Coincidences, hasard et synchronicites

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre passionnant et vraiment intéressant sur les hasards, coïncidences et synchronicités . Peut-on provoquer les coïncidences ? Les coïncidences à répétition (lois des séries) ont-elles un sens et comment savoir  si les signes que nous recevons viennent de l’intuition ou sont des élucubrations de notre mental diablotin ?

Tout ce que vous aimeriez savoir sur le sujet avec nombre d’exemples vécus qui intriguent et sont parfois renversants, beaucoup d’exercices concrets pour vous aider à prendre conscience de VOS COÏNCIDENCES.

DÉCODER LES SIGNES DU DESTIN, hasard et coïncidences qui peuvent changer votre vie de Pedro Palao Pons aux Ed. Cristal

Pedro Palao Pons est un journaliste espagnol qui a déjà écrit de nombreux livres sur les Anciennes civilisations, la réincarnation et les phénomènes paranormaux.

hasard ou coincidence

hasard ou coincidence

“Au-delà de la croyance de chacun dans les hasards, je pense dit l’auteur, que nous devons faire un effort pour nous rendre compte des hasards qui nous arrivent dans notre vie de tous les jours”.

Quand quelque chose d’imprévu nous arrive il y a deux lectures possibles de l’évènement. Imaginons que vous deviez aller déjeuner avec votre meilleure amie, elle décommande , ça veut probablement dire que vous allez déjeuner seule mais poussons encore plus loin et disons que plutôt que d’aller dans le restaurant prévu vous alliez dans celui qui est le plus près de votre lieu de travail et là, vous rencontrez quelqu’un que vous n’avez pas  vu depuis l’école.

Autre « hasard » cet ancien copain cherche une collaboratrice avec votre profil, or il s’avère que vous souhaitez quitter votre job depuis quelques mois.

Question : si vous aviez déjeuné avec votre meilleure amie auriez-vous rencontré votre copain d’école ? Auriez-vous eu cette opportunité de job ? Pas certain

Donc, comme je le disais plus haut, il y a 2 lectures possibles de l’évènement,. La première , vous n”êtes pas allé au restaurant avec votre amie et par hasard vous avez rencontré un copain perdu de vue depuis longtemps et un autre hasard il cherchait quelqu’un pour le seconder et vous vous dites le hasard fait bien les choses !

Deuxième lecture : grâce à une série de synchronicités , vous avez pu changer de travail et vous dites : Dieu écrit droit avec des lignes tordues (adage portugais), car finalement quand vous y pensez tout a eu l’air de se dérouler PARFAITEMENT pourque vous arriviez à ce nouveau job !

chance ou malchance du 13

chance ou malchance du 13

ALORS COMMENT PROVOQUER LES COÏNCIDENCES ?
Tout simplement en les REMARQUANT, car plus vous en prenez conscience plus elles arrivent dans votre vie

Donc, pour les attraper dans vos filets, voilà ce que l’auteur conseille :

  1. prenez des notes sur tout ce qui vous arrive de surprenant/différent/ dans votre vie
  2. nommer ce qui s’est passé
  3. noter la date de l’évènement
  4. faites-en une brève description
  5. noter les sensations
  6. et les liens que vous pouvez faire

Note : Il s’agit à peu de choses près de faire ce que je vous demande pour tous vos exercices intuitifs

exercices

Donc, à vos carnets et faites un retour sur votre vie et recensez toutes les synchronicités , toutes ces coïncidences qui font sens (juste pour vous d’ailleurs) et qui vous ont amené dans une certaine situation

Recensez tous les changements importants, les bouleversements car ce sont souvent des synchronicités qui en sont à la base.

JULES VERNE ET LES COINCIDENCES dans on livre “De la Terre à la lune de Jules Verne (écrit en 1865)

  • Le vaisseau de Verne s’appelait Columbiad et la navette spatiale Columbia, les 2 pesaient le même poids
  • Pour Jules Verne le voyage s’est effectué à 40 000 km/heure, la navette de la NASA a atteint les 38 500 km/heure
  • L’atterrissage de la navette de Verne se situe dans le Pacifique seulement à 4 km de l’endroit où a atterri la vrai Columbia !
  • Étonnant non ? Je crois sincèrement que Jules Verne faisait du Remote Viewing avant l’heure (voir les articles sur ce sujet)

Peut-on provoquer le hasard ?

L’auteur parle d’un patron d’entreprise qui croyait que les hommes de nationalité cubaine lui portaient chance donc sa croyance lui faisait « rencontrer » le hasard sous la forme des hommes de nationalité cubaine.

(J’ai personnellement travaillé avec une collègue qui disait qu’elle avait une chance extraordinaire et il est un fait que tous les gens alentour se demandaient comment elle pouvait en attirer autant. Alors je crois que, plus on croit au hasard positif, plus ça nous arrive par effet de résonance.

chance ou malchance

chance ou malchance

Mais qu’en est-il de la fatalité qui est plutôt du hasard négatif, vous avez sûrement des gens qui disent avoir la poisse et qui l’ont sans aucun doute à cause du même effet de résonance que précédemment

Dans le livre il y a vraiment beaucoup d’exemples pour étayer les cas dont nous parle l’auteur

« Lorsqu’un fait présente une certaine relation avec notre vie, nous devons y prêter une grande attention” dit Pedro Paolo Pons mais sans tomber dans le piège d’en voir partout.

Par exemple, vous êtes préoccupé avec votre travail et juste à ce moment-là votre collègue vous dit que sa femme vient de perdre le sien alors panique à bord est-ce que vous allez perdre le vôtre ?  Est-ce un signe ?

Bonne question et l’auteur nous apprend à faire la différence entre les divagations de votre mental diablotin et un véritable message intuitif.

Bon je vous laisse découvrir ce  livre qui ouvre des pistes vraiment intéressantes sur les coïncidences, signes et synchronicités.

Il se lit facilement et est le fruit d’un long travail d’investigation , les exemples sont nombreux et souvent époustouflants et je lui donne

****
Mérite le détour

 

AUX AMIS LECTEURS :

Les articles paraitront maintenant tous les 15 jours pour alléger à la fois mon emploi du temps et le vôtre car recevant des centaines de mails par semaine je “zappe” la plupart d’entre eux faute de temps pour les lire ce qui me navre sincèrement car beaucoup sont des plus intéressants mais le temps manquant, ils finissent au panier.

UN EXERCICE de REMOTE VIEWING ASSEZ ÉPOUSTOUFLANT (j’aime bien le mot comme vous le savez)

Le 7 février je vous proposerai un exercice de remote viewing assez inattendu puisque vous aurez à décrire une cible qui n’aura pas encore été choisie. Explications : il y aura 7 cibles,  une/enveloppe mais je ne choisirai celle que vous aurez à décrire que le … 20 février.

Alors j’espère que vous serez nombreux à faire l’exercice et à vous projeter dans le futur mais PAS DE PANIQUE, l’article du 7 vous y aidera.

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]

12 commentaires
  1. Bonsoir Sylviane,
    Sujet qui m’intéresse spécialement, et livre qui me sera utile, car si je constate d’heureuses coïncidences régulièrement, je suis loin de m’en souvenir avec précision.
    Je vais donc faire comme le monsieur il a dit, prendre des notes !
    Ce n’est pas très instinctif, mais si cela peut aider à en vivre plus je ferai l’effort.
    C’est tellement agréable de vivre des coïncidences.
    Donc il s’agit d’un problème d’état de conscience, comme pour tout.
    Au 7 février !
    Marie.

    • Bonjour Marie,

      L’important est de faire “attention à elles” parce que tout le monde vit des synchronicités mais la plupart d’entre nous les laissons s’enfuir par manque d’intérêt ou d’attention donc prendre son petit carnet est vraiment le pas qui fait la différence pour les coïncidences et l’intuition en général, prendre des nordets et y revenir pour se rendre compte de nos progrès et oui vivre des synchros ou coïncidences est magique (pour moi)

  2. Bonjour Sylviane,
    Justement, hier je me disais qu’il y avait un moment que je t’avais pas lu.
    Le temps… Le temps… je te comprends, sage décision.
    Les rouages du temps, comme j’aime l’appeler ainsi : magnifique ton image (qui bouge en y passant dessus la sourie d’ordi) en début d’article.
    Développer son intuition devrait être un devoir pour chacun d’entre nous.
    J’essaie de plus en plus d’être attentive aux évènements qui m’arrive en lien avec les décisions prises ou pas prises.
    En fait tout à sa raison d’être, les synchronicités, les hasards (s’il en a…)nous conduisent là ou nous devons être. Pas toujours évident à décrypter.
    L’exercice que tu proposes est similaire à un journal de bord. J’adore faire ce travail car tu t’aperçois que tout est logique, tout est syncro.
    C’est de l’ordre aussi du lâcher prise en offrant sa confiance à l’univers et en cueillant ce que cet univers nous donne.
    Merci pour la lecture que tu nous proposes.

    Hélène

    • Bonjour Hélène

      C’est grâce à l’un de mes fidèles lecteurs que j’ai pris cette décision d’écrire des articles tous les 15 jours (sur les 2 blogs) car me disait-il je n’arrive pas à lire et faire tous les exercices et ça me stresse, et là déclic car finalement je fais pareil avec tout un tas d’articles que je n’arrive pas à lire faute de temps
      Les synchronicités se décryptent souvent après au début et puis quand on prend l’habitude d’y faire attention ça devient un réflexe automatique ; un point important c’est de te rendre compte quand tu es dans des moments de changements/bouleversements, il y a de fortes chances d’avoir des synchros dans le circuit

  3. Bonjour Sylviane,
    Le hasard ne serait-il pas provoqué par nos pensées ? Y a-t-il vraiment un hasard ?
    Jeudi dernier je devais aller donner mon cours de Salsa et je n’en avais pas vraiment envie. Ce cours n’est pas très motivant car il manque cruellement de danseurs alors que dans mes autres cours c’est équilibré.
    En plus j’avais envie d’assister à la réunion par Skype de Christine et une fois encore je ne pouvais pas.
    2 heures avant l’heure du cours, j’ai une série de coup de téléphone. Les élèves m’avertissaient qu’ils ne pouvaient pas venir.
    J’ai donc téléphoné à mon tour aux 3 élèves restants pour leur dire que le cours serait annulé. J’ai donc pu assister à la conférence.
    C’est super non ?
    Mais là je me dis, ça ne peut pas être le hasard que 6 élèves m’appellent presque en même temps pour me dire qu’ils ne viendront pas ?
    Je pense sincèrement que j’ai dû un peu influencer les énergies pour arriver au résultat que je souhaitais.
    D’ailleurs, je vais essayé de garer en moi mon ressenti du moment pour refaire de même avec autre chose.
    Je vais lire ce livre qui va peut-être éclaire ma lanterne.
    Belle et douce journée.
    Danièle

    • Bonjour Danièle

      Ça c’est l’éternel problème quand et comment faire la différence entre mental et intuition. Tout ce qui est CONSTRUIT bien calé si j’ose dire e n’est pas l’intuition, l’intuition viendrait ainsi dans ton cas : tu aurais soudainement soit une fulgurance soit un signe que tu n’allais pas faire ton cours ici et sans aucun doute tu as “provoqué” cette série de désistements parce que tu n’avais pas envie d’y aller, ça m’arrive parfois je n’ai pas envie d’aller quelque part et la personne annule à la dernière minute parfois ça ne marche pas mais la proportion d’annulation est tout de mêmeà prendre en considération. Nos pensées sont des forces dont il faut se méfier je ne te l’apprends pas

  4. article encore une fois passionant et tres instructifs.

  5. très sage décision !article tous les 15 jours car moi aussi je zappe sur un certain nombre de mails, pas le temps de tout lire car beaucoup de choses m’interpellent!! sacré internet! moi qui pensait m’ennuyer à la retraite. à bientôt
    merci pour ce partage

    • Merci Danielle de dire cela et honnêtement je n’ai jamais été aussi occupée depuis plusieurs années comme quoi la retraite n’en ai pas une

      Bon dimanche

  6. Les synchronicités, j’en ai moins parce que j’en ai eu trop ! J’en avait tellement que je perdais mon temps à analyser, pour pas grand chose : non, les synchronicités sont là pour nous dire que oui, nous sommes accompagnés, c’est un accueil, une façon de nous encourager à dialoguer avec l’autre monde, qui nous suit à la trace !
    Je me souviens qu’à la fac, j’étais angoissée à l’idée de devoir apprendre du droit pour un Deug d’anglais : ce n’était pas ma tasse de thé, j’étais incapable de tout retenir et ce n’était franchement pas vital pour la suite de ma vie : j’ai donc expliqué mon cas à mon être intérieur et lui ai demandé le sujet : et bien, il s’est passé des tas de synchronicités qui m’ont donné le sujet : alors je n’ai pas eu beaucoup à apprendre et je suis bien tombée sur celui-là ! Il y a eu des gens que j’ai invité à prendre le thé et qui se sont mis à parler du sujet alors que rien ne le prévoyait, une feuille qui est tombée par terre avec un article dessus : bref, les signes étaient répétitifs et évidents. J’avoue avoir récidivé pour passer un concours pour trouver un travail. Et réussi !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.