*STRESS* La fin du monde est paraît-il dans un mois

Depuis plusieurs mois, nous n’entendons parler que de fin du monde (annoncée par las Mayas). Je connais tout un tas de gens qui font des réserves d’eau et de victuailles mais si c’est vraiment la fin du monde je suis d’accord avec Einstein qui disait : « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième ». Et les réserves ne serviront pas à grand chose !

 

Ne vous stressez pas, réjouissez-vous, ce n’est pas la fin du monde !!!

  • Il y a aura bel et bien un Noël 2012 et un 1° janvier 2013 !!! Ce n’est pas la fin du monde qui nous attend… Mais nous sommes en pleine transformation d’un monde. Cela, oui !!! 
  • Certes, ce n’est pas toujours très confortable et parfois très difficile.
  • Beaucoup se sentent bizarres… On ressent des coups de pompe, une intense fatigue, des bobos divers et variés. Les nuits sont souvent perturbées.
  • Notre perception du temps n’est plus la même. Il file à tout allure…
  • Enormément de personnes sont confrontées à des soucis financiers du fait de la crise économique et ressentent de l’insécurité.

Les scientifiques s’accordent sur le fait qu’il y a de plus en plus de tempêtes solaires et que cela modifie l’énergie électromagnétique de la terre.

 

tempête solaire


  • Tout cela nous invite – ou plutôt nous oblige – à un profond changement intérieur.
  • C’est le but !!! Réjouissons-nous au lieu de nous stresser…
  • Comme nous contrôlons de moins en moins notre quotidien et notre avenir, nous sommes amenés à lâcher prise.
  • Ce qui est à l’opposé de notre éducation et de nos références socioculturelles. Une fantastique révolution intérieure

 

QU’EST-CE QUE LE LÂCHER-PRISE

  • Lâcher prise, c’est apprendre à faire totalement confiance à la Vie.
  • C’est nous reconnecter avec nous-même.
  • Qui sommes-nous ? Nous sommes un Etre spirituel qui fait une expérience matérielle en étant incarné sur cette planète. Et non l’inverse.
  • Le but de notre existence ici est d’expérimenter, d’apprendre, d’évoluer. Il est aussi de partager, d’aimer, d’être utile.
  • Lâcher prise, c’est aussi se libérer peu à peu de son ego.
  • C’est abandonner nos programmations et nos formatages pour nous ouvrir à notre moi profond. 
  • Qu’est-ce qui me rend vraiment heureux ou heureuse – loin des mirages de la société de consommation?
  • Qu’est-ce qui est essentiel pour moi ?


Nos Guides nous accompagnent à tout instant et ne demandent qu’à nous aider, c’est leur mission. Faisons appel à eux consciemment.  

www.chantalrialland.com

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
26 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,
    Tu sans aucun doute raison pour la fin du monde. Elle a été si souvent annoncée. Pourtant nous sommes encore sur cette bonne vieille terre.
    Et même si cela était.
    Après il y aurait peut-être une sorte de vie différente où il n’y aurait ni compétition, ni méchanceté, ni envie, ect.
    Il n’y aurait que l’amour et une conscience collective avec l’univers.
    JE rêve !
    Tant mieu
    x, ça froisse les draps.

  2. bonjour sylviane
    j ai 2 personnes autour de moi qui stockent effectivement des vivres pour le fameux 21 decembre. moi je serais a Rio de janeiro je boirai une caipirinha a la sante du nouveau monde. bon week end

  3. Voilà qui est parlé Alexandra ne pas écouter les oiseaux de mauvaise augure et vive le nouveau monde (après le 21 décembre 2012)

  4. Bonjour Sylviane et Chantal,

    Je n’ai pas pensé à cela : stocker des vivres. Au contraire, j’envisageais de donner notamment des conserves que j’ai chez moi pour les paniers de Noël…

    Je me demande bien à quoi ressemblera le 23 décembre par rapport au 20 par exemple.

    Ceux qui font des provisions n’ont pas à acheter de cadeaux de Noël car ce sera inutile… C’est un mal pour un bien…

    Espérons que nous seront là pour vivre le nouveau monde, dans un mois…

    Amicalement,
    Sco! 🙂

  5. BONJOUR
    Si des changements extérieurs sont effectivement à attendre , je pense qu’il ne sont là que pour nous amener à changer intérieurement ….
    C’est la fin d’un monde plutôt que la fin du monde!!!c ‘est sans doute en premier lieux nos mondes intérieurs respectifs qu’il faut
    modifier. ne verrons nous pas alors l’extérieur se transformer ??

    bonne journée

  6. Salut Sylviane,

    Moi, j’ai quand même un doute en ce qui concerne cette fin du monde.

    Au cas où ça arriverait et qu’il n’y ait pas de Noël, j’ai gardé tous les tickets des cadeaux pour aller les rendre aux magasins.

    Pas folle la guêpe.

    Prudence avant tout.

    @+
    Christian.

  7. Bonjour Sylviane, bonjour Chantal,

    Comme l’homme pour « avancer » à souvent besoin qu’on le pousse…et que c’est dans les difficultés et les drames que l’évolution de la vie fait un pas de géant…Et bien vive le 21 décembre!

    Si le cela amène remise en question positive et comme vous le dites, un grand lâcher prise !

    Bien amicalement,
    Christine

    PS : bonne idée Christian, je garde à partir de maintenant tous les tickets d’achats prévus pour les fêtes, pour me faire rembourser, au cas où…! 🙂

  8. Bonsoir Sylviane,
    Trois dates de grands mouvements énergétiques
    sont prévues d’ici la fin de l’année: le 21 novembre,
    il y a 3 jours, le 12 décembre et le 21 décembre.
    Moi je ne crois pas à la fin du monde mais je sens
    bien dans mon corps , mes rêves et ma façon d’agir
    qu’il y a un grand bouleversement.
    J’ai l’impression que c’est une ouverture qui se
    prépare mais qui dit plus de lumière dit aussi plus
    d’ombre.
    Mon impression c’est que nous vivons un grand nettoyage
    de nos mémoires (comme dirait Hew Len de Ho’oponopono)
    mais qu’elles se mettent aussi en scène dans notre vie
    afin d’être libérées.
    Si tout le monde met en scène ses ombres en même temps,
    ça risque d’être une joyeuse pagaille.
    Heureux qui savent lâcher prise comme tu nous y
    invites ou ceux qui ont assez travaillé leurs ombres pour
    les reconnaître et garder leur centre stable, quoiqu’il arrive.
    Je croyais que je n’allais pas faire d’extravagances
    autour de ces dates et puis je me suis vue acheter
    un billet d’avion pour la Thaïlande, Va comprendre…

  9. Oui Hannah, mais la part d’ombre serait déjà à évacuer de chacun d’entre nous et comme disait Jung : »travailler sur son ombre est assez impopulaire »

    Oui les grands bouleversements ont déjà commencé et je lis en ce moment un livre fort intéressant « Cher Lama Zopa » dans lequel il dit des vérités pas toujours faciles à entendre et intégrer pour mal de gens mais qui sont entrés en résonance avec mes convictions :

    « la meilleure solution pour résoudre toutes les maladies et avoir une bonne vie, consiste à purifier les causes de souffrances et s’abstenir des négativités »

  10. Bonjour Sylviane et Chantal,
    Lire cet article ce matin me fait du bien. En effet, je suis si souvent fatiguée ces temps-ci, avec des nuits tellement mauvaises, un peu comme si j’étais constamment vigilante ou devais l’être…
    Alors qu’il suffirait que je me rappelle que c’est normal, en ce moment. Je le sais pourtant et je ne cesse de demander l’aide de mes guides. Ils sont là, je le sais, je le sens. Je suis quand même très fatiguée et mangée par le temps.
    Lâchons-prise ! Oh oui et rien que de le dire me fait du bien…
    Merci pour ce rappel et bravo pour la lecture sensée et si sereine.
    A bientôt !

  11. Bonjour Sylviane,
    Je ne crois pas du tout à la fin du monde. En revanche, il y a beaucoup de signes que 2013 sera difficile à vivre par rapport à la situation économique. Dans mon quartier tous les commerçants sont pessimistes, les restaurants sont quasiment vides, la moitié sont à vendre mais personne n’achète, les taxes ont été multipliées jusque par 8. Moi qui prône la pensée positive, j’avoue être déstabilisé. Mais parfois, il faut bruler ses vaisseaux pour avancer de plus belle.

  12. Bonjour Sylviane,

    Par expérience, je dirais que mon monde a pris fin après mon burnout, cette maladie m’a fait prendre conscience de qui on est vraiment au détriment des fausses croyances.. enfin ! Depuis lors, c’est comme si mon passé dans cette vie n’avait jamais existé et je ne planifie rien pour le futur… par contre, le moment présent est sacré et amusant même !
    J’en souhaite autant à chacun d’entre vous…
    Martine

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.