi, intuition et tout ce qui est au-delà de notre vue

Vous avez pu voir dans un article précédent les témoignages de ces « expérienceurs » c’est-à-dire les personnes qui, sont cliniquement déclarés morts, et  reviennent à la vie et racontent des histoires sidérantes sur ces moments de mort clinique

Cette semaine, une vidéo qui a été entièrement financée par ses auteurs Alban Barbier et Anthony Chene,  un documentaire vraiment passionnant sur des sujets comme la conscience, l’intuition, le paranormal, les NDE et leurs conséquences sur la vie des expérienceurs . 52 minutes qui passent en un rien de temps, du pur bonheur

 

LA VIE APRÈS LA VIE : DES EXPÉRIENCEURS TÉMOIGNENT

AU-DELÀ  DE  NOTRE  VUE

 

 

 

Présentation du documentaire par les auteurs sur leur site AU-DELÀ DE LA VUE

“Au-delà de notre vue” est un documentaire indépendant qui traite des expériences aux frontières de la mort, du fonctionnement de notre cerveau, et de la communication avec l’au-delà.

Nous vous proposons de partir à la rencontre de personnes ayant eu des visions de l’au-delà à la suite d’une mort clinique ou d’un coma.

Le Dr Jean-Jacques Charbonier, les médiums Reynald Roussel et Florence Hubert témoignent de leur extraordinaire faculté à percevoir dans leur quotidien cet au-delà.

Que vous soyez sceptique ou non, ce documentaire vous enrichira et il vous fera vous poser des questions passionnantes sur cette question universelle que représente la mort.
Intervenants :
– Jean-Jacques Charbonier (anesthésiste-réanimateur)
– Reynald Roussel (médium)
– Florence Hubert (médium et expérienceuse)
– Cathy Cavaleiro (expérienceuse)
– Jean Morzelle (expérienceur) 
Tistrya, Août 2013

 

Après l’article sorti il y a quelques semaines,  j’ai reçu beaucoup de mails et l’un d’eux me demandait de voir ce que disait de l’Islam sur le sujet, cela  m’a ainsi donné l’idée d’aller voir ce que disaient aussi les autres religions. Merci donc à vous tous pour les commentaires et suggestions que vous m’indiquez dans vos courriers

images

Questions sur la mort et l’immortalité

Toutes les civilisations, depuis la préhistoire, ont laissé des traces de croyances en une existence après la mort, chacune avec sa propre perception del’immortalité, de l’esprit, de la rétribution des âmes et du sens de la vie.

Ainsi, la croyance en la survie de l’âme, autant que le respect des défunts, sont à l’origine des divers rites funéraires

Quantité de philosophes et de théologiens ont développé des raisonnements pour prouver l’existence de l’âme et son immortalité ou sa survivance. Tiré de WIKEPEDIA(pour lire l’intégralité de l’article cliquez sur le lien bleu du titre)

Les chrétiens ne sont pas les premiers à affirmer qu’il existe une vie après la mort. Toutes les cultures où l’on enterrait la personne avec de quoi vivre, manger, chasser, se défendre dans ” l’au-delà “, percevaient déjà que l’homme n’est pas fait pour la mort.

En procurant au défunt des offrandes propitiatoires (1) pour les autorités (ou dieux) du séjour des morts, on pensait également qu’il y avait une justice, une rétribution, différents sorts possibles dans l’autre vie.

Chez les Grecs, ” la barque de Charon “, pour passer le fleuve qui délimitait le séjour des morts, marquait de façon symbolique le grand passage vers les ” Champs Élysées “, symbole d’une autre vie.

Quant aux philosophes grecs, tels que Platon, non seulement ils pensaient à une ” vie après la mort “, mais ils avaient aussi la conception d’une ” vie avant la vie “. Dans ce cadre, la vie terrestre et corporelle était une déchéance, et la mort libérait l’âme du fardeau du corps.

L’idée d’éternité n’est donc pas étrangère à l’homme, elle lui est comme naturelle.

La Vie après la Vie et l'Au-delà

La Vie après la Vie et l’Au-delà

LA VIE APRÈS LA VIE DANS L’HINDOUISME

Questions d’un chrétien à un hindou (…) Est-ce que vous croyez à la vie après la mort ?”

(…) Il n’y a pas de vie après la mort au sens où les chrétiens l’entendent.

L’hindouisme n’a pas de doctrine unique sur la question s’il existe ou non une âme. En tout cas, si elle existe, ce n’est pas la même notion que celle qu’en ont les chrétiens. (…)

Pourquoi ? En Occident, on a tendance à penser que l’âme est un petit quelque chose d’éternel en nous, qui nous survit pour s’affiner progressivement au contact de la Puissance Divine et par sa grâce.

Pour l’hindou, ce concept correspond à ahamkara, c’est à dire l’ego, un composé de pensées, pulsions, désirs, angoisses tout à fait fugace et surtout pas éternel, pour la bonne raison qu’il est illusoire.

Donc après la mort, le principe de conscience survit, se fonde dans le courant universel de vie et reprendra ultérieurement une nouvelle forme, se chargeant auparavant des graines karmiques (samskara) qui lui permettront de revivre une nouvelle expérience de vie conséquente avec ce qui a précédé.(…)  Extrait de l’article de GANAPI.PERSO.NEUF. (Pour lire l’intégralité de l’article cliquez sur le lien bleu  du titre)

LA VIE APRÈS LA VIE SELON L’ISLAM

L’islam considère la mort comme un seuil naturel à franchir pour se rendre vers la prochaine étape d’existence. 

La doctrine islamique soutient qu’après la mort du corps humain, l’existence humaine se poursuit sous forme de résurrection spirituelle et physique. 

Il existe une relation directe entre la conduite sur terre et la vie au-delà de la mort.  L’au-delà se compose de récompenses et de punitions en corrélation avec la conduite sur terre. (…)  

La croyance en la vie après la mort est l’une des six croyances fondamentales requises de tout musulman pour avoir une foi complète.  La rejeter enlève toute signification aux autres croyances.  (…)

Les morts ont une existence ininterrompue et une conscience qui leur est propre dans leur tombe.  Les musulmans croient qu’à sa mort, une personne entre dans une phase intermédiaire sise entre la mort et la résurrection.  (…) (pour lire l’intégralité de l’article cliquez sur le lien bleu du titre)

LA VIE APRÈS LA VIE DANS LE JUDAÏSME

Bien que le judaïsme insiste fortement sur l’importance de la vie “en ce bas-monde” (bien que le “bas-monde” ne soit pas un concept non-juif), toutes les sources juives parlent d’une vie après la mort.

La tradition juive affirme que l’âme humaine, de par sa nature de souffle divin (insufflé dans les narines d’Adam), est immortelle et, bien qu’intrinsèquement liée , lui survit après la mort.  (…)

Bien que toutes les sources rabbiniques classiques traitent de l’au-delà, il existe une dispute considérable au sein des sources médiévales quant à la nature de l’existence à la “Fin des Jours”, après les temps messianiques. 

La mort dans le judaïsme n’est donc qu’une étape n’ayant rien de définitif. En effet, de la même manière que la mère donne naissance à son enfant, chaque être humain après son séjour plus ou moins long sur terre donne naissance à son âme en la libérant au terme de sa vie de toutes contingences physiques. (…) Tiré de Wiképédia  – (Pour lire la suite de l’article cliquez sur le lien bleu du titre).

et la semaine prochaine :

“Les Guérisseurs de l’Habitat par Audrey Mouge”

 

Et sur mon autre blog SOS STRESS

“Devenir un adulte épanoui après avoir été un enfant rejeté ?”

 

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
22 commentaires
  1. je vous remercie pour la v
    ideo sur l’au-delà, touchant et passionnant

  2. Bonjour

    Oui, j’ai trouvé que cette vidéo a été faite avec beaucoup de sensibilité et d’authenticité

    Nous croyons (même si -personnellement j’y crois depuis longtemps) ce que nous disent ces expérienceurs, pas de sensationnalisme ni de côté commercial c’est ce qui fait que nous “adhérons” totalement à ce que ces personnes disent

  3. Bonsoir Sylviane,

    Je ne sais où tu as déniché ce documentaire, à partir du site du Dr Charbonier ? Tu nous offres là un grand moment de bonheur, c’est vrai. Et tu fais oeuvre si utile.

    Je n’ai rien “découvert” pour ma part, j’ai lu tous les livres du Dr Charbonier et des livres de medium, notamment celui de James Van Praagh ” Dialogues avec l’au-delà”. Chopra en parle très bien aussi, comme toutes les spiritualités orientales.

    Mais je suis très heureuse de l’heure que je viens de passer.
    Et je conseille à tous de regarder cette vidéo. Cela pourrait changer leur vie.

    Grand merci Sylviane.
    Amicalement.

    Marie.

  4. Merci beaucoup Sylviane pour ce beau documentaire que je viens de regarder à l’instant, dans le décors du père Lachaise et en compagnie de Jean-Jacques Charbonnier que je “connais” depuis quelques mois. Il était intervenu à plusieurs reprises dans l’émission de Bob 😉

    J’ai hâte de lire le prochain article sur les guérisseurs de l’habitat, je pense savoir ce dont il s’agit. Une chose est sûre, ce sont tous des sujets qui m’intéressent !

    Bises,
    Alexandra

  5. Bonjour Sylviane
    Merci pour cette video qui m’a apporté la paix et la sérénité ; ce sujet me passionne depuis toujours

    Amitiés
    Janine

  6. Bonjour Sylviane, et merci pour cette vidéo.
    J’aime entendre ça car il y a toute une réalité proche de nous qui existe et qui nous fait voir la vie bien différemment.

    zenie

  7. Bonjour Zénie

    Oui je crois tout à fait aussi que nous sommes sur des parallèles de vies différentes, nous ne savons pas encore comment y accéder mais ça viendra un jour

    Que dirait Louis XIV devant l’électricité et pourtant elle existe

  8. Bonjour Sylviane,

    Un excellent sujet ! Chacun se fait sa propre opinion. Je pense qu’on ne peut avoir de certitude à moins d’avoir atteint un niveau de spiritualité très élevé peut être. J’ai néanmoins une idée très précise sur le sujet avec les livres que j’ai lus sur le sujet.
    Tu ne parles pas du bouddhisme, je ne sais pas s’il a la même philosophie que l’hindouïsme concernant la mort, l’après vie et la résurrection. A vérifier 🙂

    Merci.
    Dorian

  9. Bonsoir Sylviane,

    Je n’ai pas regardé la video pour l’instant mais je le ferai prochainement …
    Pour ce qui est de cette coincidence, d’une certaine manière, entre toutes les religions dans leurs aspects les plus profonds, sur une vie après la mort (ce dont je suis convaincu), c’est rassurant de voir que finalement la “Spiritualité” est “une” !!!
    A très bientôt et encore merci pour tes apports toujours enrichissants !

    Philippe

  10. Bonsoir Sylviane,

    J’ai écouté la vidéo en entier tard hier et je reviens laisser mon commentaire. Quel hasard, car la semaine dernière, le Dr. Charbonier donnait des conférences au Québec et je voulais aller le voir lorsque j’ai vu la publicité à ce sujet, mais je n’ai pas pu y aller. J’étais très intéressée à entendre ce qu’il avait à dire et j’arrive sur ton blog pour découvrir qu’il fait partie de cette vidéo. D’ailleurs, je ne le connaissais pas du tout avant d’avoir vu l’annonce de ses conférences.

    Cette vidéo est vraiment super et je vais la regarder à nouveau. Tous les intervenants sont vraiment captivants et quel bonheur de savoir que ceux qui nous ont quittés sont dans un amour et une paix qui dépassent toute description terrestre. C’est du moins ma compréhension.

    Amicalement,

    Sco!

  11. Salut Sylviane, et bonjour à tous,

    Si vous croyez tout ce qui est dit dans ces témoignages et que vous avez envie de continuer à y croire, ne lisez pas la suite, je vais casser l’ambiance.

    Bon, je suis bien placé pour en parler, ok?

    Vidé complètement de mon sang, déclaré dcd, 15 jours dans le coma,et revenu on ne sait pas comment et même pas les médecins qui disent que si je m’en suis sorti c’est uniquement parce que je le voulais, point barre.

    Ils ont posé des gestes médicaux par obligation (dixit médecins) mais pour eux, emballé c’était pesé, le cerveau n’était plus irrigué, il a fallu relancer la mécanique deux fois (vous savez, comme dans grey’s anatomy, 200, on s’écarte, et dzing).

    J’étais mort, et voilà.

    Alors, ma vie après la mort?

    J’ai fait des tonnes de rêves qui sont parfaitement ancrés dans ma mémoire.

    Les médecins et infirmières des soins intensifs auraient d’ailleurs voulu que je les écrive pour faire avancer le schmilblick.

    La vidéo dure 52 min.
    Pas possible en un commentaire de répondre à tout ça.

    Entre parenthèse, j’ai lu beaucoup sur le sujet.

    Alors en deux mots, moi, j’ai pas vu de tunnel, de lumière, mon grand-père n’est pas venu me serrer la pince, etc….

    .Là, je vais me faire matraquer mais bon Dieu, je l’ai vécu!

    On peut dire tout et surtout n’importe quoi sur le sujet, et j’ai l’impression d’entendre d’énoooormes conneries dans ces témoignages.

    La plongeuse (réintégrée dans son enveloppe personnelle et j’en aurais encore pas mal sur son compte) avec les gens qui sont dans le matérialisme et elle qui est dans la spiritualité, ceux qui savent comment être dans le bonheur et les “autres”, ceux qui ont compris et ceux qui ont rien pigés, merde quoi!

    Celui qui veut sa bagnole et elle qui arrive à extérioriser sa “pépite”! Non, non, non.

    Moi j’ai rêvé de tout à fait d’autres choses qui n’ont rien à voir avec la spiritualité, et j’avoue, je ne suis pas plus tourner vers les autres (et n’y voyez rien de mal.

    Je profite plus de la vie…ouais, bof, les emmerdes me collent au cul depuis mon accident, alors parfois, le chant des oiseaux c’est bien mais il faut alors prendre un le temps de se poser et ce n’est pas toujours évident;

    Je dis toujours, c’est miraculeux si je suis là pour en parler, mais mon contrôleur fiscal manque de poésie et il s’en fout.

    Je veux bien croire qu’il y a quelque chose après la mort mais c’est une conviction personnelle qui n’est peut-être que la conséquence du fait que j’ai peur de la mort?

    J’ai moins peur maintenant, ça c’est vrai et je pense beaucoup plus à la peine que cela occasionnera à mes proches.

    C’est ça qui fait peur.

    Mais rien que ça, c’est un énorme débat.

    En tout cas, si j’ai moins peur pour moi, c’est pas à cause d’un tunnel et d’une lumière qui me rassure, c’est parce que je me suis dit que si j’étais mort dans l’accident et bien c’est comme s’endormir et ne pas se réveiller.

    Je n’aurais rien su de ce qui m’était arriver et je serais encore en train de “dormir” point barre.

    Me réveiller a été un nouveau départ, sans plus. Etonnement, on reste dans le gaz pendant longtemps (plusieurs MOIS au moins…14 anesthésies générales, des opérations de 10h ) et puis on réalise petit à petit.

    Mais non, non, non…je m’excuse mille fois auprès de ceux qui trouvent cela extraordinaire, mais dans le documentaire on nage dans la 4ème dimension.

    Pour l’instant, on ne sait pas ce qui se passe après et on ne peut rien déduire de ce qui se passe quand on est “à la frontière” qu’on se réveille et qu’on raconte ce qu’on REVE!!!!

    Et leur rêve (car ce sont des rêves!!!), ils les ont fait PENDANT LEUR MORT CEREBRALE OU A L’OCCASION DU REDEMARAGE DE LA MECANIQUE????

    Et souvent sous l’influence de médocs.

    Ils peuvent jurer quoi, un médecin peut jurer quoi, un médium peut jurer quoi!!!!!!

    Je suis en partie d’accord avec le médecin qui dit qu’on peut éventuellement élargir notre champ de vision par rapport à cela mais il admet quand même qu’il n’y a aucun support scientifique à ce qu’on veut nous faire croire.

    Et il est manifeste, quand on les entend, que les témoins ont des idées préconçues sur la spiritualité, le matérialisme…et c’est à ça qu’ils ont pensé pendant…pendant quoi, quand, comment.

    On nage en plein délire (je me demande si dans le montage du document le médecin savait qu’on ferait passer des témoignages pareils).

    Il y a déjà quelque chose qui foire dans tout ça: puisqu’on est en MORT CEREBRALE, c’est que les petites machines des médecins (de plus en plus performantes maintenant) ont bien détecté qu’il n’y avait PLUS D’ACTIVITE, donc, nada, rien, pas de possibilité de voir un pet de mouche de ce qui se passe ni si le “client ” est en train de boire un coup avec son arrière grande tante.

    Mais puisqu’on ne voit rien comment peut-on affirmer que ce qui est raconté après a été vécu pendant la mort cérébrale!

    Et quand le coco se réveille, il récupère son activité cérébrale mais il n’ouvre pas les yeux tout d’un coup en se levant et en dansant autour de son lit en hurlant “ouah, les gars, vous vous rendez pas compte de ce que je viens de vivre (humour)!”.

    On ne sait encore rien!!! (et la plongeuse, qui m’énerve particulièrement, car elle raconte n’importe quoi! Remonter de 40 m en respectant ses paliers (?) mais en avalant de l’eau de mer, c’est ce qu’on appelle se noyer, parler d’un embout au lieu d’un détendeur c’est fort, et avaler de l’eau de mer quand un autre nageur lui donne son détendeur, c’est encore plus fort…bref…)

    La télépathie avec le médecin, peut-être, mais là, on a pas affaire à quelqu’un qui est en état de mort cérébrale, alors, quoi, ça vient faire quoi dans le document?

    Oui, je sais ce qu’on veut expliquer avec ce petit message supplémentaire, mais non, on est sur une autre planète là, ce n’est pas “la vie après la mort”!

    Je veux bien croire que ces gens ont “vu”, “rêvé” “vécu” “imaginé”, on choisit le mot qu’on veut, ce qu’ils racontent.

    D’ailleurs, j’écrirai ce que j’ai vécu, ce que j’ai rêvé et ce que j’en pense.

    Si j’expliquais ça à la plongeuse(décidément, elle m’énerve) je me demande ce qu’elle en tirerait comme conclusions…des bébés qui sortent d’oreillers, un vétérinaire qui installe des tentes dans mon jardin et qui organise mon intérieur pour que je puisse circuler en chaise roulante, un salon living installé dans un fourgon transporteur de fonds, moi attaché sur une chaise avec des kangourous à tête de rat et des chauves-souris grandes comme des avions, des promenades en carrosses habillé comme louis XVI dans un décor couleur sang, des murs entiers avec des broches et des sangliersdessus, des tentes arabes avec des singes qui courent partout, je dis à ma mère de ne pas payer un curé pour organiser mon enterrement parce que je sais que je vais m’en sortir, je continue???

    On connait de mieux en mieux le cerveau et peut-être qu’un jour on ira si loin que l’on pourra déterminer que la mort cérébrale de maintenant sera poussée plus loin, que le cerveau continue à fonctionner mais qu’on arrive pas à le voir maintenant en l’état actuel du matériel médical (on se comprend).

    Le médium dit attention, dans ce boulot il y a 90% d’escroc.
    je prends note, et je me marre d’entendre parler de ça dans ce document.

    3 “témoins”…sur des millions de cas comme dit le médecin.

    Désolé, mais son premier mort qui lui caresse la tête en passant à côté de lui au moment où il passe l’arme à gauche…faut le lire vite et sans rire.

    Merde alors, c’est con que j’ai pas été invité comme 4ème.

    Et comme ça, on aurait pu taper le carton entre revenants.

    J’arrête, sinon, mon bouquin, je vais l’écrire ici.

    Désolé d’être énervé comme ça, mais je fais ce qu’on nous dit de ne pas faire quand on écrit un commentaire…laisser passer du temps histoire que la pression retombe.

    Ici, je suis “à chaud”.

    Voilà, voilà.

    Et j’aurais encore tellement de choses à dire.

    @+ si vous voulez encore de moi 😀
    Christian.

    Désolé, et je sais que c’est un peu bordélique, mais comme j’ai dit, c’est à chaud.

    • J’ai du mal à comprendre ta réaction Christian. Ce que tu as vécu te donne effectivement une vérité. Néanmoins, il semble que toutes les personnes qui vivent ce genre d’expériences les vivent différemment, même s’il peut y avoir des ressemblances. Donc tout ceci n’est que exemples, suppositions et peut-être parfois charlatanisme mais peu importe. L’important selon moi est que chacun comprenne que la mort fait partie de la vie et qu’il n’y a aucune raison d’en avoir peur.
      Dorian

    • Bonjour Christian

      Ce n’est pas parce que TOI tu n’a rien vécu que la chose n’existe pas chacun est libre de ses opinions et je respecte la tienne

      Dois-je te rappeler que si un de nos ancêtres revenait (du 19e siècle) et qu’on lui dise qu’appuyer sur un bouton donnerait de la lumière il te prendrait pour un fou pourtant la Fée Electricité existe

      Que cette dame t’ennuie, t’énerve même c’est ton droit mais les spiritualités orientales et pas seulement d’ailleurs parlent des phénomènes de NDE/EMI depuis des millénaires et comme nous disons toujours en PNL “la carte du monde n’est pas le monde” cad que les idées des uns ne sont pas les idées des autres. et chacun est dans son droit
      Mais respectons les 2 côtés toi qui n’y croit pas et les autres (dont moi) qui y croient

      Je te signale aussi que selon toutes les statistiques sur le sujet + ou – 25 à 30% des personnes en coma vivent des NDE et tu n’as peut-être pas eu la chance de voir ta vie transformée

      • Je comprends bien, et d’ailleurs, nulle part je dis que ça n’existe pas.

        Et sur le fond je ne me permettrai pas de me prononcer de façon définitive.

        Le fait est que soulèves un sujet particulièrement intéressant et ouvert à polémique.

        Et pourquoi d’ailleurs ce que j’ai vécu ne pourrait-il pas être considéré comme une EMI (voir plus bas).

        Ce pourrait en être une puisque j’ai des choses spéciales à raconter sur ce que j’ai vécu pendant….pendant quoi? Ca reste une question. Quand, reste une question aussi.

        L’influence des soins administrés reste une question ouverte aussi.

        Beaucoup de questions et des témoignages réducteurs.

        Je considère que le sujet mérite d’être traité de façon bien meilleure qu’elle ne l’est faite via ces trois témoignages.

        Je suis quelqu’un de beaucoup plus ouvert que ne le laisse paraître mes commentaires.

        Mais c’est cette ouverture qui me fait plancher plus en profondeur (et sur un sujet qui m’interpelle encore plus ici) et je trouve que les témoignages repris ici, si ils ont le mérite d’exister pour lancer la polémique, ne sont pas représentatifs de la réalité des choses.

        C’est leur façon de parler de leur “expérience” qui provoque justement des levées de bouclier et de l’hermétisme alors que justement le débat mérite d’être élevé plus haut.

        Ces gens ne se remettent pas en question par rapport à ce qu’ils ont vécu, ils ne donne manifestement pas l’impression de s’interroger sur l’expérience qu’ils ont vécue.

        Je vais peut-être encore trop loin en disant que ce sont eux (ou plutôt la façon dont le document est monté) qui manque d’ouverture.

        En fait oui, je pense surtout au montage (quoi que pour la plongeuse, heu, oui, ok, je n’insiste pas).

        Si il n’y avait pas un sursaut momentané du médecin qui reconnait que scientifiquement on pédale dans la choucroute, on aurait l’impression d’avoir affaire à un document de propagande organisé pour imposer une vue en occultant le reste.

        Je regrette vraiment l’approche restrictive de cette vidéo.

        En fait le fond du sujet est si vaste que même en commentaire il sera impossible d’en faire le tour.

        Je me répète, je suis beaucoup plus ouvert qu’on ne pourrait le croire et très respectueux des avis des autres.

        Mais le respect, ça se mérite et pour moi, celui qui est à l’origine de cette vidéo n’est pas au top, enfin bref…

        On pourrait éplucher le discours de chaque intervenant mais ça relèverait peut-être alors d’une certaine obsession sociologique qui nous éloignerait du fond.

        Et bon Dieu, il y a aussi tellement de facteurs liés à l’éducation que les gens ont reçue, à leur inconscient, à leur vécu, à la façon dont ils ont appréhendé leur réveil….

        Et je me répète aussi mais je crois que la lecture du sujet sur wikipédia et le renvoie aux sources permet quand même d’étendre les connaissances de chacun sur la question (même point de vue religieux).

        Pour la gueguerre des chiffres les métas-analyses reconnaissant le plus grand % de EMI arrivent à 12% et tout est fonction du choix du questionnaire posé aux participants (certaines études ne parle que de 2%).

        Raison pour laquelle je m’exclurai peut-être de ceux-ci tout en m’incluant dans une catégorie intermédiaire (souvenir d’intubation, d’intervention sur moi alors que coma, réponse attestée avec les yeux à mon épouse qui m’a rappelé que je lui avais promis de mourir avant elle alors que j’étais dans un coma qui empêchait toute forme de démonstration d’activité cérébrale, volonté de parler à des proches et impuissance à le faire…)

        Je ne m’arrêterais pas de parler de ce sujet.

        En fait, c’est peut-être parce que j’ai tant de choses à dire que je trouve que la vidéo est très réductrice…heu, j’essaye de faire passer la pilule :D.

        Mais on reste copains, hein?

        Et je suis ouvert, hein.

        J’ai même une idée encore plus bizarre.

        Je n’imagine pas un instant que je n’aurais pas pu exister (à relire lentement).

        Impossible que je n’ai pas pu vivre.

        Ca laisse la porte ouverte à pas mal de questions aussi.

        Et pour l’autre lien, si vous avez-regardé, ferrez-vous partie des immortels?

        C’est ce qu’on dit dans les maternités à l’heure actuelle quand un enfant nait “il fait partie de la génération des immortels”.

        Ca remet pas mal de choses en question en ce qui concerne la vie après la vie.

        Ce sera la vie tout court.

        @+
        Christian.

  12. Salut Dorian,

    Non, pas “peu importe” parce que le sujet est trop grave à mon sens et on ne peut pas laisser dire n’importe quoi par n’importe qui.

    Et que le but de ce genre de témoignages est de parler de bien d’autre chose que le fait de savoir si on accepte que la mort fasse partie de la vie.

    Si ce que j’ai vécu me donne une vérité je ne revendique pas le droit d’apprécier scientifiquement si il elle est “la” vérité ou si elle fait partie d’un ensemble d’expérience que l’on pourrait réunir afin de tenter d’expliquer un phénomène infiniment plus complexe qu’il ne l’est présenté au travers de témoignages tarte à la crème.

    Avec des ” témoins” qui sont manifestement de grands professionnels du sujet et qui en tout cas ont des idées bien arrêtées sur le sujet.

    Quand on se plonge plus en avant dans celui-ci, on se rend compte que certaines de ces personnes (comme c’est le cas ici à mon avis) sont-là pour créer des buzz au bénéfices de ceux qui font des bouquins ou des émissions tv à la Rucquier sur le sujet.

    Quoi? parce que l’on entend ces gens parler comme il le font on saute de joie en criant, ça y est, “la vie après la vie existe, j’ai entendu trois personnes le dire entre une pub de coca et une autre de préservatif”!

    Leur discours est particulièrement pernicieux et il répond à ce que tellement de gens veulent entendre et lire.

    On a provoqué des guerres comme ça!

    Leur discours est vendeur!

    Il est rassembleur (et bravo à Sylviane de s’être posé la question de savoir ce que l’on en pensait dans toutes les religions: conclusions, toute personne qui vit aime à croire qu’il y a quelque chose après la mort…mais de nouveau c’est un autre débat que celui présenté dans la vidéo).

    Mais la spiritualité, la vraie, ce qui pourrais y avoir après la vie, n’est pas leur discours!!!

    Je ne suis pas trop Wikipédia lorsqu’il s’agit de traiter de sujets graves, mais là, je me permets un petit lien que je trouve assez instructif pour qui veut avoir une vision d’ensemble sur le sujet: http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_mort_imminente

    Leur témoignage ou celui d’un gars qui est devenu bouddhiste après s’être tapé sur les doigts avec un marteau, c’est le même niveau.

    Il n’y a aucune vraie réflexion ou vrai questionnement derrière ce qui leur est arrivé.

    Rien ne permet de garantir non plus le sérieux (volontaire ou involontaire) que l’on peut accorder à ces témoins (quoique pour la plongeuse en prenant un peu de recul, c’est clair que je la renvoie à ses bubules à coup de palmes au cul, oui, je sais, je ne l’aime vraiment pas).

    Ce sont des sujets qui sont beaucoup trop sérieux que pour être traités d’une telle façon et avec des gens qui atterrissent comme des parachutistes en vendant des pseudos- vérités dont on ne sait pas d’où elles viennent.

    Je veux croire qu’il y a quelque chose après la vie (et comme tu dis cela relève de la conviction et pas de la science) mais je suis convaincu que ce qui est raconté par ceux qui ont vécu une EMI sera sous peu expliqué par l’évolution des sciences neuro-cognitives.
    (voir: Lors d’une expérience de mort imminente suite à un arrêt cardiaque, le tracé plat de l’électro-encéphalographie ne signifie pas que le cerveau est mort.
    Selon Steven Laureys, chercheur au COMA Science Group (Centre de recherche du Cyclotron, Université de Liège, Belgique), l’analyse par PET-scan du cerveau lors d’un arrêt cardiaque indique qu’il conserve une activité physiologique résiduelle qui le différencie d’un cerveau mort”).

    Et peut-être qu’un jour on s’apercevra que l’activité ne s’arrête jamais? Pourquoi pas!

    je vous renvoie aussi à ceci…une autre porte complément indispensable à ce sujet, effrayante ou pas, c’est selon!

    http://www.youtube.com/watch?v=KGD-7M7iYzs Il faut voir ça!!!!
    La vie après la vie…et si la vie ne s’arrêtait jamais!

    En tout cas, excellent article polémique, enfin bon, c’est surtout moi qui polémique 😀

    Et pour le reste, rassure-toi Dorian, j’ai conscience que la mort fait partie de la vie…de là à dire qu’il ne faut pas en avoir peur, c’est encore un autre débat ;D

    @micalement.
    Christian.

    • Je suis d’accord sur toute la ligne avec toi Christian, sauf sur le fait que le sujet est “grave”. Oui je sais, je suis un bisounours = tout est parfait ici et maintenant et je pense qu’avoir peur de la mort c’est oublier de vivre pleinement dans le présent. (En revanche, j’aurais bien les boules si je clapsais maintenant :D)

      En tout cas, t’as raison, tu devrais écrire un bouquin, je le lirais avec plaisir 🙂

      Dorian

  13. @ Christian et Sylviane

    Oui, le sujet est passionnant à tel point qu’on en débat avec coeur et générosité ! 😉
    Je crois comprendre un peu ce qui sous-tend les propos de Christian: ces sujets sont d’une grande profondeur, touchent à un domaine qui n’a rien à voir avec la raison ou le monde physique, alors en parler comme ça avec des mots ça peut conduire à des malentendus … ou laisser libre cours aux charlatans.
    Cela n’empêche que dans tout cela, il y a de véritables expériences vécues par des personnes sincères, inexplicables par la raison et difficiles à relater avec des mots …
    En bref, de mon côté j’y crois, mais je crois aussi que la discrétion est de mise sur ces sujets, pour éviter qu’ils ne soient déformés et dépourvus de leur richesse spirituelle par une conceptualisation ou une récupération pour un motif ou un autre…
    En tous cas, bravo et merci à tous les deux pour ce débat !
    Amicalement

    Philippe

  14. Salut Philippe,

    Ta façon de voir ça est tout à fait pertinente.
    Merci d’avoir trouvé les mots que ceux qui s’expriment avec passion ont du mal à remettre en ordre.

    @micalement.
    Christian.

  15. Bonjour Sylviane, Christian et Philippe,

    Débat passionnant, en tout cas chapeau bas à Christian, il a fallu que je revienne sur ton commentaire ce soir après l’avoir lu hier.
    Ce n’est pas tant le débat sur le sujet qui m’interpelle mais plutôt la manière d’amener un avis “tout cru” sur un vécu.

    Le courage de dire une vérité, enfin je dirais plutôt le laisser libre cours à ses pensées, ses convictions, oser affirmer ses idées, bon ce n’est pas encore ce que je voulais dire…

    Enfin, je découvre un Christian passionné et tout en finesse dans ses idées, et si chacun osait s’exprimer de cette façon dans les commentaires, les débats seraient beaucoup plus riches. (voilà ou je voulais en venir en gros)

    Bon oui, tous les sujets ne s’y prêtent pas.
    Mais je nous trouve parfois bien trop froid quand nous sommes amener à exprimer notre avis et idées.

    Pour ma part je n’ai pas vécu ce genre d’expérience mais j’y crois, enfin un peu, disons que je suis disposée à le croire.

    Amicalement,

    Hélène

  16. Oui, au passage, Hélène y fait allusion et je ne l’ai pas mentionné : Bravo Christian pour avoir surmonté ce que tu as surmonté, et pour avoir gardé “la pêche” et l’humour ! 😉

  17. Je ne sais pas si on a du mérite ou pas…vraiment je n’en sais rien.
    Heu pour la pêche, Sylviane, je me suis peut-être laissé un peu trop aller ailleurs?

    La forme employée est sans doute un peu dure (bien que sur le fond, je ne change pas d’avis).

    Mais je pense que les liens qui traitent des sujets abordés méritent quand même d’être cités afin d’élargir un peu le débat?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_mort_imminente

    et une autre porte complément indispensable, je pense, à ce sujet, effrayante ou pas, c’est selon!

    http://www.youtube.com/watch?v=KGD-7M7iYzs Il faut voir ça!!!!
    La vie après la vie…et si la vie ne s’arrêtait jamais!

    @micalement.

  18. Merci Philippe d’exprimer ma pensée apparaissant effectivement en filigramme dans mon commentaire.

    Ma sensibilité a été touchée par le témoignage de Christian, ah tiens faisant lien avec le dernier commentaire de Sylviane sur mon dernier article. A chacun de comprendre.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.