Devenez le sherlock holmes de l'intuition2

Aujourd’hui, nous allons donc décoder les exemples de l’exercice de la semaine dernière et j’espère que vous serez nombreux à me donner vos propres interprétations après cet article.

J’ai entre temps reçu beaucoup de mails me demandant des explications concernant vos propres exercices donc je ferai un sherlock3 pour vous aider dans vos décodages

REPRENONS LES EXEMPLES DE LA SEMAINE DERNIÈRE

Je vais vous donner un maximum d’exemples pour tous les exercices afin que vous puissiez voir comment je fais pour interpréter les messages que je reçois de mon intuition. Au début, on tâtonne un peu puis,  plus on fait d’exercices plus on devient des cracks. N’oubliez pas que vous pouvez vous tromper, ce n’est pas grave, continuez, c’est en forgeant qu’on devient forgeron – enfin, je ne sais pas si cette profession existe toujours-   alors disons c’est que “c’est en “intuitant (je viens d’inventer le terme) qu’on devient intuitifs

Exemple n°1 Je vais à la rencontre de mon maître intérieur, je le vois dans le fond de la pièce mais il ne me parle pas, il a l’air sympathique et vient vers moi en s’appuyant sur une canne, me donne un cadeau mais je n’arrive pas à voir ce que c’est.  (tout de suite, je souligne les mots ou phrases qui INTUITIVEMENT me semblent importants

Question à SE POSER DÉS QUE L’IMAGE APPARAÎT  : Quelle est ma première impression/sensation en la voyant ? Est-ce que je me sens bien, à l’aise ou pas ? 

  • Ici, je me sens à l’aise  (il a l’air sympathique) 
  • Ensuite je me laisse toujours RESSENTIR ce qui est important dans l’image et je ne me perds pas dans les détails. (mais si au début vous vous embrouillez un peu pas de problème petit à petit vous y arriverez)
  • Ici, qu’il soit dans le fond de la pièce ne me semble pas avoir de l’importance pour moi, mais si vous vous sentez que c’est important, allez-y, interrogez pourquoi il est dans le fond), mais  est-ce qu’il y a là quelque chose de bizarre/qui attire mon attention/qui me choque dans le contexte/
    1. Oui il arrive avec une canne, c’est inhabituel surtout pour un maître intérieur
  • et là je continue à poursuivre “mon enquête” avec encore des questions
    • Pour moi “une canne, ça sert à quoi,  ça  m’évoque quoi ?  s’appuyer sur une canne ça évoque quoi ?

Ensuite je m’attarde sur les mots ou phrases soulignés

  •  Il ne parle pas.  Pourquoi ne parle-t-il pas, quelqu’un qui ne parle pas ça m’éveille quoi ? Qu’est-ce que je ressens du fait qu’il ne parle pas ? Suis-je triste ou pas de ce fait ?
  • Il me donne un cadeau, mais je ne sais pas ce que c’est . Et je me demande “suis-je contente de recevoir ce cadeau même si je ne sais pas ce que c’est ? Est-ce que je sens que c’est un cadeau agréable ? Aurais-je aimé savoir ce qu’il y a dans le paquet ?

MON DÉCODAGE , voilà ce que je dirai si j’avais la personne en face de moi (attention, il s’agit de ma lecture et il y a des milliers de décodages possibles en fonction du vécu de chacun) Le titre pourrait être : PRENDS SOIN DE TOI

On peut raisonnablement penser que le maître intérieur de cette personne est en train de lui dire qu’il faudrait qu’elle parle plus souvent avec son MOI profond (qu’elle soit plus à l’écoute de ses besoins à elle) car elle traverse un moment difficile ou avec des soucis (il vient avec la canne),  et qu’elle peut s’appuyer sur lui (toujours la canne) car en l’écoutant (lui) elle pourra recevoir des surprises/cadeaux dont elle-même ignore l’importance aujourd’hui (je ne sais pas ce que c’est)

Vous voyez qu’avec ces quelques lignes, nous pouvons déjà comprendre beaucoup sur l’état intérieur de la personne qui fait sa propre lecture et il y aurait encore pas mal à dire mais passons au deuxième exemple

pont-levis et intuition

 

 

Exemple n°2 : Je vois un château moyenâgeux, avec de drôles de murailles épaisses, je me dis “pas facile de prendre un château pareil “, j’arrive quand même au pont-levis et entre dans une cour, il y a un escalier que je prends, et entre dans une énorme entrée avec plein de pièces mais je décide d’aller voir à la cave. Je descend les escaliers du château mais impossible d’ouvrir la porte de la cave, J’ai beau me rassurer, m’encourager, faire preuve de détermination. Un peu de peur dans le corps en arpentant les longs labyrinthes de la cave pour finalement découvrir une petite alcôve avec un bébé dedans.

 

  • Quelle est ma première impression/sensation en la voyant ? Est-ce que je me sens bien, à l’aise ou pas ? Un château avec de drôles de murailles épaisses, je me dis “pas facile pas de prendre un château pareil “. Les murailles épaisses ça veut dire quoi pour moi ? et pas facile à prendre qu’est-ce que ça éveille en moi ? Comment je me sens par rapport à tout ça ?
  • j’arrive quand même au pont-levis : qu’est-ce que ça veut dire ce QUAND MÊME, est-ce que j’ai dû lutter, batailler pour entrer, y avait-il des opposants et si oui, lesquels ? comment je me sens en ayant finalement réussi à entrer ? suis-je contente ou non ? à l’aise à l’intérieur ou pas ?
  • impossible d’ouvrir la porte de la cave, j’ai beau me rassurer, m’encourager, faire preuve de détermination.. Un peu de peur dans le corps :   Pourquoi est-ce si difficile? qu’est-ce que ça éveille en moi ? Si j’y allais, que pourrait-il m’arriver ? Qu’est-ce qui peut m’empêcher d’y aller ? (d’autres images peuvent surgir, et vous les «questionnez de la même façon» ) et toutes les questions qui peuvent surgir spontanément
  • une petite alcôve avec un bébé dedans. Qu’est-ce que je ressens en voyant ce bébé ? Quelle est le premier mot, la première sensation qui me vient à l’esprit ? Un bébé c’est quoi pour moi ? Est-ce que je trouve normal de trouver un bébé à cet endroit ? 

Voilà ce que je dirai si j’avais la personne en face de moi  : TITRE : PRENEZ SOIN DE VOTRE ENFANT INTÉRIEUR  (en allant voir ce qui autrefois l’a blessée)

  • On peut dire que vous avez forgé autour de vous une solide carapace  (murailles épaisses) et qu’il n’est pas facile de percer vos défenses ou d’arriver jusqu’à vous car vous vous protégez solidement (il ne doit pas être facile à prendre)
  • Il faut montrer patte blanche pour que vous laissiez entrer les gens dans votre intimité (le château nous représente –j’arrive quand même au pont-levis ) .
  • La cave représentant le passé, il y a probablement encore des choses qui sont douloureuses pour vous concernant votre passé (impossible d’ouvrir la porte de la cave, j’ai beau me rassurer, m’encourager, faire preuve de détermination. . Un peu de peur dans le corps).
  • Il est probable que votre enfant intérieur (bébé) est en souffrance, des problèmes dès la plus tendre (même quand vous étiez encore bébé)  peuvent avoir eu lieu (une petite alcôve avec un bébé dedans) vous êtes-vous sentie abandonnée, laissée de côté ?
  • Je pourrais aussi demander à la personne si elle vit une période de luttes internes ou externes car  Prendre un château = synonyme d’attaque, de luttes,  de guerre et ici on peut sentir que l’ambiance n’est pas vraiment à la sérénité.

le cerisier de mon intuition

Exemple 3Je vois un arbre, tout seul dans un paysage aride, on dirait le désert du Nevada, il n’a pas beaucoup de racines, curieusement en m’approchant je vois que c’est un cerisier en fleurs, mais il n’est pas très grand, c’est un arbre sain mais les cerisiers ne poussent pas dans le désert alors que fait ce cerisier ici ? il devrait manquer d’eau pourtant il a l’air plutôt bien

  • Quelle est ma première impression/sensation en apercevant l’arbre ? Est-ce que je me sens bien, à l’aise ou pas ?  bon l’ambiance n’est pas très chaleureuse,  un arbre, tout seul dans un paysage aride
  • il n’a pas beaucoup de racines. Qu’est-ce que ça veut dire pour moi les racines ? Et pas de racines,  ça m’éveille quoi ? avoir des racines c’est quoi pour moi ?
  • c’est un cerisier en fleurs : ça représente quoi pour moi un cerisier ? un cerisier en fleurs ? ça évoque quoi ? qu’est-ce qui me vient à la tête en disant cela ? Où et quand trouve-t-on des cerisiers en fleurs ?
  • Qu’est-ce qui attire mon regard dans l’image ? Y a-t-il quelque chose qui me choque ou me paraît bizarre ?  Oui c’est un arbre sain mais les cerisiers ne poussent pas dans le désert. Pourquoi cela me choque-t-il/est-ce incongru ? Qu’est-ce que je ressens en voyant un cerisier dans le désert ? et le cerisier ça me dit quoi ?
  1. il devrait manquer d’eau pourtant il a l’air plutôt bien. Alors, pourquoi devrait-il manquer d’eau ? qu’est- ce que je ressens par rapport à ça, comment se fait-il qu’il ait l’air bien alors qu’il devrait manquer d’eau ? ça me dit quoi ? Si cet arbre me parlait il me dirait quoi ?
  • Si vous avez d’autres questions qui surgissent, allez-y posez-les

Voilà ce que je dirai si j’avais la personne en face de moi  : COURAGE ET ESPOIR 

  • Vous vivez probablement des moments pas faciles et vous vous sentez seul (tout seul dans un paysage aride), vous avez le sentiment qu’il n’y a pas grand chose de positif autour de vous (désert du Névada) , sans attaches vous n’avez pas/peu d’amis et peut-être envisagez-vous partir  car rien ne vous retient (il n’a pas beaucoup de racines) mais en dépit de tout ce que vous vivez il y a quelque chose de très positif qui se prépare et vous allez récolter les fruits des démarches que vous avez entreprises ou d’actions que vous avez menées (cerisier en fleurs = cerises à récolter).
  • Peut-être aurez-vous des doutes quant à la viabilité de votre futur (il devrait manquer d’eau) mais contrairement aux apparences, le projet est bon et se portera bien (pourtant il a l’air plutôt bien.

Exemple 5 Je vois un arbre totalement dénudé, c’est l’hiver, c’est un bel arbre, je crois que c’est un chêne ça me fait penser à Saint Louis qui rendait la justice sous un chêne, il n’est pas seul mais les autres sont tout de même loin de lui, c’est un chêne imposant avec un énorme tronc, il y a un trou dans le tronc qui abrite un nid, un nid … vide 

Bon, ici nous allons faire l’exercice au contraire. Je vais vous donner mon interprétation immédiatement et,  en vous reportant aux exemples précédents, prenez votre cahier d’intuition et voyez en fonction de quoi j’ai pu dire ceci ou cela (il s’agit d’un homme

TITRE : SOLIDE, FORT MAIS SEUL

Vous êtes une personne solide, qui peut donner l’impression d’être sèche et/ou froide, quelqu’un sur lequel on peut compter même si de prime abord vous n’incitez pas à faire copains/copains. Vous inspirez respect et admiration, on vous recherche parce que l’on sait que vous saurez donner de bons conseils, des conseils justes et bien pensés mais la solitude vous pèse probablement parfois mais votre caractère,  peut-être un peu autoritaire,  éloigne les personnes proches de vous et/ou vous avez du mal à laisser entrer les gens dans votre intimité. 

Exemple 5 : j’ai fait la méditation et rien, je n’ai rien vu du tout

Les questions à se poser sont les mêmes que pour les exercices précédents / quelle(s) impression(s) me laisse cette lecture ? Est-ce que je me sens à l’aise de ne rien voir ou au contraire déçu, triste, frustré ? Est-ce que j’ai peur d’aller voir ou non ? Est-ce que je m’attendais à autre chose de cet exercice.

Là le titre sera en fonction du ressenti FRUSTRE – TRISTE – EN COLÈRE 

Une dernière chose importante, tous les décodages que vous avez lus ont été faits sans avoir la personne en face de soi ce qui est très différent quant à l’interprétation. Ces décodages donnent des pistes mais ne sont, en aucun cas LES SEULS DECODAGES POSSIBLES. Seul celui qui vit sa médiation, qui fait son auto-lecture est en mesure de SENTIR et SAVOIR  ce qui est LE DÉCODAGE POUR LUI ou ELLE.

Voilà c’est terminé, dans 15 jours le ferai paraître le “sherlock3” avec des exemples que vous m’avez envoyés. Petite question : seriez-vous intéressés par un/ou plusieurs selon vos envois  podcast(s)  qui rassembleraient les exercices que je n’ai pas le temps de décrypter ici ?

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
11 commentaires
  1. Bonjour Sylviane,
    Joli travail de décryptage.
    Tu te souviens que mon bébé était dans l’alcôve même si il n’y avait les détails de ton histoire.
    J’ai eu quelques réponses depuis cette lune du Wesak. Je me demande si je ne l’avais pas caché là pour le préserver, là où personne n’aurait pensé à aller le chercher.
    C’est un peu ce que j’ai fait,samedi dernier, je l’ai mis à la lumière et j’ai vu les murailles fondre, elles étaient protectrices mais…un peu isolantes!

    • Bonjour Hannanh,

      Oui, c’était en partie ton histoire donc, qu’as-tu pensé du décodage et le bébé dans l’alcôve car le but est évidemment que l’histoire ait du sens pour nous.

      Dis-moi ce que tu en penses car je prépare un sherlock 3 avec une partie des histoires qui m’ont été soumises

      Amicalement

  2. Bonjour Sylviane,

    Je suis à côté de la plaque quand je regarde l’exemple 1 où je m’étais attardée dans l’article précédent.

    Moi, j’ai accroché sur des termes non soulignés et mon impression était plutôt négative. Je voyais de la froideur, pas parce le maître intérieur ne parle pas, mais parce qu’il est dans le fond de la pièce et le maître «intérieur» est «creux», «profond». J’étais mal à l’aise parce que je ne comprenais pas ce qu’il me donnait. J’aurais voulu deviner tout de suite.

    La canne ne me dérange pas. Il a une canne parce qu’il est sage donc «vieux». Tu vois, j’ai du chemin à faire.

    Mais c’est tellement intéressant…

    Amicalement,

    Sco! 🙂

  3. Bonjour Sco,

    Me permets-tu de prendre ta réponse dans mon sherlock3 car tu dis être à côté de la plaque mais tu N’ES PAS DU TOUT À COTE DE LA PLAQUE AU CONTRAIRE.

    Ta lecture EST TA LECTURE et moi j’ai souligné ce qui faisait écho en moi donc pourrais-tu me dire ce que TOI tu aurais souligné et toi si tu voyais de la froideur chez le maître alors c’est TOI QUI A RAISON.

    Voilà une chose qui est très importante et qu’on oublie trop souvent c’est qu’il n’y a pas UNE LECTURE POSSIBLE mais des dizaines des centaines à partir des mêmes images.

    Pour moi, la canne est synonyme de personne qui s’appuie et cela à cause de mon vécu personnel, raison que j’expliquerai dans le sherlock3

    Surtout ne te décourage pas, les exemples que je donne sont pour vous aire travailler sur VOS INTERPRÉTATIONS

    Bon WE

    • Coucou Sylviane,

      Bien sûr que tu peux prendre ma réponse pour ton Sherlokc3. Je me sens «privilégiée».

      Moi, j’aurais souligné «le fond de la pièce» qui me donne une impression de froideur (pas la maître, mais la situation); «en s’appuyant sur une canne» c’est correct et pour moi ça veut dire qu’il est vieux et sage; et «un cadeau mais je n’arrive pas à voir ce que c’est» c’est aussi correct et pour moi, c’est décevant de ne pas deviner…

      Si tu as besoin d’autres précisions, fais-le moi savoir!

      J’ai hâte à la suite!

      Amicalement,
      Sco! 🙂

  4. Bonsoir Sylviane : En ce qui concerne la “canne ” je le sens plutôt comme un ustensile de “défense” que effectivement quelque part peut être un appui…,mais mon ressentiment vis-a-vis l’arbre c’est plutôt une preuve de résistance au mauvais temps…, ou malgré tout je garde ma beauté…!!!
    Gros Bisous…

  5. Bonjour Luis,

    Pourquoi un objet de défense, il serait peut-être de voir ce qu’il y a derrière ce mot pourquoi c’est plutôt celui-ci qui est venu en premier et pas l’appui

    A bientôt

  6. Parce que l’appui n’est pas um objet de défense…cela ne veut pas dire, que ça n’aille pas d’importance quand on à besoin de compter sur lui …!!!
    Ceci veux dire que je compte sur votre appui…comme d’hab…!!!

    A bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.