*INTUITION* L'intuition et les rêves par Paule Boucher
Quand je conseille à mes patients : « Prêtez attention à vos rêves »,  j’entends par là : « Revenez à ce qu’il y a de plus subjectif en vous, à la source de votre existence et de votre vie, à ce point où vous participez, à votre insu, à l’histoire du monde.  

L’obstacle, d’apparence insurmontable, auquel vous vous heurtez doit être effectivement une difficulté insoluble, afin que vous ne continuiez pas à vous perdre dans la recherche de remèdes dont l’inefficacité est démontrée d’avance.  Carl Gustav JUNG

 Paule Boucher que nous avons déjà eu la chance d’entendre à propos des SIGNES DE JOUR nous parle aujourd’hui des REVES.

LES RÊVES, À QUOI SERVENT-ILS ? COMMENT S’EN SOUVENIR ? 

Sylviane Jung :

Bonjour Paule, comme nous en étions convenues lors de notre première conversation, nous allons parler des rêves et toi qui es une spécialiste des rêves puisque tu as fondé au Canada, une école qui s’appelle « l’ÉCOLE DE RÊVES, NUIT ET JOUR ». J’aimerais que tu nous dises, en tant que spécialiste, pourquoi il est important de se souvenir de ses rêves;

Paule Boucher :

D’abord je dois dire qu’il y a beaucoup de gens qui ont la fausse croyance qu’ils ne rêvent pas. Alors c’est tout à fait faux parce que tout le monde rêve, c’est prouvé de façon tout à fait scientifique en laboratoire. Et les rêves ça a tout un tas de fonctions très utiles. Il y en a quelques unes qui ont été prouvées scientifiquement par exemple, ça sert à consolider la mémoire et toute la chaîne d’ADN qui est révisée au moment du sommeil.

Cela sert aussi à éliminer le stress qu’on a accumulé dans la journée et Dieu sait si quand on vit en ville on a une vie trépidante. Les rêves ça nous permet d’éliminer tout son stress la nuit et ça nous permet aussi de libérer le émotions. Alors quand on refoule en journée, on travaille avec le public on n’a pas toujours la possibilité d’exprimer ce qu’on ressent ça nous permet pendant nos rêves de ventiler nos émotions et ce qui est prouvé aussi c’est que notre créativité est stimulée parce que ça nous donne des sujets qu’on aurait jamais eu l’idée d’appliquer.

 Certes, un rêve de beignet, c’est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c’est déjà un voyage.   Marek Halter

Les rêves prémonitoires

Les rêves prémonitoires


Le rêve est vraiment génial il nous apporte des idées ça peut être par exemple une idée de toile de peinture, une histoire pour un livre. Le livre de Brigitte Langevin (dont l’interview paraîtra peu avant Noël ici sur ce blog) RÊVES ET CRÉATIVITÉ publié au Dauphin Blanc . Elle a fait une belle recherche pour tout ce qui concerne la créativité qui a été acquise pendant le rêve comme par exemple .

La chanson Yesterday des Beatles ça provient d’un rêve aussi, Dr Jekyll et Mr. Hyde (Stevenson*) c’est un rêve aussi ?

Il y en a tellement. Le Coran a été inspiré à Mahomet à travers les rêves (Selon la tradition par l’Ange Gabriel*) et lui a permis de rédiger le Coran par la suite.

On trouve des solutions créatrices à nos problèmes de tout ordre à l’état de rêve. Cela peut -être par exemple si on a un problème financier on fait un postulat. On pose une question à des rêves. Je le fais de façon affirmative je dis par exemple : « cette nuit je trouve une idée créatrice à mon problème financier » et ça fonctionne.

 

On peut faire plein d’essais, maintenant il s’agit, quand on a eu la discipline et  la persévérance, de noter ses rêves, l’important est d’essayer de les comprendre, de définir ses symboles il faut rattacher ça toujours à son vécu personnel et les trucs pratiques pour se rappeler des rêves parce que c’est la première étape,  c’est le soir on peut écrire de se rappeler des rêves avant de dormir (je travaille avec les rêves depuis 1992) et jamais personne que j’ai côtoyé n’a dépassé 21 jours. Habituellement au bout d’une semaine à 10 jours les personnes se souviennent de leurs rêves.

S. J : Justement c’était une de mes questions : « comment on peut concrètement se souvenir de nos rêves ? »

Paule Boucher :  Alors je vous donne des trucs avant d’aller au lit c’est important de lire ne serait-ce que 10 minutes sur les rêves parce que tu sais ce sont les 20 dernières minutes avant d’entrer dans le sommeil qui sont déterminantes pour l’énergie du sommeil. Donc, c’est important si je lis sur les rêves avant de dormir car je reste dans cette énergie. Et ça, a un double avantage car il est possible que j’explore, que je vive ce que j’ai lu à l’état de rêves pour attirer des expériences.

Ensuite on peut écrire sur un bout de papier, avant de se coucher : « Cette nuit, je me souviens de mes rêves ». Et je n’ai jamais connu personne qui après 10 jours ne se soit pas souvenu de ses rêves. C’est vraiment très efficace.

Et tu as aussi la technique du verre d’eau. Tu prends la moitié d’un verre d’eau, tu le reposes et tu programmes que le lendemain matin en buvant tu vas te rappeler de tes rêves et ça fait une association qui fonctionne avec pas mal de gens.

S.J.  Bon, j’ai déjà essayé cette technique une fois ou deux mais toi tu dis qu’il faut être plus persévérante et essayer au moins une semaine, une semaine et demie

Paule Boucher : Il faut l’écrire et répéter tous les soirs : « ce soir, je me souviens de mes rêves » et il faut s’engager à laisser sur la table, du papier et un crayon pour écrire ses rêves parce qu’il faut poser une action.

 

rêver, rêver

rêver, rêver

S.J. Non, mais là je parlais de la technique du verre d’eau que j’ai essayé deux jours, mais rien n’est venu et j’ai pensé que si après deux jours on avait rien eh bien on abandonnait.

Paule Boucher : Mais pas du tout, et le verre d’eau ça a le double effet de réveiller le rêveur vers 5 ou 6h car il a besoin d’aller au petit coin donc il va se réveiller juste à la fin d’un rêve et ça aide à s’en rappeler car le rêve est tout frais dans la mémoire. Tu sais que le temps de rétention pour un rêve est de 5 à 10 minutes donc ça s’en va vite, il faut se dépêcher à l’écrire.

Le truc,  le matin au réveil il y a plein de gens qui n’ont pas d’hygiène du réveil.  Il faut garder la position d’éveil, c’est à dire, si je me réveille du côté droit, je dois garder cette position et les yeux fermés pour rester en cerveau droit car c’est le cerveau droit qui projette les images de rêves, et  il ne faut pas penser aujourd’hui j’ai un RV. Faut pas aller dans le futur, penser qu’est-ce que je vais mettre ce matin ou prendre à mon petit déjeuner.

Il faut rester en arrière,  dans la nuit. Et on reste comme ça deux ou trois minutes dans la position d’éveil, on note ses rêves et on peut se retourner de l’autre côté, du côté gauche et faire la même choses pour aller rechercher les rêves qu’on a eu en amont dans la nuit.

Si on dort sur le ventre on va le faire aussi, en prenant différentes postures parce que le rêve est mémorisé dans le corps selon la position où on était au moment où l’a fait. Et si vous vous réveillez la nuit et que vous venez d’avoir un rêve ne faites pas comme la majorité des gens de dire : « oh, je vais m’en rappeler », je vais le réviser dans a tête et demain, je vais m’en souvenir, car tout va s’échapper »

S.J. Oui, c’est très volatil le rêve

Paule Boucher : Oui, il faut l’écrire et se munir si possible d’une lampe  de chevet avec une ampoule bleue ou d’un stylo lumineux car c’est un outil merveilleux quand on veut vraiment travailler avec ses rêves, la lumière bleue empêche le rendormissement, l’impact sur le cerveau est mois grand

S.J. Et un dictaphone, c’est possible ?

Paule Boucher : Oui, mais pour moi je trouve que ça donne le double de travail, moi je préfère écrire mais je connais des personnes qui font ça au dictaphone et si on est efficace avec ça on peut le faire. Moi je m’en sers quand il  m’est venu des chansons à l’état de rêve parce que je n’écris pas la musique donc je dois le chanter pour pouvoir m’en souvenir

Par exemple, une personne qui fait de la musique, qui chante ou qui veut créer ses propres chansons elle peut faire des demandes à ses rêves mais elle doit enregistrer avec un dictaphone c’est bien

S. J. Alors là je vais te poser une question, il y a beaucoup de gens insomniaques. Donc, si on fait ce que tu préconises – et je suis tout à fait d’accord que c’est ce qu’il faut faire, j’écris mais après je ne vais plus jamais me rendormir

Paule Boucher : Je ne sais pas si tu connais le livre « le sommeil idéal » ? L’insomnie ça veut dire qu’il y a quelque chose qui cloche dans notre vie. Alors il faut voir ce qui cloche mais dans le livre de Nicole Graton, le sommeil idéal il y a des trucs très intéressants pour comprendre l’insomnie. Il faut sortir à l’extérieur pour exposer son oeil à la lumière naturelle durant 30 minutes et sans lunettes de soleil

S.J. : À n’importe quel moment de la journée

Paule Boucher : Oui même si le temps est couvert et qu’il n’y a pas de soleil, sortir dehors marcher à la lumière naturelle et pas près de la fenêtre, ça ne compte pas, IL FAUT ALLER DEHORS parce que la lumière c’est le synchroniseur du cerveau pour le cycle de veille et de sommeil. Donc, si on est insomniaque le truc est peut-être est basculé. A1243898801rL26Filors pour refaire son cycle il faut aller dehors et mettre son oeil à la lumière naturelle

Et aussi pour entrer dans le sommeil profond et que le sommeil soit réparateur, il faut faire de l’exercice pendant 30 minutes. Il faut faire une dépense énergétique parce que le corps est comme une dynamo, alors si on ne décharge pas de l’énergie de la dynamo, il va empêcher d’entrer dans le sommeil profond

S.J.: Oui il faut faire de l’exercice

Paule Boucher : Absolument et l’alimentation aussi, le soir il faut éviter la caféine, la théine, les desserts sucrés, tout ce qui est stimulant. On ne va pas manger du chocolat avant de se coucher quand même et même l’alcool. Il y a des gens qui disent je prends un verre d’alcool avant d’aller dormir, mais c’est très mauvais parce que l’alcool est très trompeur ça rend moins vigilant, un peu comme si on est engourdi, on a besoin de dormir mais ça bousille le cycle du sommeil. On reste en surface, on ne va pas en sommeil profond.

Ce qui fait qu’une personne alcoolique qui va en sevrage, ça prend et deux ans avant que son cycle naturel de sommeil revienne à la normale. Donc, le vin le soir ce n’est pas très bon.

Donc, un dernier conseil pour une bonne communication avec les autres, je vous conseille de lire un de mes livres qui s’appelle « RÊVE ET TELEPATHIE » qui vous permet d’utiliser la communication à l’état de rêve et améliorer votre relation avec les autres. Donc, c’est très utiles quand on veut améliorer ses relations familiales, sociales ou professionnelles, alors je vous souhaite de BEAUX RÊVES ET UN BON SOMMEIL

Donc le résumé pour se rappeler de ses rêves : 

se dire avant d’aller se coucher que l’on va se rappeler de ses rêves

avoir un carnet, un stylo/crayon, une lampe et tout de suite les écrire quand on se lève la nuit

le matin rester dans la même position de celle qu’on avait au réveil pour se souvenir du dernier rêve

 et le noter immédiatement

se mettre dans la position de l’avant-dernier rêve (sur le ventre, dos…) pour s’en souvenir

Jung et les rêves

 

En fait, les rêves sont des produits de l’âme inconsciente; ils sont spontanés, sans parti pris, soustraits à l’arbitraire de la conscience. Ils sont pure nature, et, par conséquence, d’une vérité naturelle et sans fard.

« Vos rêves sont l’expression de votre nature subjective :  c’est pourquoi ils peuvent vous révéler par quelle erreur d’attitude vous vous êtes fourvoyé dans une impasse. » Carl Gustav JUNG

« Je ne me prévaux d’aucune théorie des rêves; j’ignore leur provenance. Je ne suis pas le moins du monde assuré que ma façon de traiter les rêves mérite le nom de méthode. (…)  Mais d’un autre côté, je sais que lorsqu’on médite un rêve assez longtemps, en allant au fond, lorsqu’on le conserve par devers soi, l’examinant de temps en temps sous ses différents aspects, il s’en dégage en général, toujours, un intérêt certain. logiquement inattaquable! 

 

Si vous voulez vous procurer les livres dont nous parle Paule Boucher

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
12 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,
    Bonne idée la piste des rêves, moi, je rêve beaucoup ou tout du moins, et je me souviens du dernier la plupart du temps. Avant de me lever, je prends le temps de le reconstituer.
    Certaines fois, je fais bien les liens avec la réalité ou les messages que je peux retirer, mais bien souvent c’est tellement farfelu, que je ne vois pas de rapport avec ma vie.
    Mais peut-être que si j’écris, je comprendrais mieux la teneur des messages de mon subconscient.

    Et merci infiniment d’avoir promu mon blog au rang de chouchou cette semaine, c’est vraiment très sympa, et ça me fait très plaisir.

    A bientôt Sylviane,
    Patricia

    • Bonjour Patricia,

      En effet les rêves sont vraiment importants et aident formidablement à vivre la journée et les reste du temps d’ailleurs.

      Il y a des rêves qui marquent vraiment et dont on se souvient des années après c’est mon cas car j’ai fait un rêve à un moment de ma vie où c elle-ci était vraiment chaotique et il m’a donné une « confiance dans le futur » qui m’a complètement remise sur les rails.

      Merci pour ta fidélité

  2. Bonsoir Sylviane,

    Très intéressant sujet ! Analyser les rêves est quelque chose de tout à fait passionnant. Jung disait d’eux qu’ils sont la voie royale vers l’inconscient.
    Personnellement avant de m’endormir je me donne quasiment l’ordre de me réveiller la nuit pour noter mes rêves. Il suffit d’écrire quelques mots clés pendant la nuit et le lendemain les idées reviennent à la lecture de ces mots clés. Tu peux alors écrire de façon plus détaillée.
    Pour ne pas me réveiller complètement j’écris dans le noir en me guidant de mon autre main. A chacun ses « trucs » 🙂
    Merci Sylviane et à bientôt,
    Michèle

  3. Bonjour Michèle,

    Oui à chacun ses trucs Paule recommande la lumière bleue et d’autres un dictaphone enfin chacun doit « sentir » la technique ou le truc qui est le mieux pour lui.

    Le rêve est un monde à lui tout seul et est totalement fascinant (pour moi) . Une chose est sûre, seul le rêveur peut arriver à décoder son rêve (avec l’appui d’un professionnel parfois) mais c’est lui qui détient la clé des songes et tous les dictionnaires que l’on trouve sur le marché ne servent à rien si ce n’est souvent à perturber le rêveur.

    A très bientôt Michèle

  4. Bonjour Sylviane,

    J’accorde beaucoup d’importance aux rêves, j’ai donc suivi ton interview avec intérêt.

    Lorsque je sèche sur une histoire ou autre chose, j’essaie de m’endormir en pensant au problème en question et j’ai souvent la solution le matin en me levant.

    Ne dit-on pas d’ailleurs que la nuit porte conseil ?

    Paule parle de Stevenson. J’ai appris que le fameux auteur de « L’île au trésor » s’adressait à son subconscient le soir avant de se coucher pour qu’il lui suggère de bonnes idées pour son roman en cours.
    Au vu de ses succès littéraires, il devait certainement employer la bonne méthode 🙂

    En tout cas merci pour ce podcast très instructif.

  5. Bonjour Jean-Charles,

    Merci encore une fois pour ton commentaire et c’est vrai que les rêves sont essentiels non seulement pour découvrir une solution à nos problèmes mais aussi pour notre équilibre psychique et aussi pour développer notre créativité.

    A ce sujet, je vais interviewer une personne qui a écrit la-dessus et qui est aussi bien sûr spécialiste des rêves. je suis certaine que cela t’intéressera. A paraître juste avant Noël;

    A très bientôt

  6. Bonjour,

    les rêves sont étranges… je n’ai pas toujours envie de les interpréter. Par contre, à chaque fois que je fais un rêve agréable ou désagréable, il se passe toujours un événement agréable ou désagréable le lendemain et dans ce cas, je me souviens du rêve.
    Cette nuit j’ai fait un rêve désagréable et ce matin une fausse poutre de ma chambre est tombée sur mon lit alors que je dormais. Rien de grave puisqu’il ne s’agissait pas d’une vraie poutre en bois…

  7. Oui les rêves si on y fait attention sont de véritables mines d’or et ne pas s’en occuper c’est se couper d’une sérieuse aide.

    C’est un monde fascinant et je suis certaine que vous aimerez l’article qui paraîtra la semaine prochaine d’une autre grande spécialiste canadienne des rêves et qui nous parlera aussi des cauchemars.

    Merci a. Ous pour ce commentaire et excellente année 2012

  8. Bonjour Sylviane,
    alors moi je me suis posée une question hier avant de m´endormir. En effet, il s´agit d´un poste de travail que l´on m´a proposé et je me suis posée la question de savoir si ce serait positif pour moi.
    Alors dans mon rêve, j´ai entendu la personne qui me propose le job dire . »chacun fait son travail » et il montait les escaliers avec comme une longue rallonge qu´il a reliée de bas en haut jusque dans la maison de mes parents…
    Qu´en pensez vous?
    Je compte me reposer la question encore…
    Merci

  9. Bonjour Sira,

    Merci de ‘avoir posé votre question car cela va me permettre de préciser un point très important qui est le suivant : quel que soit le chemin que votre intuition emprunte pour vous envoyer un message c’est toujours vous qui détenez la clé de l’interprétation (j’ai écrit un article là-dessus cette semaine (http://lescheminsdelintuition.com/decoder-et-interpreter-les-messages-de-lintuition1/).

    Cependant, je peux vous donner quelques idées par exemple que représente pour vous la maison de vos parents est-ce positif ou négatif, comment vous sentiez-vous après ce rêve , à l’aise ou non, ?

    Dans le 2e article qui paraîtra fin février vous aurez encore à votre disposition d’autres idées de décodage mais ce qui est le plus important c’est de savoir comment vous ressentez les messages si c’est désagréable alors ne donnez pas suite au projet en cours.

    Vous avez des articles avec des exercices qui peuvent vous aider dans ce sens il s’agit de :

    http://lescheminsdelintuition.com/developper-lintuition-en-samusant1/
    http://lescheminsdelintuition.com/developper-lintuition-en-samusant2/

    Me donnez l’autorisation pour que je donne votre exemple dans mon article (en ne donnant que votre initiale bien sûr ) ?

    Merci et à bientôt

  10. Hallo Sylviane!
    Bien sûr, c´est comme vous voulez!
    Comme je suis une passionnée de l´intuition qui jusque maintenant n´a pas encore sû comment maitriser et/ou developper cet art, j´ai aussi fait le test avec un livre (une bible) ce matin.
    Et bien, je suis tombée sur un passage de la parabole des Talents.
    Le passage disait: « Son maître lui dit: c´est bien mon fils….tu as été fidèle… »
    Ma conclusion est que, ce Job est en tout cas bon pour moi. Ce sera peut être l´occasion d´exprimer des talents cachés en moi car jusqu´a présent, je ne suis pas satisfaite du travail/études que je fais.
    Je trouve cela assez sec je dirais…
    Donc ce travail sera très bon pour moi à condition que je laisse s´exprimer ce talent caché que j´ai en moi, ce don que j´ai…
    Sinon, dans le rêve, je me suis sentie aussi bien.
    Merci

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.