Comment libérer votre créativité

Si vous vous pensez manquer de créativité, alors lisez cet article et vous aurez probablement changé d’avis en arrivant à la fin, parce que tellement de gens pensent qu’ils n’ont aucune créativité (moi la première pendant des décades) . 

Nous pensons que la créativité est l’apanage de certains qui sont nés “créatifs” et s’il est vari que certains possèdent un don pour la peinture ou la musique dès la naissance, il n’empêche que tous, oui tous nous sommes créatifs

LE CONFORMISME EST LE PREMIER ANESTHÉSIANT DE LA CREATIVITE

C’est un article invité de Fabrice BEAL du blog OPERATION SUCCÈS.

Par exemple si je vous dis de tracer une ligne sur un papier (faites-le et ne lisez pas la suite avant), il y a de fortes chances que vous la dessiniez horizontalement. Pourtant, je ne vous ai pas donné la moindre indication. Vous auriez très bien pu la dessiner à la verticale, ou encore en diagonale. Pourquoi ? Parce que votre inconscient a trouvé beaucoup plus conforme de le faire à l’horizontal. Si ça n’a pas été le cas, alors bravo ! Soit vous avez une bonne capacité à anticiper, soit vous ne fonctionnez pas comme tout le monde). Vous êtes peut-être un peu artiste ou marginal…

Ce petit exemple sert simplement à montrer que la plupart de nos raisonnements et de nos idées sont fortement conditionnées. Pour chercher des solutions, il en est de même. Nous essayons trop souvent de régler les problèmes et les difficultés avec un plan A ou un plan B, mais rarement avec un plan C ou un plan D ou encore un plan D+C ou DxC etc. Et il nous viendrait encore moins à l’idée de sauter directement au plan Y, car on nous a tellement appris à penser de façon linéaire !

Conformisme versus créativité

 Ne soyez pas conforme, innovez !

Nos options sont limitées lorsque nous fonctionnons de façon conforme. Nous nous imposons toutes sortes de règles sans même nous en rendre compte. Ces règles finissent par devenir des restrictions qu’il devient de plus en plus difficile d’éliminer avec le temps.

Steve Jobs disait « L’innovation, c’est ce qui distingue le meneur d’un suiveur ».

  • Le conformisme fixe des limites, établit toutes sortes de règles autour de postulats acceptés comme des vérités et non remis en question par la majorité. 
  • L’innovateur décide de prendre un chemin qui n’est pas balisé et de le découvrir. Il ne fait pas de supposition avant d’avoir testé et vérifié par lui-même. Il ne tient pas compte des « on dit ».

Lorsque vous devez vous rendre à une destination, il n’y a pas qu’une seule route et pas qu’un seul moyen de s’y rendre. Vous pouvez choisir l’itinéraire, la vitesse et même les personnes avec qui vous voulez faire le voyage. Il n’y a pas de destin tracé. Cela peut être confortable et rassurant de le penser mais c’est faux !

Notre cerveau a été éduqué pour penser d’une certaine manière.Les habitudes que nous prenons ne concernent pas seulement nos actions, mais également nos pensées. Nous pensons par habitude et lorsque nous répétons un même schéma de pensée plusieurs fois consécutives, nous créons dans notre cerveau des connexions synaptiques. Ce sont des connexions neurologiques qui tracent « un chemin cérébral». Lorsque nous avons suffisamment répété la même habitude de pensée pendant un certain temps, un circuit se forme dans notre esprit que nous empruntons en mode automatique, tel le sillon d’un disque vinyle. C’est à partir de ce moment que vous commencez à dire « C’est plus fort que moi ! » et qu’il devient difficile de changer les choses même avec la force de votre volonté.

Comment en sortir ?

En défaisant progressivement ces connexions.Observez-vous en train de penser et d’agir comme si vous étiez le spectateur de vous-même. Essayez dès que possible de voir quelles sont vos pensées et quelles sont celles qui composent toujours le même cheminement. Pour cela, il faut pratiquer la vigilance.

Dès qu’une pensée survient, observez-là attentivement et remplacez-là par une autre, même si elle n’est que légèrement différente. Répétez ceci jour après jour, modifiez votre manière de penser jusqu’à ce que vous l’ayez fait assez souvent pour pouvoir effacer les anciennes connexions.

Soyez fou ! Tentez d’autres manières de voir les choses, il y a d’infinies possibilités. Ne restez pas coincé dans un système de pensée !

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” et retrouvez-moi sur Facebook !

[likebox]
27 commentaires
  1. Bonjour Sylviane et merci Fabrice de cet intéressant article qui parle de nos conditionnements et nos blocages.
    Dans cet esprit il me ramène aux stages que j’organise en communication interpersonnelle au cours desquels je fais des jeux pédagogiques qui ont pour but de démontrer nos conditionnements et nos blocages pour trouver ensuite comment sortir de notre “cadre de référence” et des sentiers battus.
    Je sens que je vais écrire un article sur ce thème et le mettrais en lien avec celui-ci.
    Voilà encore un point qui nous rapproche Sylviane et j’en suis ravie 😉
    A très bientôt donc et bonne fin de semaine,
    Michèle

    • Bonjour Michèle,

      Les jeux sont une excellente solution. Il y a de quoi faire ! On peu inventer toutes sortes de jeux pour habituer notre mental a faire éclater les limites qu’il s’est imposé.

      Si tu souhaites écrire un article sur le sujet, je suis preneur :-).
      Je pourrais l’éditer sur mon blog en tant qu’article invité.

      Amicalement,
      Fabrice

  2. Bonjour,

    Déjà que nombre d’entre nous a dessiné la ligne horizontalement….
    Qui à fait une ligne courbe ou en zigzag ? Rien ne nous obligeait à tirer une droite…

    Nous devons ouvrir notre champ de vision pour trouver des idées innovantes… sinon, le monde n’aurait pas évolué…

    • Excellente suggestion ! Je n’avais pas précisé non plus que la ligne devait être droite ! 🙂

  3. Sylviane, tu viens d’être « taguée »!
    Tu ne comprends rien? Viens aux nouvelles de la blogosphère en cliquant sur le lien Tag awards:
    http://fortifiez-vous-la-vie.com/tag-awards-a-mon-tour-de-faire-passer/

  4. Forcément, ma ligne était horizontale ! Mais je vais m’en sortir, la preuve, j’ai commencé à bloguer ;-).
    La lutte pour défaire nos conditionnements est effectivement affaire de vigilance sur nos pensées, et puis s’efforcer à regarder notre environnement avec un oeil différent ? Pratiquer des jeux, genre aujourd’hui je me focalise sur ce que j’entends, sans jugement, et on pourra alors découvrir des merveilles ? Le lendemain, la vue, etc… Pratiquer le silence aussi, dans sa tête et avec la bouche, ça peut aider !

    • Bonjour Aude,

      Merci d’avoir joué le jeu.
      Il nous fait vraiment prendre conscience que nous fonctionnons comme ça toute la journée, même si ce ne sont pas des lignes que nous dessinons.

      Mais effectivement, voir et entendre sans jugement, c’est ça être dans la vigilance. A ce moment, nous sortons du conditionnement.

  5. J’aurai pas pensé que j’étais si conformiste que çà.

    Figure toi que j’ai tracé une ligne horizontale et bien droite même en plus; alors que rien ne m’y obligeait.

    Je crois que je dois me défaire de cette mauvaise habitude et apprendre à innover.

    Samuel

  6. Bonjour Samuel,

    Ne t’inquiète pas, on fait la même chose pour 95% !
    Mais je te jure que ce simple petit exercice est puissant, car il change ensuite ta façon d’appréhender les choses. Tu vas t’en souvenir, et lorsque tu commenceras à réagir par rapport à une situation donnée, tu vas te demander si c’est la seule réponse que tu peux donner. Et bien sûr, tu vas te rendre compte que non.

  7. Bonjour et merci pour cet article plein de bon sens !

    Pour ma part, j’ai fait un zig zag sur mon papier mais je pense que c’est plus par anticipation que par esprit de créativité 🙂
    Lorsque j’ai lu l’exercice j’ai senti qu’il y avait “un piège”.

    En tout cas cet article rejoint une constatation que je me suis fait il n’y a pas si longtemps : les gens qui entreprennent sont “différents”. Et il y a, je pense, un lien entre l’entreprenariat, la créativité et ressentir quelqu’un comme “différent” (les plus conformistes diront sans doute “bizarre”).

    Depuis que je me suis fait cette constatation je remercie les gens qui me disent que je suis “bizarre” 😉 !

    Très bon article en tout cas. Il devrait être lu par certain de mes amis… Je vais leur passer le lien !

    Mathieu.

    • Bonjour Mathieu,

      Oui, dans ce cas là, c’est plutôt flatteur de se faire traiter de “Bizarre” :-). Bravo en tous cas pour avoir anticipé !

  8. Bonjour Sylviane,

    Sortir des sentiers battus, exprimer son originalité, voici un beau programme ! En ce qui me concerne, je me trouve plutôt créative, et il m’a souvent été reprochée de ne pas correspondre à ce que l’on attendait de moi. Pas si facile d’exprimer son originalité, mais maintenant je sais que c’est un atout, et je m’attache à élargir mes horizons.
    De plus en plus je renoue avec mes intuitions et leur fait totale confiance, mais il y a encore plein de schéma de pensée à remettre en question, c’est sur, je crois que l’on a jamais fini, et c’est ce qui fait le piment de la vie !
    Merci Sylviane pour tes précieux conseils.

    Bien amicalement,
    Patricia

    • Bonjour Patricia,

      Merci de votre commentaire.
      Comme vous le dites, il y a tellement d’anciens shémas de pensée qu’on a jamais vraiment fini. Mais je crois vraiment qu’il faut y aller progressivement. Nous avons acquis ces réflexes par la répétition et contrairement à ce que l’on peut penser, il faut fournir beaucoup d’efforts pour être négatif ! Nous sommes devenus des experts en la matière et cela demande un temps de déprogrammation progressif pour inverser le processus. La bonne nouvelle c’est qu’on peut obtenir des résultats souvent plus rapides qu’on ne le pense car les vibrations positives sont bien plus puissantes. C’est pas comme dans Stars Wars, mais presque :-).

  9. J’ai tracé ma ligne… en diagonale du bas vers le haut !!! Serais-je une marginale ? Je me sens pourtant dans la norme de “monsieur tout le monde”.

  10. Bonjour Fabrice,

    très bon article !
    Tout cela est bien vrai et nous nous en rendons même pas compte, la plupart du temps.

    Il en va de notre créativité de notre existence aussi.
    D’ailleurs n’est-il pas agréable de découvrir de nouveaux chemins, de nouveaux itinéraires ?

    Excellent week-end,

    Albin

    • Bonjour Albin,

      Oui le but de mon article était justement de faire prendre conscience qu’il y a des tas d’autres itinéraires que la plupart nous ne voyons pas, un peu comme des aveugles.

      Il nous est tout arrivé d’emprunter tous les jours une même route pendant des années et de passer devant un magasin, une maison, un arbre, etc. sans les avoir jamais vraiment remarqués.

  11. Bonjour Fabrice,
    Bon j’ai raté l’examen de la ligne.
    Changer l’autoroute neuronale n’est pas simple mais l’exercice d’un blog et la création d’articles y participe.
    Changer de métier booste aussi les habitudes.
    Ce qui fait frein, c’est lorsque nous sommes en état de régression et que notre cerveau s’est mis en mode de survie à cause d’un stress qu’il soit conscient ou inconscient.

    • Bonjour Hannah,

      Oui, il est clair que le stress nous limite beaucoup sur les choix potentiels qui s’offrent à nous. Plus nous sommes stressés et moins nous voyons les chemins que nous pourrions emprunter.

      Au contraire, plus nous sommes tranquilles et souples face à ce qui se présente à nous, mieux nous voyons les solutions !

  12. Hello Fabrice et Sylviane,

    Oui c’est fou comme nous pouvons être conditionnés.

    Cela me fait penser au poisson rouge qui tourne en rond dans son bocal.
    Alors qu’il ne soupçonne même pas la vaste étendue des océans…

    • Bonjour Jean-Charles,

      Oui, le fameux bocal que nous poissons, connaissons depuis toujours, sans savoir qu’à l’extérieur du bocal, se trouve le vrai monde… Ça fait réfléchir.

  13. Merci Fabrice pour ce rappel,

    La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons à tout moment reprogrammer nos schémas de pensées répétitifs.
    Il suffit d’en avoir conscience et de travailler régulièrement dessus.

  14. Bonjour Sylviane et Fabrice,

    Les grands esprits se rencontrent ! je viens également de poster sur mon blog un article sur la créativité, où l’on retrouve bien sûr l’éloge de l’innovation et l’intérêt d’explorer de nouveaux chemins. J’ai mis un lien vers ton article que je trouve très intéressant.
    Bon, j’ai dessiné la ligne en oblique, c’est déjà ça … mais elle était bien rectiligne ! Nous devons apprendre à plus écouter notre cerveau droit et ses intuitions.

    • Bonjour Jean-Yves,

      Merci pour le lien !

      Si tu l’as dessiné en oblique, alors c’est déjà énorme !
      Tu dois faire partie des 10%…

  15. suite : correction adresse mail !