*INTUITION* l'intuition en exercice : un paysage me révèle

Un exercice intuitif bluffant. J’ai fait cet exercice pour la première fois il y a plus de 25 ans et j’avoue avoir été impressionnée par l’exactitude des renseignements obtenus. Des renseignements sur mon passé, futur et surtout présent qui vraiment tombaient pile-poil. Bluffant !!! Je l’ai refait, toujours à des moments-clés de mon existence et toujours avec les mêmes résultats incroyables. 

 VOTRE INTUITION VA VOUS DONNER DES RENSEIGNEMENTS … ÉTONNANTS

LA MAISON, l’ARBRE ET LE RUISSEAU

Visualisation - imagination

Visualisation – imagination

Installez-vous tranquillement et confortablement en ayant votre cahier d’intuition auprès de vous. Veillez à ne pas être dérangés pendant une petite heure, respirez deux ou trois fois profondément et fermez les yeux.

Laissez  apparaître devant votre écran intérieur, une maison, un arbre et un ruisseau 

et maintenant sans rien censurer, sans aller voir  les réponses à la fin de l’exerciceécoutez votre intuition vous parler

La maison parle à l’arbre – Qu’est-ce qu’elle lui dit ?

ouvrez les yeux dès qu’elle a terminé de parler et notez sur votre cahier tout ce qu’elle a dit. Une fois terminé, fermez les yeux et replongez-vous dans votre paysage (et vous referez la même chose pour les autres)

La maison parle au ruisseau

L’arbre parle à la maison 

L’arbre parle au ruisseau

Le ruisseau parle à la maison 

Le ruisseau parle à l’arbre

Exemple :

Voilà ce que j’avais visualisé la première fois.

Je vois un arbre énorme qui fait de l’ombre à la maison, une maison qui paraît solide mais qui a besoin de réparations, elle a dû souffrir des intempéries. L’arbre est vraiment énorme et cache presque la maison on pourrait même penser qu’il pourrait l’écraser par temps de tempête. Le ruisseau est tout en bas du jardin, c’est un maigre filet d’au

  • La maison parle à l’arbre : Tu es magnifique mais tu m’étouffes , laisse-moi respirer
  • La maison parle au ruisseau. Ben dis donc tu n’as pas beaucoup d’eau, juste un filet si les chaleurs arrivent tu vas complètement t’assécher
  • L’arbre parle à la maison : Heureusement que je suis là pour te faire de l’ombre sinon tu mourrais de chaleur
  •  L’arbre parle au ruisseau : je risque de manquer d’eau et de m’étioler
  • Le ruisseau parle à la maison : je manque de force
  • Le ruisseau parle à l’arbre : tu es trop gros, tu prends trop de place, tu prends trop d’eau

DECODAGE 

Je vois un arbre énorme qui fait de l’ombre à la maison, une maison qui paraît solide mais qui a besoin de réparations, elle a dû souffrir des intempéries. L’arbre est vraiment énorme et cache presque la maison on pourrait même penser qu’il pourrait l’écraser par temps de tempête. Le ruisseau est tout en bas du jardin, c’est un maigre filet d’eau

LA MAISON = QUI JE SUIS AUJOURD’HUI
L’ARBRE = MON PASSÉ, MES RACINES, VALEURS, PRINCIPES ACCUMULÉS
LE RUISSEAU = FUTUR NOTRE ÉVOLUTION, OÙ ON VA

Fille unique, je venais de perdre coup sur coup ma mère et mon père chacun d’eux après une agonie aussi inattendue que douloureuse .

L’ARBRE représentant le passé et mes racines : ma maison = la personne que j’étais à l’instant de cette lecture, il est vrai que LA MAISON (MOI) avait besoin de faire le deuil, de me retrouver, j’étais “sonnée”, j’avais besoin de récupérer, d’être aidée (besoin de réparations), j’avais été atteinte dans mes fondations, j’étais orpheline , déboussolée, écrasée de douleur

  • Tu es magnifique mais tu m’étouffes , laisse-moi respirer, tu es trop gros, tu prends trop de place, tu prends trop d’eau = BIEN SÛR QUE CE PASSÉ PRENAIT TROP DE PLACE
  • Mon passé (mes parents) était omniprésent dans ma vie bien sûr, il envahissait tout l’espace et je ne voyais pas du tout ou j’allais.
  • je risque de manquer d’eau et de m’étioler = Mon futur (le ruisseau) était on ne peut plus occulté car j’étais trop dans ma douleur pour envisager quoique ce soit dans le futur, j’étais à sec, sans objectifs, je ne voyais pas du tout comment sortir de cette douleur
Bon, je pense que vous voyez maintenant comment faire l’exercice et le décoder. C’EST À VOUS
Ne pensez pas en le faisant : “ah, le ruisseau c’est là où je vais et la maison c’est moi …” laissez-vous aller, lâchez-prise et vous serez étonnés des résultats.
Parfois, nous n’avons pas assez de recul par rapport aux événements douloureux de notre vie et cet exercice nous montre ce qui se passe réellement à l’intérieur. Vous pouvez le refaire autant de fois que vous le désirez
crédit photo Dynamosquito

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
33 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,

    je fais mon commentaire à chaud. Je viens de faire l’exercice que tu préconisais. J’ai ensuite regardé le décodage. Quelle puissance et quelles vérités cela fait jaillir. J’ai vu un arbre majestueux et imposant et effectivement j’ai été, dans mon passé, un notable avec un gros cabinet d’assurances mais comme l’arbre dans ma visualisation je n’apportais pas grand chose ni à la maison, nia u ruisseau. La maison aussi avait besoin de réparations. Cela me parait assez logique après mon hospitalisation. Quant au ruisseau ma pensée était qu’il aidait les plantes à vivre et à grandir. C’est exactement ce à quoi je veux dédier mon futur. Aider les gens à vivre et à grandir.
    Merci Sylviane d’avoir communiquer sur ce puissant exercice.
    Christian

    • Bonjour Christian,

      Cet exercice que je fais avec régularité donne vraiment des renseignements bluffants

      Comme je le dis dans l’article j’étais comme toi la première fois que je l’ai fait “besoin de réparations” car j’étais anéantie par le mort de mes deux parents

      Une autre fois je l’ai refait, et là la maison était beaucoup trop grande, j’ai tout de suite compris que mon ego reprenait un peu trop le dessus.

      Je suis certaine que tu te réalises davantage à aider les autres

  2. Bonjour Sylviane,

    Je viens de réaliser l’exercice de “un paysage me revele”. Et je suis bleuffé.
    C’est mon tout premier exercice, et ayant déja eu quelques expérience intuitifs dans ma vie. Je me suis dis, pourquoi pas le faire.

    Je me suis mis en condition pour réaliser l’exercice, et j’ai laisser faire. Je me suis retrouvé devant un dessin, la toute 1er image mental.
    Un dessin d’enfant, une maison belle et coloré, joyeuse, un arbre plus grand que la maison. Et un ruisseau bleu qui passe devant la maison.

    C’était étrange quand la maison dit au ruisseau ” Arette de fumer”. Apres la lecture des décodage, on comprends nettement mieux les choses 😉

    Super initiation !

  3. Bonjour Alexandre,

    D’autant qu’aujourd’hui est la journée mondiale … sans tabac.

    Ta maison est doublement intuitive tu ne trouves pas ?

  4. Bonjour Sylviane,
    C’est très intéressant cette technique, mais j’avoue avoir de la difficulté à voir un écran devant moi lorsque je ferme les yeux pour y projeter quelque chose. C’est plutôt noir. Je suis kinesthésique, je crois.

    Par contre en quelques secondes, sans fermer les yeux, j’ai vu brièvement une maison qui était très belle et un bel arbre, mais pas de ruisseau. Malheureusement, pas assez longtemps pour «les faire parler».

    J’ai déjà entendu dans des conférences sur l’hypnose que l’arbre c’était soi.

    Connais-tu un truc pour pouvoir «visualiser» comme tu en parles ici?

    Merci et à bientôt!

    Amicalement!

    Sco! 🙂

  5. Bonjour Sco,

    Je vais t’envoyer mon guide sur la visualisation. Moi-même je n’étais pas très à l’aise au début et en imaginant un CITRON que je coupais l’acidité venait immédiatement dans la bouche.

    Autre technique : tu fermes les yeux, tu t’imagines devant la porte de chez toi et tu visualises tout ce qui est dans l’entrée, dans la cuisine, etc” c’est un truc imparable car tu t’habitues à visualiser et tu recommences l’exercice autant de fois que tu veux

    Tiens-moi au courant

    • Merci Sylviane pour la suggestion. En imaginant une chose simple comme un citron, c’est plus facile, bien que le goût et l’odeur soient plus présents.

      Merci à l’avance pour ton guide sur la visualisation. Je vais pouvoir en visualiser des affaires!!

      Bonne journée!

      Sco! 🙂

  6. Intéressant cet exercice.

    Là où ça se complique pour moi, c’est lorsque l’arbre, qui représente le passé, remercie le ruisseau (le futur) de le nourrir et de nourrir les oiseaux qui nichent dans ses branches…. Je ne saisi pas le message…

    Bon. Je laisse ça de côté et j’y reviendrai plus tard 😉

  7. Bonjour Louise,

    Le ruisseau le nourrit ne pourrait-il pas s’agir (c’est une idée car c’est vous qui décidez du sens) de projets, de rêves qui alimentent finalement les écueils du passé ?

    Le futur pour moi ce sont aussi tout ce que nous aimerions réaliser, ce qui finalement nourrit notre âme. Dites-moi ce que vous en pensez après deux bonnes nuits de sommeil

    Bon week end

    • Merci Sylviane,

      Si, comme vous le suggérez, le ruisseau représente un projet, alors là, tout s’éclaire.

      J’ai en effet eu, dans le passé (l’arbre) plusieurs projets qui se sont terminés sans résultat satisfaisant. En ce moment, un autre m’occupe et je crains un résultat similaire.

      Je dois préciser que le ruisseau trouve l’arbre impressionnant et lui fait un peu peur. Son flot s’éloigne car c’est plus rassurant….!!

      C’est vraiment significatif pour moi.

      Merci encore 🙂

  8. Bonjour Sylviane,
    Je viens de faire l’exercice et …
    Et bien j’aimerais avoir votre avis.
    La maison à l’arbre : tu me fais de l’ombre et en même temps tu me protèges. Faut-il couper avec le passé ou le sentiment de protection peut-il être bénéfique?
    La maison au ruisseau : … tes gros cailloux sont autant d’obstacles et font le bruit que j’aime tant. Signifie que je vois les obstacles de façon positive?
    L’arbre à la maison : je veille sur toi. Toujours cette même idée de protection
    L’arbre au ruisseau : grâce à toi, je suis plus fort, tu me nourris, tu me fais grandir. là je ne comprends pas vu que le futur ne peut pas nourrir le passé, si?
    Le ruisseau à la maison : je te regarde. Je ne vois pas comment interpréter ça
    Le ruisseau à l’arbre : comme tu es grand, grâce à toi mon eau est plus fraîche. comme j’aimerais te ressembler. je suis fière de ce que j’ai déjà accompli et peut-être que j’aimerais encore réaliser de grandes choses ou alors que je regrette le passé mais ça je ne le pense pas, pas consciemment en tout cas.
    Le ruisseau coulait aussi tout en bas, cela voudrait-il dire que le futur est loin?
    Merci pour vos lumières Sylviane et aussi pour votre disponibilité.

  9. Je viens de faire ce magnifique exercice mais je me pose la question suivante, d’après vous que signifie cela :

    Le ruisseau parle à la maison en galets :

    Je suis l’eau qui va inonder ta maison en galets, tu dois revenir en moi et reconstruire ta nouvelle maison, elle n’est pas faite avec les bons matériaux ; Laisse moi laver chacun de tes galets, l’un après l’autre ! Reviens en moi et reconstruis toi !!!

    Pourquoi le future veut que je revienne en lui ? Je ne le connais pas ? Merci pour quelques explications qui m’aideraient à y voir plus claires ….

    • Bonjour Amalia,

      Merci pour votre commentaire et pour ne pas répéter la même chose je vous dis ce que viens de dire à Sabine :

      Attention, ce que je vais vous donner comme DECODAGE est le mien cad que si quelqu’un a un autre décodage et vous un autre , c’est vous qui avez raison. Quand je fais cet exercice en séminaire il n’a d’autre but que de donner des idées qui peuvent faire résonance avec celui qui a fait la lecture. Donc, ne PENSEZ PAS QUE J’AI RAISON, ce ne sont que mes idées, cad quelques idées.

      Le ruisseau parle à la maison en galets : votre auto-estime, (confiance en vous) n’était pas suffisante alors le futur va vous montrer qu’il est essentiel de vous reconstruire de vous donner les structures nécessaires pour construire un futur qui tienne la route.

      ou dit d’une autre façon

      Là ou vous allez (le ruisseau) il y a un risque que ce que vous êtes aujourd’hui soit remis en question, inondé, balayé et reconstruit selon un modèle plus solide, où chaque élément de l’édifice (vous) sera “nettoyé” (de façon symbolique) pour être reconstruit dans un futur à la hauteur de vos rêves et ambitions (reconstruis toi !!! = très positif)

      cela peut vouloir dire aussi de ne pas avoir peur du futur à condition de nettoyer ce qui ne pas aujourd’hui (laver)

      Dites-moi si cela vous parle mais tenez-moi au courant

      J

  10. Bonjour Sabine,

    Merci tout d’abord de prendre le temps de partager l’exercice avec nous.

    Attention, ce que je vais vous donner comme DECODAGE est le mien cad que si quelqu’un a un autre décodage et vous un autre , c’est vous qui avez raison. Quand je fais cet exercice en séminaire il n’a d’autre but que de donner des idées qui peuvent faire résonance avec celui qui a fait la lecture. Donc, ne PENSEZ PAS QUE J’AI RAISON, ce ne sont que mes idées, cad quelques idées.

    Bon alors allons-y.
    La maison à l’arbre : le passé peut faire de l’ombre mais en même temps par certaines choses que nous avons vécues il nous protège parce qu’il nous a donné de l’expérience

    Tes gros cailloux sont autant d’obstacles et font le bruit que j’aime tant : est-ce que vous aimez les défis, aimez-vous vous dépasser, vous surpasser ?

    l’arbre au ruisseau : l’arbre = passé mais aussi nos valeurs, nos racines. Cela pourrait vouloir dire que vos projets, vos rêves confortent vos valeurs, les amplifient. Mes valeurs, ce en quoi je crois profondément (racines) sont fortifiés par la réalisation de mes objectifs. Cela peut même être l’auto-estime, plus mes rêves, mes projets ce concrétisent (futur) plus mes structures se fortifient

    le ruisseau à la maison : n’ai pas peur du futur, il n’a rien que je fasse qui puisse te mettre en danger (si vous avez senti qu’il n’y avait rien de dangereux ou de difficile) ; ça pourrait vouloir dire aussi : il est bon de vivre l’instant présent, le futur est une hypothèse , une possibilité donc il est important de vivre dans l’ici et maintenant

    le ruisseau à l’arbre : je suis fière oui et aussi peut-être avez-vous réussi de grandes choses dans le passé et dans le futur pensez-vous qu’il sera difficile d’égaler ces grandes choses

    le ruisseau coulait en bas : non, le futur n’est pas loin, mais probablement au jour où vous avez fait votre lecture, peut-être aviez-vous des choses présentes à régler donc pour que le futur soit serein il est essentiel de résoudre les choses présentes et tirer les expériences de nos erreurs passées. Le futur ce jour-là n’était pas votre préoccupation dominante.

    Dites-moi ce que vous en pensez mais des lecteurs peuvent avoir d’autres interprétations.

    A bientôt

  11. Merci Sylviane,

    Oui hihihi je savais déjà ce que vous alliez me dire concernant le décodage !!!! Au final , vos réponses étaient les miennes mais vous savez ça fait tellement du bien aussi d’avoir une petite confirmation par une personne neutre !

    Encore merci à vous et très belle journée à vous !

  12. Amalllia,

    Eh oui, tout le monde aime bien avoir la confirmation mais même si ce que j’ai décodé n’avait pas été ce que vous sentiez être les réponses c’est vous qui auriez raison pas moi.

    Mais merci du retour, à bientôt

  13. Bonjour!
    Je communique les résultats de l’exercice :
    L’arbre est en feuilles,grand et harmonieux ,très proche de la rivière qui est animée d’un courant ,l’eau est transparente et il ya un joli bruit d’eau .
    La maison est petite et éloignée ,pas moyen de voir les détails genre portes,fenêtres !
    Ce qui me pose problème c’est:
    L’arbre qui dit à la maison ‘ns sommes immobilisés tous les 2 sans pouvoir bouger pour ns rapprocher avec en plus ce ruisseau qui ns sépare”
    L’arbre dit au ruisseau : ‘je suis bien près de toi ,tu me donnes de la fraîcheur mais tu me sépare de la maison’
    Qu’en pensez-vous Sylvie ?
    Merci à vous!

  14. Sylviane …bien sûr ,pas Sylvie !
    🙂

  15. Bonjour Marie,

    Je me répète mais si le décodage que je vas faire trouve une résonance c’est positif mais si cela ne vous dit rien alors n’y prêtez aucune attention.

    D’abord, je ne vais rien dire sur la maison qui est petite mais interrogez-vous pour savoir ce que ça peut vouloir dire qu’elle soit petite

    Ensuite vous êtes gênée par le fait que : “l’arbre qui dit à la maison ns sommes immobilisés tous les 2 sans pouvoir bouger pour ns rapprocher avec en plus ce ruisseau qui ns sépare »

    Moi je comprendrai que le passé ou des choses du passé vous empêchent d’avancer aujourd’hui ou semblent irréconciliables (c’est ce que vous dites “nous ne pouvons pas bouger pour nous rapprocher”) ou êtes-vous fâchée par rapport à des gens de votre passé sans espoirs de réconciliation

    De toute façon, vous semblez plus tourné vers le futur (ruisseau) et je sens que le passé est plutôt un boulet car vous l’avez zappé ou vous l’ignorez

    L’arbre dit au ruisseau : ‘je suis bien près de toi ,tu me donnes de la fraîcheur mais tu me sépare de la maison’

    Ici, le passé se rappelle à vous ARBRE (on s’appuie toujours sur nos expériences passées même les plus désagréables) pour avancer RUISSEAU

    Je dirai que le passé ARBRE est en souffrance et aimerait être nettoyé et accepté

    Qu’en pensez-vous ?

  16. Bonjour!
    Tout d’abord merci de votre réponse!
    mais pas de résonnance …
    Je laisse décanter encore quelques jours !

    Belle journée!

    Marie

  17. Bonjour Marie,

    Recommencez l’exercice avec les mêmes images et demandez au fur et à mesure des explications. D’autres images apparaîtront qui seront peut-être plus explicites sinon, redemandez soyez un vrai détective, parfois il faut insister insister

    Tenez-moi au courant

  18. coucou sylviane viens de faire l exercice bluffant. j ai tout de suite decodé ce qui allait ou pas dans ma vie merci pour ton aide

  19. Très contente Alexandra que cet exercice ait pu clarifier ce qui va ou pas dans ta vie

  20. Oui, bonsoir,
    Je viens, moi aussi de faire l’exercice de la maison….et j’avoue ne pas savoir comment interpréter ce qui c’est construit. si vous voulez bien m’aider…
    Tout d’abord : j’ai imaginé un faré tahitien, (trois blocs identiques autour d’une terrasse) sur pilotis, les pieds dans l’océan. Derrière et décalé sur la droite, un palétuvier, assez vieux avec pleins de racines aériennes dans l’eau et sur la terre ferme, bien planté et la tête bien verte au soleil. et décalé vers la droite, à nouveau, le ruisseau, coulant d’une eau claire, cristalline, joyeuse avec le scintillement du soleil à sa surface, le ruisseau se jetant dans l’océan, arrosant au passage le palétuvier et les pilotis de la maison.
    la maison demande à l’arbre : comment va tu avec tes racines bien plantées et tes branches vers le soleil
    la maison demande au ruisseau : ton eau est claire et vive, tu as l’air heureux je sens de la joie en toi et je vois du scintillement solaire sur ta surface. c’est beau
    l’arbre à la maison : j’aime bien être à coté de toi pour converser et jamais mon bois ne servira à tes charpentes, c’est pour cela que nous pouvons être amis.
    l’arbre au ruisseau : même si j’ai les pieds dans l’eau une partie de ma vie, j’apprécie ta présence, ton eau claire m’oxygène et me ressource. tu es toujours présent même lorsque tu n’es qu’un filet d’eau claire.
    le ruisseau à la maison : j’aime bien venir rafraîchir tes fondations et me frotter à toi. La chaleur et la douceur de ton bois sont agréables avant le grand départ vers la grande mer.
    le ruisseau à l’arbre : je te remercie pour ses compliments, j’aime être beau et agréable pour tous, et serpenter tranquillement, allant vers d’autres voyages, avant de me mêler à la grande aventure de l’océan.

  21. Bonjour Claudine,

    Comme je le répète à chaque fois, ce qui est essentiel ce qui compte c’est votre ressenti par rapport à tout ce que vous avez “vu et entendu”

    Pour ne pas vous influencer, j’aimerais :
    1) que vous souligniez ce qui vous paraît important (ce que vous ressentez comme tel)
    2) votre décodage para rapport au présent, passé, futur

    Quand vous m’aurez dit tout cela nous verrons ensemble car si je vous donne mon décodage (qui est en fonction de mon vécu mais pas du vôtre) vous serez influencé

    Ensuite nous pourrons comparer

  22. Voici le message de Claudine

    Rebonsoir Sylviane,

    Voilà comment je décrypte :
    les racines bien plantées, qui s’accrochent (est ce ma mère atteinte d’un cancer depuis 2009, récidivant pour la 4ième fois, qui s’accroche ou mes valeurs bien ancrées en moi ? les deux certainement)
    mon avenir sera heureux, libre, joyeux (ce que je voudrais, est ce que cela sera possible ?) et il existe un équilibre entre mon passé et mon avenir, l’un nourrissant l’autre et vice versa
    mon passé, mes valeurs, mes parents m’accompagnent mais ne ferons pas à ma place, mes parents sont comme des amis, avec une reconnaissance et un respect réciproque
    c’est dans mes valeurs, mes principes, mes parents que je vais trouver des ressources pour mon avenir, j’ai un champs libre de possibilités innombrables (océan) “la rivière s’ouvre droit devant”
    j’ai peur de l’avenir et me réfugie dans l’ombre du présent, (un temps de pose) qu’il va falloir que je quitte pour avancer. c’est un départ vers l’inconnu (l’océan) je m’accroche à mes racines parce que j’ai peur d’avancer, en tout cas je veux prendre mon temps.

    en aparté : l’homme avec qui je suis mariée depuis 25 ans et qui était mon amoureux depuis 32 ans a décidé de reprendre sa liberté, avec une autre personne. Nous allons divorcer et je n’ai pas compris comment un glissement pareil a pu se faire, et comment nous nous sommes perdus de vue autant .

    Claudine

    REPONSE

    là claudine vous abordez une question essentielle, quand nous faisons un exercice POUR NOUS, NOUS NE POUVONS JAMAIS DONNER UN DÉCODAGE POUR QUELQU’UN D’AUTRE

    Donc ici, il s’agit de VOUS, avoir de bonnes racines veut dire que vous êtes bien ancrée solides (avec vos valeurs, les racines représentent aussi ce qui nous est légué)

    Et tout le reste de votre interprétation est excellent
    “La chaleur et la douceur de ton bois sont agréables avant le grand départ vers la grande mer”,

    Là, il me semble que ce ne sera pas aussi difficile que vous le pensez puisque le vous dites que la chaleur et la douceur de ton bois …
    c’est l’inconnu certes mais les souvenirs restent et je ne ressens que la peur de l’inconnu rien d’autre (mais c’est mon interprétation)

  23. Bonsoir Sylviane,
    Je tiens à vous remercier pour tout ce que vous nous offrez 🙂
    Je viens de faire l’exercice et je suis vraiment étonné du ce que j’ai voir ressentir : J’ai vu une maison en pierre traditionnelle, un arbre assez dominant avec ses feuilles et un ruisseau trés imposant par sa couleur bleu foncé.
    La maison à l’arbre : Qu’est ce que tu fais là?
    La maison au ruisseau : J’ai envie de te boire (avec une certaine admiration et soif)
    L’arbre à la maison : Je viens étouffer.
    L’arbre au ruisseau : Tu me gêne !
    Le ruisseau à la maison : Viens me boire (avec un air imposant et sollicité)
    Le ruisseau à l’arbre : Tu ne feras rien!
    J’ai eu l’impression que c’étais un conflit mais le ruisseau l’a emporté avant même de savoir ce que chacun d’eux représenter 🙂

  24. Bonjour

    Qu’est-ce-qui vous gène dans votre vie ? L’eau est souvent associée aux émotions et la maison vous représente VOUS donc auriez-vous besoin de démontrer davantage vos sentiments ? Qu’est-ce-qui vous étouffe ou vous empêche de vivre pleinement (attention ce ne sont que MES décodages mais c’est vous qui devez sentir dans vos tripes si j’ose dire ce que tout cela veut dire

    • Merci Sylvianne pour votre réponse, je confirme votre décodage et je l’ai interprété de la même manière car sa me représenter exactement. Mon vécu m’étouffe (familial et aussi une déception amoureuse qui m’a marqué et dans je paye ces frais jusqu’à maintenant). Je me laisse une peu emporter dans ma petite routine (une sorte de déprime) , je ne le montre pas mais mon fond est complètement chamboulé et triste. C’est vrai que mes émotions veulent s’exprime par rapport à beaucoup de choses, surtout vouloir un changement dans ma vie car je suis une personne trés émotive et ambitieuse donc je prend les choses à coeur. J’ai l’impression qu’un tourbillon m’emporte tout doucement. Je pense que la maison qui voulait boire de l’eau de la rivière , interprété le fait de laisser exploser cette envie de croquer la vie car je vois le temps passé et le chemin que je voulais prendre dans ma vie a été dérouté quelque part.

  25. Bonjour Sylviane,
    J’aimerais avoir votre avis sur mon interprétation …
    La maison dit à l’arbre qu’il est très grand, majestueux et qui prend beaucoup de place de part se hauteur mais dans l’absolu qu’il est beau : Je sais que mes valeurs sont respectables, que je suis quelqu’un de bien. Je sais aussi que je suis très attachée à mes valeurs et à mes principes et je tente de plus en plus à lâcher prise

    La maison dit au ruisseau qu’il coule trop vite, trop vite, là j’ai du mal à l’interpréter … peut-être que je ne prends pas assez le temps, c’est vrai que j’ai souvent (comme beaucoup d’entre nous) le sentiment que la semaine passe beaucoup trop vite

    L’arbre dit à la maison qu’elle est petite mais qu’elle a tout, qu’elle est jolie, qu’elle est bien entretenue … je suis bien dans ma peau, je devrai peut-être m’affirmer davantage

    L’arbre dit au ruisseau qu’il veille sur lui, qu’il est là, proche, qu’il est là pour lui s’il en a besoin. Je me sens protectrice du ruisseau et je sens le ruisseau rassuré de ses paroles. J’interprète cela comme un réconfort, savoir que mon passé, mes valeurs, mes principes … sont là si j’en ai besoin et donc qu’ils me sont utiles malgré tout

    Le ruisseau dit à l’arbre, comme la maison il le trouve très grand mais fort. il lui fait de l’ombre et ça l’embête un peu. Je dirai comme pour la maison à l’arbre que je dois prendre un peu de recul par rapport à ces valeurs, ces principes …

    Le ruisseau dit à la maison qu’il est loin, qu’il la sent loin de lui Là je coince, peut-être que je n’ai pas assez d’objectif, j’ai le sentiment en ce moment de vivre au jour le jour, sans voir plus loin

    Que pensez-vous ma chère Sylviane de ces interprétations? Voyez-vous d’autres pistes à explorer pour mieux avance?

    Belle journée, encore merci pour votre blog
    Au plaisir de vous lire,
    Sabine

    • Bonjour Sabine

      Attention comme d’habitude je vais donner un exemple de décodage mais c’est juste une idée car c’est vous qui SAVEZ ce qui est juste pour vous donc allons-y !
      L’ARBRE = VOTRE PASSÉ donc on peut franchement penser que celui-ci a encore trop d’importance ou de place dans votre vie
      LE RUISSEAU = votre futur là où ou bien vers quoi vous vous dirigez donc comme vous le dites si judicieusement c’est peut-être que vous allez trop vite ou bien aussi que les années passent trop vite, prenez-vous le temps de savourez l’instant présent ou êtes-vous encore trop retenu par votre passé ?
      LA MAISON = Vous donc là j’interpréterais comme vous, est-ce difficile pour vous de dire non et de vous affirmer ou vous faites-vous toute petite?
      L’ARBRE DIT AU LE RUISSEAU = vos valeurs mais aussi votre héritage culturel et bio sont un bon socle pour avancer dans la vie
      et je dirai moi que votre passé vous fait un peu d’ombre aussi et que les principes peuvent avoir besoin de souplesse

      Est-ce que là encore le futur vous fait peur? est-ce que vous vous demandez de quoi demain sera fait ou bien effectivement manquez-vous de passion ou d’objectifs quant au futur.
      Vos interprétations sont supers et démontrent que vous vous connaissez plutôt bien ma chère sabine et ce que j’en dis ne sont que des interprétations selon moi les vôtres prévalent toujours

  26. Bonjour Sylviane et merci pour votre réponse.
    Concernant mon passé, je me sens parfois coincée car j’ai le sentiment que c’est lui qui revient à moi sans cesse : la relation avec le père de mes enfants se passent mal, difficile de faire un trait sur le passé car il me cherche sans cesse de misères; Si ne s’agissait que de moi, cela fait longtemps que le pont serait coupé. Et en effet, avec un présent aussi compliqué, j’ai du mal à entrevoir un avenir et définir des objectifs. Enfin, en ce qui concerne la maison, oui je travaille sur moi en ce moment pour m’affirmer davantage.
    Sur base de tout cela, auriez-vous l’un ou l’autre exercice dans votre boite à trésors 😉 pour approfondir tout cela ou mieux encore pour avancer … 🙂
    Belle journée à vous Sylviane,
    Sabine

  27. Sabine voici 2 exercices très puissants le 1er concerne l’exercice des lettres dont vous trouverez l’article le concernant (avec vidéo)

    http://sos-stress.com/comment-faire-la-paix-avec-vous-meme-et-les-autres/

    et l’autre une méditation a faire et refaire
    http://lescheminsdelintuition.com/une-meditation-guidee-la-cascade-regeneratrice/

    et aussi celui-ci
    http://lescheminsdelintuition.com/comment-se-debarrasser-des-casseroles-du-passe-grace-a-la-relaxation/

    bonne route et bon we

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.