L'intuition en vidéo : les messages du corps

Vous avez déjà pu lire sur ce blog combien il est essentiel d’écouter votre corps car l’intuition va se servir de vos sensations corporelles pour vous transmettre ses messages. Faire la différence entre une sensation de confort, ou de malaise,  est donc d’une importance capitale afin de pouvoir “recadrer” immédiatement votre comportement ou votre conversation comme vous le verrez dans l’exemple personnel que je vous donne aujourd’hui

Donc, dans cet article, vous allez faire une petite révision pour progresser dans le décodage de l’intuition.

ECOUTEZ VOTRE CORPS POUR “ENTENDRE” LES MESSAGES DE VOTRE INTUITION

Pourquoi ?

Eh bien comme vous allez le voir dans la vidéo, grâce à ça,  j’ai pu retourner une situation apparemment désespérée et réussir à avoir le travail dont j’avais tellement besoin.

Si je n’avais pas fait attention ou pas “écouté” les messages de mon corps lors de cette entretien ma vie aurait été complètement chamboulée dans le mauvais sens du terme

L’exercice s’est révélé extrêmement formateur car la leçon est restée gravée en moi à jamais car depuis je me fie inconditionnellement à ma boussole intérieure 

L'intuition: ma boussole intérieure

L’intuition: ma boussole intérieure

(…) La recherche scientifique montre notamment que notre corps décode en permanence ce à quoi nous allons être confrontés d’ici quelques secondes : et ceci spontanément et même si nous n’en avons pas conscience.

Notre corps est toujours en avance” sur notre intellect : c’est vrai pour les organes comme la peau, les intestins  le coeur …

Par l’apprentissage et la pratique notamment en travaillant notre perception sensorielle et la gestion cognitive de ce que nous percevons, il devient alors possible de contrôler les processus liés à l’intuition, et donc d’utiliser consciemment les informations intuitives” –

Interview d’Alexis Champion dans la revue INEXPLORÉ N° 19  

 

Donc, vous avez compris combien il est essentiel de prêter attention aux messages de votre corps 

L’exercice ci-dessous est à faire et refaire tant que la compréhension immédiate de vos sensations corporelles ne sera pas automatique 

Fermez les yeux (pour éviter toutes les sollicitations visuelles inévitables qui peuvent détourner l’attention) et

pensez à une personne avec laquelle vous avez des difficultés ou avec laquelle vous n’êtes pas du tout en confiance  et “écoutez votre corps”.

Que ressentez-vous ? À quel niveau du corps ? Quelles sensations éprouvez-vous ?

Soyez le plus concret possible, évitez les expressions telles que “pas bien” ou “pas super” qui ne veulent rien dire de précis.

Exemple :

Vous pourriez dire :

“je sens une impression d’étouffement au niveau de la gorge (ou d’ailleurs), j’ai envie de fuir, j’ai mal à la tête ou à l’estomac, je me sens oppressée, j’ai envie de pleurer, etc.”.

 

Ce que je comprends c’est que si au contact de quelqu’un d’autre, je ressens la même chose cela ne sera pas très positif.

 

Maintenant, pensez à une personne que vous trouvez sympathique ou que vous aimez.

Que ressentez-vous ? À quel niveau du corps ? 

Qu’en déduisez-vous par rapport à l’exercice précédent ?

 

Recommencez avec une autre personne “difficile” et tout de suite après une personne “sympathique” et notez bien la différence entre les deux,

Recommencez autant de fois que vous pouvez pour bien sentir les différences entre les divers états.

 

Maintenant, toujours les yeux fermés, souvenez-vous de votre premier jour de rentrée des classes. Si vous n’en avez aucun souvenir, cela ne fait rien. Dites-vous simplement“je vais retrouver mon premier jour de classes” et laissez venir les sensations.

Vous serez étonnés car même si vous ne vous rappelez de rien (consciemment), votre intuition vous le transmettra. Vous pourrez pratiquer avec d’autres événements ou personnes de votre vie et noter toutes vos sensations

Aujourd’hui, vous allez donc voir en action Danièle que vous connaissez déjà par les vidéos précédentes et vous entendrez comment elle ressent des sentiments de joie ou de tristesse dans son corps 

 

 

La semaine prochaine pas de nouvel article car je serai en formation et je vous donne RV le 14 juillet non pas pour fêter la prise de la Bastille mais pour un nouvel article : 

La Gazette des Chemins de l’Intuition

dédiée au farniente et dans laquelle vous trouverez articles et livres qui vous permettront de passer du bon temps à la plage (ou ailleurs) si vous avez la chance de partir sinon chez vous

“Des lectures pour passer de bonnes vacances chez vous ou ailleurs”

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
16 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,

    Tes exercices pour faire la distinction entre les deux genres de situations ou de personnes (agréables et désagréables) est très simple à comprendre et à faire.

    Je me demande tout de même ce qu’on peut dire des sensations qui peuvent être présentes à la fois dans des moments agréables et désagréables. Je pense, par exemple, à la fébrilité. Je trouve que c’est à la fois agréable et désagréable, selon la situation.

    Merci à vous deux pour cette vidéo. C’est vraiment sympa de vous voir toutes les deux. Je fais un petit coucou à Danièle. Et j’espère vous voir à nouveau ensemble! 😉

    Et je partage cet article, car nous avons tous besoin de nos brancher sur nos ressentis, intuition ou pas.

    Amicalement,

    Sco! 😉

    • Bonjour Sco!
      C’est pareil tu n’éprouves pas les mêmes sensations quand tu es fébrile de peur ou fébrile de joie le tout est toujours d’écouter son corps les sensations ne sont pas du tout pareilles et c’est pour cela qu’il est essentiel d’être attentifs

      La fébrilité quand à moi est souvent liée au stress et les sensations neutres sont à prendre en compte quand on sait bien faire la différence entre celles qui sont agréables et les autres

      Merci d’avoir partagé

  2. Bonjour Sylviane
    Ces exercices sont très intéressants ; c’est vrai que notre corps est en avance sur notre intellect ; je l’expérimente souvent à propos d’évènements auxquels doivent participer des gens que j’aime même si ces personnes sont à des milliers de kilomètres de moi ; je dis toujours que mon corps sait avant moi ce qui va se passer ; si je me réveille le matin en pleine forme , heureuse ,presque euphorique , les choses se passent bien pour eux et inversement si les choses doivent mal tourner , je le sais déjà au réveil : je me sens mal , je suis d’une humeur massacrante… et ça ne rate jamais , c’est systématique
    Ce qu’il faut arriver à faire , c’est de faire confiance notre intuition ; c’est une formidable boussole

    • Bonjour Janine,

      Oui l’intuition est une vraie boussole dommage que si peu de personnes lui fassent confiance (quoique maintenant de + en + de gens s’y fient mais il y a encore du boulot)

      Quand mes enfants ne vont pas bien je le sens aussitôt et même s’ils ne disent rien je “sens” que quelque chose les préoccupe, je sens aussi quand qq chose va bien se passer alors qu’ils stressent et j’arrive à les calmer

  3. bonjour Sylviane,
    très sympa cet exercice, qui consiste à se replonger dans un évènement heureux ou triste, et de connaître les sensations corporelles, quant à moi l’évènement le plus dramatique de ma vie a été, non pas le jour de la rentrée des classes, puisque étant la plus petite et afin de m’habituer à l’école j’étais dans la même classe que ma soeur (qui a toujours un an de plus que moi), mais cet évènement a été la séparation afin que je rejoigne ma classe, je pense que non seulement moi mais tous ceux qui étaient dans la classe de ma soeur et la mienne doivent s’en souvenir !!!!!!!!!! j’étais dans une école religieuse et il a fallu mon maître de classe et une soeur afin de me tirer, et je ne vous parle pas des cris, on aurait pu penser à un cochon qui sait que son heure est arrivée !!!!!!!!! bref ! au bout de quelques temps cela s’est passé.
    vraiment très bien expliqué et la vidéo est très sympa.
    merci pour tout ce travail que vous faites pour nous.
    bien à vous et très cordialement
    Véronique

    • Bonjour Véronique,

      Personnellement j’ai eu plusieurs ‘jours pires” mais le pire des “pires” fut le jour où j’ai appris que ma mère venait d’avoir un AVC

      Autrement le fait de connaitre nos sensations corporelles de joie ou de tristesse ou de malaise est une aide absolument essentielle car c’est peut-être grâce à cela que nous pourrions être sauvés un jour (le mot sauvés n’est pas un vain mot) car enseigner à nos enfants (et aux adultes) dès leur plus jeune âge à faire la différence entre les deux pourra leur faire sentir quand ils courent un danger

  4. Bonjour Sylviane,
    oui c’est terrible un AVC, j’en suis tout à fait sûre, nous avons tous eu des moments terribles dans notre vie et quant à moi je sais de suite reconnaître, tout comme vous, si la personne apporte du positif ou du négatif, il m’est même arrivé de voir autour d’une personne des boules noires, de suite j’ai compris que cette personne n’allait pas bien en elle et qu’elle allait se décharger sur moi, j’ai laissé faire et finalement sans la contredire elle s’est, petit à petit, éteinte de ses boules noires !!!!!!!!!!
    merci pour votre site, il est vraiment très bien et essentiel.
    Véronique

  5. Bonjour Véronique,

    Une technique aussi que je recommande et pratique dès que je sens venir de l’énergie négative c’est la bulle.

    Je le fais tous les jours et protège enfants, maison, biens et ça marche vraiment

    J’en ai parlé longuement dans plusieurs articles mais le premier c’est l’exercice du sanctuaire

    http://lescheminsdelintuition.com/lintuition-en-exercice2-meditation-du-sanctuaire/

    Merci pour votre gentil commentaire

  6. oui Sylviane, vous avez raison, je vais faire ce que vous préconisez, car en effet les protections sont très importantes !!!!!!!!!!
    Véronique

  7. Bonjour Sylviane,

    L’interview d’Alexis Champion t’a inspiré un bien bel article.
    Pour ma part, je ne pourrais pas aller contre mon intuition, quand bien même je me méfierais.
    Cela ne passe pas par la raison, et la sensation s’impose.
    Au point que cela est parfois difficile, quand il s’agit de côtoyer régulièrement, par obligation professionnelle par exemple, des gens qui dès le premier contact ne me disent rien de bon.
    Je le sais, je le sens, et malheureusement je me trompe rarement.
    Par contre, sentir une situation à distance comme Janine le décrit, me semble moins fiable pour moi. Je vais m’entraîner.
    Merci de rappeler ton article précédent avec l’exercice du sanctuaire. Je vais aller le lire.

    Et j’attends avec impatience la gazette à venir.
    Bonne formation.
    Amicalement.
    Marie.

  8. Bonjour Marie

    Ce n’est pas Alexis Champion qui m’a inspiré l’article puisque nous avons tourné la vidéo en Avril et l’interview dont je parle vient de sortir mais comme je suis les cours de chez IRIS (je pars la maintenant) éidemment tout se recoupe

    Sentir une situation à distance, décrire une maison dont on ignore tout je le pratique depuis un certain temps et vais en apprendre davantage là-dessus cette semaine)

    La dernière fois que je me suis lancée à décrire la maison de quelqu’un, Alexis Tournier m’a dit que c’était exact à 70% alors que j’ignore tout de la personne

    Mais n’importe qui avec un peu d’entraînement peut le faire mais je te tiens au courant puisque c’est l’objet de mon prochain stage

    Je mettrai espérons-le des exercices qui prouveront cela et vous aideront à faire la même chose

    Merci et à bientôt

  9. Bonjour Sylviane,

    Désolée de réagir lentement sur tes blogs, je donne beaucoup de ma vie ces jours-ci à ma machine…Qui ne me le rend pas forcément !

    Je m’étais posé la question justement à propos de la chronologie :
    soit Danièle a passé des vacances à Lisbonne la veinarde, soit Sylviane est dans le secret des dieux.

    Le contenu de ton prochain stage m’intéresse au plus au point bien sûr. Je serai donc très heureuse de te lire.
    A bientôt et bon séjour à Paris.
    Amicalement.
    Marie.

  10. Bonjour Sylviane,
    C’est une technique que j’utilise très souvent pour valider les choix des personnes que j’accompagne, ou pour les aider à prendre une décision que de les aider à prendre conscience de la réaction agréable ou désagréable de leur corps…
    Je trouve que la réponse du corps est souvent beaucoup plus juste que la réponse du mental.
    Prends soin de toi
    Luc Mister NO Stress

  11. Bonjour Sylviane,

    Cela fait longtemps maintenant que j’essaie de pratiquer ou plutôt d’écouter mon intuition quand je rencontre quelqu’un. Pourtant, je suis encore parasitée par mon éducation judéo-chrétienne et il m’arrive souvent de “corriger” mes mauvaises impressions parce que c’est mal de penser négativement à propos de quelqu’un.
    Je lutte avec férocité, mais c’est tenace et, du coup, je fais vraiment des erreurs d’interprétation !
    Grâce à tes conseils, je sens que je vais aller mieux plus vite.
    Merci et à bientôt !

  12. Bonjour Sylviane,

    Merci pour cet article ! C’est dingue les différences que je peux ressentir en faisant ce test… Mais tu sais, il m’est arrivé de ressentir “en direct” des choses qui m’ont troublée et mise très mal à l’aise.

    Je ne sais pas si j’ai un bon capteur de mauvaises ondes mais je me souviens de 2 fois où en discutant avec un homme, j’ai clairement senti de très mauvaises choses. Je me suis sentie très mal d’un coup, comme mise à nue, agressée, et pourtant il n’y avait aucun mot déplacé ou autre mais je sais qu’à ces moments-là il s’est passé quelque chose et mon corps l’a vraiment ressenti…

    Par contre, j’ai du mal à faire ce même exercice avec une situation pour m’aider à faire un choix. Est-ce que ça peut fonctionner de la même manière ? Si je me mets en condition en imaginant une situation ou une autre, est-ce que mon corps saura où il vaut mieux aller ?

    Je te souhaite une belle semaine !

    A bientôt : )

  13. Article interessant même si je ne suis pas d’accord à 100%

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.