*STRESS* Les petits bonshommes allumettes : simple, ludique et efficace

A la fin de l’année passée j’étais assez en rage enfin disons plutôt en colère contre quelqu’un de mon entourage et une amie me dit : « fais les petits bonhommes allumettes » . Bonshommes allumettes,  KESAKO ? et bien c’est une technique mise au point par Jacques Martel, thérapeute canadien auteur – entre autres – du best seller : « Grand dictionnaire des malaises et des maladies. C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

 

Les bonshommes allumettes

Les bonshommes allumettes

LES PETITS BONSHOMMES ALLUMETTES

Comme je vous l’ai dit au début, je viens de découvrir cet exercice simple (là encore simple mais pas simpliste) et d’une grande efficacité dans le droit fil de HO’OPONOPONO.

 Si comme moi vous êtes des inconditionnels (les) des choses simples et efficaces, alors voilà un exercice qui va vous ravir.

Avec Ho’oponopono, vous nettoyez et guérissez mémoires anciennes et schémas inconscients qui vous portent préjudice ici, avec les petits bonhommes vous « coupez » vos attachements conscients et inconscients, car l’attachement n’est pas de l’amour inconditionnel

J’ai regardé les vidéos et fais les exercices et croyez-moi aussitôt après j’ai ressenti justement moins DE RESSENTIMENT, pas guérie complètement il faudra le refaire mais un apaisement certain ce qui m’a permis de passer le 1er de l’An beaucoup plus tranquille. Alors pour ceux qui ne les connaissent pas,  rencontrez maintenant ces drôles de petits dessins.

MODE D’EMPLOI.
Vous vous dessinez et vous mettez votre nom
Vous entourez votre dessin de lumière
vous dessinez l’autre personne ou la situation (vous verrez dans les vidéos tout un tas d’applications pratiques pour couper les attachements) et vous mettez le nom de la personne ou de la situation
Vous entourez la personne ou la situation de lumière
Vous mettez un cercle de lumière autour de vous et de la personne ou situation
Vous tracez les lignes d’attachement (conscientes ou pas) entre les différents centres d’énergie (chakras)
Vous prenez vos ciseaux et coupez les attachements au milieu

Les petits bonshommes allumettes

Les petits bonshommes allumettes

Le nom même que Jacques Martel leur a donné est amusant LES BONSHOMMES ALLUMETTES et un grand merci à ma copine Bernadette pour m’avoir fait connaître cet exercice et les vidéos de ce thérapeute qui m’enchante aussi avec son accent canadien, un régal

Prenez le temps de voir et de faire les petits bonhommes allumettes, votre enfant intérieur vous dira merci et vous verrez combien les résultats sont étonnants car ce sont, quant à moi, les choses les plus simples qui donnent les meilleurs résultats.

***** Une phrase qui a fait tilt en écoutant la vidéo c’est « TOUJOURS DEMANDER CE QU’IL Y A DE MIEUX POUR VOUS car  une situation qui parait extraordinaire aujourd’hui peut s’avérer tout à fait négative dans quelque temps, donc cette phrase est essentielle

Allez écoutez Jacques MARTEL vous ne le regretterez pas

 

Un grand conseil d’amie : Couper vos stress petit à petit, là encore votre enfant intérieur sera content

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]

 

 

40 commentaires
  1. Bonsoir Sylviane,

    Tiens, tiens! On peut faire des bonhommes allumettes avec toutes les personnes de notre vie, vivantes ou mortes. J’ai déjà toute une liste de personnes et de situations à dessiner et même au sujet d’une maison!!!

    À bien y penser, je pense avoir déjà fait cet exercice dans un cours, mais je l’avais oublié. J’avais un professeur qui était un fan de Jacques Martel.

    Amicalement,

    Sco!

  2. Bonsoir Sylviane,

    Il n’y a pas de hasard.

    Avant d’arriver sur cet article, je venais de terminer l’écoute d’une conférence d’un auteur d’une technique de guérison qui parle du stress comme étant la cause de tous les problèmes de santé ou presque. Et il parlait de l’importance de pardonner et de continuer à aimer l’autre de qui on va peut-être se séparer.

    Mon résumé n’est pas du tout à la hauteur de son enseignement et de ce qu’il faut en comprendre, mais je vois un rapprochement en ce sens que les deux (Martel et Lloyd) parlent d’une technique simple pour se guérir.

    Guéris toi-même tes blessures et ce qui te crée du stress. L’un dessine et l’autre fait une technique simple (aussi simple que l’EFT et le Ho’oponopono).

    C’est passionnant tout ce qui existe pour s’aider soi-même.

    Merci.

  3. Bonjour Sylviane,

    Très très intéressant ce que je viens de découvrir là !
    Je ne connaissais ni Jacques Martel ni les bonshommes, mais je trouve ça séduisant, parce que comme toi ce qui est vraiment efficace est, je pense, toujours simple.
    La deuxième vidéo fait des remarques surprenantes, il ne faudrait pas la négliger.
    Merci Sylviane, je vais m’y mettre de suite et je referai plusieurs fois.

    A bientôt.
    Marie.

  4. je connais cette méthode et je l’ai essayé. c’est vrai qu’elle aide à se détacher du problème que vous traitez.associée à ho’ponopono, c’est mieux encore pour moi qui soufre d’une
    angoisse qui me vient de ma plus tendre enfance dans un pays en guerre. car la guerre installe en vous des croyances qui génèrent des émotions indélébiles croyez moi!!!!!!!!!!

  5. Bonjour Sylviane,
    L’accent du papa des petits bonshommes est québécois. Ici, on tient beaucoup à cette différence ! 😉
    Martel est un gars formidable de bon sens et de simplicité. Son dictionnaire des malaises et des maladies m’a souvent été très utile et il est un des seuls thérapeutes qui parvienne à diffuser sa vision de la maladie sans se faire fustiger par les gardiens du temple de l’industrie pharmaceutique et ses sbires du collège des médecins !
    Merci pour ce partage et à bientôt.

  6. bonjour Sylvianne
    je vais essayer dare dare…merci pour tes precieux conseils simples efficaces et amusants

  7. Bonjour Sylviane,

    Merci énormément. J’ai passé un moment délicieux. Comme un enfant j’ai pratiqué dans la foulée, cela fait du bien tout simplement. C’est une approche qui libère l’intuition sans y prendre garde, c’est une libération de nos vieilles valises qui se dégagent tranquillement de notre inconscient tout en libérant un espace de paix.
    Bien à toi,
    Roger

  8. Bonsoir Sylviane,

    Je connais de longue date les bouquins de Jacques Martel et je possède les deux ouvrages dont tu parles. J’ai expérimenté les « bonhommes allumette » de longue date, je ne sais pas si ça a eu une influence sur ma vie, mais du coup, ce soir en visionnant les vidéos, je me suis prise au jeu, rien que pour le plaisir enfantin de dessiner et de couper ces liens conscients et inconscients. Je relis souvent ATMA et je consulte aussi le grand dictionnaire des maladies, lorsque nécessaire. Et j’avoue que c’est toujours très proche de ma réalité.
    Bref, merci pour cette piqûre de rappel et comme je mets mon appartement en vente, je me dis qu’il n’y a pas de coïncidence si soudain cette pratique des « bonhommes allumette » me revient à la mémoire !
    Meilleurs voeux pour 2015 et à bientôt.
    B.

  9. Bonjour Sylviane,
    J’ai déjà testé ce petit exercice et je le trouve
    effectivement assez efficace.
    On peut le faire aussi lorsqu’on a mis trop
    d’espoirs dans une situation: ça aide à ôter
    les attachements qui ne nous permettent pas
    d’accepter et que ça marche et que ça ne fonctionne pas.

  10. Des alumettes je ne connaissais que les pommes ou les suédoises…

    Quant à Martel, seul Charles me disait quelque chose.

    Grâce à toi Sylviane, j’actualise mes connaissances !

  11. Ma voilà ce soir après la bataille… chère Sylviane,

    La petite fille aux allumettes me rappelle bien des souvenirs d’enfant, heu… je déborde un peu du sujet.

    Je vais essayer cet exercice que je trouve très ludique et surtout intéressant sur le concept.

    En somme, on peut le faire aussi avec les mauvaises habitudes ?

    Comme les pensées, l’habitude de se coucher tard, la procrastination… et autre… ?

    Mon imagination me joue des tours et m’emmène vers d’infinies possibilités 😉 !

    Merci Sylviane,

    Hélène

  12. Bonjour,

    Je viens de faire la connaissance de Jacques Martel et de ses petits bonshommes allumettes. Et je voudrais savoir comment aider ma fille de 16 ans qui est complètement déscolarisée depuis février 2014 et n’a plus de vie sociale. Les médecins pensent à une phobie sociale mais ma fille n’y croit pas. Elle a eu pleins d’examens médicaux (tous bons) et vu des psychiatres et prend des médicaments mais sans amélioration. Nous avons aussi rencontré des magnétiseurs mais rien ne la guérit. Et elle a tellement entendu de promesses sur sa guérison qu’aujourd’hui elle ne veut plus rencontrer ni médecins ni guérisseurs.
    Est-ce que je peux l’aider avec les bonshommes allumettes ?

    Merci par avance pour votre réponse.

  13. Bonjour Patricia

    je vous conseille de le faire oui pour vous et plusieurs fois si vous en sentez la nécessité et aussi de faire HO’OPONOPONO qui est un exercice très simple et qui donne des résultats vraiment extraordinaires, je vous mets le lien de la vidéo que j’ai enregistré avec le Dr. Luc Bodin, regardez-la et j’espère que vous allez adhérer à la méthode qui est simple (mais pas simpliste) et efficace je vous le garantis personnellement pour m’en servir très très souvent
    http://lescheminsdelintuition.com/hooponopono-une-interview-passionnante-avec-le-dr-luc-bodin/

  14. Bonjour je m’intéresse depuis peux a cette méthode j’ai deux questions
    A qu’elle rythme peu on faire les petits bonhommes par jours ?
    Comment fait on pour la sante je ne comprend pas moi d’un côté et diverticules ou ventre ?
    Je trouve cette expérience super car je passe en ce moment un mauvais cap et ca m’aide a trouvé des réponses à mes questions ….après de nombreux examens médico négatif …. Merci cordialement

  15. Bonjour Isabelle

    Je pense qu’une fois/jour et par problème est un bon rythme et en pas faire plus de 3 exercices me semble juste mais Martel ne parle pas du nombre de fois.

    C’est toujours vous d’un côté et le problème ou difficulté de l’autre

  16. Bonjour,
    on m’a conseillé de faire les petits bonshommes allumettes avec mon papa qui est décédé… il y a trop d’attachements qui font que dans ma vie, ca va pas… je trouve cette methode formidable et j’y crois… avez vous des retours d’experience qui ont marchées avec des personnes décédées ?

  17. Bonjour, pourriez vous le dire comment faire pour remédiez a la situation financière desastreuse, et en plus je trouve pas de travailmerci

  18. Bonjour Sylviane,

    Félicitations pour votre blog.
    Ayant une vie parsemée d’embuches depuis ma naissance, j’ai beaucoup de questions sans réponse. Aussi je souhaite pouvoir développer mon don de clairvoyance/clair audience avec Les petits bonshommes d’allumettes.
    Comment faire « travailler » ces braves bonshommes ?
    Au bout de combien de temps puis je espérer un 1er résultat positif

    Je pratique en parallèle la Connexion divine
    http://moniquelapointe.com/

    Merci à Vous Sylviane
    Lumière à vous

  19. Bonjour Jacqueline;

    je travaille certaines cas précis avec les petits bonhommes et franchement pour developper votre clairvoyance reportez-vous à mon autre blog qui est entièrement consacré à cela – intuition, clairvoyance etc …

    Pour developper clairvoyance et clairaudience il faut pratiquer et encore pratiquer c’est ce que je n’arrête pas de dire à mes lecteurs et clients; je viens de sortir un livre précisément pour développer l’intuition si ça vous intéresse/ Il n’y a pas de temps car chacun va à son rythme et c plus rapide pour certains et plus lent pour d’autres

  20. Bonjour Sylviane,

    J’ai regarder la vidéo sur les conseils d’amis qui « pratiquent » les bonshommes allumettes.
    Par contre, comment procéder lorsqu’on n’a aucune confiance en soi et qu’on veut « travailler » là-dessus, quoi écrire sous les bonshommes, est-ce possible de faire cet exercice ?
    J’espère que vous pourrez me répondre.
    Merci

  21. […]  Les petits bonshommes allumettes […]

  22. […] Les Petits Bonshommes Allumettes […]

  23. Bonjours je suis une personne mal dans sa tête et sa depuis le plus jeune age ma psychiatre ma ,diagnostiquer sensitive , j ai coupé les ponts avec mes parent a l age de 39 ans et j en ai 48 actuellement , j avait mon père en adoration et cela depuis toutes petite , mes yeux ce sont ouvert petit a petit et j ai couper les pont avec eux petit a petit mon envie de leurs rendre visite était devenus très faible , je me suis rendu compte que mon père était toxique et je pense qu il a transformé ma mère elle est pas gentille .
    donc j ai vu la vidéo de jacques martel et votre poste sur les bonhommes allumettes .
    Je l ai fait avec moi et moi avec mes colères .
    Puis je l ai donc fait aujourd’hui avec mon prénom et l initial de mon nom de famille sous les 2 bonhommes puis j ai ajouter au 2 eme bonhomme moi et mon mal être est ce que j ai bien fait de noter comme cela ou vous me conseillé de noter autre chose en dessous du 2 eme bonhomme ? Merci pour votre reponce , je vous souhaite une très belle journée .

  24. Bonjour Céline

    C’est très bien comme vous le faites l’essentiel est que vous vous sentiez bien de la manière que vous je faites et après j’espère exercices

Laisser un commentaire

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.