L’intuition en vidéo : exercice de la revue

L’intuition en vidéo  : exercice de la revue

Une vidéo pour un exercice dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois et qui va vous donner l’occasion de vous entrainer à décoder et interpréter l’intuition et de peut-être faire partie des deux gagnants qui seront tirés au sort dimanche prochain.

Je vais aussi transcrire dans les grandes lignes cette vidéo afin que les deux personnes mal entendantes qui m’ont contactée la semaine passée puissent aussi participer au tirage au sort et aient une chance de gagner ces fameuses 15′ gratuites avec moi. Ainsi, Je crois que tout le monde sera content

L'intuition avec une revue

L’intuition avec une revue

L’INTUITION VOUS RÉPOND À TRAVERS UN MAGAZINE,

vous pouvez relire l’article où je parle de cet exercice en détails “Développer l’intuition en s’amusant1″

 

Donc, pour résumer,  vous prenez un magazine avec des photos,

vous avez vos questions dans des enveloppes vous en piocher une en vous disant que Vous ou la personne qui fait l’exercice allez répondre à la question qui se trouve dans l’enveloppe

Vous (ou l’autre personne) ouvrez une revue en vous laissant IMMÉDIATEMENT ATTIRER par une photo et vous commencez à décrire tout ce qui vous vient

 

La photo que j’ai tirée pour Karine (les grandes lignes)

 

Capture d’écran 2014-04-07 à 11.10.31

une femme avec une position lascive mais pas vulgaire

pas facile de poser pour ce genre de lingerie

les hommes fantasment avec les porte-jarretelles mais nous avons été bien contentes nous les femmes dans les années 65/70 de connaître les collants qui nous ont libérées

les femmes utilisent ce genre de lingerie pour le plaisir des hommes et le leur (donc notion de plaisir)

sa position est un peu équivoque même si c’est la pub d’un grand magasin

je dirais qu’elle a la meilleure position possible pour présenter ce genre d’article

ce qui me vient tout se suite c’est que cela ne doit pas être facile pour présenter ce genre d’article

 

Question de Karine : Vers quelle orientation professionnelle C. doit se diriger

(voici ce qui a surgi chez Karine et Sylviane pour l’interprétation)

Je suis un peu surprise, ça me déconcerte

C’est un homme, pas une femme

Il y a la notion de se mettre à nu, être soi-même

Je vois la sensualité, la nudité, C. (un homme) , la notion de luxe aussi, c’est une lingerie raffinée, ce n’est pas n’importe qui qui porte des porte-jarretelles, quelque chose

quand une femme met cela il y a la notion de plaisir aussi

elle a tous ses atouts, elle a tout pour elle

au début dit Karine , j’ai été déconcertée mais maintenant ça coule, je vois plus nettement les choses

Il ne faut pas avoir peur de parler et de dire tout ce qui nous asse par la tête, c’est un peu l’association d’idées de Freud ou Jung, et il est important de parler sans peur ni tabous, d’y aller quoi …

L’important est de rapidement sentir et faire venir tout ce que certains mots vous disent, faire des associations le nu, la nudité, lascive (est-ce intéressant ou pas) et faire venir tout cela très vite, tout ce qui vient sans censurer, laissez-vous vraiment aller comme un jeu

 

2e EXERCICE (c’est Karine qui parle et décrit la photo)

c’est une femme sophistiquée, aventurière, qui semble à l’aise dans sa vie, elle sait ce qu’elle veut, indépendante,

chapeau= chef = elle avance dans la vie, sûre d’elle

elle se cache derrière les lunettes mais aussi c’est pour mieux observer tout son environnement

elle explore ainsi mieux son environnement, elle est à l’aise, elle semble libre dans ses mouvements, elle est sûre d’elle et libre, environnement très serein, elle avance libre et détachée des choses
Question de Karine (dans l’enveloppe) Comment améliorer ma relation avec Mo ?

Idée du lâcher prise, de se détacher des conflits, le conflit n’est peut-être pas si important que ça, ne pas se prendre la tête

Vous avez dit qu’elle se cachait (Sylviane), qu’est-ce que ça vous dit par rapport à la relation avec Mo ?

(Karine) De se protéger , elle a de grandes lunettes qui lui cache le visage, continuer à être elle-même, se se protéger peut-être des ressentis négatifs

Que vous ont apporté, Karine,  ces 2 exercices ?

Avec le premier exercice, surtout qu’il ne faut pas se laisser déconcerter par ce qui sort et  raconter une histoire, ne pas se laisser influencer par le mental

 

C’est à vous,

pour participer au tirage au sort,  laissez un commentaire sur la première image de la revue (celle avec la lingerie que vous avez dans la vidéo) et écrivez un minimum de 5/6 lignes disant ce que vous ressentez, entendez et interpréter par rapport à la question de Karine :

Vers quelle orientation professionnelle C. doit se diriger

 

J’annoncerai les gagnants de cette semaine et ceux de la semaine prochaine dans l’article du 20 avril parce que je pars 8 jours en formation

 

Les gagnants de la semaine passée sur l’éventuel voyage de Romain en Russie sont : Blanchon et Nadine

 

Sur mon autre blog SOS STRESS,  une méditation guidée : Retour vers le soi évolué

 

La semaine prochaine un exercice passionnant de vision à distance

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

    None Found

19 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,
    pour commenter la question concernant l’orientation professionnelle de C, je lui suggère de soigner son apparence physique, d’apparaître élégant et bien de sa personne. L’esprit ou l’intellect ne semble pas primordial dans cette profession, c’est plutôt le corps physique qui doit être mis en valeur et l’impression qu’il fera au premier abord de façon visuelle. Il doit avoir une bonne image, il doit faire envie “de consommer”. L’attitude que l’on attendra de C sera une attitude féminine de discrétion par rapport à sa personnalité propre. Il sera compétent car il est assis de façon nonchalante et ne semble pas stressé plutôt pensif. Il aura à mettre en valeur l’entreprise qu’il représentera. Je le vois bien dans une profession de représentation d’une maison reconnue pour son honnêteté ou vertueuse ayant un certain standing.
    a bientôt et je suis ravie de vos exercices.

  2. Bonjour Sylviane,

    je ne vois pas bien la photo du magazine, alors je ne sais pas si les impressions que j’ai sont suffisantes ou amoindries du fait de ne pas bien voir cette photo.
    Voici ce qui me vient immédiatement :
    A première vue, la lingerie que porte cette femme me fait penser à un côté “vieillot”, triste et je vois une ambiguïté avec un côté très couvrant pour le bas et le haut plus sexy.
    La prise de vue provoque une ombre sur ses yeux et je ne distingue pas son regard que je sens un peu perdu ou à la recherche de quelque chose comme une sécurité.
    Malgré tout il se dégage du charme et de la tranquillité de cette photo, une position de détente.
    Cette description m’amène à penser que C saura utiliser des connaissances “basiques”, “standards”, “habituelles” qu’il a déjà, qu’il maîtrise (même s’il manque de confiance en lui pour l’instant) et leur donner une fraîcheur, une nouveauté, quelque chose d’attirant.
    Il n’a pas besoin d’aller chercher une idée extravagante, il a déjà les clés et la créativité en lui.
    Il en en recherche actuellement (ce côté couvrant : il hésite, il se protège, se cache) mais va bientôt lâcher prise et trouver cette tranquillité en se faisant confiance, et comprendre qu’il est capable de “charmer”, de trouver une nouvelle voie, sa voie, grâce à sa propre créativité.
    Bonne journée

  3. Bonjour Sylviane,
    Je prends “la plume” à 13’17 sec de la vidéo. Ce qui me vient à l’esprit et c’est assez curieux de voir à quel moment je le décide 13/17 deux lames du Tarot qui indiquent : un changement radical 13 et la nature 17….
    Donc C est dans une phase où il y a un changement professionnel radical. Dans le monde du bien-être. Cela lui pose questions, il se couche comme pour méditer. Il se met à nu pour bien comprendre ce vers quoi il va déterminer sa nouvelle orientation, c’est à l’opposé de ce qu’il faisait jusqu’à présent. C’est une nouvelle piste dans le monde de produits naturel, il se sent seul aux yeux des autres et à besoin d’être vu et encouragé par quelqu’un d’autre pour se sentir désiré, je dirais soutenu dans sa démarche par un coach. C’est un produit lié aux bien-être général, je reprends ta parenthèse sur l’origine du porte-jarretelle , UNE LIBÉRATION. La réussite de son projet dépend de son implication : se mettre à nu n’est pas chose facile surtout face au public. J’imagine donc qu’il sera amené à rencontrer d’autres personnes pour partager son enthousiasme. C’est excitant pour lui comme pour les autres, la notion de partage est présente. Il va devoir se relever pour avancer et faire des efforts. Il craint de choquer mais comme la tenue est complète et jolie, le produit sera en correspondance avec la réalité du produit. Je lui dirais de ne plus attendre et d’avancer.
    Roger

  4. Bonjour Sylviane,

    Le choix de son orientaiton professionnelle doit tenir compte du fait de se faire plaisir. Le choix ne doit pas être contraignant ou dicté par des contraintes ou obligations de la vie quotidienne. Même s’il lui faudra du temps pour se sentir à l’aise dans son nouveau domaine professionnel. Ne pas se laisser aller au découragement, interroger ses passions et ses intérêts artistiques. Les propositions qui lui seront faites pourraient paraître légères, superficielles mais elles devront être étudiées avec toute la profondeur nécessaire au choix. Le domaine artistique ou l’évenementiel : l’organisation d’évenements ou la mise en place publicitaire de produits. Voilà ce qui m’est venu.
    Merci Sylviane.

  5. Bonjour !
    En ce qui concerne cette photo, la première impression qui me vient c’est de la lassitude. Lassitude par rapport à l’image que cette personne renvoie à ses proches, à ses collègues et qu’elle souhaiterait peut-être abandonner…. Le geste de la jeune femme qui soulève sa jarretière (décrochée/détachée) me laisse penser qu’elle a envie d’enlever cette “peau” artificielle. Est-ce que cette personne fait des choses pour plaire aux autres et non pas pour elle ? Cette personne pourrait peut-être s’arrêter, se poser (la position de de la jeune femme le suggère : elle pose !) et se demander “qu’est-ce que MOI j’aimerais vraiment faire”. Sa nouvelle orientation professionnelle sera peut-être moins basée sur l’apparence…. ??
    Voilà pour mon premier essai d’ “interprétation” !!!
    Merci pour ces “exercices” très agréables à faire !
    Belle semaine à vous,
    Say

  6. Bonjour Sylviane,
    J’ai déjà eu l’occasion de faire cet exercice à Paris avec toi et je le trouve toujours très intéressant.
    Je trouve que Karine a bien appréhendé la chose même si la photo du premier magazine (que l’on ne voit pas, dommage !) l’a un peu déconcerté, elle est bien revenu vers son intuition.
    On devrait se fier plus souvent à son intuition…
    Belle et douce journée.
    Danièle

  7. Bonsoir Sylvianne,

    En regardant la photo de la personne en déshabillé.
    Certes, elle présente bien.

    Mais je ressens une énorme souffrance de la part de la personne due à la pose, malgré qu’elle essaie de prendre l’attitude qu’on lui demande.

    Elle a une certaine gêne, si elle pouvait se cacher elle le ferait, même derrière ses cheveux (faire l’autruche).
    De ce fait, elle se trouve dans un état second, elle n’est pas elle-même.

    Le métier de C., je pense que la pose n’est pas vraiment son but recherché.
    Je la vois dans le domaine, pourquoi pas de lingerie, ou l’habillement, mais où elle serait plutôt dans la vente, la présentation de ceux-ci toujours avec un grand esthétisme qui va très bien à sa personnalité. Ca lui irait à merveille, car c’est ce qu’elle aime.

  8. Bonsoir Sylviane,

    La jeune femme a a l’air blasé. Son bras pend sur le côté du fauteuil. Elle ne sourit pas; elle réfléchit à ce qu’elle fait, à ce qu’elle devrait faire. Elle est fatiguée. Elle est en train de détacher son porte-jarretelles. C’est comme si sa journée était finie et qu’elle «avait son voyage»comme on dit chez moi. Elle a besoin de quelque chose de nouveau. Sa vie manque de gaieté et de soleil.

    Il est peut-être temps que C. aille au grand jour et ne se dissimule plus sous de faux-semblants (je dis peut-être n’importe quoi), de se montrer sous son côté naturel, en essayant moins de séduire avec des trucs artificiels, en étant plus transparent. plus lumineux. Ce sera moins contraignant que la séduction à tout prix…

    Mon interprétation vaut ce que ça vaut!

    Amicalement,

    Sco!
    P.S. Elle est super la lingerie! Il me semble et pis non, je ne le dirai pas…

  9. Tout d’abord, un immense merci d’avoir pensé aux personnes malentendantes. C’est vraiment chouette de faire l’effort de retranscrire! 🙂

    Voici mon petit coup de plume concernant l’exercice.

    Quand je vois l’image, je ne la trouve pas très positive… La femme a l’air impassible, découragée. Son bras ballant me saute à la figure: signe du découragement. J’ai envie de lui dire mais tiens-toi mieux! Elle est affalée, amorphe, écrasée par le destin? Concernant C., il traverse une période d’errement, de découragement. Il est rempli de doutes. Mais la jambe gauche montre qu’il va se redresser et retrouver son chemin. Il doit juste passer par-là pour avoir une meilleure vision de son avenir professionnel. Il traverse une période de réflexion.

  10. Bonjour Sylviane,

    Je ressens quelqu’un qui connait ses atouts et son potentiel mais qui subit, qui est las…une personne qui baisse les bras, qui sait qu’il n’est pas à sa place mais qui pour le moment n’a pas l’élan nécessaire pour rebondir. Une personne peut être qui commence à peine à se rendre compte qu’elle n’est pas dans le bon train. Je sens aussi que c’est une personne entière, qui s’est déjà mise à nu mais que cela n’a servi à rien puisque on l’oblige à faire des choses qui peut être ne lui ressemblent pas …
    Amicalement
    Anna

  11. Bonjour Sylviane,

    Je n’ai vu qu’une image minuscule et ne l’ai perçue que dans sa globalité, mais je me lance quand même!

    Cette jeune femme est assez sophistiquée (ensemble coordonné d’une marque de sous-vêtements sans doute haut de gamme mais sans grande fantaisie), féminine, auréolée d’une crinière bien entretenue: l’esprit de la féminité incarnée.
    Elle joue parfaitement le rôle que l’on attend d’elle: elle est “conforme”. En apparence.

    Ce qu’elle dégage est pourtant terne, à l’image du noir et blanc de la photo.
    Rien d'”affriolant” en effet pour une photo de lingerie.
    Derrière cette image de papier glacé, des contradictions.
    Elle se montre (montre son corps) au photographe mais se cache (cache ses yeux=son âme).
    Elle continue de tenir, de faire ce qu’on lui demande mais au fond d’elle-même, elle sait qu’elle n’est pas (ou plus) à sa place.
    Elle semble malgré tout se complaire dans une sorte d’abandon car elle ne sait pas comment s’en sortir (seule) pour changer la situation, comme si elle était prise dans une sorte de “carcan” à l’image de sa culotte gainante.
    Elle n’a peut-être pas encore osé parler ouvertement de sa lassitude à son entourage.

    Il est évident qu’elle s’ennuie et paraît n’avoir aucun plaisir à poser pour le photographe.
    Elle semble se dire intérieurement: “OK, encore une photo. Juste pour te faire plaisir… Mais ne m’en demande pas plus. Je n’en ai plus le goût et ni l’envie”.
    Elle ne se fait aucunement plaisir, fait semblant.
    Elle n’ose même plus regarder l’objectif, comme si son “travail” était devenu systématique et ennuyeux.
    Bref, elle est blasée.
    Ce qu’elle fait lui a plu à un moment de sa vie, aujourd’hui, elle veut et a besoin d’autre chose, qui agira comme une bouffée d’air frais et lui redonnera les couleurs dont elle manque!
    Quelque chose de plus en adéquation avec ce qu’elle est réellement.
    Moins basé sur l’apparence, la “séduction”.
    Une profession plus authentique avec ce qu’elle est maintenant.
    En prendre conscience est déjà une porte de sortie.
    Maintenant que l’on a perçu la lassitude de cette femme, elle n’est plus seule avec ses questionnements, nous venons d’en prendre conscience.
    Elle a besoin de ce soutien (celui de son entourage, de certains de ses collègues actuels en qui elle a confiance) pour avancer et oser aller ce qui la motive.
    Ce qu’elle n’arrivait pas à formuler clairement, nous est dévoilé.

    Pour en revenir à C., il serait bon qu’il s’oriente vers ce qui le motive au fond de lui, depuis longtemps.
    Peut-être un métier tourné vers les autres.
    Contrairement à la photo qui nous indique que jusqu’à présent, ce sont peut-être les autres qui étaient plutôt tournés vers lui (comme le photographe vers son modèle).
    Il peut s’agir d’envisager un métier à visée plus “humaine”, plus ouvert sur les autres (social, bien-être, activité artistique au sens large…) moins basée sur l’argent que sur la richesse intérieure qu’il en tirera. Il est urgent qu’il retrouve du plaisir en allant travailler!
    Dans son nouveau poste, il sera visiblement plus acteur qu’exécutant.

  12. Bonsoir Sylviane,
    Pour moi, Karine est à un carrefour, jusqu’ici
    sa vie professionnelle était peut-être liée à l’image, la belle
    image de soi, l’impeccabilité mais aussi le fantasme de perfection
    de ce que l’autre attend.
    Comme cette femme plus ennuyée que lascive est belle mais seule, peut-être est-ce le moment pour Karine de trouver un partenaire ou une
    association où elle pourra être plus elle-même, plus créative, moins stéréotypée et surtout plus pétillante.

  13. Bonjour à vous tous,
    Je me lance dans cette nouvelle méthode du magazine.
    Je sens que C est attiré par la sensualité. C aime plaire mais pour plaire, il faut de dévoiler, s’ouvrir aux autres. Oser quoi !
    Je pense que C devrait se plaire dans le milieu informatique mais du côté artistique ou le petit détail compte. La précision, la position sont importantes aussi. Enfin, une profession où le contacte humain est important (d’où le besoin de plaire et de s’ouvrir aux autres et au monde extérieur pour mieux se vendre). Un des points qu’il va falloir travailler car je ressens que C est plutôt timide et introvertis mais en général, ceux se typent de personnes qui révolutionnent par leur surprenantes idées.
    Voila, je vous remercie beaucoup Sylviane pour cette nouvelle expérience. Et merci à toutes les deux !!!
    A bientôt, Stephanie G.

  14. Bonjour,

    Je vois une femme à demie dévêtue, qui montre ses atouts. Elle est semi-allongée, dans une position inconfortable. Ce n’est pas une position naturelle. Elle n’a pas l’air heureuse, tente de se cacher (tête inclinée, cheveux sur le côté).
    Pour répondre à la question posée, je dirais que ce n’est pas le moment pour prendre une décision quant à l’orientation professionnelle. Tout n’est pas en place, il manque un petit quelque chose.
    Je n’apporte pas de réponse précise à C. Désolée.

  15. bonjour je pense que c dois sortir de ces habitude !c se sent coincée dans un schema pour faire plaisir au autre mais esqu elle ou il est a laisse ?je pense que cette personne dois se diriger vers quelque chose ou il se sentira mieux sent devoir chercher a etre bien pour les autres mais plus pour lui !
    voila!

  16. Bonjour !

    merci à tout le monde pour vos commentaires, je trouve qu’il y a des ressentis très pertinents sur ce que C, qui est un homme, je le rappelle, vit en ce moment.
    Effectivement un peu perdu, un carrefour important de sa vie, il est licencié depuis quelques mois mais d’un emploi dans lequel il ne se reconnaissait pas et qui le lassait voire l’ennuyait et cherche vraiment en ce moment SA voie. Donc en ce moment oui une position inconfortable.
    Des mots comme libération, ôter ce qui le gêne, pour atteindre le bien-être, l’esthétique et l’artistique, la nature et la sensualité d’un métier manuel semble intéressant, se sentir plus vivant dans son nouveau métier.

    Se dévoiler, oser aussi me semble important pour lui, il a une nature trop réservée et je pense va devoir se montrer face à une clientèle qui le regarde…qui n’a d’yeux que pour lui, c’est quelque chose qu’il va devoir apprendre, tout en étant authentique.
    Ce qui est sûr à mon sens et qui a été dit déjà : il a déjà tout en main, tous les atouts, le tout est d’oser, lâcher des choses, se libérer de contraintes pour être lui-même dans un métier plutôt manuel, lié au naturel et aussi à l’artistique et l’esthétique, l’élégance aussi, j’ai aussi noté quelqu’un qui a dit avec le détail qui compte;

    Je vous donnerai des nouvelles dans quelques temps quand la situation évoluera pour lui. Pour l’instant il semble se diriger vers un métier manuel lié au bois.
    Merci beaucoup
    Karine

  17. Bonjour Sylviane,

    Quelle est la réponse finale de cet exercice ?
    J’ai bien lu que mon Prénom était cité dans le tirage au sort, est-ce moi ?

    Bien à vous,
    Roger

  18. Faut croire que j’ai pas les yeux au bon endroit aujourd’hui …. ils sont partis avec mon lobe droit dans les nuages …..
    Bref, je viens de lire la réponse de Karine, sur ce j’ai la réponse à ma première question.
    Par contre pour le tirage au sort je ne sais si c’est de moi que tu parles ? Si c’est le cas je t’enverrai sous peu mon adresse mail. Cela me fera un grand plaisir de t’entendre. J’ai une question essentielle.
    Bien à vous,
    Roger

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.