Ho’oponopono : une interview passionnante avec le Dr luc bodin

Ho’oponopono : une interview passionnante avec le Dr luc bodin

Vous vous vous dites peut-être ce n’est pas l’article qui était annoncé la semaine dernière et vous avez raison car ayant eu l’opportunité d’interviewer le Dr. Luc Bodin entre deux voyages,  je n’ai pas laissé passer l’occasion de bouleverser le calendrier des parutions.


De quoi va nous parler Luc Bodin ? De la méthode Ho’oponopono et j’ai beaucoup appris en l’écoutant car même si je connais bien la méthode , il y avait encore quelques petites choses qui, finalement, n’étaient pas tout à fait au point.

ho'oponopono

ho’oponopono par le Dr. Luc Bodin

QUI EST LUC BODIN ?

Le Dr. Luc BODIN est originaire de Normandie. Durant son doctorat en Médecine au début des années 80, il s’est formé à l’acupuncture, l’homéopathie, la sophrologie et la laserthérapie, qui sont devenus ses pratiques principales pendant son exercice en médecine de ville.

C’est au cours de ces 25 années d’exercice qu’il a ajouté à son savoir faire médical, l’ostéopathie, la mésothérapie, l’oligothérapie, la phytothérapie et la diététique. Le tout fut complété par des formations en PNL, décodage biologique, micro-nutrition, micro-immunothérapie, énergétique et EFT.

Le dernier diplôme universitaire qu’il obtient, est celui de Cancérologie Clinique en 2004.

Sa recherche l’a amené également à voyager à travers le monde entier, tout d’abord par un grand tour du monde juste après son Doctorat, jusqu’à récemment où il est parti à la rencontre des médecins philippins puis des amshis tibétains (médecins tibétains)

Son ouverture sur les  autres thérapies lui a permis de vérifier que les moyens d’aider et de soigner les personnes atteintes de maladies graves existent bien.

Ses lectures et ses formations, aussi nombreuses que variées, le lui ont confirmé. Puis  il y a eu tout ce temps passé à classer et à organiser les informations que les revues spécialisées et journaux scientifiques diffusent. Des données indispensables pour comprendre où en est la science de ses recherches fondamentales.

Enfin, le Dr Luc Bodin n’a plus de cabinet médical, et il ne donne donc plus aucune consultation. (tiré du site de Luc Bodin )

Ho’oponopono nous explique que nous sommes les créateurs du monde dans lequel nous vivons … mais aussi qu’en changeant nos mémoires erronnées, nous sommes capables de le transformer RADICALEMENT (tiré du Livre Ho’oponopono du Dr. Luc Bodin et Maria-Elisa Hurtado-Graciet -Ed. Jouvence – page23)

Il a écrit de nombreux livres, donne des conférences et anime des stages en France et partout dans le monde

Ho'oponopono

Ho’oponopono

LA MÉTHODE HO’OPONOPONO : Le secret des guérisseurs hawaïens

Le Hoʻoponopono (ho-o-pono-pono, parfois traduit en « remettre les choses en ordre », « rétablir l’équilibre ») est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens

Des coutumes identiques de thérapie  familiale thérapie se retrouvent aussi dans toute la région du Océan Pacifique. Le hoʻoponopono traditionnel était dirigé par un ou une kahuna lāʻau lapaʻau1 (prêtre guérisseur) pour guérir les maladies physiques ou psychiques au sein des groupes familiaux.

La plupart des versions modernes sont conçues de telle façon que chacun puisse le faire seul.

Morrnah Simeona (1913-1992), une kahuna, commença en 1976 à adapter l’ancien hoʻoponopono aux réalités sociales de notre temps. À celles-ci elle ajouta aussi bien un procédé de résolution des problèmes généraux qu’une thérapie d’entraide psycho-spirituelle, que chacun peut pratiquer seul. (Tiré de Wiképedia Ho’oponopono )

« Morrnah disait toujours : « la paix commence avec moi » mais aussi « nous sommes ici seulement pour apporter la Paix dans notre propre vie, et si nous apportons la Paix dans notre vie, tout autour de nous retrouve sa place, son rythme et la “Paix”

C’est très précisément le but de cette pratique : retrouver la paix intérieure »

QU’EST-CE QUI VA DÉCLENCHER LE PROGRAMME DES MÉMOIRES PERTURBATRICES :

Quatre phrases, toutes simples :

DÉSOLÉ

PARDON

MERCI

JE T’AIME

Toutes ces phrases nous concerne NOUS pas les autres, nous ne faisons pas l’exercice pour que L’AUTRE CHANGE comme vous l’entendrez dire par Luc Bodin, mais pour changer quelque chose en nous-même.

Chaque situation qui fait résonance avec vous, chaque problème (petit ou grand) qui surgit, chaque petit tracas qui vous gêne, chaque sentiment perturbateur qui pointe son nez, allez hop vous faites Ho’oponopono pour nettoyer cette mémoire qui a été réveillée chez vous.

Mais écoutons maintenant le Dr. Luc Bodin

 

Et sur mon blog SOS STRESS :

Les non-dits qui vous stressent et vous fichent votre vie en l’air »

 

exercices

 

Exercice :

Prenez une situation qui vous perturbe et commencez à faire Ho’oponopono sans aucune attente, dans le lâcher-prise.

Répétez et répétez ces phrases jusqu’à ce que vous sentiez que la situation a changé ou que votre regard sur elle n’a plus aucun impact émotionnel

Prenez l’habitude dans votre voiture, en faisant la vaisselle, ans le bus de faire Ho’oponopono avec des situations qui vous troublent ou des comportements chez les autres qui vous mettent en colère/vous rendent tristes/vous stressent etc…

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

    None Found

23 commentaires
  1. bonjour

    Un grand merci pour cette vidéo bien intéressante, que je vais envoyer à plusieurs personnes pour leur faire découvrir.

    Je pratique la prière Ho’oponopono depuis 2008, j’ai lu plusieurs livres à ce sujet et suivi une formation.
    Je suis complètement d’accord avec Luc Bodin quand il dit qu’il ne faut pas avoir d’attente quand aux résultats et que c’est un mode de vie personnel.
    je partage aussi cette vision de nettoyer les mémoires erronées en soi qui ont contribué à une situation…

    j’aimerais témoigner aussi que j’ai vraiment eu de magnifiques expériences en tant que thérapeute.
    J’encourage toujours mes patients à trouver leur autonomie et parfois en attendant qu’elle se mette en place, il est tout à fait possible de bien accompagner quelqu’un en priant pour lui.

    Au départ intuitivement, J’ai pratiqué la prière Ho’oponopono pour accompagner des personnes dans des situations difficiles et comme il y a eu des résultats constructifs pour ces personnes., j’ai continué bien sur.

    Dans ce cas je regarde en moi effectivement pour nettoyer des pensées et mémoires et je prie pour cela et pour la personne, je fais les 2. Si ça n’était pas juste de faire ainsi, il ne se passerait pas grand chose ou juste pour moi. Or c’est bien le patient qui guérit ou qui voit sa réalité se transformer positivement, j’ai plusieurs exemples très parlant qui nous le démontrent. Je n’ai pas remarqué que ma propre vie changeait après ces prières pour les autres, alors même qu’elles font souvent écho à ma propre histoire.

    Ce dont je me suis rendu compte aussi c’est qu’en peignant ou en écrivant la prière Ho’oponopono, ça me permettait d’accéder à une voix de sagesse intérieure et que je recevais ainsi des messages importants pour les personnes, débloquant parfois les situations une fois l’information transmise.
    J’ai transmis à plusieurs personnes cette pratique artistique et spirituelle et ça a bien fonctionné pour eux aussi.

    J’ai fait l’expérience de prier pour un être, de manière gracieuse bien souvent, et en étant rétribuée, je n’ai remarqué aucune différence, je suis plus attentive aux informations que je reçois quand c’est dans le cadre de mon travail et c’est + difficile de rester sans attente de résultat dans ma psyché quand je suis rétribuée, je dois être + vigilante à cela, j’y arrive 🙂
    Bien sûr il y a toujours à être attentif à ne pas vouloir “manipuler” la situation ou une personne pour contraindre la vie à nous servir ce que l’on veut, il y a une éthique forte dans cette prière.

    Voilà j’avais envie de témoigner de mon expérience
    merci de m’avoir lu
    Cordialement
    Catherine

    • Merci Catherine d’avoir partagé votre expérience car chacun vit Ho’oponopono de façon différente

      Je crois que le plus important avec cette technique est de ne pas avoir d’attentes et se lancer, prendre vraiment ça comme habitude. Un petit problème, un truc qui va mal et hop! Ho’oponopono et ce que vous faites avec vos patients c’est ce que faisait le DrLew avec les résultats que l’on connait

  2. Bonjour Sylviane,
    Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des belles rencontres:-)
    Hier je relisais la méthode ho.oponopono…
    Je pratique depuis environ un an.
    Pour faire arrêter mon ego, quand des pensées négatives m’arrivent.
    Et surtout je l’utilise pour effacer les schémas familiaux a répétition .
    J’ai me sers de cette méthode pour m’aider à me recentrer.
    Merci pour cet article, toujours aussi explicite.
    J’en profite pour vous remercier d’être allée visiter mon site.
    Pour Info , mon invention brevetée est issue de mon intuition .
    D’où notre rencontre avec les chemins de l’intuition …
    Merci à vous
    A très bientôt
    Valérie

    • Bonjour Anne
      Je suis contente d’avoir été visiter votre blog au demeurant très original et si vous étiez d’accord j’aimerais bien un jour vous interviewer pour savoir comment vous est venue votre invention brevetée

  3. Bonjour Sylviane,

    J’ai pour ma part découvert la méthode Ho’oponopono l’hiver dernier par l’intermédiaire d’une amie. Je l’ai utilisé sur moi immédiatement pour me soulager d’une rupture sentimentale difficile et j’avoie que ça ma déclenché un torrent de larmes qui a duré plusieurs jours.

    Je dois dire que la méthode est très efficace, mais je lui préfère l’EFT (emotional freedom Technologies) qui permet de travailler à partir de mots clés-phrases sur des points d’accupunture.

    Maintenant ce qui compte, c’est que cela marche pour soi et que ça règle rapidement le problème en question.

    En tous cas, très belle interview, je suis admiratif !

    À bientôt

    Rafael

    • Bonjour rafael

      Eh bien tu vois personnellement je n’aime pas du tout l’EFT même si tout un tas d’amis blogueurs ou pas ne m’en disent que du bien

      Je ne le sens pas du tout pour moi et heureusement que nous n’aimons pas tous les mêmes choses ce serait infernal

      Ho’oponopono aussi que j’ai découvert “par hasard” me convient tout à fait bien et m’apaise en cas de problèmes et pour moi qui suis adepte des choses simples ça me convient tout à fait

      Merci pour tes compliments je crois que je m’améliore de jours en jour question interview (ça fait un peu Coué mais j’aime bien Emile

  4. excellente vidéo très instructive et qui manquait dans le paysage médiatique et surtout toutes les idées reçues!

    • Bonjour Hélène

      Oui Luc Bodin détonne un peu dans le milieu médical mais il faut des gens comme ça pour faire avancer les choses et surtout c’est quelqu’un d’honnête et de franc , 2 qualités que j’apprécie beaucoup de telle façon que je vais l’inviter bientôt pour qu’il nous parle de la maladie d’Alzeimer et il nous déctit aussi sur mon autre blog sa méthode AORA que j’ai testé avec succès

      Contente de vous revoir sur le blog

  5. Merci Sylviane pour cette interview.
    Comme tu le sais, j’adore cette méthode car elle est simple et applicable par tout le monde. On se réconcilie avec beaucoup de choses et ça fait du bien de ne plus être en lutte permanente.
    Se réconcilier avec la vie fait beaucoup de bien.
    Cette après midi, je suis partie en oubliant mon portable.
    Quand je m’en suis aperçue, ça m’a énervée alors j’ai nettoyé et puis je me suis dit : ” si je ne l’ai pas pris, c’est que je ne devais pas le prendre.” et puis le stress est passé.

    zenie

    • Bonjour Zénie,

      Oui je sais combien tu aimes cette méthode et vraiment confidence pour confidence j’en suis fan aussi

      Simple, pratique et qui nettoie vraiment ça je peux l’attester et Luc Bodin dont j’avais lu les lives fait bien passer le message

  6. Bonjour Sylviane,

    J’ai entendu le Dr Hew Len dire à de nombreuses reprises durant un séminaire auquel j’ai assisté:
    – qu’il ne fallait pas avoir d’attente en faisant Ho’oponopono. Il a donné cet exemple : c’est peut-être une femme en Afrique que vous aidez à accoucher…
    – qu’il n’avait aucune idée d’où venait le problème lorsqu’une personne dans l’assistance lui demandait d’où venait son problème. Il disait que ça n’avait aucune importance. Il fallait seulement nettoyer, nettoyer, nettoyer. Et le Dr Hew Len nettoyait presque 24 heures par jour et non seulement devant un problème.
    – chose très très importante qu’il a répétée continuellement durant le séminaire de deux jours: les autres sont PARFAITS. Le problème est à l’intérieur de nous SEULEMENT. C’est à nous de prendre la responsabilité à 100% de le nettoyer, sans avoir d’attente.
    – et il citait souvent Shakespeare au sujet des situations qui rejouent continuellement dans notre vie jusqu’à ce qu’elles soient mises à jour et nettoyées. Désolée, je ne me souviens plus de la citation. L’idée était la notion de «bouton déclencheur».

    Le Dr Ihaleakala Hew Len (en passant son nom de famille est Hew Len et non Len) a dit tellement de choses que je ne peux résumer son séminaire de deux jours ici.

    J’ai aimé son séminaire au plus haut point et je rends hommage à toutes les personnes qui pratiquent le Ho’oponopono et à celles qui diffusent cette méthode comme le Dr Bodin.

    Amicalement,

    Sco!

    • Merci Sco! de nous parler de ton expérience avec le Dr. Hew Len et je t’envie un peu car tu es allée “à la source” si j’ose dire et le séminaire a dû vraiment être super, je n’ai fait que lire les livres mais la méthode m’a vraiment impressionnée dès que le “nettoyage” a commencé

      Tu sais dans tout ce que nous faisons il est important de ne pas avoir d’attente et plus particulièrement avec cette méthode et le fait de passer son temps à nettoyer me parle beaucoup

      • Coucou Sylviane,

        Aller à la source est toujours la meilleure façon pour éviter les mauvaises interprétations qui se transmettent d’une personne à une autre. C’est comme le téléphone arabe. L’histoire commence d’une façon et à la dixième personne, on ne reconnait plus l’histoire de départ…

        Amicalement,

        Sco!
        P.S. Durant le séminaire on apprend des trucs pour nettoyer tout le temps et il y a des outils à utiliser, mais ils sont confidentiels et on s’engage en prenant le séminaire à ne pas les divulguer, parce que les outils ont quelque chose de sacré, même s’ils font partie de la vie quotidienne pour la plupart.

  7. Re-bonjour Sco!

    Si je connais les dates des prochains séminaires à Paris, sûr que j’irai car j’adore la méthode et l’esprit de pardon et de “nettoyage” de tout ce passé enombrant

  8. Bonjour Sylviane,
    J’ai acheté le livre de Luc Bodin and Co cet été et l’ai dévoré en quelques heures. Je pratiquais déjà la méthode depuis ma lecture de Zéro limite de Joe Vitale, mais les explications de Bodin m’ont vraiment éclairée.
    Quant aux attentes, c’est exactement ça : on ne sait pas où nous mène la formule… J’aurais de quoi déjà écrire un bel article sur le sujet !
    Lors de mon séjour en France, j’ai reçu par une voie tout à fait inattendue une bague de ma marraine décédée, bague qui, en principe, m’était destinée, mais qui avait été donnée à quelqu’un d’autre. La tristesse que j’en avais éprouvé, je l’avais travaillée avec Ho’oponopono, pour m’aider à oublier et la bague et l’oubli de cette marraine. Et voilà que, 3 ans après, sans que la personne qui me l’a donnée connaisse l’histoire, cette bague a finalement abouti à mon doigt.
    Mais j’ai aussi connu des aboutissements complètement à l’opposé de ce que j’espérais en pratiquant. Au final, c’est toujours pour un mieux… Quand même !
    Merci et bravo pour cet interview !!!

  9. Bonjour Bernadette

    Curieusement c’est par toit que j’ai entendu parler de la méthode (il y a presque 3 ans !)

    L’histoire que tu racontes sur la bague méritait d’être citée quand on n’a plus/pas d’attentes les choses arrivent naturellement et même si au début elle paraissent “mauvaises” il s’avère que non, elles étaient précisément ce qu’il nous fallait

    Je ne te remercierai jamais assez de m’avoir fait connaître cette méthode qui est déjà passée dans la famille

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.